En direct
Best of
Best of du 16 au 22 mai
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Onfray, Bigard, Zemmour et compagnie… La folle peur des bien-pensants

02.

L’Express voit Bertrand bien placé pour 2022, Wauquiez mieux placé qu’on ne croit, Retailleau trop critique; Didier Raoult est un libertaire élitiste; Marianne plonge dans la France qui rêve de coup d’Etat; Merkel achète son vin et son papier toilette

03.

Libye : la pâtée pour les mercenaires russes ?

04.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

05.

Changer de Premier ministre… ou supprimer la toute puissance du Président de la République ?

06.

Décentralisation : pour un redécoupage des départements français

07.

Trump et les conservateurs partent en guerre contre les réseaux sociaux… et ont de vraies raisons de le faire

01.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

02.

Covid-19 : l’outil de notification de l’exposition au virus d’Apple-Google ne semble pas parti pour un envol spectaculaire

03.

Coronavirus : Combien de temps faut-il vraiment aux malades pour s’en remettre ?

04.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

05.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

06.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

01.

Renault : sauver les entreprises en les accablant de contraintes nouvelles est-il vraiment le meilleur moyen de reconstruire une industrie française performante ?

02.

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

03.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

04.

Chloroquine : Olivier Véran saisit le Haut conseil de la santé publique

05.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

06.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

ça vient d'être publié
pépites > Politique
Indicateurs positifs
Edouard Philippe dévoile les nouvelles mesures pour la phase 2 du déconfinement
il y a 30 min 11 sec
pépites > Politique
Elections municipales
Gérard Collomb retire sa candidature pour la présidence de la métropole de Lyon dans le cadre d’une alliance avec le candidat LR François-Noël Buffet
il y a 1 heure 25 min
pépites > International
Emprise
Le Parlement chinois a adopté la mesure controversée sur la sécurité nationale à Hong Kong
il y a 2 heures 48 min
light > Science
Sage décision
Le premier lancement habité de SpaceX a été reporté à samedi en raison du mauvais temps
il y a 3 heures 54 min
pépites > Politique
Disparition
Claude Goasguen, député LR de Paris, est mort d'un arrêt cardiaque après avoir été atteint par le Covid-19
il y a 5 heures 16 min
décryptage > International
Tensions

Pourquoi Trump s’en prend à l’OMS ?

il y a 6 heures 8 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
L’Express voit Bertrand bien placé pour 2022, Wauquiez mieux placé qu’on ne croit, Retailleau trop critique; Didier Raoult est un libertaire élitiste; Marianne plonge dans la France qui rêve de coup d’Etat; Merkel achète son vin et son papier toilette
il y a 6 heures 46 min
décryptage > Défense
"Opération dignité"

Libye : la pâtée pour les mercenaires russes ?

il y a 7 heures 7 min
décryptage > Société
Vertige de l'amour

Si la Covid-19 a congelé votre libido, vous n’êtes pas le seul

il y a 7 heures 51 min
décryptage > Politique
Baudruche ?

Onfray, Bigard, Zemmour et compagnie… La folle peur des bien-pensants

il y a 9 heures 3 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La naissance du vaccin, entre utopie et rejets" de Yves-Marie Bercé : avant Pasteur, la vaccination préventive n'était pas un long chemin tranquille !

il y a 1 heure 9 min
pépites > High-tech
Portrait flatteur
Les administrateurs de Wikipédia traquent les contenus promotionnels publiés par des agences de communication
il y a 2 heures 6 sec
pépites > Economie
Forte augmentation
Impact du coronavirus : le chômage atteint en France son plus haut niveau depuis 1996
il y a 3 heures 28 min
pépite vidéo > Santé
Assurance maladie
Brigades Covid-19 : les enquêteurs ont débuté leur mission pour retracer les cas contacts
il y a 4 heures 26 min
décryptage > Politique
Remaniement

Changer de Premier ministre… ou supprimer la toute puissance du Président de la République ?

il y a 5 heures 55 min
décryptage > International
Relations internationales

Coronavirus : deux leçons géopolitiques majeures

il y a 6 heures 22 min
décryptage > France
Elle est toujours vivante

Vous avez aimé la "France périphérique" de Christophe Guilluy. Raymond Depardon, le plus grand photographe français vivant, l’a mise en image

il y a 6 heures 53 min
décryptage > Europe
Prix de la pandémie

750 milliards d’euros pour la relance européenne : attention à ne pas oublier les PME

il y a 7 heures 18 min
décryptage > High-tech
Censure par algorithme

Trump et les conservateurs partent en guerre contre les réseaux sociaux… et ont de vraies raisons de le faire

il y a 8 heures 47 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Angela Merkel va réussir la fin de son mandat en déboulonnant les dogmes politiques auxquels les Allemands étaient si attachés

il y a 9 heures 16 min
"Les peines de prison avec sursis qui peuvent paraître lourdes sont souvent ressenties comme une absence de sanction."
"Les peines de prison avec sursis qui peuvent paraître lourdes sont souvent ressenties comme une absence de sanction."
Ni queue ni tête

Sarkophobe : ce service citoyen que Christiane Taubira aurait pu inventer mais dont elle ne veut plus entendre parler

Publié le 14 juin 2013
Un rapport parlementaire vient d'être rendu sur le service citoyen pour mineurs délinquants, avec des résultats "probants". Christiane Taubira avait déclaré vouloir faire en sorte que la prison ne soit envisagée que comme "dernier recours". Pourtant, ce dispositif qui proposait une alternative à la prison a été amputé des deux tiers de ses financements à la fin de l'année 2012.
Alexandre Giuglaris est délégué-général de l’Institut pour la Justice. 
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alexandre Giuglaris
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alexandre Giuglaris est délégué-général de l’Institut pour la Justice. 
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Un rapport parlementaire vient d'être rendu sur le service citoyen pour mineurs délinquants, avec des résultats "probants". Christiane Taubira avait déclaré vouloir faire en sorte que la prison ne soit envisagée que comme "dernier recours". Pourtant, ce dispositif qui proposait une alternative à la prison a été amputé des deux tiers de ses financements à la fin de l'année 2012.

Atlantico : Une mission parlementaire vient de rendre son rapport sur le service citoyen pour mineurs délinquants. Instauré en 2011 comme alternative à l’incarcération ou au centre éducatif fermé, il prévoit de placer des jeunes de 16-18 ans, avec leur accord, dans un des établissements publics d’insertion de la Défense (Epide). Ce dispositif a été brutalement amputé de deux tiers de ses financements à la fin de l'année 2012, et plus aucun recrutement n'a été effectué depuis. Christiane Taubira avait pourtant déclaré vouloir faire en sorte que la prison ne soit envisagée que comme "dernier recours". Comment peut-on expliquer ce choix paradoxal ? Est-il purement idéologique ? 

Alexandre Giuglaris : Depuis l’arrivée de Christiane Taubira à la chancellerie, on a le sentiment que tout ce qui a pu être mis en place par la précédente majorité doit être défait, simplement par sectarisme idéologique et politique. La quasi disparition du « service citoyen » initié à juste titre par Eric Ciotti en est une nouvelle preuve, tout comme la suppression de sa loi prévoyant la remise en cause des allocations familiales en cas d’absentéisme scolaire répété. La liste est d’ailleurs longue de ces mesures supprimées ou en passe de l’être comme les jurés populaires, les tribunaux correctionnels pour mineurs récidivistes dangereux et bien sûr les peines plancher ou la rétention de sûreté. Je tiens d’ailleurs à souligner que la rétention de sûreté a fait la preuve de son utilité puisque cette peine a été prononcée à l’encontre de Tony Meilhon, le terrible meurtrier de la jeune Laëtitia Perrais. Ce dispositif doit être maintenu car il permet de protéger la société des individus restés dangereux à la fin de leur peine de prison. 

A l'heure où la politique pénale des mineurs est particulièrement controversée, le service citoyen aurait-il pu constituer un élément de consensus ?

Il aurait dû être maintenu et développé car il est évident que les valeurs qu’il promeut, dont l’autorité, le respect de soi et surtout des autres, sont souvent ce qui manque le plus à ces individus. Par ailleurs, vous avez raison, Manuel Valls ou Ségolène Royal par exemple sont favorables à ce type de dispositif. C’est un sujet consensuel que de placer certains jeunes dans un cadre d’esprit militaire. Là encore, c’est l’expression du dogmatisme pénal de Christiane Taubira ou des personnes qui la conseillent que de détruire ce dispositif qui venait élargir la palette des réponses possibles à la délinquance des mineurs. Il faut arrêter de penser que la solution à la délinquance des mineurs consiste à augmenter le nombre d’assistantes sociales ou d’éducateurs et de développer les loisirs…

Le tribunal pour enfants d'Evry a prononcé mardi 11 juin des peines allant jusqu'à dix mois de prison avec sursis à de simples avertissements ou des heures de travaux d'intérêts généraux contre les adolescents qui avaient participé à une série d'attaques du RER D en gare de Grigny dans l'Essonne. Les peines prononcées vous semblent-elles être adaptées ? Pouvait-on faire autrement ?

Le problème est que des peines de prison avec sursis qui peuvent paraître lourdes sont souvent ressenties comme une absence de sanction. Je note d’ailleurs que les réquisitions du parquet étaient beaucoup plus lourdes. Mais je crois, en particulier avec ce type de délinquance, à l’utilité d’amendes systématiques. Condamner à une peine de prison avec sursis peut faire peser une menace et dissuader mais faire payer une amende lourde et obligatoire est une sanction immédiate et souvent clairement comprise par le délinquant. En cas d’impossibilité de payer, les familles doivent être mises à contribution ou les individus obligés de travailler pour la collectivité.

Plus largement, à quelle logique la « punition » dans le cas des mineurs délinquants doit-elle répondre ? Quels outils seraient à cet égard les plus efficaces ?

Toute sanction de justice doit répondre à plusieurs objectifs : rendre justice à la société et à la victime en premier lieu. Ensuite, dissuader l’auteur ou d’autres individus de faire de même ou de récidiver. Cela peut aussi avoir pour fonction de neutraliser et de protéger la société. Je pense à la prison dans les cas les plus importants. Enfin, une « punition » doit permettre de retrouver une conduite conforme aux lois. On parle souvent de réinsertion dans ce cas. L’inconvénient est qu’on parle toujours de réinsertion avec ce gouvernement mais rarement de la valeur éducative de la sanction. Quand vous punissez votre enfant, c’est pour son bien. Alors pourquoi ce qui vaut pour votre enfant ne le vaudrait pas pour les autres ? Dès lors, toutes les peines qui existent aujourd’hui peuvent avoir leur utilité en fonction du profil du mineur. Mais accepter cette idée ne veut pas dire privilégier toujours des peines symboliques qui sont ressenties pas les mineurs récidivistes comme des non peines. Exemple : cumuler des sursis ou des rappels à la loi. Je crois beaucoup à la systématisation des amendes assez lourdes dans ces cas.  

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Onfray, Bigard, Zemmour et compagnie… La folle peur des bien-pensants

02.

L’Express voit Bertrand bien placé pour 2022, Wauquiez mieux placé qu’on ne croit, Retailleau trop critique; Didier Raoult est un libertaire élitiste; Marianne plonge dans la France qui rêve de coup d’Etat; Merkel achète son vin et son papier toilette

03.

Libye : la pâtée pour les mercenaires russes ?

04.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

05.

Changer de Premier ministre… ou supprimer la toute puissance du Président de la République ?

06.

Décentralisation : pour un redécoupage des départements français

07.

Trump et les conservateurs partent en guerre contre les réseaux sociaux… et ont de vraies raisons de le faire

01.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

02.

Covid-19 : l’outil de notification de l’exposition au virus d’Apple-Google ne semble pas parti pour un envol spectaculaire

03.

Coronavirus : Combien de temps faut-il vraiment aux malades pour s’en remettre ?

04.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

05.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

06.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

01.

Renault : sauver les entreprises en les accablant de contraintes nouvelles est-il vraiment le meilleur moyen de reconstruire une industrie française performante ?

02.

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

03.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

04.

Chloroquine : Olivier Véran saisit le Haut conseil de la santé publique

05.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

06.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Vincennes
- 15/06/2013 - 10:11
Hier THIERRY LEVY dans "CE SOIR OU JAMAIS"
expliquait que sur 8400 Magistrats en France, SEULS 400 étaient totalement INDEPENDANTS et élus sur proposition du Conseil supérieur de la Magistrature!!! et LE RESTE l' était sur PROPOSITION de TAUBIRRA et nommés par HOLLANDE !!
Tant qu'il n'auront pas supprimé cette ABERATION, que ce "GVT de NAZES" dixit M.Aubry, cesse de parler d'indépendance et de transparence
Etant donné que c'est son mec qui dirige son cabinet après avoir fait fuir :
l'ancien chef de cabinet (dégage que je m'y mette)
la directrice des services judiciaires
le directeur des services civiles
la Conseillère des politiques publiques, la trouvant INSUPPORTABLE .........ils peuvent faire tous les deux "la pluie et le beau temps" et Pépère qui laisse faire car ça l'arrange
DavidDomTom
- 14/06/2013 - 15:56
Derrière le Mur des Cons, il ya la Garde des Sots
Cette femme politique de la guyane française, a en effet toujours affiché arrogance, haine et mépris. Elle aime s'entendre parler, cela lui apporte surement le sentiment d'avoir de la valeur. Mais ce sont des symptômes qui révèlent que cette personne ne s'est pas réconciliée avec elle-même. Parachuter une déséquilibrée à de hautes fonctions ministérielles, ne pouvait donc apporter que des décisions réactionnaires, l'intérêt général passant à la trappe. On reconnait un arbre à son fruit. A quand sa démission ?
géodith
- 14/06/2013 - 13:23
Ce qui me mine...
c'est que les constats soient faits mais cela s'arrete là
Hollande Démission