En direct
Best of
Best of du 7 au 13 décembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Retraites : les enseignants parviennent à obtenir une loi de programmation immédiate à 10 milliards d’euros

02.

Ecoutons ce que dit Mélenchon : si Jeremy Corbyn a perdu, c’est de la faute des Juifs…

03.

Le mystère du lac de Starnberg : comment est vraiment mort Louis II de Bavière

04.

4 ans pour une révolution : comment Boris Johnson a transformé radicalement le Royaume-Uni

05.

Carla B. vole au secours de Brigitte M., Jenifer de son mari (mais là, c’est face à la mafia); Céline Dion ne vend plus, Kanye West vend tout (et n’importe quoi); Britney Spears veut qu’on lui laisse voir ses enfants; Kate Middleton enceinte du 4ème ?

06.

Face à l’Iran ce qui manque à l’Amérique n’est pas la capacité militaire mais la crédibilité

07.

Dimanche noir pour le métro parisien : le trafic sera totalement interrompu le 15 décembre sur quatorze lignes de métro

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Ne parlez pas hébreu dans le métro ! En tout cas, pas à la station Château d'Eau : ça peut être dangereux.

03.

Combien d’heures de marche pour brûler les calories d’une pizza ? Un nouvel étiquetage alimentaire semble faire ses preuves

04.

Une démocratie digne de ce nom peut-elle vraiment fermer les yeux sur les "petits" oublis de Jean-Paul Delevoye ?

05.

Retraites : les vraies raisons pour lesquelles les chefs syndicaux ne peuvent pas adhérer au projet de réforme en dépit de toutes les garanties apportées et l’oubli très politique des fonds de capitalisation

06.

Entrepreneurs : Tous en grève !! Petite leçon de chose aux Français qui soutiennent le mouvement

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Retraites : cette spirale infernale qui risque de plomber aussi bien le gouvernement que les syndicats

03.

Petite liste de ces réformes qui mériteraient beaucoup plus le titre de "mère de toutes les réformes" que celle des retraites

04.

Retraites : les enseignants parviennent à obtenir une loi de programmation immédiate à 10 milliards d’euros

05.

Grèves : où va le conflit ? Les clés pour se laisser aller à faire de petites prédictions

06.

Retraites : mais au fait, à quoi ressemblera la France de 2040 ?

ça vient d'être publié
pépites > Défense
"Bring the soldiers back home"
Les Etats-Unis s’apprêteraient à retirer 4.000 soldats d'Afghanistan
il y a 45 min 32 sec
light > Culture
Actrice mythique
Disparition d’Anna Karina, l’icône de la Nouvelle Vague, à l’âge de 79 ans
il y a 1 heure 58 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
Mars : de la glace détectée à 2,5 cm seulement sous la surface ; Science décalée : on boit plus d’alcool dans les pays froids et sombres
il y a 3 heures 49 min
décryptage > Terrorisme
Bonnes feuilles

La délicate question des terroristes étrangers et de leurs nationalités

il y a 6 heures 59 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

"Si je t'oublie" de Morgan Sportès : le captif amoureux

il y a 14 heures 51 min
décryptage > France
Wiki Agri

Le Sénat se penche (enfin) sur le suicide des agriculteurs

il y a 15 heures 48 min
décryptage > International
Bras de fer

Face à l’Iran ce qui manque à l’Amérique n’est pas la capacité militaire mais la crédibilité

il y a 16 heures 38 min
décryptage > Culture
N’oublie pas leurs petits souliers

Petit (riche) papa Noël : mais au fait, que rapportent les tubes de Noël chaque année à leurs auteurs ?

il y a 17 heures 17 min
décryptage > Europe
"Get Brexit Done"

4 ans pour une révolution : comment Boris Johnson a transformé radicalement le Royaume-Uni

il y a 18 heures 31 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le Jeune homme à la Mule" : quand Michel Orcel chausse la lorgnette de Stendhal…

il y a 1 jour 4 heures
light > Justice
Triste nouvelle
Mort de la magistrate Michèle Bernard-Requin
il y a 1 heure 22 min
pépite vidéo > France
Emotion
Clémence Botino, Miss Guadeloupe, a été élue Miss France 2020
il y a 2 heures 55 min
décryptage > High-tech
Bonnes feuilles

La Silicon Valley chinoise : Shenzhen, la ville d'adoption de Huaweï, véritable atout pour l'innovation, la stratégie et le rayonnement mondial de l'entreprise

il y a 6 heures 12 min
décryptage > Terrorisme
Bonnes feuilles

La clé de la réussite pour une stratégie efficace face à la radicalisation : la nécessité de lutter contre la source du recrutement djihadiste

il y a 7 heures 15 min
décryptage > Politique
Et maintenant le "Jewxit" !

Ecoutons ce que dit Mélenchon : si Jeremy Corbyn a perdu, c’est de la faute des Juifs…

il y a 15 heures 23 min
décryptage > Economie
Sommet

Sous les BRICS, la Chine

il y a 16 heures 13 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Dérèglement climatique : ce que les modifications de nos régimes et de nos modes de production alimentaires peuvent changer pour la planète. Ou pas
il y a 17 heures 3 min
décryptage > Politique
Discours de l’anti-méthode

L’onde de choc : les gauches radicales françaises et américaines face à l’effondrement Corbyn

il y a 18 heures 11 min
décryptage > France
Usual Suspects

Petite liste de ces réformes qui mériteraient beaucoup plus le titre de "mère de toutes les réformes" que celle des retraites

il y a 18 heures 52 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le roman des Goscinny, naissance d'un gaulois" de Catel Muller : un parcours tendre et souriant aux sources de l'inspiration du père d'Astérix et Obélix

il y a 1 jour 4 heures
© Reuters
"La célébrité contemporaine n'est plus forcément dite "classique", c'est-à-dire associée à un talent particulier (art, chanson, cinéma, politique) mais au "buzz" médiatique."
© Reuters
"La célébrité contemporaine n'est plus forcément dite "classique", c'est-à-dire associée à un talent particulier (art, chanson, cinéma, politique) mais au "buzz" médiatique."
Cherchez le lien

De Zahia à Nabilla, portrait d’une France que la culture people rend schizophrène

Publié le 13 juin 2013
Sofia Coppola a choisi pour son dernier film des adolescents friands de la culture people, fascinés par le monde des paillettes et des starlettes. De Nabilla à Mélenchon, les personnalités qui nous captivent sont d'un éclectisme surprenant, voir schizophrénique.
Valérie Gorin travaille au département de sociologie de Genève. Elle a travaillé dans le cadre du projet "l'information people, un oxymore ". Elle contribue de façon ponctuelle dans le cadre des cours de sociologie des récits et des sociologie de la...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Valérie Gorin
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Valérie Gorin travaille au département de sociologie de Genève. Elle a travaillé dans le cadre du projet "l'information people, un oxymore ". Elle contribue de façon ponctuelle dans le cadre des cours de sociologie des récits et des sociologie de la...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Sofia Coppola a choisi pour son dernier film des adolescents friands de la culture people, fascinés par le monde des paillettes et des starlettes. De Nabilla à Mélenchon, les personnalités qui nous captivent sont d'un éclectisme surprenant, voir schizophrénique.

Atlantico : Le dernier film de Sofia Coppola "Bling Ring" met en scène une bande d'adolescents complètement fascinés par le luxe, la célébrité, les stars et notamment Paris Hilton tandis qu'en France les stars qui buzzent sont Nabilla ou Zahia. Comment expliquer cette fascination pour des icônes qui ont basé leur image sur la futilité, les gourderies et les frasques diverses et qui se transforment à une vitesse folle en stars à caprices ?

Valérie Gorin : Parce que cela correspond à un changement dans la célébrité contemporaine, qui n'est plus forcément dite "classique", c'est-à-dire associée à un talent particulier (art, chanson, cinéma, politique) mais au "buzz" médiatique qui sera suscité. Cette forme de célébrité que l'on dit souvent éphémère voire poubelle parce qu'elle dure peu de temps (puisque basée sur aucune légitimité culturelle ou professionnelle et dépendante d'une visibilité médiatique que l'on sait très variable), est apparue avec les télé-réalités il y a 10 ans. Elles ont créé ces célébrités de toute part, par la simple exhibition d'individus "lambda" (ils sont comme tout le monde), qui sont soudainement devenus des "people". Ça donne l'impression à toute personne que la célébrité a un côté facile. Aujourd'hui, pour être connu il faut surtout être vu (et les nouveaux médias sociaux y jouent un rôle, voire connu pour ses frasques. On appelle cela la célébrité "trash". Cela a commencé avec les frasques de Britney Spears ou Lindsay Lohan, et cela s'étend à la manière dont on parle des célébrités en général. Le trash fascine, parce que d'une certaine façon ça rend les stars plus proches de nous, car plus faillibles, risibles, donc plus humaines, moins glamour et moins lointaines. Et médiatiquement, c'est une stratégie qui fonctionne car ça permet de construire du feuilleton, de "broder" autour des frasques de la star, de maintenir le public en haleine, d'imaginer la suite, etc. Si vous associez en plus célébrité à sexe et scandale (Zahia) et plastique (Nabilla), vous obtenez un cocktail explosif.

Comment expliquer que, dans le même temps, des personnalités comme celle de Jean-Luc Mélenchon, qui prône l'inverse de ce que véhiculent les stars de télé-réalité, exerce également une certaine fascination, du moins dans les médias ?

Dans le cas de Mélenchon, on a quelque chose de différent. Je ne le qualifierai pas de people (c'est-à-dire qui exhibe sa vie privée) mais comme un personnage public, qui plus est politicien. Dans son cas, c'est son attitude non "politiquement correcte" qui fait du buzz, suite à ses nombreux dérapages verbaux et les insultes. Il ne correspond pas au politicien classique très lisse, il assume parfaitement son franc-parler, il en joue même (parce qu'il sait très bien qu'il va créer le buzz avec ça), et cela casse complètement avec la classe politique française. On retrouve ici l'idée d'un personnage public rendu plus sympathique en quelque sorte parce qu'il sort du moule et qu'il assume le "coup de gueule" et le franc-parler.

Peut-on parler d'une forme de schizophrénie ?

Non, ce n'est pas de la schizophrénie, c'est simplement les deux extrêmes sur lesquels la célébrité (et plus récemment ce qu'on appelle le people depuis une quinzaine d'années) fonctionne. La célébrité se caractérise par son ambivalence entre ordinaire et extraordinaire. C'est-à-dire que les stars sont d'un côté suffisamment ordinaires pour qu'on se sentent proches d'eux (ce sont des humains, ils sont imparfaits, ils sont comme nous) et suffisamment extraordinaires pour nous faire rêver (ce sont presque des modèles, ils sont sublimes, on voudrait être comme eux). Cela a toujours été comme cela, à tel point qu'on les a comparés à des demi-dieux (dieux parce qu'ils font rêver, demi parce qu'ils ne sont pas complètement parfaits).

Comment l'expliquer ? S'agit-il d'un travers de la culture people ? Quels en sont les autres ressorts ?

Cela renvoie à l'ambivalence dont je parlais plus haut. Ce n'est pas un travers de la culture people, cela a toujours fonctionné ainsi. Ce qui a changé ces dernières années, sans conteste, c'est le goût plus prononcé pour les personnalités "trash", c'est-à-dire associées à des scandales, à des travers, voire à de la futilité. Non seulement ça les rend plus humaines (et ça nous rassure donc, parce que finalement on voudrait pouvoir se reconnaître dans ces icônes), mais ça permet surtout de comprendre comment fonctionne notre société. Le people est surtout un formidable moyen de mesurer, tester, comprendre nos valeurs, ce qui est permis, interdit, contesté, tabou. Quand les magazines ou les télés font état de différents scandales de people, en fait, ça permet de discuter d'où sont nos seuils, ce qui est tolérable : quand Britney conduit ivre morte avec son enfant sur les genoux, c'est tout le modèle de la mère qui est discuté. Quand Ribéry couche avec Zahia, c'est toute la question de l'adultère qui est discuté. Et Zahia elle-même permet en réalité de mesurer le modèle féminin (son corps, son métier). Si vous prenez le même scandale avec Ruby en Italie, c'est tout le comportement amoral d'une partie de la classe politique italienne qui est en fait discuté. On touche à chaque fois à une question de morale.

Donc pour résumer, les ressorts de la culture people actuelle fonctionne essentiellement sur l'hyper-visibilité (plus que le talent), le trash et le rapport à la morale que cela suscite. C'est le politiquement "incorrect" qui fait vendre maintenant (et qui finalement crée du changement).

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Retraites : les enseignants parviennent à obtenir une loi de programmation immédiate à 10 milliards d’euros

02.

Ecoutons ce que dit Mélenchon : si Jeremy Corbyn a perdu, c’est de la faute des Juifs…

03.

Le mystère du lac de Starnberg : comment est vraiment mort Louis II de Bavière

04.

4 ans pour une révolution : comment Boris Johnson a transformé radicalement le Royaume-Uni

05.

Carla B. vole au secours de Brigitte M., Jenifer de son mari (mais là, c’est face à la mafia); Céline Dion ne vend plus, Kanye West vend tout (et n’importe quoi); Britney Spears veut qu’on lui laisse voir ses enfants; Kate Middleton enceinte du 4ème ?

06.

Face à l’Iran ce qui manque à l’Amérique n’est pas la capacité militaire mais la crédibilité

07.

Dimanche noir pour le métro parisien : le trafic sera totalement interrompu le 15 décembre sur quatorze lignes de métro

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Ne parlez pas hébreu dans le métro ! En tout cas, pas à la station Château d'Eau : ça peut être dangereux.

03.

Combien d’heures de marche pour brûler les calories d’une pizza ? Un nouvel étiquetage alimentaire semble faire ses preuves

04.

Une démocratie digne de ce nom peut-elle vraiment fermer les yeux sur les "petits" oublis de Jean-Paul Delevoye ?

05.

Retraites : les vraies raisons pour lesquelles les chefs syndicaux ne peuvent pas adhérer au projet de réforme en dépit de toutes les garanties apportées et l’oubli très politique des fonds de capitalisation

06.

Entrepreneurs : Tous en grève !! Petite leçon de chose aux Français qui soutiennent le mouvement

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Retraites : cette spirale infernale qui risque de plomber aussi bien le gouvernement que les syndicats

03.

Petite liste de ces réformes qui mériteraient beaucoup plus le titre de "mère de toutes les réformes" que celle des retraites

04.

Retraites : les enseignants parviennent à obtenir une loi de programmation immédiate à 10 milliards d’euros

05.

Grèves : où va le conflit ? Les clés pour se laisser aller à faire de petites prédictions

06.

Retraites : mais au fait, à quoi ressemblera la France de 2040 ?

Commentaires (5)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
jean fume
- 13/06/2013 - 20:40
Mettre Melenchon et Nabilla dans le même sac,
il fallait y penser ! ça décoiffe !
Mais à la réflexion, ce n'est pas si saugrenu. Ils ont en commun d'être insignifiants et de faire beaucoup de bruit (du buzz). Ils utilisent les mêmes ficelles pour faire parler d'eux.
Ganesha
- 13/06/2013 - 18:27
Silicone
Les seins plastifiés de Nabilla et de Zahia sont très jolis à regarder, mais ne perdent-elles pas toute sensibilité avec ce traitement ?
Ganesha
- 13/06/2013 - 18:22
Racaille
Ce qui différencie Jean-Luc Mélenchon, Marine Le Pen, et quelques autres (Olivier Besancenot) de la racaille des politiciens de l'UMP et du PS.,c'est qu'ils nous parlent avec sincérité et nous révèlent des vérités que nous ne sommes pas censés connaître !