En direct
Best of
Best of du 30 novembre au 6 décembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Ne parlez pas hébreu dans le métro ! En tout cas, pas à la station Château d'Eau : ça peut être dangereux.

02.

Retraites : les vraies raisons pour lesquelles les chefs syndicaux ne peuvent pas adhérer au projet de réforme en dépit de toutes les garanties apportées et l’oubli très politique des fonds de capitalisation

03.

Jean-Paul Delevoye avale des couleuvres, Marine Le Pen perd cadres et militants, Arnaud Lagardere se fait attaquer par des financiers britanniques, Rachida Dati se rebelle contre Gerard Larcher; Le Qatar derrière les listes communautaires ?

04.

Royaume-Uni : des législatives parties pour marquer l’histoire

05.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

06.

Retraites : les bénéfices économiques de la réforme auront de la peine à compenser son lourd coût politique de long terme

07.

Retraites : le techno-suicide du gouvernement

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Ne parlez pas hébreu dans le métro ! En tout cas, pas à la station Château d'Eau : ça peut être dangereux.

03.

Qwant : "Proie" de la Géopolitique de l’Internet

04.

Derrière la crispation sur les retraites, la génération la plus immature de l’histoire

05.

Entrepreneurs : Tous en grève !! Petite leçon de chose aux Français qui soutiennent le mouvement

06.

Retraites : les vraies raisons pour lesquelles les chefs syndicaux ne peuvent pas adhérer au projet de réforme en dépit de toutes les garanties apportées et l’oubli très politique des fonds de capitalisation

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Retraites : cette spirale infernale qui risque de plomber aussi bien le gouvernement que les syndicats

03.

Grèves : où va le conflit ? Les clés pour se laisser aller à faire de petites prédictions

04.

Retraites : mais au fait, à quoi ressemblera la France de 2040 ?

05.

Egalité (mais juste pour moi) ! Les Français sont-ils les pires tartuffes qui soient en matière d’aspiration à la justice sociale ?

06.

Pourquoi la possibilité de baisser le point de retraite est en fait une mesure de justice sociale

ça vient d'être publié
pépites > People
Urgence
Patrick Balkany hospitalisé pour d'importantes douleurs au dos
il y a 8 heures 49 min
pépite vidéo > Politique
Cohue
Grève : couloirs bondés et scènes improbables dans les transports parisiens
il y a 11 heures 5 min
décryptage > Politique
L'ART DE LA PUNCHLINE

Un 11 décembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 11 heures 55 min
décryptage > Santé
(Art)thérapie

Comment la danse peut aider à lutter contre la dépression, Parkinson et autres troubles neurologiques

il y a 13 heures 44 min
décryptage > Faits divers
Accroche : Ça s'est passé chez nous…

Ne parlez pas hébreu dans le métro ! En tout cas, pas à la station Château d'Eau : ça peut être dangereux.

il y a 16 heures 54 min
décryptage > Politique
Techno-suicide

Retraites : le techno-suicide du gouvernement

il y a 17 heures 5 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico-Business

Retraites : les vraies raisons pour lesquelles les chefs syndicaux ne peuvent pas adhérer au projet de réforme en dépit de toutes les garanties apportées et l’oubli très politique des fonds de capitalisation

il y a 17 heures 16 min
pépite vidéo > Politique
Déception
Réforme des retraites : Les syndicats très déçus par les annonces d'Edouard Philippe
il y a 1 jour 5 heures
décryptage > Culture
Atlanti-culture

Film : "Docteur ?" : Un duo d'acteurs épatants pour une comédie de Noël, légère, mais pas seulement

il y a 1 jour 8 heures
décryptage > Culture
Atlanti-culture

Livre : "Le ciel par-dessus le toit" de Natacha Appanah : Un roman familial, puissant et émouvant

il y a 1 jour 8 heures
décryptage > Société
Ville de demain

Bâtiment, immobilier, transports : ces vraies initiatives pour une ville plus durable

il y a 11 heures 36 sec
décryptage > Economie
Nouvelle ère ?

Première réunion de l’ère Lagarde : la BCE peut-elle se saisir des problèmes structurels qui minent la zone euro ?

il y a 11 heures 53 min
décryptage > Politique
1979 all over again

Royaume-Uni : des législatives parties pour marquer l’histoire

il y a 13 heures 40 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Jean-Paul Delevoye avale des couleuvres, Marine Le Pen perd cadres et militants, Arnaud Lagardere se fait attaquer par des financiers britanniques, Rachida Dati se rebelle contre Gerard Larcher; Le Qatar derrière les listes communautaires ?
il y a 15 heures 33 min
décryptage > Sport
Formule magique

PSG/ Galatasaray : Neymar, M’Bappé et les millions : les Parisiens trouvent leur formule magique

il y a 16 heures 58 min
décryptage > Politique
Erreurs de stratégie

Quand LR se transforme en machine à fabriquer des orphelins politiques

il y a 17 heures 16 min
décryptage > Economie
Impact au long cours

Retraites : les bénéfices économiques de la réforme auront de la peine à compenser son lourd coût politique de long terme

il y a 17 heures 18 min
pépites > Politique
Bad news ?
Réforme des retraites : les points principaux du discours d'Edouard Philippe
il y a 1 jour 6 heures
décryptage > Culture
Atlanti-culture

Théâtre : "La vie est belle" : Conte de Noël anti-morosité....

il y a 1 jour 8 heures
décryptage > Politique
Droit du sol ?

Esther Benbassa vous devriez lire François-René de Chateaubriand !

il y a 1 jour 8 heures
© DR
Kate Moss vient de fêter ses 25 ans à défiler sur les podiums.
© DR
Kate Moss vient de fêter ses 25 ans à défiler sur les podiums.
Phototappée

25 ans de carrière et toujours au top: comment Kate Moss est devenue la plus grande escroquerie de l’industrie de la mode

Publié le 07 juin 2013
Après deux décennies de drogue, de soleil et de cigarettes, Kate Moss semble être plus fraîche que jamais. Du moins sur les photos...
Talia Soghomonian est une journaliste américaine basée à Paris, ex-Metro et New-York Times, aujourd'hui freelance. Elle écrit sur le cinéma, la mode et la musique, et a été publiée dans Rolling Stone, InStyle, Marie Claire.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Talia Soghomonian
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Talia Soghomonian est une journaliste américaine basée à Paris, ex-Metro et New-York Times, aujourd'hui freelance. Elle écrit sur le cinéma, la mode et la musique, et a été publiée dans Rolling Stone, InStyle, Marie Claire.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Après deux décennies de drogue, de soleil et de cigarettes, Kate Moss semble être plus fraîche que jamais. Du moins sur les photos...

Bon, j’avoue, je suis un peu fan de Kate Moss. Pas dans le sens où je suis ses boires (ça coule à flot) et déboires, mais en bonne fashionista, je guette ses tenues. Lorsque son mari Jamie Hince a dédié une chanson à sa chérie, présente dans la salle lors du concert des Kills à L’Olympia en novembre 2011, je me suis demandée ce qu’elle portait. Aujourd’hui, c’est en voyant sa pub dénudée pour la marque d’autobronzant St. Tropez que je me pose d’autres questions.

 

D’abord, est-ce vraiment elle ?

 

Elle vient de fêter ses 25 ans à défiler sur les podiums et elle ne semble pas avoir pris une seule ride. Du moins pas dans les magazines.

L’ambassadrice de la marque St. Tropez n’aurait donc aucune imperfection sur son corps nu, selon la photo. Pourtant il y a un sacré contraste avec les photos d’elle prises par les paparazzis à la plage où elle affiche un petit bidon, une peau flasque et de la cellulite, loin de sa maigreur d’adolescente, qui lui a valu le surnom de "La Brindille". Mais oublions son poids ; ça n’a pas d’importance et c’est une femme de 39 ans. Le problème, ce sont les marques dont elle est l’égérie qui vendent l’image de Kate Moss d’il y a 20 ans grâce à Photoshop.

Il faut rappeler que peu importe le mannequin ou son âge, toutes les photos sont retouchées. Mais il y a bien une différence entre rendre une image plus lisse et faire un lifting virtuel au mannequin. Heureusement que Photoshop existe, mais au lieu de masquer des imperfections, il sert désormais à parfaire, à défier la nature et surtout à créer une fausse image que les femmes de tous les âges vont envier et, dans certains cas, tenter de copier. C’est peut-être cela que les marques souhaitent finalement communiquer : une image inaccessible, qu’on peut tenter d’atteindre grâce à un produit : utilisez-le et vous serez comme Kate même si vous fumez, buvez, sniffez et ne dormez pas. Voilà le message.

Non, le tabac, l’alcool et la coke ne sont pas des antirides ; Photoshop, si.

On a annoncé la fin de sa carrière en 2005 lorsqu’un tabloïd a publié des photos de Kate en train de sniffer de la coke. Les rumeurs circulaient alors sur la rupture de ses contrats avec les grandes marques, sur la fin de sa carrière de mannequin, et autres annonces apocalyptiques du genre. Mais quelques jours plus tard, le monde de la mode et du luxe a eu pitié d’elle, sous prétexte que ce n’était pas le seul mannequin à prendre de la coke. Oui, mais c’était la plus connue. Les marques l’ont rehaussée au rang de pauvre petite victime des médias avant de faire pleuvoir des contrats sur sa jolie tête (son salaire annuel aurait doublé après le scandale). En réalité, tout le monde y a vu une possibilité unique de marketing : on va capitaliser sur son image de bad girl. Et ça a marché. Car Kate vend : elle porte des bottes Hunter au festival de Glastonbury – les ventes explosent. Elle crée une collection pour Top Shop – c’est le must des fashionistas qui souhaitent être "comme Kate ".

Kate Moss est devenue encore plus top, plus connue et plus riche. Et maintenant plus jeune.

Elle a débuté dans le mannequinat à 14 ans. C’est surtout son visage à l’ovale parfait qui affolait les photographes. Maquillée et photoshoppée, on nous laisse croire qu’elle est restée inchangée un quart de siècle plus tard. Pourtant, dans les dernières photos des paparazzis, alors qu’elle sortait d’un club avec son mari, ses yeux affichent de la fatigue, ses traits sont visiblement marqués malgré le Botox qui tire son front. Ça casse tout de suite le mythe.

A presque 40 ans, Kate Moss paraît en réalité plus vieille que ses camarades plus âgées comme Naomi Campbell ou Helena Christensen. Abus des fêtes, de l’alcool, des substances illicites et du soleil sont en cause. Peu importe si son corps a changé – c’est un processus normal – mais qu’on essaye de nous vendre une image complètement lisse d’elle alors que dans les photos à vif des paparazzis, on voit bien les dégâts que son train de vie a eu sur son physique. La gamine au visage d’ange qu’on a découverte dans la fameuse pub de Calvin Klein aux côtés de Mark Wahlberg (qui se faisait appeler Marky Mark à l’époque), a perdu cette fraîcheur qui lui valait le surnom de "English Rose".

Kate, c’est celle que toutes les filles (de ma génération, du moins) voulaient être, celle dont la penderie fait envie, celle qui vit à 100 à l’heure pendue au bras d’un rocker et qui est "cool ". Pourquoi ? Parce qu’elle perpétue le mythe du sex, drugs and rock ‘n’ roll, cette idée que son comportement n’a qu’une conséquence : plus d’opportunités fabuleuses et une jeunesse éternelle. Nous vivons désormais dans un monde qui nous dit que pour bien tirer des leçons de nos erreurs, il faut d’abord nous récompenser pour nos conneries. Pour ses 35 ans, elle avait organisé une fête de trois nuits, au grand dam de ses voisins. On se demande à quoi va ressembler la fiesta pour ses 40 ans, qu’elle fêtera le 16 janvier prochain. Peut-être qu’une grande marque louera une île en son honneur. J’exagère, même si Kate est un produit, malgré elle. Mais les consommateurs ne sont plus dupes…

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Ne parlez pas hébreu dans le métro ! En tout cas, pas à la station Château d'Eau : ça peut être dangereux.

02.

Retraites : les vraies raisons pour lesquelles les chefs syndicaux ne peuvent pas adhérer au projet de réforme en dépit de toutes les garanties apportées et l’oubli très politique des fonds de capitalisation

03.

Jean-Paul Delevoye avale des couleuvres, Marine Le Pen perd cadres et militants, Arnaud Lagardere se fait attaquer par des financiers britanniques, Rachida Dati se rebelle contre Gerard Larcher; Le Qatar derrière les listes communautaires ?

04.

Royaume-Uni : des législatives parties pour marquer l’histoire

05.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

06.

Retraites : les bénéfices économiques de la réforme auront de la peine à compenser son lourd coût politique de long terme

07.

Retraites : le techno-suicide du gouvernement

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Ne parlez pas hébreu dans le métro ! En tout cas, pas à la station Château d'Eau : ça peut être dangereux.

03.

Qwant : "Proie" de la Géopolitique de l’Internet

04.

Derrière la crispation sur les retraites, la génération la plus immature de l’histoire

05.

Entrepreneurs : Tous en grève !! Petite leçon de chose aux Français qui soutiennent le mouvement

06.

Retraites : les vraies raisons pour lesquelles les chefs syndicaux ne peuvent pas adhérer au projet de réforme en dépit de toutes les garanties apportées et l’oubli très politique des fonds de capitalisation

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Retraites : cette spirale infernale qui risque de plomber aussi bien le gouvernement que les syndicats

03.

Grèves : où va le conflit ? Les clés pour se laisser aller à faire de petites prédictions

04.

Retraites : mais au fait, à quoi ressemblera la France de 2040 ?

05.

Egalité (mais juste pour moi) ! Les Français sont-ils les pires tartuffes qui soient en matière d’aspiration à la justice sociale ?

06.

Pourquoi la possibilité de baisser le point de retraite est en fait une mesure de justice sociale

Commentaires (9)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Glabre et Ingambe
- 07/06/2013 - 17:58
Vous avez bien raison de rappeler que Photoshop
permet de faire durer un "mythe" pendant des années alors que la personne est croulante de rides. Cette tromperie caractérise notre époque, on voit la même chose en politique ces derniers temps où on veut faire passer un militant d'extrême gauche violent pour un ange tombé dans un traquenard, au mépris de la vérité. Et voilà le mot : la vérité. Notre époque autorise si souvent à "se poser des questions" donc à ouvrir des occasions de remettre le premier instinct en cause ! Certains ont perçu que c'était le moyen de glisser systématiquement dans cette faille leurs thèses et leurs produits.
Danlesdan
- 07/06/2013 - 10:12
Heureusement qu'elle fait vivre vos employeurs.....
Chère journaliste, heureusement que vous êtes la pour nous faire découvrir que la mode est une arnaque, vous méritez le Prix Albert Londres 2013. Tous les "Vogues" et autres font l'apologie du look "pouffe de la haute " (ce que K.Moss est) et descendre en flamme une égérie dont l'image fait vivre les médias dans lesquelles vous écrivez relève du déni absolu. Vous et les autres, êtes prises au piège dans cette contradiction, vautrée au premier rang des défilés de mode . Libérez vous , arrêtez le métier, ou rentrez dans le rangs, comme toutes les rédactrices modes....
BCPANORAMA2
- 06/06/2013 - 18:51
Archéologie
La Paléontologie de L'Homme à travers les Ages sera enrichie par une nouvelle ère: Kate Moss ou L'Age du Faux.