En direct
Best of
Best of du 18 au 24 janvier
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La masse d’épargne accumulée par les Français trahit cette contradiction mortifère entre la vraie richesse de ce pays et le sentiment de pauvreté.

02.

Et si l’univers n’avait pas de fin (ni de début)

03.

Laéticia Hallyday, nue sur Instagram, au ski avec Kev Adams : Pascal s'inquiète ; Pamela épouse, une (très) vieille flamme, Jennifer Aniston en prend le chemin avec Brad (?), Rihanna se rapproche de DEUX ex ; Patrick Bruel fait une chute

04.

Coronavirus chinois : une carte permet de suivre l’évolution de l’épidémie à travers la planète

05.

La France, ni dictature, ni régime autoritaire mais néanmoins une démocratie affaiblie…

06.

Pourquoi nous devrions nous inquiéter que l’Etat veuille pousser à une hausse des salaires (alors même que la question se pose bel et bien)

07.

Ces pistes révolutionnaires que la BCE pourrait explorer pour sauver la zone euro de la japonisation

01.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

02.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

03.

Et si l’univers n’avait pas de fin (ni de début)

04.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

05.

Retraites : le Trafalgar d’Emmanuel Macron

06.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

01.

Vu dans un manuel d'histoire : "les attentats du 11 septembre ont été orchestrés par la CIA" !

02.

La France, ni dictature, ni régime autoritaire mais néanmoins une démocratie affaiblie…

03.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

04.

69% des Français pensent qu’Emmanuel Macron ne sera pas réélu. Mais quel scénario pourrait empêcher son match retour avec Marine Le Pen ?

05.

Greta Thunberg-Donald Trump, le match : avantage à...

06.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

ça vient d'être publié
pépites > Politique
La saga Huawei
Le Royaume-Uni est soumis à la pression accrue de son allié américain pour l'interdiction de la controversée Huawei
il y a 5 heures 22 min
pépite vidéo > Faits divers
Catastrophe climatique
L'est de l'Espagne sous le choc de la tempête Gloria
il y a 9 heures 43 min
décryptage > Histoire
Bonnes feuilles

Un immense populicide mondialisé ? : l’histoire tragique de la fin du communisme et des ultimes heures de la guerre froide

il y a 10 heures 44 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

Le nouveau mal français : la baisse du niveau de vie

il y a 10 heures 48 min
décryptage > Histoire
Bonnes feuilles

Grandeurs et misère de la vie politique : le regard et le jugement de Tocqueville sur son engagement

il y a 10 heures 51 min
rendez-vous > Media
Revue de presse people
Laéticia Hallyday, nue sur Instagram, au ski avec Kev Adams : Pascal s'inquiète ; Pamela épouse, une (très) vieille flamme, Jennifer Aniston en prend le chemin avec Brad (?), Rihanna se rapproche de DEUX ex ; Patrick Bruel fait une chute
il y a 11 heures 5 min
décryptage > International
Donne moi ton signe, je te dirai ce que tu vas faire

Année du rat de métal : voilà comment les dirigeants chinois pourraient adapter leur stratégie en fonction de leurs horoscopes

il y a 11 heures 52 min
décryptage > Politique
Mission impossible

Retraites : pourquoi la complexité du système fiscal et social français fragilise la crédibilité des études d’impact

il y a 13 heures 5 min
pépites > Santé
2019-nVoC
Coronavirus chinois : une carte permet de suivre l’évolution de l’épidémie à travers la planète
il y a 21 heures 30 min
pépites > International
Vive inquiétude
L’association française SOS Chrétiens d’Orient a annoncé la disparition de quatre de ses collaborateurs en Irak
il y a 1 jour 1 heure
light > Science
Flashs cosmiques
La compréhension d'un des derniers phénomènes cosmologiques identifié se poursuit mais sera encore longue
il y a 6 heures 45 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Make the Internet Great Again : le style Trump sur Twitter

il y a 10 heures 43 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Le pantouflage : un sport de masse chez les anciens élèves de l’ENA

il y a 10 heures 46 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

Le peuple français est-il une fiction ? : la France face au spectre de l’identité

il y a 10 heures 49 min
décryptage > Politique
Debout les morts

Miracle à Jérusalem : Emmanuel Macron va rencontrer Yasser Arafat !

il y a 10 heures 56 min
décryptage > Economie
Raréfaction des ressources

Une économie beaucoup plus économe en matières premières : l’idée présentée à Davos par Ellen Mac Arthur qui pourrait vraiment faire la différence

il y a 11 heures 34 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico Business

La masse d’épargne accumulée par les Français trahit cette contradiction mortifère entre la vraie richesse de ce pays et le sentiment de pauvreté.

il y a 12 heures 41 min
décryptage > Politique
SOS contrat social

La France, ni dictature, ni régime autoritaire mais néanmoins une démocratie affaiblie…

il y a 13 heures 33 min
pépite vidéo > Santé
Prévention
Trois premiers cas du coronavirus en France : retrouvez l’intégralité de l’intervention d’Agnès Buzyn
il y a 1 jour 43 min
pépites > Santé
Enrayer la progression du virus
Coronavirus chinois : Agnès Buzyn confirme trois premiers cas avérés en France, à Bordeaux et à Paris
il y a 1 jour 2 heures
© Reuters
Plus de 400 projets miniers sont à un stade plus ou moins avancé dans le monde.
© Reuters
Plus de 400 projets miniers sont à un stade plus ou moins avancé dans le monde.
Decod'Eco

Pourquoi parier sur les terres rares semble de plus en plus risqué

Publié le 21 mai 2013
Est-il bien sérieux de parler encore de supercycle des terres rares ? Ce marché n’est plus sous la menace d’une pénurie mais de la surproduction.
"Florent Detroy est journaliste économique, spécialisé notamment sur les questions énergétiques, environnementales et industrielles. Voir son site."  
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Florent Detroy
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
"Florent Detroy est journaliste économique, spécialisé notamment sur les questions énergétiques, environnementales et industrielles. Voir son site."  
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Est-il bien sérieux de parler encore de supercycle des terres rares ? Ce marché n’est plus sous la menace d’une pénurie mais de la surproduction.

Molycorp, vous connaissez ?

 

Cette petite minière américaine de terres rares, que le gouvernement a encouragé à recommencer à produire par crainte de manquer de terres rares, a gagné 34% en une journée le 10 mai 2013.

 

Arrêté en 2002 du fait de la concurrence chinoise, Molycorp voit depuis 2011 sa production lentement redémarrer.

 

Les meilleurs résultats qu’attendus ont provoqué un rush sur le titre Molycorp. Ce bond signe-t-il la réussite d’une stratégie de diversification des occidentaux pour réduire leur dépendance à la Chine, productrice de 97% des terres rares dans le monde ? A vrai dire, non. Le gain de 34% a laissé sceptique bon nombre d’analystes.

 

Le marché des terres rares n’est plus sous la menace d’une pénurie, mais de la surproduction. Pourtant certains marchés des terres rares restent lucratifs. Les opportunités sur le marché des terres rares ne sont tout simplement plus là où vous pensez.

 

Molycorp à contre temps

 

Le gain de 34% du cours intervient après une série de trimestres tous plus catastrophiques les uns que les autres. Depuis son pic de 2011, à 79 $, le cours Molycorp a perdu 92% de sa valeur. Aujourd’hui le titre cote autour de 6 $, après être passé sous les 2 $.

 

Le principal problème qui pèse sur les épaules de Molycorp, c’est que le prix du kilo de terres rares n’arrête pas de baisser depuis 2011. Le prix de minerai concentré est passé de 82 $ à 36 $ le kilo en deux ans. Problème, l’horizon n’est toujours pas près de s’éclaircir.

 

"Je ne vois pas à court terme de raisons d’espérer que les prix des terres rares changent de direction", confirmait dans un communiqué Molycorp, après avoir fait état d’une perte de 450 millions de dollars en 2012.

 

Le scénario apparaît rétrospectivement assez classique. Les investisseurs se sont laissés surprendre par le "show" de la Chine en 2011. Aveuglés par le monopole de la Chine, le caractère stratégique de ces métaux pour nos industries et l’agressivité de Pékin contre ses partenaires commerciaux, les investisseurs se sont rués sur les quelques gisements de terres rares en dehors de Chine.

 

Pourtant les tensions sur le marché ont disparu très vite, pour trois raisons :

 

- Les projets fleurissent en Australie, en Inde, en Russie ou encore au Groenland. Au total, c’est plus de 400 projets miniers qui sont à un stade plus ou moins avancé dans le monde.

 

Les terres rares n’ont paradoxalement jamais été aussi disponibles. De quoi faire craindre le risque de surproduction.

 

- La R&D a permis de réduire la consommation de terres rares, dans les aimants notamment.

La R&D japonaise a réussi à produire l’année dernière un aimant à base de ferrite qui affichait des performances proches de celles des aimants en terres rares.

 

- La Chine a assoupli sa politique de quotas

Après sept ans de baisse ininterrompue des quotas d’exportations, le ministre du Commerce chinois a relevé ses quotas d’exportations en 2012.

 

Si la hausse n’a été que de 2,70%, cet assouplissement a été perçu comme un signe d’apaisement de la Chine face à ses partenaires commerciaux. Cette tendance a même amené certains mineurs a abandonné leur projet.

 

Ce fut le cas des minières australiennes Southern Crown Resources et Black Fire Minerals, qui ont toutes les deux renoncé l’année dernière à exploiter leurs gisements de terres rares.

 

Dans ce contexte, toute tension a-t-elle disparu ? Hélas non. Le creux dans la vague dans lequel est le secteur doit vous permettre d’en profiter.

 

Dysprosium, la seule terre réellement "rare" ?

Selon Tony Parry, analyste chez l’Australien Resource Capital Research, la demande de terres rares pourrait doubler sur les 10 prochaines années.

 

Mais si l’analyste se veut confiant sur la capacité l’offre à répondre à la demande, ce ne sera pas vrai pour une poignée des terres rares. C’est peut être ce qui caractérise aujourd’hui le marché des terres rares.

 

La pénurie de certaines terres est possible, voire probable à l’horizon 2016-2017. L’USGS (United States Geological Survey), le BGS (British Geological Survey) ou encore le BRGM, tous s'accordent à dire que s’il y a une terre rare dont les ressources ne seront pas suffisantes, c’est le dysprosium.

 

Le dysprosium fait partie du sous groupe des terres rares "yttriques", ou "lourdes". Il regroupe le terbium, le dysprosium, le holmium, l’erbium, le thulium, l’ytterbium, le lutécium, auxquelles on adjoint le plus souvent l’yttrium et le scandium.

 

Si les quantités de dysprosium consommées sont très faibles, il est pourtant de plus en plus indispensable. L’ajout de dysprosium dans les aimants Neodyme-fer-bore permet de renforcer les performances. Là ou les aimants classiques voient leur magnétisme se réduire au-dessus de 80°C, les aimants avec du dysprosium peuvent résister à des températures bien plus élevées.

 

Au-dessus des 2 200 $ le kilo en 2011, le prix est redescendu près des 1 000 $ actuellement. Mais avec la montée en puissance de certains marchés particulièrement friands de ces aimants haute performance, la demande de dysprosium devrait croître fortement. Dans ses estimations hautes, le ministère de l’Industrie estime que la demande pourrait croître de 18,6% par an jusqu’en 2022.

 

Or l’offre sera elle à la peine dans les années à venir de manière quasi certaine, notamment du fait du développement du marché des éoliennes. Patrice Christmann, analyste du BRGM, expliquait l’année dernière dans une interview donnée à L’Usine Nouvelle qu’il faut "environ 25 kg [de dysprosium] par MW électriques produits par les éoliennes (…) alors que la production mondiale actuelle n’est que de 1 600 tonnes par an !"

 

Et effectivement, le développement rapide de l’éolien -- notamment offshore -- augmente fortement les besoins. M.Christmann rappelle en outre que sur les 30 projets d’exploitation de terres rares les plus sérieux, hors Chine, le dysprosium ne représenterait pas plus de 1,1% de la ressource totale en terres rares.

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La masse d’épargne accumulée par les Français trahit cette contradiction mortifère entre la vraie richesse de ce pays et le sentiment de pauvreté.

02.

Et si l’univers n’avait pas de fin (ni de début)

03.

Laéticia Hallyday, nue sur Instagram, au ski avec Kev Adams : Pascal s'inquiète ; Pamela épouse, une (très) vieille flamme, Jennifer Aniston en prend le chemin avec Brad (?), Rihanna se rapproche de DEUX ex ; Patrick Bruel fait une chute

04.

Coronavirus chinois : une carte permet de suivre l’évolution de l’épidémie à travers la planète

05.

La France, ni dictature, ni régime autoritaire mais néanmoins une démocratie affaiblie…

06.

Pourquoi nous devrions nous inquiéter que l’Etat veuille pousser à une hausse des salaires (alors même que la question se pose bel et bien)

07.

Ces pistes révolutionnaires que la BCE pourrait explorer pour sauver la zone euro de la japonisation

01.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

02.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

03.

Et si l’univers n’avait pas de fin (ni de début)

04.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

05.

Retraites : le Trafalgar d’Emmanuel Macron

06.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

01.

Vu dans un manuel d'histoire : "les attentats du 11 septembre ont été orchestrés par la CIA" !

02.

La France, ni dictature, ni régime autoritaire mais néanmoins une démocratie affaiblie…

03.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

04.

69% des Français pensent qu’Emmanuel Macron ne sera pas réélu. Mais quel scénario pourrait empêcher son match retour avec Marine Le Pen ?

05.

Greta Thunberg-Donald Trump, le match : avantage à...

06.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Pas d'autres commentaires