En direct
Best of
Best of du 10 au 16 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Covid-19 : plusieurs départements vont basculer en alerte maximale jeudi

02.

Coup de gueule de François Cluzet contre les acteurs et humoristes qui participent au "climat anxiogène actuel"

03.

Covid-19 : voilà ce que l’Etat n’a toujours pas compris sur son incapacité à enrayer la deuxième vague

04.

Mort de Samuel Paty : le terroriste était en contact avec les auteurs des vidéos qui visaient l'enseignant

05.

Terrorisme islamiste : comment les princes qui nous gouvernent ont réussi à faire en 72 heures ce qu’ils n’avaient pu faire en 30 ans

06.

Ce mea culpa qu’Emmanuel Macron devrait prononcer avant qu’on puisse vraiment croire à sa détermination contre l’islamisme

07.

Discours d’Emmanuel Macron à la Sorbonne : "Samuel Paty est devenu vendredi le visage de la République"

01.

Gérald Darmanin & Brad Pitt bientôt papas, M. Pokora bientôt marié; Voici pense que le bébé de Laura Smet s'appelle Léo, Closer Jean-Philippe; Adele aurait succombé au charme de l'ex (cogneur) de Rihanna; Kanye West propose l'union libre à Kim Kardashian

02.

Comment les islamistes ont réussi à noyauter la pensée universitaire sur... l’islamisme

03.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

04.

Islamisme : la République de la complaisance

05.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

06.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

01.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

02.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

03.

Islamisme : la République de la complaisance

04.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

05.

Professeur décapité à Conflans-Sainte-Honorine : "Il a été assassiné parce qu'il apprenait à des élèves la liberté d'expression"

06.

Professeur décapité : "je crains plus le silence des pantoufles que le bruit des bottes"

ça vient d'être publié
light > Terrorisme
Biopic
Le réalisateur Clint Eastwood sera convoqué au procès de l'attentat du Thalys
il y a 6 heures 55 min
pépites > France
Hommage national
Discours d’Emmanuel Macron à la Sorbonne : "Samuel Paty est devenu vendredi le visage de la République"
il y a 8 heures 22 min
pépites > Justice
PNAT
Attentat de Conflans-Sainte-Honorine : le procureur du Parquet national antiterroriste livre de nouveaux éléments sur l'enquête
il y a 13 heures 4 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Michel-Ange" de Andreï Konchalovsky : dans un film éloigné de toute prétention biographique, Michel-Ange, un artiste confronté à la fièvre et à la folie de sa force créatrice… Sublime

il y a 15 heures 4 min
décryptage > Santé
Lutte contre la Covid-19

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

il y a 16 heures 40 min
décryptage > Economie
Espoir face à la pandémie

Le rebond (modéré) de la croissance chinoise est-il une bonne ou une mauvaise nouvelle ?

il y a 17 heures 16 min
décryptage > Politique
Lutte contre le séparatisme

Julien Aubert : "La détermination d’Emmanuel Macron face à l’islamisme relève plus de l’air du temps que de la conviction"

il y a 17 heures 34 min
décryptage > Science
Osiris Rex

La NASA est sur le point d’entrer en contact avec l’astéroïde Bennu et voilà ce que ça pourra nous apporter

il y a 18 heures 7 min
décryptage > Santé
Un mal pour un bien

Couchés plus tôt ou plus tard...? Ce que nos habitudes du confinement nous enseignent sur l’impact prévisible du couvre-feu

il y a 18 heures 29 min
pépites > Justice
Terrorisme
Samuel Paty le professeur tué à Conflans a démenti avoir commis la moindre infraction quand les policiers l'ont interrogé après la plainte d'un parent d'élève
il y a 18 heures 46 min
pépite vidéo > France
Hommage national
Retrouvez l’hommage d’Emmanuel Macron à Samuel Paty
il y a 7 heures 39 min
pépites > Santé
Extension du couvre-feu
Covid-19 : plusieurs départements vont basculer en alerte maximale jeudi
il y a 12 heures 10 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Les Inconsolés" de Minh Tran Huy : une histoire d’amour tragique, un conte féérique, un thriller gothique, une intrigue magistrale, l’exotisme du Vietnam…, un superbe roman

il y a 14 heures 41 min
décryptage > France
Majorité pacifique

Sera-t-il possible d’inverser le tragique déclin des institutions françaises en évitant la case violence ?

il y a 16 heures 18 min
décryptage > Sport
L’hymne sans la joie

PSG / Manchester United : les Parisiens confondent Ligue des champions et ligue d’égoïstes

il y a 17 heures 6 min
pépites > Terrorisme
Justice
Plainte du ministre de l'Intérieur contre un blog du site Mediapart qui accuse la police d'avoir exécuté l'agresseur du professeur de Conflans parce que ce terroriste est musulman
il y a 17 heures 28 min
light > Justice
High-Tech
Le ministère américain de la Justice a ouvert une enquête contre Google pour abus de position dominante au détriment de ses concurrents
il y a 17 heures 45 min
pépites > Politique
Terrorisme
François Fillon réagit après le meurtre du professeur de Conflans estimant qu'il ne peut pas rester silencieux face à ce drame
il y a 18 heures 15 min
décryptage > Politique
Pire que la fachosphère : la lachosphère

Terrorisme islamiste : comment les princes qui nous gouvernent ont réussi à faire en 72 heures ce qu’ils n’avaient pu faire en 30 ans

il y a 18 heures 34 min
pépite vidéo > Education
Mort de Samuel Paty
Marine Le Pen : "Les enseignants n'ont pas le soutien de leur hiérarchie"
il y a 18 heures 46 min
© Reuters
La préfecture de police de Paris a augmenté la présence policière dans les lieux touristiques de la capitale.
© Reuters
La préfecture de police de Paris a augmenté la présence policière dans les lieux touristiques de la capitale.
Destination de rêve (?)

L'été meurtrier : les touristes chinois (et les autres) vont-ils finir par déserter la France pour cause de délinquance ?

Publié le 28 juillet 2013
Pickpockets dans les zones touristiques, vacanciers dépouillés... La délinquance parisienne ou marseillaise cible particulièrement les touristes, notamment asiatiques. Malgré les efforts de la police, la première destination touristique au monde est-elle sur la sellette ?
Ben McPartland,Boris Cambreleng,Patrick Vicériat et Pierre Picquart
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Ben McPartland est rédacteur en chef de The Local, site web d'actualité françaises en langue anglaise.Boris Cambreleng est correspondant pour l'AFP en Chine.Patrick Vicériat est président de l'Association Francophone des Experts et...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pickpockets dans les zones touristiques, vacanciers dépouillés... La délinquance parisienne ou marseillaise cible particulièrement les touristes, notamment asiatiques. Malgré les efforts de la police, la première destination touristique au monde est-elle sur la sellette ?

Atlantico : Les visiteurs étrangers font les frais de la délinquance dans l’Hexagone, à tel point que l’Association chinoise du tourisme en appelait récemment aux autorités françaises à agir davantage contre les agressions dont sont victimes ses ressortissants. Les tour opérateurs asiatiques évitent même les hôtels de Seine-Saint-Denis ou la visite de Marseille. Depuis avril, la Préfecture de police de Paris a déployé 200 policiers supplémentaires sur les zones touristiques les plus touchées de Paris, mais cela n'a parfois que déplacé le problème. Quelles sont les conséquences à l'étranger de cette image d'une France peu sûre pour les touristes ?

Ben McPartland : Les images de jeunes jetant des bouteilles et barres de fer sur la police en face de la Tour Eiffel et de l’Arc de Triomphe, lors des émeutes au Trocadéro, en mai,  aura certainement choqué bon nombre de personnes à l’étranger tout comme en France. Bien que la plupart des gens connaissant la France sont conscients du problème des "banlieues" autour de Paris et d’autres grandes villes, d’autres sont perturbés par ces évènements car ils ontune image romantique de Paris comme"ville lumière". Ceci étant dit, a l'époque, c’est davantage l’image du PSG qui a été dégradée à l’étranger plutôt que celle de Paris.

Boris Cambreleng : La France et plus particulièrement Paris bénéficient d’un énorme capital d’attirance et de sympathie a priori en Chine. Il y a toujours cette image de la France romantique où il fait bon vivre. Néanmoins, il est incontestable que les problèmes de délinquance écornent cette image. La France a également en Chine l’image d’un pays qui ne fonctionne pas très bien, notamment à cause des grèves dans les transports, un sujet que les Chinois connaissent. Je me rappelle à ce titre des émeutes en banlieues en 2005 : à ce moment-là, des journalistes chinois qui m’avaient contacté imaginaient que l’ensemble des banlieues françaises brûlaient, alors que les émeutes n’étaient localisées que dans certains quartiers de certaines villes. Il y a eu un effet de loupe sur des points chauds.

En même temps, cela n’empêche pas les touristes chinois de continuer à se rendre en France, même si les agressions dont ils sont victimes commencent à susciter des questions en Chine. On considère désormais qu’il faut faire attention à ses biens de valeurs et ses achats dans les rues parisiennes. Cependant, le phénomène n’est pas nouveau. Les pickpockets parisiens savent depuis longtemps que les touristes chinois ont l’habitude d’avoir des sommes importantes d’argent liquide, même si maintenant la carte bleue est majoritairement utilisée à cause de ce phénomène. Les médias chinois ont en particulier beaucoup relayé l’agression de leurs ressortissants dans leur lieu de séjour, en mars à côté de Roissy. En Chine, il y a peu de délinquance et les villes chinoises sont quand même très sûres, notamment pour les étrangers.

Patrick Vicériat: Je ne suis pas certain que les "émeutes", sujet franco-français, aient beaucoup de conséquences sur la fréquentation touristique de notre pays. Si l’on se réfère aux émeutes qui s’étaient déroulés dans nos banlieues en 2005, les conséquences avaient été somme toute très limitées. Paris accueille plus de 30 millions de visiteurs par an, et je ne pense pas que cela écorne durablement l’image de la destination.

Notre pays accueille tous les ans environ un million de touristes chinois, et ce chiffre progresse chaque année. Il faut aussi rappeler que l’essentiel de notre fréquentation étrangère provient à 80% de pays qui nous entourent, à 2 heures de voiture de nos frontières : Allemagne, Grande-Bretagne, Belgique,  Pays-Bas, Italie, c’est-à-dire de pays qui ont déjà été confrontés à ce type de violence à l’occasion ou à la suite de matchs de foot.

Va-t-on voir apparaître des mentions dans les guides touristiques ou sur les sites des ambassades enjoignant les touristes à la prudence en France, voire même décourageant les visites, si ce n’est pas déjà le cas ?

Ben McPartland : Je ne pense pas que l’on verra de telles mises en gardes pour les gens visitant Paris.

Boris Cambreleng : Je ne suis pas informé sur ce sujet. Je ne pense pas que nous en soyons-là. Les réponses sont graduées. Pour le moment c’est seulement l’agence du tourisme chinois qui, en avril, a alerté les touristes souhaitant se rendre en France.

Patrick Vicériat: Très franchement, je ne le crois pas du tout, et je ne pense pas que beaucoup de touristes qui ont déjà réservé leur séjour dans l’Hexagone vont annuler  leur voyage, ou que certains qui s’apprêtaient à venir en France annulent leur projet. Pour autant, la position exprimée par l’Agence chinoise du tourisme doit être prise très au sérieux, et la sécurité de ses ressortissants doit être pleinement assurée. Les enjeux économiques et commerciaux sont considérables, car la Chine est en passe de devenir le premier pays émetteur du monde. Tous les experts pensent que la France va continuer de rester une destination  très attractive en particulier pour les pays BRIC (Brésil, Russie, Inde, Chine) et next-BRIC. C’est le cas notamment des brésiliens qui ont représenté l’an dernier plus de la moitié des nouveaux visiteurs de la Tour Eiffel.

Les touristes étrangers ont-ils tendance à sous-évaluer, ou au contraire à sur-évaluer le phénomène de la délinquance en France ?

Ben McPartland : Paris a certainement parmi les touristes la réputation d’être touchée par la délinquance et les pickpockets, mais pas pour avoir une image de violence comme c’est le cas pour Marseille par exemple. Beaucoup de touristes ont peur de prendre le métro parisien, ce qui est surprenant, mais est dû à cette réputation.

Pierre Picquart : Ce qui intéresse les touristes étrangers, c’est une certaine diversité qu’offre notre pays. Tout ce qui est lié aux symboles, la gastronomie, le romantisme, les petits cafés, les restos en amoureux, la Butte Montmartre, le Marais, Saint-Germain-des-Prés, les grandes boutiques de luxe... et cela on le trouve rarement ailleurs dans un autre pays. Grâce à cet attachement et à cette diversité culturelle, gastronomique, économique, la France sera toujours très bien placée pour le tourisme. Globalement la France fait toujours rêver. La France garde toujours une excellente image à l’étranger parce qu’elle a protégé son patrimoine culturel, l’a rénové, embelli et mis en valeur. Parce qu’elle a gardé ses architectures différentes, ses coutumes. Même si on peut faire beaucoup plus d’efforts pour accueillir les touristes étrangers.

Patrick Vicériat: Il ne faut pas faire d'amalgame entre des évènements comme des émeutes et de la petite délinquance au quotidien qui pourrait risquer de ternir à terme l’image de notre pays. Je suis préoccupé par la délinquance au quotidien, et par la progression du fléau des vols. Les Chinois, qui ont la réputation d’être des clients dépensiers, sont souvent porteurs de grosses sommes d'argent liquide, et sont donc des cibles privilégiées pour des voleurs.

Mais c'est un phénomène mondial qui concerne aussi les villes européennes comme Rome ou Londres. Nous devons prendre des mesures efficaces, mobiliser tous les acteurs concernés, et renforcer les effectifs policiers dans certains secteurs pour dissuader les voleurs.

Peut-on assister à une baisse de fréquentation des touristes étrangers pour ces raisons ?

Boris Cambreleng : Ce n’est pas à exclure. Paris reste une des destinations favorites des touristes chinois en Europe. Le capital sympathie reste donc très fort, mais qui peut-être est-il effectivement en train de s’éroder. Je ne sais pas dans quelle mesure, c’est peut-être un peu tôt pour le dire. Je ne pense pas que les tours opérateurs vont se détourner de cette destination dans l’immédiat car elle est la destination phare du tourisme chinois en Europe.

Patrick Vicériat: La baisse de fréquentation serait surtout liée à la crise économique qui sévit en Europe. Les touristes britanniques, allemands, espagnols, etc. risquent de venir moins nombreux, et de dépenser moins. Il fautl rappeler que le nombre de touristes étrangers stagne depuis  la fin des années 90 dans notre pays, à cause d’une baisse de compétitivité des entreprises touristiques, et de  la concurrence qui s’intensifie partout en Europe, mais aussi dans le monde. A l’inverse, je pense qu’avec les évènements qui affectent plusieurs pays du pourtour méditerranéen, de nombreux français risquent de choisir de passer leurs vacances en France. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (98)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
vangog
- 01/08/2013 - 00:25
@AUSTRAL 98 vous avez l'accent Berrichon?
Vous avez l'accent Berrichon?
AUSTRAL98
- 31/07/2013 - 07:00
La délinquance des français
Non seulement la délinquance devient une caractéristique de la France sur son territoire mais également hors du territoire national.
En les autorités Australiennes se sont plaint des agissements des ressortissants français sur le sol australien ( grivellerie, vols etc..)
les délinquants ont un tel sentiment d'impunité en France qu'ils se comportent de la même façon à l'étranger.
Les français étaient plutôt bien considéré dans les années soixante dix , depuis notre image ne cesse de se dégrader.
Le laxisme de l'état Français depuis 68 en est une des cause principale.
Il arrive bien souvent d'avoir honte d'être Français lorsque l'on observe les agissements des Français à l'étranger.
pour ma part je dis que je suis Canadien.
LILLBee
- 29/07/2013 - 21:40
Il faudrait les sortir des images standardisées sur notre pays
Et puis c'est réducteur. Les tours opérateurs pourraient montrer les symboles français autrement! Il y a des phénomènes de délinquance directement liés au mass-tourisme dans les deux plus grandes villes. Le reste du pays, ses plus beaux villages, ses routes des vins, fromages, ses châteaux du Moyen-Age pour l'histoire, un deuxième Louvre en province, etc. leur tendent les bras. Pour les achats chics, ils pourraient passer commande sur internet et le tout leur serait livré directement (essayages et retouches dans le car), il y a aussi les aéroports... C'est vrai que pour les vacances on n'a que l'embarras du choix, alors pourquoi risquer les ennuis (euphémisme) dans les pays qui attiraient avant (Egypte, Tunisie... dommage pour eux)
Avec tout ce qu'il se passe, la France reste un modèle de stabilité mais pour combien de temps encore? ...