En direct
Best of
Best of du 17 au 23 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

02.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

03.

Islamo-gauchisme : les lendemains ne chantent plus, c'est interdit

04.

Rachida Dati souhaite supprimer l’acquisition automatique de la nationalité française par mariage

05.

Rokhaya Diallo n'est pas responsable de la mort de l'équipe de Charlie. Mais voilà de quoi ses idées sont incontestablement responsables

06.

"Jérémy Breaud on va te décapité" : l'odeur du sang attire toujours les hyènes...

07.

Les dérives islamo-gauchistes de l'Unef vues de l'intérieur

01.

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

02.

Comment les islamistes ont réussi à noyauter la pensée universitaire sur... l’islamisme

03.

Islamisme : la République de la complaisance

04.

La France maltraite ses profs et devra en payer le prix

05.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

06.

Covid-19 : voilà ce que l’Etat n’a toujours pas compris sur son incapacité à enrayer la deuxième vague

01.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

02.

Islamisme : la République de la complaisance

03.

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

04.

Professeur décapité : "je crains plus le silence des pantoufles que le bruit des bottes"

05.

Covid-19 : voilà ce que l’Etat n’a toujours pas compris sur son incapacité à enrayer la deuxième vague

06.

Et Gabriel Attal dénonça les "charognards de l’opposition". Y aura-t-il quelqu’un pour le faire taire ?

ça vient d'être publié
light > Société
Une heure de couvre-feu en plus !
Tout ce qu'il faut savoir sur le changement d'heure (eh oui, c'est ce weekend !)
il y a 1 heure 17 min
pépites > Politique
Voix de gauche
François Hollande : "une partie minoritaire de la gauche a pu manifester une étrange tolérance envers l’islam"
il y a 1 heure 55 min
pépites > Religion
Réforme
Le CFCM veut améliorer la formation des imams et mettre sur pied un plan anti-radicalisation
il y a 4 heures 37 min
décryptage > Politique
Indirect

Rokhaya Diallo n'est pas responsable de la mort de l'équipe de Charlie. Mais voilà de quoi ses idées sont incontestablement responsables

il y a 5 heures 33 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Les entrepreneurs de légende français" : les trajectoires d’une large palette d’entrepreneurs français retracées avec brio

il y a 6 heures 38 min
décryptage > Education
D'un autre temps

Non assistance à institution en danger ? Le discours lunaire d’Emmanuel Macron sur l’école

il y a 9 heures 23 min
décryptage > Santé
Danger

Notre cerveau préfère les histoires qui finissent bien, nous devrions pourtant nous en méfier

il y a 9 heures 34 min
rendez-vous > People
Revue de presse people
Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite
il y a 9 heures 56 min
décryptage > Economie
Bonnes feuilles

L’influence de la fonction publique et des fonctionnaires sur la vie politique : aux racines d'un mal français

il y a 10 heures 34 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Conseils à l’usage des gens “normaux” en couple avec un surdoué

il y a 10 heures 41 min
pépite vidéo > Politique
Concours de punchlines
"Quelles sont vos propositions ?" Olivier Véran s'agace face aux députés
il y a 1 heure 37 min
pépites > Terrorisme
Glacant
Professeur décapité : le tueur a cherché d’autres cibles sur les réseaux sociaux
il y a 3 heures 39 min
pépites > Justice
Justice
Conflit d'intérêt : Eric Dupond-Moretti écarté de l'enquête visant le PNF
il y a 5 heures 12 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Inhumain" : De la bande dessinée à grand spectacle, mais...

il y a 6 heures 33 min
décryptage > France
Faut que ça saigne

"Jérémy Breaud on va te décapité" : l'odeur du sang attire toujours les hyènes...

il y a 9 heures 16 min
rendez-vous > Société
Zone Franche
Islamo-gauchisme : les lendemains ne chantent plus, c'est interdit
il y a 9 heures 32 min
décryptage > Education
Témoignages

Les dérives islamo-gauchistes de l'Unef vues de l'intérieur

il y a 9 heures 46 min
décryptage > International
A l’insu de son plein gré ou non

Donald Trump a un bilan majeur en matière de politique étrangère et voilà pourquoi

il y a 10 heures 15 sec
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Oubliez astéroïdes et guerres nucléaires : au XXIe siècle, le principal danger pour l'humanité est les pandémies et maladies infectieuses

il y a 10 heures 38 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

Comment l'idéologie du droit à la différence a fait basculer les banlieues dans le ressentiment identitaire et racial

il y a 10 heures 42 min
Projet socialiste

Programme PS : retour vers le futur des années Jospin

Publié le 07 avril 2011
Une analyse détaillée des 30 propositions publiées par le Parti socialiste en vue de la présidentielle de 2012 permet de mettre au jour la source philosophique et, pour ainsi dire, psychanalytique de ce projet. Un « Retour vers le passé » fantasmé de la dream team jospinienne…
24 heures Actu
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
"24heuresactu.com est un média impertinent de droite, radical (sans être extrême), et dans une France bâillonnée par le discours convenu de certaines élites, ça fait du bien !"
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Une analyse détaillée des 30 propositions publiées par le Parti socialiste en vue de la présidentielle de 2012 permet de mettre au jour la source philosophique et, pour ainsi dire, psychanalytique de ce projet. Un « Retour vers le passé » fantasmé de la dream team jospinienne…

Martine Aubry a donc annoncé les contours du futur programme socialiste pour la présidentielle de 2012. Et même si François Hollande a rapidement indiqué que le candidat retenu serait libre de hiérarchiser, réorganiser, voire laisser de côté certaines de ces « propositions », il y a bien là une plateforme qui engagera le candidat PS, quel qu’il soit.

Étant donné l’état de décomposition actuel de la majorité sortante, les citoyens sont bien forcés de se dire qu’il s’agit peut-être bien de la sauce à laquelle ils vont être mangés dans quelques mois. Ce texte mérite donc notre attention, et appelle quelques remarques.

Les français les plus modestes seront d’abord ravis d’apprendre que selon les gens de Solférino, s’il n’y avait que 30 choses à changer en France, les plus urgentes et nécessaires compteraient :

-          Les « achats alimentaires» des collectivités locales seront orientés vers « l’agriculture de proximité» (le PS disposant de presque toutes les régions, on se demande ce qu’il attend) – proposition n°9

-          La création d’une « communauté européenne des énergies » (on espère aussi des commissions d’étude et des groupes de réflexions) – proposition n°10

-          L’organisation d’une « conférence salariale annuelle tripartite » (suivi d’un diner débat ?) – proposition n°15

-          La conclusion d’un « pacte éducatif entre les professeurs et la Nation » (parce que les professeurs sont en rupture avec la Nation ?) – proposition n°17

-          La généralisation du CV anonyme – proposition n°25

-          Le droit au mariage des homosexuels et l’homoparentalité – proposition n°26

Malheureusement, ce texte que l’on peine à qualifier de « programme » juxtapose à ces propositions vides et futiles de vrais engagements dangereux pour le pays. On notera par exemple :

-          La création d’une « Banque publique d’investissement » (ah, la dépense publique… Et si on remettait un Commissariat général au Plan ?) – proposition n°1

-          La création des « eurobonds » (autrement dit, une nouvelle dette publique, mais en commun avec les portugais, les grecs et les irlandais…) – proposition n°3

-          La création de 300 000 « emplois jeunes d’avenir » (coût estimé par Mme Aubry : près de 5 milliards d’euro !) – proposition n°4

 

Une impression de déjà vu...

Arrivé à cette quatrième proposition (sur 30), le contribuable se prend d’une petite frayeur : déjà 75% de propositions consacrées à de la dépense publique ! Un coût global avancé par ses propres promoteurs de 25 milliards d’euros de dépenses nouvelles ! Mais cette frayeur laisse la place à un immense étonnement lorsque, quelques lignes plus bas, apparait la proposition n°7, lapidaire : « Pour réduire l’endettement de la France, nous nous dispenserons de mettre en place les 6 propositions précédentes affecterons à la réduction de la dette la moitié des marges financières que nous dégagerons ». Bien sûr, les plus jeunes lecteurs seront surpris de l’irruption du concept de « marges financières » au sein d’un catalogue de dépenses. Mais c’est oublier d’où vient ce programme…

Mais si, souvenez-vous : « emplois d’avenir jeunes », parité, droits des homosexuels, police de proximité… Comme un petit parfum de 1999, comme un petit parfum de jospinisme façon « fin des 90’s » [NDR : le correcteur automatique de Word ne connait pas le terme jospinisme . Gageons qu’avec ce programme qui le met à l’honneur, l’oubli sera réparé dans la version 2012]. Et de fait, Jospin avait connu (pour des raisons conjoncturelles) le miracle de la dépense publique ET de la fameuse « cagnotte fiscale », dont nos « marges financières » de la proposition n°7 sont un avatar, une réminiscence confuse. Cette remarque, à elle seule, trahit la source originelle de ce ramassis de wishful-thinking, de propositions creuses (les « denrées locales » !), et de dépense publique massive. Le paradis perdu du socialisme, c’était cette fin d’année 1999, lorsque les conseillers techniques du Budget ont annoncé à leur Ministre, d’abord sans trop y croire eux-mêmes, que l’on venait d’assister à un phénomène financier incompréhensible, un exemple rare de génération spontanée de rentrées fiscales.

Du coup, il est inutile de demander aux socialistes où sont les points de croissance qui vont financer tout cela, car leur subconscient leur dit : « C’est arrivé une fois, cela arrivera à nouveau… »

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
le Gône
- 07/04/2011 - 14:24
Effarant en effet...
Comment un parti politique qui prétend Diriger la France, peut faire des propositions pareilles..c'est affligeant..a ce demander si ces gens .ces Socialo sortent quelques fois dans la rue..écoute le "monde des gens" regardent autours d'eux..savent il qu'il y'a un monde a part la rus Solferino? que le Monde a changé depuis 1981!! apparement non! pour eux la France c'est encore les corons..