En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
Cocagne

Le FMI a t-il raison de dire que l'Afrique est le prochain eldorado ?

Publié le 15 mai 2013
Antoinette Sayeh, directrice du département Afrique du FMI, a récemment affirmé à Yaoundé (Cameroun) que l’Afrique subsaharienne "devrait devenir une des régions les plus dynamiques du monde, immédiatement après les pays en développement d’Asie."
Claude Leblanc est le rédacteur en chef du magazine Jeune Afrique. Il a été auparavant rédacteur en chef de Courrier International, de 1993 à 2011. Il est le fondateur du mensuel gratuit Zoom Japon.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Claude Leblanc
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Claude Leblanc est le rédacteur en chef du magazine Jeune Afrique. Il a été auparavant rédacteur en chef de Courrier International, de 1993 à 2011. Il est le fondateur du mensuel gratuit Zoom Japon.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Antoinette Sayeh, directrice du département Afrique du FMI, a récemment affirmé à Yaoundé (Cameroun) que l’Afrique subsaharienne "devrait devenir une des régions les plus dynamiques du monde, immédiatement après les pays en développement d’Asie."

Atlantico : Antoinette Sayeh, directrice du département Afrique du FMI, a récemment affirmé à Yaoundé (Cameroun) que l’Afrique subsaharienne « devrait devenir une des régions les plus dynamiques du monde, immédiatement après les pays en développement d’Asie. » Cette région est-elle effectivement le prochain eldorado économique ? Quand cela pourrait-il se produire, et à quelles conditions ?

Claude Leblanc : l'Afrique est désormais une zone de forte croissance avec des taux qui dépassent dans certains pays les 6%. Une croissance très au-dessus de l'Amérique du Nord (2,2%) et de l'Europe (1,1%). En 2013, parmi les 30 principales économies qui croîtront le plus, 16 seront africaines. Bref, l'Afrique tire la croissance du monde. L'exportation de ressources naturelles explique en grande partie cette réussite qui permet aux pays de réduire leur endettement, mais aussi de mettre en place des infrastructures indispensables à la poursuite de leur développement. Enfin, cela permet de donner naissance à l'émergence d'une classe moyenne désireuse de consommer. Il y a les éléments pour créer un cercle vertueux. Toutefois, il demeure un élément indispensable à affermir, c'est la stabilité politique. Et dans beaucoup de pays, c'est encore, on le sait, compliqué.

Quels sont les domaines économiques à plus fort potentiel ? Quels pays en particulier pourraient connaître une forte croissance, et quels sont leurs atouts ?

Les secteurs de l'extraction minière et pétrolière sont les moteurs de la croissance. Mais la téléphonie, la mise en place d'infrastructures sont aussi importantes. Parmi les pays dont on peut attendre le plus, la Côte d'Ivoire apparaît comme l'une des économies les plus prometteuses. Le pouvoir de Ouattara semble stabilisé et il a entrepris des réformes structurelles importantes qui lui permettent de construire sur des bases plus saines. Les résultats sont là. En 2012, son taux de croissance à atteint 9,8 %. Le taux d’inflation, à moins de 2%, est stable. Et la dette extérieure régularisée. Les réformes en cours commencent aussi à porter leurs fruits. L abaisse des prélèvements sur le cacao permet aux paysans de toucher 60 % du prix de vente final.

Quel rôle la Chine joue-t-elle dans ce développement ? Quel est l’avenir économique du couple sino-africain ?

La Chine a beaucoup investi. Elle a beaucoup d'intérêts notamment dans le secteur des matières premières, même si le ralentissement de sa croissance l'a rend moins gourmande. Elle est aussi présente dans le secteur bancaire en plein boom actuellement. C'est un acteur majeur même si les rapports Chine-Afrique ne sont pas toujours très simples. Parfois les Africains ont l'impression d'être colonisés par les Chinois.

L’Europe étant l’un des principaux partenaires commerciaux de l’Afrique, en quoi la crise de la zone euro pourrait-elle constituer un frein au dynamisme économique de la région ?

La crise européenne a pour principale conséquence de réduire les investissements européens sur le continent. Moins présents, les Européens sont aussi soumis à la concurrence des Chinois, des Américains, des Brésiliens voire des Africains. Le Maroc, par exemple, est de plus en plus actif en Afrique sud-saharienne. Il n'est donc pas étonnant que la France, par exemple, cherche à travailler avec les Marocains sur des projets en Afrique.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Seniors : cette méthode qui vous permet de profiter pleinement de votre retraite

02.

Pourquoi vous devriez éviter le régime keto

03.

Tempête dans les bénitiers : qui de Salvini ou du pape est le plus catholique ?

04.

Le général iranien Qassem Souleimani, maître de guerre sur le front syro-irakien

05.

Services secrets turcs : les hommes des basses œuvres du président Erdogan

06.

Psychogénéalogie : comment les générations familiales qui nous précèdent laissent leur empreinte sur notre identité

07.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

01.

Vol de 4 tableaux dans un musée corse

01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition

03.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

04.

Pourquoi vous devriez éviter le régime keto

05.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

06.

Jean-Bernard Lévy, celui qui doit faire d’EDF le champion du monde de l’énergie propre et renouvelable après un siècle d’histoire

01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

03.

Record de distribution des dividendes : ces grossières erreurs d'interprétation qui expliquent la levée de bouclier

04.

Un été tranquille ? Pourquoi Emmanuel Macron ne devrait pas se fier à ce (relatif) calme apparent

05.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

06.

Rencontres diplomatiques : Boris Johnson pourrait-il profiter du désaccord entre Paris et Berlin sur le Brexit ?

Commentaires (6)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
gladio
- 16/05/2013 - 06:50
L'Afrique serait la Californie
sans les Africains.
lsga
- 15/05/2013 - 18:26
Merci l'extrême droite !
Grâce aux nationalistes et pseudos patriotes, la 1ère Guerre Mondiale a mis à genoux l'Europe, l'a 2nd la achevé.

Alors que les anglo-saxons géraient très intelligement et humainement leur décolonisation, faisant qu'aujourd'hui leur économie s'appuie encore largement sur la Chine et l'Inde... Les nationalistes Français provoquèrent les guerres de décolonisation ultra-sanglantes...

Résultat : Une bonne partie des anciennes colonies françaises parlent aujourd'hui l'anglais plutôt que le français.


Aujourd'hui, la France peut encore compter sur les pays du Maghreb et de l'Afrique francophone..... enfin.... avec un FN à 20%, et la stigmatisation de leurs gamins dans les banlieues.... ça va être encore les américains qui vont ramasser la mise...

Rien à dire, les anglo saxons peuvent remercier l’imbécillité des nationalistes français et allemands.

ciceron
- 15/05/2013 - 16:43
Entierement d'accord
L'Afrique se réveillera également.
Malgré ses défauts et handicaps, ce continent est hyper dynamique