En direct
Best of
Best of du 17 au 23 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Malika Sorel : "Emmanuel Macron commet une grave erreur dans sa stratégie face à l’islamisme"

02.

Plus odieuse que les caricatures de Mahomet, la caricature d'Erdogan

03.

Stratégie de la tension ? Ce piège dans lequel Erdogan tente d’entraîner la France pour s’imposer comme le nouveau sultan au yeux du monde musulman

04.

Un islamiste radical armé d'un couteau a été interpellé dans le centre de Lyon

05.

Pénuries de (re)confinement : voilà ce que vous devriez acheter pour affronter novembre (et non, on ne vous parle pas de papier toilette)

06.

Lutte anti-terroriste : un problème nommé DGSI

07.

Sept Français interrogés sur dix (sondage Odoxa pour Figaro et France Info) se disent favorables au nouveau confinement qui vient de débuter

01.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

02.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

03.

Une certaine gauche s’étrangle des accusations de complicité avec l’islamisme mais sera-t-elle capable d’en tirer des leçons sur ses propres chasses aux fachos imaginaires ?

04.

Bahar Kimyongür : "Dans sa fuite en avant, Erdogan n'hésitera pas à faire flamber le danger islamiste en France"

05.

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

06.

« Qu'est-ce que ce pays qui a perdu la tête ? » Clémentine Autain a fait mine d'oublier que c'est Samuel Paty qui avait perdu la sienne

01.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

02.

François Hollande : "une partie minoritaire de la gauche a pu manifester une étrange tolérance envers l’islam"

03.

Islamisme : pour Alain Juppé, "plus que du séparatisme, c'est un esprit de conquête"

04.

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

05.

Islamo-gauchisme : les lendemains ne chantent plus, c'est interdit

06.

Plus odieuse que les caricatures de Mahomet, la caricature d'Erdogan

ça vient d'être publié
pépites > Faits divers
Forces de l'ordre
Tentative d’agression au couteau sur un policier dans le XVe arrondissement de Paris
il y a 19 min
pépites > Politique
Moyens d'action face au virus
Covid-19 : le Sénat a voté la prolongation de l'état d'urgence sanitaire jusqu'au 31 janvier
il y a 59 min 57 sec
pépites > International
Mini tsunami
Turquie : au moins quatre morts et 120 blessés après un séisme de magnitude 7 en mer Egée
il y a 1 heure 51 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand l’émail est semé de fleurs de sel et quand il neige sur la toundra : c’est l’actualité reconfinée des montres
il y a 2 heures 46 min
pépites > Consommation
Confiné
La France reconfinée pour au moins 4 semaines : ce qui est ouvert ou fermé
il y a 4 heures 41 min
pépite vidéo > Terrorisme
Face à l'info
Attaques terroristes : l'échec du renseignement français ?
il y a 5 heures 23 min
décryptage > France
Lutte contre le séparatisme

Malika Sorel : "Emmanuel Macron commet une grave erreur dans sa stratégie face à l’islamisme"

il y a 6 heures 5 min
pépites > Politique
Reconfinement
Sept Français interrogés sur dix (sondage Odoxa pour Figaro et France Info) se disent favorables au nouveau confinement qui vient de débuter
il y a 6 heures 28 min
décryptage > Politique
Maison Blanche

Le chemin de la victoire de Donald Trump est étroit mais il existe encore

il y a 7 heures 5 min
décryptage > Politique
Manque de pot

Covid 19 – Macron 1 : 0

il y a 7 heures 45 min
light > Science
Ancêtre
Le chien est le plus vieil ami de l'homme, sa domestication est survenue il y a plus de 10.000 ans
il y a 47 min 40 sec
pépites > Politique
Décision
Antisémitisme : Jeremy Corbyn a été suspendu du Parti travailliste britannique
il y a 1 heure 22 min
pépites > France
Mobilisation des forces de l'ordre
Attentat à Nice : le gouvernement annonce le rappel de 3.500 gendarmes réservistes et la mobilisation de 3.500 policiers
il y a 2 heures 8 min
rendez-vous > Terrorisme
Géopolitico-scanner
La guerre indiscriminée des jihadistes contre la France : du "blasphémateur" Samuel Paty aux chrétiens respectueux de la Basilique niçoise
il y a 3 heures 16 min
pépites > Terrorisme
Religion
Des milliers de manifestants anti-Macron au Bangladesh, au Pakistan, en Afghanistan signale le Daily Mail
il y a 5 heures 17 min
light > Science
Singes
Les gorilles de montagne n'oublient pas leurs amis et sont amicaux avec eux quand ils se retrouvent même après une décennie de séparation
il y a 5 heures 52 min
décryptage > International
Paris - Ankara

Stratégie de la tension ? Ce piège dans lequel Erdogan tente d’entraîner la France pour s’imposer comme le nouveau sultan au yeux du monde musulman

il y a 6 heures 22 min
décryptage > Santé
Barrière contre le virus

Zorro contre le Covid-19 : le masque comme solution efficace et peu coûteuse

il y a 6 heures 30 min
décryptage > Politique
Le roi est nu

Non, l’unité nationale ne peut plus être invoquée par les élites françaises pour masquer leurs faillites

il y a 7 heures 33 min
décryptage > Politique
Freiner l'épidémie

Reconfinement : ces pulsions mauvaises qui paraissent plus guider le gouvernement que la rationalité sanitaire

il y a 8 heures 12 min
Ma cité va craquer

Banlieues : les bandes, une véritable mafia

Publié le 09 avril 2011
Après le lynchage d'un jeune homme à Noisy-le-Sec, le maire de Sevran Stéphane Gatignon, ancien communiste désormais membre d'Europe Écologie, tire la sonnette d'alarme sur le phénomène des bandes. Selon lui, "les hommes politiques ne comprennent rien à la banlieue".
Stéphane Gatignon
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Stéphane Gatignon est maire de Sevran.Né à Argenteuil, il est conseiller général de Seine-Saint-Denis. Ancien communiste, il a rejoint en 2009 "Europe Écologie". Il s'est prononcé pour la légalisation du cannabis et a co-écrit avec Serge Supersac Pour...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Après le lynchage d'un jeune homme à Noisy-le-Sec, le maire de Sevran Stéphane Gatignon, ancien communiste désormais membre d'Europe Écologie, tire la sonnette d'alarme sur le phénomène des bandes. Selon lui, "les hommes politiques ne comprennent rien à la banlieue".

En tant que maire d'une ville difficile de banlieue, avez-vous constaté une radicalisation des « bandes » ?

Stéphane Gatignon : Il y a encore dix ans les bandes pouvaient être résumées à un quartier, des jeunes et  une histoire commune. Les plus jeunes respectaient les anciens, les grands frères... Aujourd’hui, la situation est différente. A Sevran, la ville dont je suis maire, le trafic a bouleversé la donne. On a des jeunes qui veulent prendre le terrain des plus grands. On se dirige vers des petits clans qui demain pourraient se transformer en nouvelles bandes.

Dans les années 1960-70, il y avait certes de la violence - les loubards ne rigolaient pas - mais désormais cette violence est exacerbée. A Sevran (NDLR : une ville de 50 000 habitants), on compte 100 à 150 individus armés en ville. Beaucoup ont des armes à poing. Je ne parle pas de couteaux là, mais de flingues ! On a tout de même retrouvé des grenades à Sevran, un bazooka à Grenoble…

 

S’agit-il d’exemples disparates ou d’un phénomène de fond ?

Je pense qu'il s'agit d'un phénomène de fond dont il faut s’inquiéter. Aujourd’hui, le problème c’est que la réussite pour les jeunes ne passe plus par l’école mais plutôt par l’argent.

Le trafic devient une mafia. Et il faut arrêter de penser qu’on y trouve uniquement des gens qui sortent de la classe de cinquième. Il y a des avocats, des experts comptables,... La mafia se structure. Elle a investi dans les commerces, l’immobilier, les boites de strip-tease... et maintenant elle investit dans le nettoyage, les entreprises de sécurité, demain dans l’électricité. Plus tard, ils risquent d’acheter des hommes politiques pour obtenir des marchés publics. A ce rythme, on risque de se retrouver dans une situation semblable à celle que connaît l’Italie…

 

Comment peut-on faire pour lutter contre ces bandes ?

Il faut réussir à faire évoluer les mentalités à propos de la réussite. Il faut en finir avec le culte de l’argent roi. Surtout, il faut voir la France telle qu’elle est : aujourd’hui la société est cosmopolite, la « France blanche », c’est finie ! La culture française se construit désormais à partir d’une multitude de cultures, chacun apporte sa pierre a l’édifice.  

Par ailleurs, 50% de la population mondiale vit dans des zones urbaines, dans 20-25 ans ce sera 80 %. Il faut en finir avec les ghettos et lutter contre le crime organisé.

Enfin, sortons de la prohibition : il faut libéraliser la vente du cannabis. C’est fondamental pour essayer de briser les trafics, on ne peut plus continuer à vivre avec cette angoisse. Des gens sont morts à cause de ces trafics : il existe en effet une porosité entre narcotrafic et vente d’armes. Il y a quinze jours, à Sevran, la police a joué le rôle de force d’interposition entre deux bandes, comme une force de l’ONU.

Soit on prend conscience de ces évolutions, soit on finit comme dans le film Banlieue 13 produit par Luc Besson, avec des mafias ethnicisées.

 

Et aujourd'hui, les bandes sont-elles « ethnicisées » ?

Il existe des formes d’ethnicisation. On se regroupe entre gens qu’on connait le mieux. Mais c'est de de territorialisation dont il convient de parler plutôt que d’ethnicisation.

 

Vous avez été membre du Parti communiste, vous êtes désormais à Europe Écologie. Comment jugez-vous l’action de la Gauche sur ces questions ?

Je pense que depuis 25-30 ans, la gauche a loupé les évolutions de la société. Dans les années 1980, de nombreux maires de gauche ont empêché l’installation de mosquées dans leur ville, les musulmans ne pouvaient pas prier normalement, et par conséquent ils ne se sont pas sentis reconnus. Finalement, il a fallu attendre que Jean-Louis Borloo arrive au Ministère de la ville pour réellement essayer de faire avancer les choses dans les banlieues.

Quand je lis le programme du parti socialiste, je vois qu’il est question de fiscalité, mais il n’y a pas une ligne sur la question de l’impôt local et c’est cet impôt là qui pèse souvent le plus sur les classes populaires.

 

Vous êtes né à Argenteuil. Comment, à titre personnel, percevez-vous l’évolution de la vie en banlieue depuis votre jeunesse ?

Jusqu’à 25 ans, j’ai vécu dans la ZUP Argenteuil, puis en HLM toujours à Argenteuil, et aujourd’hui à Sevran. Moi, j’aime la banlieue. Quoi qu’on en dise, le département d’avenir pour la France c’est la Seine Saint-Denis et toute sa jeunesse. Mais cette ghettoïsation, c’est désespérant…

De droite comme de gauche, quasiment tous les hommes politiques ne comprennent rien à la banlieue. C’est ça qui est terrible. Par exemple, mes collègues me disent qu’il ne faut pas parler de dépénalisation du cannabis. D’une part, parce qu’ils ne savent pas de quoi il s’agit. D’autre part, car la majorité de la population y est opposée et qu'ils ont donc peur de ne pas être réélus. Je considère qu'il faut avoir ce débat là.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (22)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Khemas
- 09/04/2011 - 10:09
Oui enfin les militants
Oui enfin les militants cégétistes sont quand même meilleurs en expression écrite. Plus sérieusement, je pense qu'il y a deux raisons pour légaliser le cannabis :
-faire d'énormes économies sur le coût de la prohibition (mobilisation des flics, de la justice, des prisons)
-rester cohérent par rapport à l'autorisation de la consommation de tabac et d'alcool, qui sont autrement plus dangereux
NOVY12
- 08/04/2011 - 18:07
@Bleuocéan 123 Halte au feu !
1200 lignes pour écrire ce que l'on peut lire sur les tracts Cgétistes et autres
vous auriez pu nous en épargner !
HiGrade
- 08/04/2011 - 11:12
Légalisation ...
Je me vois bien au tabac demander à ma vieille buraliste : bonjour un paquet de ... avec un briquet et deux pétards s'il vous plait...
Enfin au contraire pourquoi pas nous sommes les plus restrictifs en Europe pour cette drogue (comme l'alcool est une drogue aussi) mais aussi les plus gros consommateurs.
Il y a un problème !