En direct
Best of
Best of du 5 au 11 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Livret A : avoir le courage de baisser le taux de l’emprunt perpétuel français ?

03.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

04.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

05.

Pour Dominique Strauss-Kahn, le brexit pourrait être une chance pour l'Europe

06.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

07.

Elon Musk : un visionnaire qui a décidé de bouleverser le monde de l’automobile

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Les grandes fortunes mondiales accumulent du cash en prévision d’une récession

03.

Taux d’intérêt négatifs : les banques hésitent à faire payer l’épargne courante mais pas pour longtemps...

04.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

05.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

06.

Terrorisme et dérives communautaristes : ce « pas de vague » qui anéantit au quotidien les discours de rigueur

01.

"Pas en mon nom" : ces raisons pour lesquelles les musulmans français sont plus timides que d’autres dans leur condamnation du terrorisme islamiste

02.

La timidité dans la lutte concrète contre les dérives communautaristes masque-t-elle une peur du "trop nombreux, trop tard" ?

03.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

04.

Terrorisme et dérives communautaristes : ce « pas de vague » qui anéantit au quotidien les discours de rigueur

05.

Voici comment Zemmour est devenu l’homme le plus célèbre de France…

06.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

ça vient d'être publié
light > Culture
Big win
Queen s'oppose à l'utilisation de ses tubes par Donald Trump et le camp Républicain
il y a 5 heures 48 min
pépites > International
Ever changing
Offensive turque en Syrie : Donald Trump pourrait imposer de "grosses sanctions" à Ankara
il y a 6 heures 50 min
pépite vidéo > Société
Polémique
Mère voilée : pour Brigitte Macron "on ne parle pas politique" à l'école
il y a 7 heures 52 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"De Gaulle, 1969, l'autre révolution" d'Arnaud Teyssier : la fin de la saga du gaullisme, par l'un de ses meilleurs spécialistes

il y a 10 heures 1 min
décryptage > Culture
7ème art

Soubresauts, horreurs et beauté du monde à Saint-Jean de Luz

il y a 11 heures 35 min
décryptage > Religion
L'art de la punchline

Un 13 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 11 heures 48 min
décryptage > Europe
Disraeli Scanner

Cette semaine l’Europe joue son destin sur le Brexit

il y a 12 heures 26 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Stadia : Google mise sur la latence négative pour s’imposer dans l’univers des jeux vidéos. Décisif ou moufte aux yeux ?
il y a 12 heures 57 min
décryptage > Economie
Incompréhension

L’étrange capacité du capitalisme financiarisé à perdurer envers et contre tout

il y a 13 heures 31 min
décryptage > International
Opération "printemps de la paix"

Syrie : multi jeux de dupes autour des Kurdes (et des djihadistes de Daesh)

il y a 13 heures 48 min
light > Culture
Très critique
Elton John peu tendre envers Michaël Jackson : "C'était réellement un malade mental, quelqu'un d'un peu inquiétant à fréquenter".
il y a 6 heures 8 min
pépites > Religion
Coup de gueule
66% des Français se disent favorables à l'interdiction du voile durant des sorties scolaires
il y a 7 heures 12 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Vie et mort d'un chien" de et mise en scène par Jean Bechetoille : Etre ou ne pas être... c'est encore la question à Elseneur

il y a 9 heures 51 min
pépites > Europe
Last chance
Brexit : d'après le vice-premier ministre Irlandais, un accord est envisageable cette semaine
il y a 10 heures 12 min
décryptage > Social
Exercices de coloriage

Il est beaucoup question du "vieux mâle blanc". Mais pourquoi ne parle-t-on jamais du " vieux mâle noir" ?

il y a 11 heures 43 min
décryptage > Religion
Loi de 1905

Pourquoi la laïcité ne devrait pas être invoquée dans la lutte contre l’islamisme

il y a 12 heures 18 min
décryptage > Politique
Conceptuel

Le populisme, phénomène bien plus fondamental que le simple fruit de l’épuisement de la démocratie représentative ou de l’hystérisation des classes moyennes

il y a 12 heures 52 min
décryptage > Economie
Courage!

Livret A : avoir le courage de baisser le taux de l’emprunt perpétuel français ?

il y a 13 heures 27 min
décryptage > Economie
Atlantico-Business

Tout arrive : Trump veut mettre fin à la guerre commerciale avec la Chine et Boris Johnson propose un accord pour le Brexit.

il y a 13 heures 37 min
décryptage > Politique
Lourde tâche

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

il y a 14 heures 2 min
Qui ne tente rien n'a rien..

Les salariés de Florange envisagent de porter plainte pour préjudice moral : quelles sont leurs chances de réussite ?

Publié le 25 avril 2013
L'annonce d'un dépôt de plainte pour préjudice moral par les salariés de Florange contre la famille Mittal est une initiative rare : prouver le préjudice moral devant les tribunaux est particulièrement difficile.
Jean-Michel Scharr est avocat à la Cour, spécialisé en droit des victimes et droit des personnes.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Michel Scharr
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Michel Scharr est avocat à la Cour, spécialisé en droit des victimes et droit des personnes.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L'annonce d'un dépôt de plainte pour préjudice moral par les salariés de Florange contre la famille Mittal est une initiative rare : prouver le préjudice moral devant les tribunaux est particulièrement difficile.

Atlantico : La CGT et FO viennent d'annoncer la formulation d'une plainte au nom des salariés de Florange contre la famille Mittal pour préjudice moral subi à l'occasion de la fermeture des hauts fourneaux. Est-ce une initiative qui a eu des antécédents ? Avec quels résultats ?

Jean-Michel Scharr : Jusqu'à ce jour, il n'y a pas eu de cas précédent de préjudice moral qui ait été accordé par les tribunaux. Le préjudice moral nécessite la violation d'une convention, d'un contrat, d'un accord ou d'une loi qui va elle-même engendrer un préjudice qui n'est pas indemnisable autrement que par ce préjudice moral. Lorsqu'on est licencié, on perçoit des indemnisations, notamment les indemnités chômage qui sont les réparations du préjudice qui résulte de la fermeture d'une usine. A moins que les entreprises aient agi hors de la légalité, c'est à dire sur le plan pénal, il n'y a pas de raison que le juge répressif permette l'aboutissement de la plainte des syndicats. 

S'il n'y a pas d'infraction pénale au final leur plainte ne pourra aboutir à la poursuite devant la juridiction pénale et il n'y aura donc pas de réparation d'un quelconque préjudice. Les relations entre salariés et employeurs se règlent aux prud'hommes mais en l'espèce il ne semble pas qu'il y ait eu violation du code du travail. 

 

Dans ce cas précis, leur plainte a-t-elle une chance d'être recevable ?

Je ne pense pas. A moins que dans le cadre de l'instruction et de l'enquête, il est découvert des anomalies. Dans ce cadre-là, après l'instruction, le juge peut renvoyer devant le tribunal correctionnel, qui lui à ce moment-là jugera de l'affaire et verra s'il est opportun ou non de poursuivre pour préjudice moral. Il peut y avoir préjudice moral, encore faut-il y avoir les conditions pour faire condamner l'entreprise ou ses représentants physiques. 

Si leur plainte est jugée irrecevable, quel est donc leur objectif ? N'est-ce pas uniquement une annonce de plainte à but médiatique ? 

Tous les moyens sont bons pour alerter sur cette situation, pour que demain une situation identique ne puisse pas se reproduire. Sur le plan médiatique, c'est un bon coup de communication, mais sur le plan juridictionnel leur chance d'aboutir est très mince. D'un autre côté, si on ne fait rien, on ne peut pas savoir si on avait la possibilité d'un résultat. Dans ce cas-là, il vaut mieux ne pas aboutir que de ne rien faire.  

Quelles pourraient être les autres formes que pourrait prendre leur plainte ? Avec quelles chances de succès ? 

Dans une infraction pénale, il faut trois éléments : l'interdiction, le fait -la violation de la loi - et l'intention de commettre ce délit. Sur le plan pénal, les chances d'aboutir sont donc infimes. Par contre, aux prud'hommes, il peut y avoir un aboutissement sur la réparation d'un préjudice avec une indemnisation. Le préjudice moral est un préjudice dont le lieu de la douleur n'est pas identifiable physiquement. Avant d'arriver à la réparation d'un préjudice moral, il faut identifier s'il y a une infraction au code pénal. Les prud'hommes permettent de réparer la relation au niveau du contrat de travail, entre le travailleur et l'employeur. Il y a également la possibilité pour chaque salarié d'aller aux Prud'hommes. 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Livret A : avoir le courage de baisser le taux de l’emprunt perpétuel français ?

03.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

04.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

05.

Pour Dominique Strauss-Kahn, le brexit pourrait être une chance pour l'Europe

06.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

07.

Elon Musk : un visionnaire qui a décidé de bouleverser le monde de l’automobile

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Les grandes fortunes mondiales accumulent du cash en prévision d’une récession

03.

Taux d’intérêt négatifs : les banques hésitent à faire payer l’épargne courante mais pas pour longtemps...

04.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

05.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

06.

Terrorisme et dérives communautaristes : ce « pas de vague » qui anéantit au quotidien les discours de rigueur

01.

"Pas en mon nom" : ces raisons pour lesquelles les musulmans français sont plus timides que d’autres dans leur condamnation du terrorisme islamiste

02.

La timidité dans la lutte concrète contre les dérives communautaristes masque-t-elle une peur du "trop nombreux, trop tard" ?

03.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

04.

Terrorisme et dérives communautaristes : ce « pas de vague » qui anéantit au quotidien les discours de rigueur

05.

Voici comment Zemmour est devenu l’homme le plus célèbre de France…

06.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

Commentaires (9)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
VV1792
- 25/04/2013 - 23:26
Ils ont scie..
Tous ces syndicalistes depuis 1945, n' ont eu de cesse de casser les entreprises en les ranconnant. J'etais enfant, mais je me rappellerai toute ma vie les greves de Poissy chez Talbot.. pas vieux, j' avais deja saisi qu' avec ces syndicats noyautes, il n' y avait aucune chance pour que les ouviers aient de l' avenir: cela beuglait, criait vengeance, la destruction du patronnat.. enfin de l' agitprop servant une autre cause que celle de developper une industrie forte et competitive...Talbot exit..
Le Nord a ceci de particulier qu'en plus, et pourtant ils n' etaient qu' 1000 km de Gdansk, ils se sont laisses noyautes de bon coeur par la Gauche. Les enfumes de l 'histoire, mais volontaires pour l'etre et meme beuglant pour le rester meme apres le neant...Apres avoir fait fermes les mines car les pauvres petits, ils soufraient trop, et bien ils font fermer les restes d' industrie lourdes, car travailler, en fait, c'est trop dur..voila la verite de tous ces bons a rien..

Roxy
- 25/04/2013 - 17:05
Il est préférable de ne pas travailler
Si vous acceptez un emploi, vous risquez un jour d'être licencié .
Comme c'est une éventualité inhumaine et injuste, il vaut mieux ne pas commencer.
C'est comme créer une entreprise, si ça ne marche pas, vous risquez de vous faire séquestrer , donc n'y pensez pas. d'ailleurs le pire serait de réussir et de gagner de l'argent. Ça va renforcer les inégalités. La solution, c'est travailler un peu mais pas trop et puis attendre. À un moment ça va s'arrêter.
mumus
- 25/04/2013 - 15:10
Triste mentalité
Hélas, ces jusqu'au boutistes ne cherchent qu'une chose: le plan social et se juteuses indemnités; ceux qui mènent la danse ont entre 50-55 ans et en partant avec un copieux pactole ils iront jusqu’à la retraite tranquille, tant pis pour les jeunes qui vont eux ramer; il fallait bien décrypter le discours du CGTiste en chef de PSA: ils vont casquer!