En direct
Best of
Best of du 23 au 29 mai
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

02.

Confinement : le nombre d'arrêts cardiaques et le taux de mortalité ont explosé

03.

Énergie renouvelable: la chute des prix dope (enfin) les espoirs de l’industrie du solaire

04.

La NSA lance une alerte sur le piratage par les hackers russes de nos serveurs d’emails

05.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

06.

Bernard Tapie suit un traitement expérimental en Belgique pour soigner son cancer "au dernier degré"

07.

Infections respiratoires : la grande peur de la grande grippe

01.

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

02.

Virus d’un nouveau type : toutes ces données sur le Coronavirus que nous ne maîtrisons toujours pas

03.

Infections respiratoires : la grande peur de la grande grippe

04.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

05.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

06.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

01.

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

02.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

03.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

04.

Zemmour face à Onfray : pourfendeurs ET promoteurs de postures idéologiques

05.

Ce syndrome Camélia Jordana qui affaiblit la démocratie française

06.

Emmanuel Macron dévoile un plan de soutien "massif" envers le secteur automobile et annonce la hausse des primes à l'achat de voitures électriques

ça vient d'être publié
light > Culture
Une voix s'est tue
La cantatrice Mady Mesplé est décédée
il y a 2 heures 29 min
light > Science
Retour à l'envoyeur
Vol habité de SpaceX : Elon Musk répond à un tacle de l'agence spatiale russe, celle-ci réplique
il y a 3 heures 49 min
pépites > Société
Priorités
PMA pour toutes : des députés plaident l'urgence d'un retour du texte à l'Assemblée nationale
il y a 5 heures 4 min
light > Media
Accusé
Jean-Marc Morandini : un procès requis pour corruption de mineur
il y a 5 heures 41 min
pépite vidéo > Science
Starman
SpaceX : les meilleurs moments du lancement de la capsule habitée Crew Dragon
il y a 7 heures 59 min
décryptage > High-tech
Espionnage

La NSA lance une alerte sur le piratage par les hackers russes de nos serveurs d’emails

il y a 8 heures 47 min
décryptage > Science
Nouvelle donne

Vol habité de SpaceX : le retour de la conquête spatiale ?

il y a 9 heures 28 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Planter des arbres n’est pas toujours bon pour la planète
il y a 10 heures 8 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

La mondialisation : un vecteur favorable pour les épidémies ?

il y a 10 heures 10 min
décryptage > Société
Drame

"Salle de traite", la pièce de théâtre sur le suicide d'un éleveur laitier

il y a 10 heures 11 min
pépite vidéo > International
Mort de George Floyd
Etats-Unis : deux voitures de police foncent sur la foule à New York
il y a 3 heures 14 min
pépites > France
Déconfinement extrême
Plusieurs milliers de clandestins ont défilé à Paris malgré l'interdiction de la préfecture
il y a 4 heures 23 min
pépites > Politique
Nomination
L'ancien ministre socialiste Pierre Moscovici va prendre la tête de Cour des comptes
il y a 5 heures 31 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
SpaceX : revivez le lancement réussi du premier vol habité de Crew Dragon ; Proxima b est confirmée ! Il y a bien une exoterre dans la zone habitable de l’étoile la plus proche de nous
il y a 6 heures 58 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Le maître du « je »

il y a 8 heures 37 min
décryptage > France
État providence et modèle social français

1945 : l’héritage béni devenu largement toxique

il y a 9 heures 38 sec
décryptage > International
Symptômes d’un nouveau conflit

Nouvelle guerre froide avec la Chine : l’Occident affaibli par les combats progressistes radicaux

il y a 9 heures 44 min
décryptage > Politique
Mains tendues

Macron/Collomb : le match du meilleur instinct pour 2022

il y a 10 heures 9 min
décryptage > Europe
Jésus reviens, ils sont devenus fous

La Pologne : un royaume où règne la droite la plus bête du monde

il y a 10 heures 10 min
décryptage > Economie
Crise

Les crédits aux PME sont insuffisants !

il y a 10 heures 11 min
Immobilier

Au secours ! Le marché repart…

Publié le 04 avril 2011
Le Salon de l'Immobilier qui se tenait à Paris du 31 mars au 3 avril vient de fermer ses portes, dans un marché dont les prix ne cessent de monter depuis la mini crise de 2008, avec des taux immobiliers repartis à la hausse. Conséquence ? Des millions de Français sont mal logés, loin de leur lieu de travail ou dans des quartiers insalubres.
Bernard Usquin est président d'Habitat et Humanisme Ile-de-France. 
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Bernard Usquin
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Bernard Usquin est président d'Habitat et Humanisme Ile-de-France. 
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le Salon de l'Immobilier qui se tenait à Paris du 31 mars au 3 avril vient de fermer ses portes, dans un marché dont les prix ne cessent de monter depuis la mini crise de 2008, avec des taux immobiliers repartis à la hausse. Conséquence ? Des millions de Français sont mal logés, loin de leur lieu de travail ou dans des quartiers insalubres.

 La nouvelle hausse des prix de l’immobilier, particulièrement sensible en Ile de France, est une catastrophe pour beaucoup. Une seule série de chiffres permet de le comprendre, celle de l’évolution de quelques indicateurs depuis 10 ans : pouvoir d’achat +20 %, loyers+60 %, prix de vente +110 %. Dans ces conditions le coût du logement pèse plus lourd pour tous. Dans la vraie vie, cette dérive se traduit de plusieurs façons : 

- les primo accédants, à mensualités égales, doivent emprunter sur 25 ans au lieu de 15 auparavant. Encore est il heureux que cet endettement soit majoritairement à taux fixe, ce qui nous met, nous assurent les banquiers, à l’abri d’une grave crise de surendettement type subprimes.

- les locataires doivent concéder d’affecter une part croissante du budget au loyer, heureusement limitée par les garanties demandées par les propriétaires qui limitent la prise de risque pour les deux parties.

- un effet de centrifugation spatiale s’installe, aboutissant à des situations aberrantes (ex. prix variant parfois du simple au double suivant que l’on est à l’intérieur ou à l’extérieur du périphérique parisien…) et la constitution de ghettos de riches et de pauvres. 

Tout ceci a des conséquences graves à deux niveaux :

- au plan macroéconomique, la collectivité subit la perte de temps et d’énergie liée aux transits quotidiens, la pollution correspondante, les investissements lourds à consentir dans les infrastructures routières et de transport, et l’accroissement des tensions internes entre segments de la population. Malgré cela, l’intervention publique pour contrecarrer les effets naturels du marché s’est avérée bien timide depuis une décennie, et en tous cas concrètement incapable d’inverser la tendance. Lois (SRU, Boutin, Molle, Dalo,…), budgets publics de soutien au logement aidé (désormais en baisse), absence d’encadrement des prix (loyers et foncier) contrairement à l’Allemagne. Il est donc particulièrement critique que nos bulletins de vote se portent en priorité sur les candidats que nous jugeons dignes de confiance pour faire du logement une vraie priorité politique, ce qui n’est pas le cas. C’est la raison qui parle…

- au plan des personnes, les classes moyennes amortissent le choc en diminuant la taille, la qualité du logement, en acceptant de s’éloigner des quartiers où il fait bon vivre et où se concentrent les emplois, et en rognant sur les dépenses non vitales (loisirs, habillement, vacances,…). Mais plusieurs millions de nos concitoyens n’ont même pas ce choix et sont acculés à vivre dans des logements surpeuplés, insalubres ou situés dans des zones où le contexte social est pénalisant pour eux et leurs enfants. Plus rien à espérer…Pour ceux là, la seule réponse immédiatement efficace est celle du citoyen, de la société civile, qui refuse de cautionner une telle réalité et s’engage, comme bénévole ou financièrement, pour permettre aux associations qui luttent contre le mal logement et l’exclusion, de soulager la misère immédiate et de mettre au point des solutions innovantes pouvant être reprises ensuite par le collectif national. Là, c’est le cœur qui parle…

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

02.

Confinement : le nombre d'arrêts cardiaques et le taux de mortalité ont explosé

03.

Énergie renouvelable: la chute des prix dope (enfin) les espoirs de l’industrie du solaire

04.

La NSA lance une alerte sur le piratage par les hackers russes de nos serveurs d’emails

05.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

06.

Bernard Tapie suit un traitement expérimental en Belgique pour soigner son cancer "au dernier degré"

07.

Infections respiratoires : la grande peur de la grande grippe

01.

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

02.

Virus d’un nouveau type : toutes ces données sur le Coronavirus que nous ne maîtrisons toujours pas

03.

Infections respiratoires : la grande peur de la grande grippe

04.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

05.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

06.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

01.

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

02.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

03.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

04.

Zemmour face à Onfray : pourfendeurs ET promoteurs de postures idéologiques

05.

Ce syndrome Camélia Jordana qui affaiblit la démocratie française

06.

Emmanuel Macron dévoile un plan de soutien "massif" envers le secteur automobile et annonce la hausse des primes à l'achat de voitures électriques

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Geek
- 04/04/2011 - 13:35
Cas d’école
L'immobilier est symptomatique de l'abysse qui sépare les bonnes intentions de la réalité économique. Les politiques d'aide favorisent la demande, les politiques d'urbanisme réduisent l'offre, et on s’étonne que les prix montent.