En direct
Best of
Best of du samedi 2 au vendredi 8 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

03.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

04.

Mais pourquoi la pollution en Inde est-elle bien pire qu’en Chine ?

05.

Emmanuel Macron et sa névrose de l’ennemi

06.

Etats-Unis : un jeune américain choque Twitter après s'être déguisé en Jawad Bendaoud pour Halloween

07.

Alibaba tente d’acclimater le « Single Day » en France, sans TVA ni droits de douane

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

03.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

04.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

Présomption d’innocence et tribunaux sont-ils indispensables si l’accusé a vraiment l’air méchant ?

01.

"Islamophobie" : question choc sur une nouvelle névrose nationale

02.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

03.

"Quand des Juifs partent c'est la France qu'on ampute" a dit Macron. Mais il a omis de préciser qui ampute…

04.

30 ans après la chute du mur de Berlin, les communistes européens sont encore bien vivants

05.

Oui, nous voulons des plages islamiques !

06.

LR : l’illusion de la renaissance par le local

ça vient d'être publié
pépite vidéo > Politique
Journée de commémorations
11 novembre : Emmanuel Macron inaugure un monument en mémoire des soldats morts
il y a 11 heures 41 min
pépites > International
Incertitude
Bolivie : Morales démissionne, le pays plonge dans l'incertitude
il y a 13 heures 6 min
pépites > Terrorisme
Expulsion
La Turquie va expulser 11 djihadistes français dans les prochains jours
il y a 14 heures 23 min
décryptage > Europe
Les entrepreneurs parlent aux Français

Margrethe Vestager : Démission !! Le Breton vite ! Mais nous sauvera-t-il ?

il y a 16 heures 3 min
décryptage > Economie
(Piètres) raisons

1,3% de croissance en France : pourquoi pas plus ? Quatre (piètres) raisons et une obligation

il y a 19 heures 30 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

La droite française est-elle maudite ? : les causes historiques de la malédiction de la droite

il y a 19 heures 53 min
décryptage > Environnement
Immobilité

Mais pourquoi la pollution en Inde est-elle bien pire qu’en Chine ?

il y a 20 heures 14 min
décryptage > Media
Totalitarisme de la gentillesse

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

il y a 20 heures 42 min
décryptage > Politique
Esprit du 11 novembre, es-tu là ?

Emmanuel Macron et sa névrose de l’ennemi

il y a 21 heures 45 min
pépites > Economie
Renouveau
Le Medef pourrait changer de nom et être rebaptisé "Entreprises de France"
il y a 1 jour 8 heures
Grossière erreur...
Etats-Unis : un jeune américain choque Twitter après s'être déguisé en Jawad Bendaoud pour Halloween
il y a 12 heures 12 min
light > Culture
Hommage
Abou Dabi inaugure sa nouvelle avenue Jacques Chirac
il y a 13 heures 55 min
décryptage > Politique
Vraiment ?

Accusé d'être une association islamiste, le CCIF affirme que cela n'a jamais été prouvé. Vraiment ?

il y a 15 heures 48 min
décryptage > Sport
Réel succès ?

Cette maladie du tennis français qui se cache derrière la victoire de la France en finale de la FED Cup

il y a 19 heures 15 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Les mystères médicaux autour de l’affaire de la nouvelle formule du Levothyrox

il y a 19 heures 52 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Au secours ? Amazon veut rendre Alexa intelligente en traitant nos données personnelles
il y a 20 heures 5 min
décryptage > Religion
Nouvelle ère

Cette nouvelle ère politique que vient s’ouvrir avec la marche contre l’islamophobie

il y a 20 heures 18 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico-Business

Alibaba tente d’acclimater le « Single Day » en France, sans TVA ni droits de douane

il y a 21 heures 40 min
décryptage > Histoire
L'air du temps

11 Novembre : il y a 100 ans débutaient les années folles… Aujourd’hui, les années vaches (sacrées) folles ?

il y a 21 heures 57 min
light > Finance
Bon investissement
Actions de la Française des Jeux : attention aux arnaques aux sites frauduleux
il y a 1 jour 8 heures
© Flickr/danielmoyle
Le Web crée beaucoup d'emplois mais en détruit aussi énormément.
© Flickr/danielmoyle
Le Web crée beaucoup d'emplois mais en détruit aussi énormément.
Destruction créatrice

Internet nous appauvrit-il ?

Publié le 01 avril 2013
La fermeture des magasins Virgin l'a montré récemment : le développement d'Internet peut être une menace pour les entreprises inadaptées à ce nouveau paradigme. Même si, à l'inverse, le Web est aussi générateur de nouveaux débouchés.
Pascal Perri est économiste. Il dirige le cabinet PNC Economic, cabinet européen spécialisé dans les politiques de prix et les stratégies low cost. Il est l’auteur de  l’ouvrage "Les impôts pour les nuls" chez First Editions et de "Google, un ami qui ne...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pascal Perri
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pascal Perri est économiste. Il dirige le cabinet PNC Economic, cabinet européen spécialisé dans les politiques de prix et les stratégies low cost. Il est l’auteur de  l’ouvrage "Les impôts pour les nuls" chez First Editions et de "Google, un ami qui ne...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La fermeture des magasins Virgin l'a montré récemment : le développement d'Internet peut être une menace pour les entreprises inadaptées à ce nouveau paradigme. Même si, à l'inverse, le Web est aussi générateur de nouveaux débouchés.

Atlantico : La révolution numérique a permis une contraction du savoir, notamment grâce aux encyclopédies en ligne et aux systèmes de base de données. Paradoxalement, ne peut-on pas dire que le boom Internet, générateur d'emplois, précarise des personnes autrefois spécialisées dans le traitement et la classification, comme les secrétaires ou les bibliothécaires ?

Pascal Perri : La révolution numérique est tout à la fois une révolution des savoirs et une révolution économique. C’est un choc darwinien pour le vieux monde. Une vraie rupture dans l’ordre économique et juridique. Nous avons vécu sur un modèle très corporel. Les entreprises étaient localisées sur des territoires, les consommateurs se rendaient dans des commerces ou des lieux d’échange et repartaient avec des biens ou avec un contrat de service. Ce monde était lisible. Le paiement de l’acte de commerce était lui aussi matérialisé. Si je fais ce détour, c’est pour mieux répondre à votre question. La dématérialisation d’une partie des échanges a incontestablement détruit des emplois, mais il s’agissait souvent d’emplois à faible valeur ajoutée peu valorisés. D’autres emplois ont été créés, c’est la loi de Schumpeter, la destruction est parfois créatrice quand on fait le solde entre ce qui a été perdu et ce qui a été créé. La question est de savoir où ces nouveaux emplois ont été majoritairement créés. A ce stade, on peut dire que c’est plus dans la Silicon Valley qu’en Moselle !

Quand on met en regard les emplois crées par le Web et les emplois perdus - comme a tenté de le faire le rapport McKinsey - quel peut-être le réel bilan du secteur internet ?

On ne fait pas un bilan a mi parcours. Le retournement numérique de l’économie n’en est qu’à ses débuts. Le rapport McKinsey a été commandé par Google qui a tout intérêt à défendre la thèse de la destruction créatrice. Au delà du conflit d’intérêt, il est incontestable que l’Internet créé des emplois et de bons emplois. McKinsey affirme qu’en 2009, la contribution d’internet représentait déjà 60 milliards d’euros dans notre économie, soit à l’époque plus de 3% de la richesse créée. Toujours selon McKinsey, 25% des emplois créés en France depuis 1995 sont dus à Internet.

Dans des secteurs comme le transport, l’énergie, la recherche, le commerce, Internet a réduit les coûts de production. C’est grâce à ces gains de productivité que le marché s’est élargi et que de nouveaux emplois ont été créés. Un exemple : on trouve aujourd’hui des emplois qui n’existaient pas dans le back office des sites de réservation comme voyagessncf.com, mais il y a de moins en moins de guichetiers dans les gares. Nous en sommes au début de cette grande transition. Les opérateurs historiques de marché développent le cross canal : ils déploient des offres Internet attractives en terme de prix et renforcent les fonctions du conseil et de l’accompagnement dans leurs points de vente physiques. Il faut s’adapter à cette nouvelle donne. Ceux qui ont négligé Internet comme par exemple Virgin en sont morts. Mais dans ce cas, qui est responsable des destructions d’emplois ? Internet ou l’incurie des dirigeants de ces entreprises ?

D'aucuns évoquent une destructions d'emplois équivalente à celle de la période de désindustrialisation. Qu'en est-il ? Quels peuvent en être les impacts sociaux ?

Je ne crois pas que la comparaison soit acceptable en terme de volume. En revanche, il est un point rarement évoqué dans cette analogie, c’est la migration des emplois vers de nouveaux territoires. La désindustrialisation est liée au choix stratégique de nos sociétés en faveur du pouvoir d’achat et au détriment de l’emploi. La désindustrialisation en Europe s’est accompagnée d’une industrialisation forcenée des émergents. La promesse était de faire baisser les prix en jouant sur les couts salariaux de production. Avec Internet, nous avons tous les outils pour déjouer le piège. Nos écoles forment des ingénieurs et des cadres commerciaux de grand talent. Nous avons la ressource intellectuelle pour nous approprier la révolution numérique. Il faut vite réagir. L’informatique est une langue vivante qu’il faut apprendre à l’école. Il me semble que ça devrait être un chantier prioritaire pour ne pas rater ce tournant décisif.

Peut-on dire que l'on se dirige en conséquence vers un chômage technologique de masse ?

A chaque fois qu’une machine substitue un individu, elle détruit un emploi, mais elle peut aussi en créer d’autres. Ne cédons pas à la panique du chaos social. Les opérateurs OTT (Over the top) nous posent cependant un problème. Ils passent au dessus de nos têtes, captent les revenus de nos consommateurs et vont séquestrer leurs bénéfices aux Bermudes. En devenant lui même commerçant, Google menace aujourd’hui les assembleurs français sur Internet (tourisme, voyages, livres, équipements de la personne ou de la maison) qui payent des impôts en France et créent des emplois. C’est une concurrence déloyale. Le gouvernement doit intervenir sans tarder pour mettre de l’ordre. Au moment où nous sommes tous appelés à faire un effort de redressement, on ne comprendrait pas que les géants américains de l’Internet viennent faire des profits en France sans contribuer aux charges publiques.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

03.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

04.

Mais pourquoi la pollution en Inde est-elle bien pire qu’en Chine ?

05.

Emmanuel Macron et sa névrose de l’ennemi

06.

Etats-Unis : un jeune américain choque Twitter après s'être déguisé en Jawad Bendaoud pour Halloween

07.

Alibaba tente d’acclimater le « Single Day » en France, sans TVA ni droits de douane

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

03.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

04.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

Présomption d’innocence et tribunaux sont-ils indispensables si l’accusé a vraiment l’air méchant ?

01.

"Islamophobie" : question choc sur une nouvelle névrose nationale

02.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

03.

"Quand des Juifs partent c'est la France qu'on ampute" a dit Macron. Mais il a omis de préciser qui ampute…

04.

30 ans après la chute du mur de Berlin, les communistes européens sont encore bien vivants

05.

Oui, nous voulons des plages islamiques !

06.

LR : l’illusion de la renaissance par le local

Commentaires (10)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
ccompagnon
- 02/04/2013 - 10:47
Le gouvernement doit intervenir sans tarder
Mais bien sûr !

Il y a une réponse plus simple que l'interventionnisme : faire la même chose.
Nous pouvons développer les mêmes services que Google, mais en mieux, afin de former une juste concurrence...
Enoch
- 01/04/2013 - 22:28
@ Seb Per
Je suis d'accord sur l'efficacite de l'impot et ne vous m'eprennez pas je suis contre le gaspillage propre au potentat de l'etat!

Par contre, je suis encore plus contre les paradis fiscaux qui me semble etre des modeles dangereux car viable seulement du parasitage des etats qui fonctionnent normalement.

Si il y avait pas la France avec une armee est-ce que Monaco ou le Luxembourg pourrait exister?
Seb Per
- 01/04/2013 - 21:12
A Enoch
En fait tout dépend de l'efficacité de l impot.

Si l'impot levé est efficacement réinvesti, aucun probleme. Si au contraire il est englouti dans une administration peu efficace ( et qui parfois sert à occuper des gens ou pire à en enrichir d'autres) alors là le système court à sa perte.

Quant aux Barbares venus envahir l Empire, ils étaient déjà là depuis des siècles, employés et exploités par l'armée et les propriétaires fonciers ( qui étaient une nomenklatura romano-locale) eux-mêmes assistés par une administration impériale romano-catholique intéressée ( qui est toujours là 16 siecles plus tard). L'Empire d'Occident s'effondrant ( sous sa propre inflation territoriale insoutenable une sorte de bulle speculative 20 siecles plut tot) , les proprios locaux ont dû s'associer avec leurs gens d'armes ( germains) qui n'ont eu qu a devenir leurs associés.
Oui, l'energie a eu le dernier mot, et elle aura le dernier mot pour notre société.