En direct
Best of
Best of du 21 au 27 mars
En direct
ça vient d'être publié
décryptage > International
Résolution ?

Fin de crise en Israël

il y a 4 heures 49 min
pépites > International
Israel
Coronavirus: Benjamin Netanyahu placé en quarantaine
il y a 10 heures 36 min
décryptage > International
LES ENTREPRENEURS PARLENT AUX FRANÇAIS

Les Virus, l’économie, les politiques et la mort. Premières leçons de la gestion de la pandémie

il y a 11 heures 27 min
décryptage > Culture
ATLANTI-CULTURE

Contes de la rue Broca

il y a 12 heures 10 min
pépites > France
Un transfert pas comme les autres
Coronavirus: le transfert de patients s'accélère, l'épidémie aussi
il y a 12 heures 39 min
pépite vidéo > Insolite
"Pour Corona"
Les hymnes du confinement
il y a 13 heures 31 min
décryptage > France
En finir avec les pythies de mauvaises aventures

Étatisation et protectionnisme : les deux maux qui nous menacent probablement plus qu’une répétition de 1929

il y a 14 heures 4 min
décryptage > Economie
En espérant en tiré des leçons

COVID-19 : la pandémie sanitaire et financière en 5 tableaux

il y a 14 heures 48 min
décryptage > International
Alternative

La santé ou l’économie ? Petites réflexions philosophiques sur un vrai dilemme

il y a 15 heures 31 min
décryptage > Santé
Coronavirus

Covid-19... et les autres : pourquoi le nombre de maladies infectieuses est reparti à la hausse au 21e siècle

il y a 16 heures 25 min
pépites > France
Un boost pas comme les autres
Le confinement dynamise les révisions du Code de la route
il y a 9 heures 53 min
Les marques sont elles aussi solidaires
Coca-Cola et d'autres marques créent des logos de «distance sociale»
il y a 10 heures 48 min
décryptage > Culture
ATLANTI-CULTURE

Le cauchemar

il y a 12 heures 4 min
pépites > Santé
Une nouvelle pénurie à cause du Covid-19
Vers une pénurie mondiale de préservatifs ?
il y a 12 heures 22 min
light > Insolite
Une perte musicale
Alan Merrill, auteur-compositeur " I Love Rock 'N' Roll '', décède du coronavirus à 69 ans
il y a 13 heures 10 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Les applications qui peuvent vous aider à supporter le confinement
il y a 14 heures 7 sec
décryptage > France
Coronavirus

Yazdan Yazdapanah, qui coordonne les essais contre le coronavirus, est-il l'homme des laboratoires américains ?

il y a 14 heures 17 min
décryptage > Economie
Contre-intuitif

Coronavirus : pourquoi la mondialisation est le meilleur remède pour nous sortir de la crise

il y a 15 heures 22 min
décryptage > International
Choix cornélien

Sauver l’économie ou sauver des vies ? Pourquoi les citoyens occidentaux ne sont pas plus au clair que leurs gouvernements

il y a 15 heures 54 min
décryptage > International
Superpuissance en construction

Coronavirus : ces cadavres dans le placard qui gênent la Chine dans son offensive de charme

il y a 16 heures 50 min
© Reuters
Baisser le prix du forfait revient-il forcément à baisser la qualité du service rendu ?
© Reuters
Baisser le prix du forfait revient-il forcément à baisser la qualité du service rendu ?
Pigeonnés

Les forfaits téléphoniques à bas coût sont-ils forcément une bonne affaire ?

Publié le 01 avril 2013
L'Association française des utilisateurs de télécommunications (Afutt) a publié un rapport qui montre la hausse des plaintes de clients d'opérateurs mobiles. La faute aux forfaits low-cost ?
Fabien Grenier a co-fondé Forfaits-Sans-Engagement.fr, le comparateur des nouveaux forfaits mobiles Low Cost et sans aucun engagement.Actuellement co-fondateur d'une société de marketing à la performance, il a aussi travaillé chez Time Warner et Publicis.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Fabien Grenier
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Fabien Grenier a co-fondé Forfaits-Sans-Engagement.fr, le comparateur des nouveaux forfaits mobiles Low Cost et sans aucun engagement.Actuellement co-fondateur d'une société de marketing à la performance, il a aussi travaillé chez Time Warner et Publicis.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L'Association française des utilisateurs de télécommunications (Afutt) a publié un rapport qui montre la hausse des plaintes de clients d'opérateurs mobiles. La faute aux forfaits low-cost ?

Atlantico : Le rapport de l'Afutt (cliquez ici pour le consulter) indique une hausse de 21% des plaintes des clients d'opérateurs mobiles en 2012. Baisser le prix du forfait revient-il à baisser la qualité du service rendu ?

Fabien Grenier : La différence se fait surtout au niveau du service client. Les forfaits low-cost ne proposent pas de service clientèle à joindre au téléphone, tout est digitalisé. C’est un système communautaire, c’est-à-dire que ce sont les internautes qui se répondent entre eux. Les opérateurs mettent en avant leurs meilleurs contributeurs. Quant aux conseillers, ils n’existent plus : ce sont les utilisateurs qui remplissent cette mission.

Ce système ne convient pas à tout le monde, il faut être à l’aise avec internet. Certains ont besoin de se rendre dans en boutique. La tranche d’âge 18-24 ans marque un intérêt fort pour ce type de forfait.

Quels sont les problèmes récurrents des forfaits à bas coûts ?

Il faut faire attention aux conditions générales de ce que les opérateurs appellent l’illimité. En réalité il y a un nombre de destinataires maximum (environ 250), et une durée limitée (environ 3 heures par appel).

On peut aussi rencontrer des problèmes de portabilité, avec le transfert de numéro qui ne se fait pas assez rapidement. Il y un risque également de voir sa facture téléphone dépasser le prix initialement prévu si l'utilisateur n'est pas suffisamment vigilant. Par exemple, les forfaits à 9,99€, proposent l’illimité  des appels et des SMS, mais pas de web. Chaque navigation sur Internet est directement facturée en hors forfait. Il faut bien regarder les conditions, et s’informer en amont.

Ensuite quand un marché s’ouvre, il y a forcément des couacs, tout ne peut pas être calibré dès le début.

Faisons-nous réellement des économies en choisissant un forfait low cost ?

C’est au cas par cas. Aujourd’hui, quelqu’un qui a déjà un smartphone dont il est satisfait et n’a pas besoin d’un nouveau terminal mobile a tout intérêt à adopter un forfait moins cher. Maintenant, quelqu’un qui souhaite un nouveau smartphone, s’il souscrit à un forfait low-cost devra payer son téléphone au prix fort. Il faut faire le calcul avant de se décider. Avec l’apparition des forfaits à bas coût, on note une recrudescence des achats de téléphones d’occasion.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (8)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Iletvilain
- 02/04/2013 - 12:19
Ici une analyse croustillante de Red de SFR
Il y a pas mal de chiffres, mais c'est pour la démonstration...
"Comment être raide avec Red de SFR"
http://www.grincant.com/2013/04/01/comment-etre-raide-avec-red-de-sfr/
joel5632
- 02/04/2013 - 09:09
"s’il souscrit à un forfait
"s’il souscrit à un forfait low-cost il devra payer son téléphone au prix fort"

Raté ! C'est le contraire. Le téléphone est bien moins cher au comptant qu'à crédit.

Firenze
- 01/04/2013 - 21:50
Des économies, j'en fais énormément.
Merci Free.
Et puis le service client d'Orange, n'en déplaise à M. Grenier, c'est de la daube, j'en ai fait l'expérience et trois ans plus tard, je leur en veux encore tellement ils se sont foutus de moi, forts de leur quasi monopole.
Quand Free est arrivé sur le marché, ça a été un vrai plaisir de les larguer. Tant pis pour eux.