En direct
Best of
Best of du 19 au 25 septembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Yannick Noah se fait plaquer; Julien Doré réfléchit à l'adoption d'un enfant avec Francis Cabrel, Jean Dujardin & Nathalie Péchalat en attendent un 2éme: Kanye West pense être le Moïse du peuple noir, Carla Bruni que Nicolas S. écrit comme Balzac

02.

Un rapport officiel allemand souligne que l’agriculture biologique n’est absolument pas plus durable que l’agriculture conventionnelle

03.

Emmanuel Macron s’est souvenu qu’il avait une mère et un père

04.

Un militant communiste assassiné à Saint-Ouen *

05.

Attaque près des anciens locaux de Charlie Hebdo : un suspect au profil très atypique

06.

"Olivier véreux de mes c***lles" : Jean-Marie Bigard insulte le ministre de la Santé

07.

Lutte contre la montée de l’extrême-droite : pourquoi l'Allemagne multiplie les gesticulations sans se poser les bonnes questions

01.

Un rapport officiel allemand souligne que l’agriculture biologique n’est absolument pas plus durable que l’agriculture conventionnelle

02.

Yannick Noah se fait plaquer; Julien Doré réfléchit à l'adoption d'un enfant avec Francis Cabrel, Jean Dujardin & Nathalie Péchalat en attendent un 2éme: Kanye West pense être le Moïse du peuple noir, Carla Bruni que Nicolas S. écrit comme Balzac

03.

Un militant communiste assassiné à Saint-Ouen *

04.

Comment les industries pétrolières nous ont fait croire que le plastique serait recyclé

05.

Séparatisme : LREM pris dans les phares de la voiture de l’islam politique

06.

Journée mondiale d’Alzheimer : comment nos rythmes de sommeil peuvent prédire le moment de l'apparition de la maladie

01.

Névrose collective : l’Europe pétrifiée face à la crise des migrants qui se noue à ses portes

02.

"L'islam est la religion avec laquelle la République a eu le moins de problèmes dans l'Histoire". Là, Darmanin en fait un peu trop

03.

Édouard Philippe ou le vrai-faux espoir de la droite : radioscopie d’un malentendu idéologique

04.

Nouvelles mesures face au Covid-19 : Gribouille gouvernemental à la barre

05.

J’aime les sapins de Noël : je suis un facho

06.

Emmanuel Macron, le président sans parti : pas (nécessairement) de quoi perdre 2022 mais mauvais coup garanti pour la démocratie

ça vient d'être publié
pépites > International
Jeter l'éponge
Liban : le Premier ministre désigné renonce à former un gouvernement et démissionne
il y a 6 heures 36 min
pépite vidéo > Insolite
Les joies du télétravail
Argentine : un député embrasse le sein nu de sa femme en pleine visioconférence
il y a 7 heures 15 min
pépite vidéo > International
Tragédie
26 morts dans le crash d’un avion militaire en Ukraine
il y a 8 heures 41 min
pépites > Politique
Polémique
Eric Zemmour condamné pour injure et provocation à la haine
il y a 9 heures 36 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Une bête aux aguets" : un roman dément et addictif

il y a 10 heures 52 min
décryptage > Europe
Crier au loup

Lutte contre la montée de l’extrême-droite : pourquoi l'Allemagne multiplie les gesticulations sans se poser les bonnes questions

il y a 14 heures 28 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Les aidants, ces acteurs clés du quotidien auprès des plus fragiles face à l'explosion de la dépendance

il y a 14 heures 39 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

OPA sur la droite : le pari risqué de Marion Maréchal

il y a 14 heures 40 min
décryptage > International
Accord global

Derrière aujourd'hui, il y a demain (Proverbe Libyen)

il y a 14 heures 42 min
décryptage > Société
Urgence

10 000 morts dans les Ehpad dans une quasi indifférence générale : voilà pourquoi les racines de notre manque d'empathie envers les seniors sont profondes

il y a 14 heures 43 min
pépites > France
Enquête
Attaque à Paris : le suspect "assume son acte" et pensait attaquer Charlie Hebdo
il y a 7 heures 4 min
pépite vidéo > Politique
Pathétique
"Olivier véreux de mes c***lles" : Jean-Marie Bigard insulte le ministre de la Santé
il y a 8 heures 27 min
light > Culture
Figure de la droite
L'écrivain et polémiste Denis Tillinac est décédé
il y a 9 heures 5 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Les 100 plus belles planches de la bande dessinée" : La BD est un art qui vaut le détour !

il y a 10 heures 46 min
décryptage > Terrorisme
Menace diffuse

Attaque près des anciens locaux de Charlie Hebdo : un suspect au profil très atypique

il y a 13 heures 8 min
décryptage > Société
Et Dieu (Jupiter) créa l’homme

Emmanuel Macron s’est souvenu qu’il avait une mère et un père

il y a 14 heures 37 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Comment le chef de l'Etat Emmanuel Macron a jonglé avec les libertés fondamentales lors de son quinquennat

il y a 14 heures 40 min
décryptage > International
Influence des activités humaines

Incendies en Californie : ce dérèglement climatique qui a décidément bon dos...

il y a 14 heures 40 min
décryptage > International
Urgence énergétique

Liban : aussi une urgence énergétique géopolitique

il y a 14 heures 42 min
décryptage > Environnement
Rendement

Un rapport officiel allemand souligne que l’agriculture biologique n’est absolument pas plus durable que l’agriculture conventionnelle

il y a 14 heures 43 min
Difficile d'avoir une vie privée sur Facebook
Difficile d'avoir une vie privée sur Facebook
Do not disturb

Comment les réseaux sociaux parviennent à nous faire accepter que le périmètre de notre vie privée n'est plus celui qu'on voudrait

Publié le 31 mars 2013
Malgré leur volonté de maîtrise et de confidentialité, les utilisateurs de Facebook partagent de plus en plus d'informations personnelles sur leur profil.
Atlantico.fr
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Rédaction Atlantico
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Malgré leur volonté de maîtrise et de confidentialité, les utilisateurs de Facebook partagent de plus en plus d'informations personnelles sur leur profil.

Réseaux sociaux et vie privée : deux notions antagonistes comme le pense Forbes ? Une nouvelle étude du Journal of Privacy and Confidentiality explique pour la première fois la relation (fluctuante) entre les réseaux sociaux et les notions de vie privée et d'ouverture. Cette analyse a étudié un panel de  5 076 utilisateurs Facebook afin de déterminer l'évolution de leur comportement vis à vis de la notion de vie privée entre 2005 (la préhistoire des réseaux sociaux) et 2011. Leur analyse met en avant trois tendances : l'étude de la base de données montre que les utilisateurs ont eu - dans un premier temps - un intérêt  (et un souci) grandissant à protéger leur vie privée - en diminuant petit à petit le nombre d'informations personnelles partagées avec des inconnus sur les réseaux sociaux.

Graphique qui montre les différentes infos partagées par les utilisateurs Facebook entre 2005 et 2011 (Capture)

Cependant, dans un deuxième temps, les dernières modifications apportées par Facebook ont entraîné un arrêt, voire une inversion, de cette tendance. Troisièmement, le nombre et le champ d'informations que les utilisateurs révèlent à leurs amis Facebook a augmenté. Ce qui signifie que les utilisateurs de réseaux sociaux partagent plus d'informations avec les "silent listeners", que sont Facebook, des applications tierces et (indirectement) les annonceurs.

Comme le précise Viuz, un site d'actualité spécialisé sur le marketing numérique, les informations les moins partagées par les utilisateurs sont les "informations de contact" (téléphone, adresse) : elles représentent les informations considérées comme les plus sensibles. Les informations "personnelles" (date et ville de naissance, lycée fréquenté), à la base les plus partagées, connaissent une chute importante jusqu'en 2009. C'est à cette date que les informations "d'intérêts" (groupes, films favoris) explosent. Ce n'est pas forcément dû à un changement de comportement des utilisateurs : Facebook se sert en fait des "likes" et d'algorithmes pour remplir automatiquement la rubrique "intérêt" de ses utilisateurs. Tout ça pour vendre ces informations à des annonceurs, pour beaucoup beaucoup d'argent : PC Pro annonce que Facebook a gagné 4,27 milliards d'euros en 2012. De plus, les applications tierces ont désormais accès à vos données personnelles en échange de l'utilisation du service...

Comme l'expliquait Le Figaro déjà en 2011, Facebook garde "sur ses serveurs, pour un temps limité ou indéfiniment, tous les faits et gestes de ses utilisateurs : statuts, commentaires, pokes, "j'aime", messages privés, messages instantanés, demandes d'amis (acceptées et refusées), invitations (acceptées et refusées), jours, heures et lieux de connexion, photos (ajoutées par soi-même ou par les autres), liens postés etc. En gros, malgré leur volonté et leur méfiance, les utilisateurs partagent de plus en plus d'informations sur leur vie privée. Des informations conservées par Facebook à des fins commerciales.

Pour approfondir le sujet, Atlantico a interviewé Jacques Henno, conférencier, spécialiste des nouvelles technologies et auteur du livre Silicon Valley / Prédateurs Vallée ? Comment Apple, Facebook, Google et les autres s'emparent de nos données, éditions Télémaque, 2012.

Atlantico : D'après une récente étude du magazine Forbes, les réseaux sociaux et la vie privée sont deux notions antagonistes. Qu'en pensez-vous ?

Jacques Henno : Ce qui est antagoniste, c'est la notion de vie privée et de site Internet gratuit. En effet, ces sites pour être gratuits doivent forcément vivre de quelque chose et ils vivent donc de la publicité. Pour arriver à vendre des produits, ils ont besoin de connaître un maximum d'informations. Cela passe notamment par nos centres d'intérêt. Dans le cas de Facebook et des réseaux sociaux, c'est encore plus poussé. En effet, les régies publicitaires peuvent savoir nos lieux et dates de naissance, qui nous aimons et ce que nous avons en commun avec eux. Ils regardent tout ce que nous publions sur Facebook et nous classent dans certaines catégories publicitaires. Ce qu'il faut pourtant savoir c'est que n'importe quel utilisateur peut demander à Facebook de savoir dans quelle catégorie il est classé.

Se dirige-t-on vers un monde où l'on a de moins en moins de contrôle sur nos données personnelles ?

Ma théorie est la suivante : à côté de nous se créent, dans les méandres de l'Internet, nos doubles numériques. Ceux-ci sont alimentés par l'ensemble des traces que nous laissons via nos recherches Google, les informations que nous laissons sur nos smartphones etc. Les nouveaux modèles économiques passent par les téléphones portables. C'est d'ailleurs pour cela que la guerre est si importante entre Android et IOS. Il y a une très forte bataille pour la publicité géolocalisée. Les portables sont nos plus grands ennemis dans ce domaine. Prenons un exemple : un soir vous cherchez un restaurant non loin de là où vous vous trouvez. Vous réservez. Le lendemain, en fonction de là où vous êtes, vous allez recevoir des offres ciblées de propositions de restaurants identiques de celui où vous vous êtes rendus la veille. Via votre smartphone, les régies publicitaires peuvent désormais savoir à quelle heure vous vous levez, à quel moment vous déjeunez, où vous vous déplacez... Tout cela sans même vous en rendre compte.
 

Que faut-il faire pour préserver au maximum nos informations personnelles ?

Il est impossible de préserver nos données personnelles. Quand Facebook fait croire qu'il est possible de régler quelques paramètres, il cible en fait encore plus ses utilisateurs. A partir du moment où on agit sur Facebook, on laisse une trace dans la régie publicitaire. Même en ne partageant l'information qu'à un nombre restreint de personne (par exemple un échange de photo avec un seul ami) Facebook stocke. Plus on nous donne des possibilités de restrictions, plus Facebook cible qui nous sommes. On ne peut pas contrôler. C'est pourquoi il faut éduquer dès le plus jeune âge. Il faut former les enfants à mieux se servir des smartphones et des réseaux sociaux dès le collège.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (5)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
ludo75
- 02/04/2013 - 08:42
Si, il existe des réseaux qui ne vendent pas vos données perso
Par exemple TodoBravo, un réseau français qui monte et qui ne fait aucune commercialisation de nos données, vous trouverez de nombreux articles en cherchant sur google qui vous détailleront comment cela est possible. J'avais été surpris de voir tout de même des banières pub sur le site, mais après coup j'ai compris que c'était de la pub contextuelle sans accès à mes données perso.

Evidement c'est pas aussi top que Facebook, mais à choisir je préfère un site qui ne profite pas de mes données qu'un site au top mais qui me met à nu!
jmc_plus
- 01/04/2013 - 17:33
j'ai compte fake sur facebook
J'ai un faux compte sur facebook, cela me permet d'être un utilisateur silencieux dont la l'attitude consiste à plus observer qu'à m'exprimer. Néanmoins, même avec mon pseudo (qui phonétiquement est le même que celui d'Atlantico), il y a des fuites d'informations qui permettent d'identifier mon patronyme (plusieurs personnes dans mes amis portant le même patronyme). De toute façon, s'exprimer sur Facebook ressemble à un soliloque et donc cela ne m'intéresse pas. Si effectivement comme le signale Warren11, la tendance se confirme de faire Facebook un outil de recrutement indispensable, cela est très grave.
pifou76
- 01/04/2013 - 10:16
Censure
ça plus la censure de Facebook qui ne diffusent pas les commentaires quand ces derniers ne leurs plaisent pas ! Perso, aucun de mes commentaires sportif, politique ou autre n'apparait !