En direct
Best of
Best of du 18 au 24 janvier
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La masse d’épargne accumulée par les Français trahit cette contradiction mortifère entre la vraie richesse de ce pays et le sentiment de pauvreté.

02.

Laéticia Hallyday, nue sur Instagram, au ski avec Kev Adams : Pascal s'inquiète ; Pamela épouse, une (très) vieille flamme, Jennifer Aniston en prend le chemin avec Brad (?), Rihanna se rapproche de DEUX ex ; Patrick Bruel fait une chute

03.

Le nouveau mal français : la baisse du niveau de vie

04.

Coronavirus chinois : une carte permet de suivre l’évolution de l’épidémie à travers la planète

05.

Le pantouflage : un sport de masse chez les anciens élèves de l’ENA

06.

La France, ni dictature, ni régime autoritaire mais néanmoins une démocratie affaiblie…

07.

Ces pistes révolutionnaires que la BCE pourrait explorer pour sauver la zone euro de la japonisation

01.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

02.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

03.

Et si l’univers n’avait pas de fin (ni de début)

04.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

05.

Retraites : le Trafalgar d’Emmanuel Macron

06.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

01.

Vu dans un manuel d'histoire : "les attentats du 11 septembre ont été orchestrés par la CIA" !

02.

La France, ni dictature, ni régime autoritaire mais néanmoins une démocratie affaiblie…

03.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

04.

Greta Thunberg-Donald Trump, le match : avantage à...

05.

69% des Français pensent qu’Emmanuel Macron ne sera pas réélu. Mais quel scénario pourrait empêcher son match retour avec Marine Le Pen ?

06.

Petit cynisme entre amis: Davos attend plus de Greta Thunberg que de Donald Trump pour protéger le système libéral capitaliste

ça vient d'être publié
pépites > Politique
La saga Huawei
Le Royaume-Uni est soumis à la pression accrue de son allié américain pour l'interdiction de la controversée Huawei
il y a 11 heures 13 sec
pépite vidéo > Faits divers
Catastrophe climatique
L'est de l'Espagne sous le choc de la tempête Gloria
il y a 15 heures 21 min
décryptage > Histoire
Bonnes feuilles

Un immense populicide mondialisé ? : l’histoire tragique de la fin du communisme et des ultimes heures de la guerre froide

il y a 16 heures 22 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

Le nouveau mal français : la baisse du niveau de vie

il y a 16 heures 25 min
décryptage > Histoire
Bonnes feuilles

Grandeurs et misère de la vie politique : le regard et le jugement de Tocqueville sur son engagement

il y a 16 heures 28 min
rendez-vous > Media
Revue de presse people
Laéticia Hallyday, nue sur Instagram, au ski avec Kev Adams : Pascal s'inquiète ; Pamela épouse, une (très) vieille flamme, Jennifer Aniston en prend le chemin avec Brad (?), Rihanna se rapproche de DEUX ex ; Patrick Bruel fait une chute
il y a 16 heures 43 min
décryptage > International
Donne moi ton signe, je te dirai ce que tu vas faire

Année du rat de métal : voilà comment les dirigeants chinois pourraient adapter leur stratégie en fonction de leurs horoscopes

il y a 17 heures 30 min
décryptage > Politique
Mission impossible

Retraites : pourquoi la complexité du système fiscal et social français fragilise la crédibilité des études d’impact

il y a 18 heures 43 min
pépites > Santé
2019-nVoC
Coronavirus chinois : une carte permet de suivre l’évolution de l’épidémie à travers la planète
il y a 1 jour 3 heures
pépites > International
Vive inquiétude
L’association française SOS Chrétiens d’Orient a annoncé la disparition de quatre de ses collaborateurs en Irak
il y a 1 jour 6 heures
light > Science
Flashs cosmiques
La compréhension d'un des derniers phénomènes cosmologiques identifié se poursuit mais sera encore longue
il y a 12 heures 23 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Make the Internet Great Again : le style Trump sur Twitter

il y a 16 heures 21 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Le pantouflage : un sport de masse chez les anciens élèves de l’ENA

il y a 16 heures 24 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

Le peuple français est-il une fiction ? : la France face au spectre de l’identité

il y a 16 heures 27 min
décryptage > Politique
Debout les morts

Miracle à Jérusalem : Emmanuel Macron va rencontrer Yasser Arafat !

il y a 16 heures 34 min
décryptage > Economie
Raréfaction des ressources

Une économie beaucoup plus économe en matières premières : l’idée présentée à Davos par Ellen Mac Arthur qui pourrait vraiment faire la différence

il y a 17 heures 12 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico Business

La masse d’épargne accumulée par les Français trahit cette contradiction mortifère entre la vraie richesse de ce pays et le sentiment de pauvreté.

il y a 18 heures 19 min
décryptage > Politique
SOS contrat social

La France, ni dictature, ni régime autoritaire mais néanmoins une démocratie affaiblie…

il y a 19 heures 11 min
pépite vidéo > Santé
Prévention
Trois premiers cas du coronavirus en France : retrouvez l’intégralité de l’intervention d’Agnès Buzyn
il y a 1 jour 6 heures
pépites > Santé
Enrayer la progression du virus
Coronavirus chinois : Agnès Buzyn confirme trois premiers cas avérés en France, à Bordeaux et à Paris
il y a 1 jour 8 heures
© Reuters
© Reuters
Inversons le problème

Le sauvetage de Chypre : une nécessité mal expliquée

Publié le 19 mars 2013
La taxe chypriote sur les dépôts sensée rapporter 6 milliards fait polémique sur sa nature, mais aussi parce qu'elle a été mal expliquée.
Paul Goldschmit est membre de l'Advisory Board de l'Institut Thomas More,Il a également été directeur du service "Opérations Financières" au sein de la Direction Générale "Affaires Économiques et Financières" de la Commission Européenne.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Paul Goldschmidt
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Paul Goldschmit est membre de l'Advisory Board de l'Institut Thomas More,Il a également été directeur du service "Opérations Financières" au sein de la Direction Générale "Affaires Économiques et Financières" de la Commission Européenne.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La taxe chypriote sur les dépôts sensée rapporter 6 milliards fait polémique sur sa nature, mais aussi parce qu'elle a été mal expliquée.

L’annonce des conditions du sauvetage de Chypre, au terme d’une longue nuit de négociations, a créé la stupéfaction, notamment par l’exigence d’un prélèvement sur l’ensemble des dépôts bancaires. Il s’agit, paraît-il, d’une mesure qui, à l’instar de la restructuration de la dette souveraine grecque, est de nature  "exceptionnelle". N’ayant aucun point de repère, d’aucuns y ont vu une transgression de l’accord intervenu à l’automne 2008 où chacun des pays membres de l’Union "garantissait " leurs dépôts bancaires à hauteur de 100 000 €  ; cette volte-face mettrait, donc, gravement en péril la crédibilité de l’Union européenne.

Or, il s’agit d’un cas de figure très différent : la garantie des dépôts prévoit de compenser l’incapacité d’une banque à honorer ses engagements vis-à-vis de ses déposants. S’il est vrai qu’à défaut du sauvetage envisagé, les banques chypriotes se seraient trouvées dans cette situation, le cas présent concerne, par contre, leur recapitalisation. Elle est financée par des prêts de la communauté internationale d’une part et par l’impôt de l’autre, permettant au système bancaire de continuer à fonctionner sans rupture.

Le prélèvement effectué sur les dépôts est donc un impôt dont la perception sera votée, dans l’urgence, au terme d’une procédure parlementaire qui en assure la légitimité.

Le manque de clarté dans la communication hâtive des autorités, laissant libre cours aux interprétations les plus diverses, a déjà induit une première réaction négative des marchés. Elle affecte surtout le secteur bancaire mais se propage à celui des dettes souveraines ce qui met en péril les timides progrès réalisés récemment visant à enrayer la fragmentation du marché de l’Euro.

La mobilisation de ressources fiscales dans le traitement de la crise chypriote est un signal fort et bienvenu de la volonté d’une reprise en main par les gouvernements de leurs responsabilités, comme le demande avec insistance la BCE. En effet, les choix retenus par l’Eurogroupe peuvent s’analyser comme une tentative de couper, dans le cas de Chypre, le cercle incestueux de dépendance mutuelle du secteur bancaire et de la dette publique.

Pour éviter le risque de contagion, il est urgent de lever toute ambiguïté sur la nature des mesures proposées, dont la crédibilité quant à leur caractère exceptionnel serait ainsi renforcée. Il importe, cependant, de préserver le droit absolu d’un État de lever légalement l’impôt et d’en fixer l’assiette. C’est d'ailleurs dans ce cadre que des amendements, destinés à protéger les Chypriotes les plus fragiles, sont non seulement envisageables, mais souhaitables.

Il faut, à tout prix, éviter que la perception des mesures adoptées par les gouvernements nationaux au sein de l’Eurogroupe ne soit interprétée, une fois de plus, comme une exigence malfaisante de "l’Europe" imposée à Chypre. En effet, le désamour du citoyen européen pour l’Union ne fera que croître si les ministres se défaussent systématiquement sur l’Europe, chaque fois qu’il s’agit de justifier des mesures impopulaires au lieu de promouvoir l’indispensable "solidarité", seule capable d’apporter des réponses aux défis de la crise.

Les sacrifices demandés aux Chypriotes sont pénibles ; les sommes nécessaires à sauver Chypre (et probablement à terme l’euro) sont gérables. Faisons en sorte que toutes les parties prenantes y trouvent leur compte et que l’Union européenne en sorte renforcée.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La masse d’épargne accumulée par les Français trahit cette contradiction mortifère entre la vraie richesse de ce pays et le sentiment de pauvreté.

02.

Laéticia Hallyday, nue sur Instagram, au ski avec Kev Adams : Pascal s'inquiète ; Pamela épouse, une (très) vieille flamme, Jennifer Aniston en prend le chemin avec Brad (?), Rihanna se rapproche de DEUX ex ; Patrick Bruel fait une chute

03.

Le nouveau mal français : la baisse du niveau de vie

04.

Coronavirus chinois : une carte permet de suivre l’évolution de l’épidémie à travers la planète

05.

Le pantouflage : un sport de masse chez les anciens élèves de l’ENA

06.

La France, ni dictature, ni régime autoritaire mais néanmoins une démocratie affaiblie…

07.

Ces pistes révolutionnaires que la BCE pourrait explorer pour sauver la zone euro de la japonisation

01.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

02.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

03.

Et si l’univers n’avait pas de fin (ni de début)

04.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

05.

Retraites : le Trafalgar d’Emmanuel Macron

06.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

01.

Vu dans un manuel d'histoire : "les attentats du 11 septembre ont été orchestrés par la CIA" !

02.

La France, ni dictature, ni régime autoritaire mais néanmoins une démocratie affaiblie…

03.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

04.

Greta Thunberg-Donald Trump, le match : avantage à...

05.

69% des Français pensent qu’Emmanuel Macron ne sera pas réélu. Mais quel scénario pourrait empêcher son match retour avec Marine Le Pen ?

06.

Petit cynisme entre amis: Davos attend plus de Greta Thunberg que de Donald Trump pour protéger le système libéral capitaliste

Commentaires (9)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
ccompagnon
- 20/03/2013 - 08:05
Bah tiens !
Pas d'accord.

Cet argent dans les banques est l'argent de braves gens qui ont payé des impôts (déjà) et qui ont déposé ce qui leur restait.
On ne peut pas arriver, sans prévenir, et leur prendre tout ou partie, sans avoir demandé leur accord auparavant. Il n'y a eu aucun contrat tacite.

Alors dire : il faut vous en prendre une partie de force parce que sinon, si l'Etat fait faillite, vous perdrez tout, c'est juste une politique mafieuse. Un peu comme un homme qui entrerait dans une épicerie et qui dirait à son propriétaire : tu me donne 10% sinon ton épicerie sera détruite.

Désolé, mais là, il faudra trouver autre chose. Et pour la suite, l'Etat devra apprendre à ne pas creuser de dette.

Loupdessteppes
- 19/03/2013 - 20:54
Thomas Moore ?
Ne s'agit)il pas de ce gus qui s'est fait raccourcir à la hache par Cromwell ?
esurlo
- 19/03/2013 - 20:43
Les Chypriotes devront.....
..... payer l'intégralité sur leurs propres impots , si cette taxe n'est plus perçue sur les capitaux Russes .
Au choix ! ...Ce sera comme ils veulent .