En direct
Best of
Best of du 5 au 11 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

02.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

03.

Assassinat de Samat : mais au fait, que nous disent les paroles de ses "chansons" ?

04.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

05.

Ce plancher de verre qui protège de plus en plus les enfants des riches des conséquences de leur manque de talents ou d’efforts

06.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

07.

Mais pourquoi les cancers secondaires du sein sont-il si souvent détectés trop tard ?

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Les grandes fortunes mondiales accumulent du cash en prévision d’une récession

03.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

04.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

05.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

06.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

01.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

02.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

03.

La timidité dans la lutte concrète contre les dérives communautaristes masque-t-elle une peur du "trop nombreux, trop tard" ?

04.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

05.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

06.

Tensions communautaristes et laïcité : cette spirale de ressentis victimaires dans laquelle sombrent les débats publics français

ça vient d'être publié
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 15 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 12 heures 43 min
pépites > Religion
Off
En privé, Macron trouve "irresponsable de faire des amalgames et de stigmatiser" sur l'islam
il y a 14 heures 6 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Livre Audio : "La cage dorée" de Camilla Lackberg, Les livres s'écoutent aussi

il y a 15 heures 8 min
pépites > Environnement
Usine à gaz
Pourquoi le "Green Deal" d'Ursula von der Leyen pourrait bien être un projet mort-né
il y a 16 heures 56 min
décryptage > Religion
Touche pas à mon Islam !

Non, il ne faut pas parler de Mohamed Merah, ni des souffrances des chrétiens d'orient : la croisade de France Culture contre l'islamophobie des médias

il y a 18 heures 56 min
décryptage > International
Cynisme

La Syrie, dernier tombeau des idéalismes

il y a 19 heures 43 min
décryptage > Europe
Drôle de guerre

Conseil des ministres franco-allemand : Angela Merkel et Emmanuel Macron ne peuvent plus cacher la crise du couple moteur de la construction européenne

il y a 20 heures 4 min
décryptage > Société
Habile

Inquiétudes sur la bioéthique : ces autres dispositions votées par l’Assemblée que le débat sur la PMA a masquées

il y a 20 heures 18 min
décryptage > Société
Méritocratie en panne

Ce plancher de verre qui protège de plus en plus les enfants des riches des conséquences de leur manque de talents ou d’efforts

il y a 20 heures 48 min
décryptage > Religion
Victimisation

Tensions communautaristes et laïcité : cette spirale de ressentis victimaires dans laquelle sombrent les débats publics français

il y a 21 heures 1 min
light > Insolite
L'homme qui murmurait à l'oreille des chevaux
Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument
il y a 13 heures 42 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"L'aube des idoles" de Pierre Bentata : Voici décortiquées quelques croyances d’aujourd’hui, souvent prêtes à l’emploi, parfois radicales…

il y a 15 heures 3 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Cinéma : Fahim : Avec cette histoire vraie, Pef quitte la comédie pour le drame sociétal

il y a 15 heures 13 min
pépite vidéo > Société
Polémique
Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"
il y a 17 heures 46 min
décryptage > Société
Blog

Ce qu’être libéral signifie vraiment

il y a 19 heures 24 min
décryptage > Religion
Tribune

L'hydre islamiste ne sera pas combattue efficacement sans combattre aussi l'auto-censure des débats publics

il y a 19 heures 49 min
décryptage > Nouveau monde
Nouvelles menaces

Infox, astroturfing, bad buzz : ces nouvelles menaces qui peuvent coûter des milliards aux entreprises

il y a 20 heures 9 min
décryptage > Religion
Essentialisation

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

il y a 20 heures 35 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico Business

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

il y a 20 heures 55 min
pépite vidéo > Religion
Polémique
Polémique sur le port du voile : doit-on l'interdire en sortie scolaire ?
il y a 1 jour 11 heures
© Reuters
"Quand on habite Paris intra-muros, on peut facilement accéder à la culture, aux écoles et à des équipements sportifs."
© Reuters
"Quand on habite Paris intra-muros, on peut facilement accéder à la culture, aux écoles et à des équipements sportifs."
La banlieue c'est pas rose

Faut-il compter sur le Grand Paris pour sauver les banlieues ?

Publié le 18 mars 2013
Moroses, villes mortes ou trop dangereuses : il ne fait pas bon vivre en banlieue parisienne. Modeste ou bourgeoise, elles souffrent toutes ou presque d'un déficit d'urbanité qui les rend moins attractives. Le Grand Paris les sauvera t-elles ?
Laurent Chalard est géographe-consultant. Membre du think tank European Centre for International Affairs.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Laurent Chalard
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Laurent Chalard est géographe-consultant. Membre du think tank European Centre for International Affairs.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Moroses, villes mortes ou trop dangereuses : il ne fait pas bon vivre en banlieue parisienne. Modeste ou bourgeoise, elles souffrent toutes ou presque d'un déficit d'urbanité qui les rend moins attractives. Le Grand Paris les sauvera t-elles ?

Atlantico : Il y aurait un déficit d’urbanité de la banlieue parisienne car elle serait beaucoup moins agréable à vivre que notre chère capitale. Est-ce la seule raison ?

Laurent Chalard : Ce n'est pas vraiment que c'est moins agréable mais que c'est moins animé car il n'y a pas un accès à tous les éléments que l'on retrouve dans la capitale. Quand on habite Paris intra-muros, on peut facilement accéder à la culture, aux écoles et à des équipements sportifs. En banlieue, on est tout de suite dans une la limitation de choix. Dès qu'on veut faire quelque chose d'un peu plus compliqué, on est obligé d'aller dans le centre-ville et donc dans Paris. C'est souvent ce qui est reproché à la banlieue notamment dans la bouche des jeunes actifs. Quand vous rentrez chez vous en banlieue à 19 heures, il n'y a pas grand chose à faire et du coup, vous êtes obligés de prendre les transports pour aller ailleurs (à quelques exceptions près, dans des communes types Levallois-Perret, Montreuil ou Boulogne). La plupart du temps, il y a un équimement culturel mais jamais l'ensemble des éléments qui font l'urbanité. Dans les villes de banlieues, vous allez trouver : un stade, un théâtre, peut-être un cinéma ou un centre commercial mais jamais tout en même temps. Cette absence de centralité s'explique par l'histoire de la banlieue. Par définition, elle s'est créée au délà de la ville et s'est construite de façon anarchique sans que l'on réfléchisse à l'urbanité du territoire.

Au 19ème siècle, la banlieue, c'était tout ce dont Paris ne voulait pas : industries, cimetières, usines d'incinération ou triages de chemin de fer. Ce sont des équipements qui prennent de la place, ça ne fait pas rêver, ça finit en banlieue. Du coup, le centre-ville est valorisé. C'est ce qui explique le manque d'urbanité de la banlieue. Le but désormais c'est de créer des centralités secondaires.

Les solutions proposées par le Grand Paris sont-elles à la hauteur des enjeux ?

Non pas du tout car il y a une réelle incompréhension du fonctionnement de la banlieue. Elle s'est créée comme une annexe, sans centralité et cette centralité justement ne se fabrique pas du jour au lendemain. Le projet de Christian Blanc vise à repérer des endroits qui deviendront ensuite des pôles de centralité. Sauf que pour avoir ces pôles, il faut qu'ils soient polyvalents. Il ne faut pas mettre une seule activité mais l'ensemble (sportif, culturel, emplois,...). C'est ce mélange de fonctions qui fait la ville. Or, le projet de Christian Blanc avec le "Grand Paris", c'est de créer de la centralité en périphérie mais en se basant sur des fonctions par territoire. Au final, on n'atteint pas la centralité qui enlève aux gens l'envie d'aller dans Paris.

On a tendance à penser que créer une ligne de métro allait créer de l'emploi. C'est un présupposé repris dans le projet. On pense que tout va se créer s'il y a une gare. Mais cela ne fonctionne pas comme ça. La centralité ne se décrète pas. Pour qu'elle existe, il faut plusieurs éléments et pas que des transports. Bien entendu, l'accessibilité est un point majeur mais sûrement pas suffisant pour que population et entreprises ne s'y installent. 

De quoi la banlieue a-t-elle aujourd'hui vraiment besoin ?

Je pense  qu'il faut créer des pôles de centralité polyvalents émergents et qu'on ne décrète pas. En petite couronne (92,93,94), il y a eu une politique de densification urbanistique et d'emploi. Dans les communes concernées, on sent qu'un équipement sportif ou culturel suffirait pour créer une seconde centralité au délà du pérophérique parisien, ce qui diminuerait les déplacements obligatoires. On peut imaginer que ces banlieusards n'auront plus recours à Paris pour les activités culturelles ou commerciales ou sportives puisqu'ils pourront les trouver avant. Mais ce n'est pas fait ou pas assez.

Prenons l'exemple de la ville de Massy dans le 91. Il y a une gare TGV, le RER, des grandes zones d'aménagement avec bureaux et logements. Si on y rajoute des équipements universitaires, cela devient intéressant. Au lieu de ça, on va construire au milieu des champs, sur le plateau de Saclay, d'immenses complexes universitaires, sans transports et rien autour.  Faire ces équipements à Massy, à côté des gares serait beaucoup plus pertinent. Il faut concentrer les choses pour créer de véritables pôles. Ce n'est pas fait, ça manque de logique. C'est le cas notamment de Marne-la-Vallée. Tout a été dispatché sur le territoire. Il y a un centre commercial du côté de Noisy, plus loin l'université puis ensuite un autre centre commercial, Disney et des habitations : le tout sans aucun lien véritable entre eux. Le territoire est fragmenté. Ce sont bien entendu aussi des décisions politiques. Chaque commune veut quelque chose mais à l'arrivée, il n'y a pas de centralité et cela dessert les populations. Cela dessert aussi l'urbanité qui se base sur la concentration. Et c'est elle qui est nécessaire pour redonner vie à la banlieue.

Une des rares villes à l'avoir fait, c'est Evry. La ville est plutôt moche donc ça ne fonctionne pas mais concrètement, il y a un centre commercial, une université, une cathédrale, une mosquée, une préfecture, le tout dans le même quartier. La commune en elle-même est peu engageante mais pourtant démontre d'une grand compréhension des enjeux.

Propos recueillis par Valérie Meret

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

02.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

03.

Assassinat de Samat : mais au fait, que nous disent les paroles de ses "chansons" ?

04.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

05.

Ce plancher de verre qui protège de plus en plus les enfants des riches des conséquences de leur manque de talents ou d’efforts

06.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

07.

Mais pourquoi les cancers secondaires du sein sont-il si souvent détectés trop tard ?

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Les grandes fortunes mondiales accumulent du cash en prévision d’une récession

03.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

04.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

05.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

06.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

01.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

02.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

03.

La timidité dans la lutte concrète contre les dérives communautaristes masque-t-elle une peur du "trop nombreux, trop tard" ?

04.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

05.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

06.

Tensions communautaristes et laïcité : cette spirale de ressentis victimaires dans laquelle sombrent les débats publics français

Commentaires (14)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
piotrpol
- 19/03/2013 - 03:59
Pas daccord
C'est foutu.Qui serait assez fou pour c'instaler dans le poles économiques plaines de "racailles"le quelles dévalisant les voyageurs dans les trains?
velkro2
- 18/03/2013 - 23:25
moaf
sous pretexte d habiter a asnières on est un "bobo"
je confirme donc mes propos sur l aveuglement mental des partisans de droite/extreme droite
Gégé Foufou
- 18/03/2013 - 14:43
A Velkro2
Tu dis à winnie:
"Ici c est pas le site du FN"
Peut être mais les sympathisants ont le droit de s'y exprimer aussi

tu es peut être un bobo d'Asnières sur seine Mossieur excusez moi je ne suis pas de Clichy sous bois MOA