En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

02.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

03.

Des chercheurs ont découvert des dizaines de milliers (!) de dessins vieux de 12.500 ans dans la forêt amazonienne

04.

Vous subodoriez que Grigny n’était plus en France : Gabriel Attal l’a confirmé

05.

Et l’Italie fut le premier pays à demander l’annulation d’une partie des dettes européennes... voilà pourquoi il faut prendre sa demande au sérieux

06.

Delta Airlines lance un programme pour réduire le risque de contamination Covid à 1 sur 1 million sur ses vols transatlantiques. Pourquoi ne pas s'en inspirer pour des Noëls en famille sans risque ?

07.

Le Covid touche les plus vieux mais les jeunes vont en payer les factures

01.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

02.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

03.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

06.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

01.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

02.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

03.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

06.

« La France aimez-la ou quittez-la ». Et qui a dit ça ? Le secrétaire général de la Ligue islamique mondiale !

ça vient d'être publié
pépites > Société
Exode
Un Français sur dix a quitté sa résidence principale à l'occasion du deuxième confinement, un million de plus que lors du premier confinement
il y a 1 heure 47 min
pépites > Justice
Police
Un des policiers qui suspectent, à tort, 6 jeunes dans une voiture, tire, sans raison, deux coups de feu sur eux, il n'a pas fait l'objet de sanction
il y a 2 heures 55 min
décryptage > Economie
Perte de pouvoir d'achat

La crise du Covid pourrait faire perdre aux Britanniques 1350 euros sur leur rémunération annuelle d’ici 2025. Quid des Français ?

il y a 3 heures 36 min
décryptage > Santé
Protocole ultra-renforcé

Delta Airlines lance un programme pour réduire le risque de contamination Covid à 1 sur 1 million sur ses vols transatlantiques. Pourquoi ne pas s'en inspirer pour des Noëls en famille sans risque ?

il y a 4 heures 8 min
pépite vidéo > Justice
Jour J
Le procès de Nicolas Sarkozy pour corruption dans "l'affaire des écoutes" reprend aujourd'hui
il y a 4 heures 35 min
décryptage > Politique
Janus

Ce qui se cache vraiment derrière le paradoxe Macron

il y a 5 heures 50 min
pépites > Justice
Bavure
4 policiers mis en examen dont 2 ont été écroués dans l'affaire Michel Zecler
il y a 5 heures 58 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Huit jeux auxquels vous pouvez jouer en famille par écran interposés pendant le confinement
il y a 6 heures 23 min
décryptage > Economie
Début de renaissance italienne

Et l’Italie fut le premier pays à demander l’annulation d’une partie des dettes européennes... voilà pourquoi il faut prendre sa demande au sérieux

il y a 6 heures 25 min
pépite vidéo > France
Heurts
Manifestation : les images très violentes d'un policier tabassé par plusieurs manifestants
il y a 22 heures 15 min
décryptage > Economie
LES ENTREPRENEURS PARLENT AUX FRANÇAIS

La France et l’Allemagne tentent de rallier l’Europe à sa folie. Ils résistent pour protéger l’économie. Tant mieux 

il y a 1 heure 52 min
décryptage > Economie
Panorama

COVID-19, vaccins, politique et vérités

il y a 3 heures 13 min
pépites > Politique
Dilemme
Emmanuel Macron pris au piège de la loi sur la sécurité globale et de l'article 24, Darmanin sur le grill
il y a 3 heures 45 min
pépites > Santé
Covid-19
Coronavirus : la Haute Autorité de Santé recommande de vacciner en 5 phases avec priorité aux Ehpad
il y a 4 heures 27 min
décryptage > Politique
Surprise Surprise

Comment la gauche a subitement découvert les vertus de la vidéosurveillance

il y a 5 heures 34 min
décryptage > France
Union de la colère

La France n’est-elle plus qu’une somme de colères dirigée par un gouvernement incapable de les comprendre ?

il y a 5 heures 58 min
décryptage > France
Glottophobie

Il faut sauver l'accent de Jean Castex !

il y a 6 heures 22 min
décryptage > Economie
ATLANTICO BUSINESS

Le Covid touche les plus vieux mais les jeunes vont en payer les factures

il y a 6 heures 24 min
light > Histoire
Incroyable
Des chercheurs ont découvert des dizaines de milliers (!) de dessins vieux de 12.500 ans dans la forêt amazonienne
il y a 21 heures 51 min
pépite vidéo > Sport
Plus de peur que de mal
Formule 1 : Romain Grosjean miraculé après un accident très impressionnant
il y a 22 heures 34 min
© Reuters
Tous les laits ne se valent pas pour nourrir son bébé.
© Reuters
Tous les laits ne se valent pas pour nourrir son bébé.
Montée de lait

Végétal, infantile ou maternel : pourquoi tous les laits ne se valent pas pour nourrir son bébé

Publié le 15 mars 2013
L'Agence nationale de sécurité de l'alimentation (Anses) tire la sonnette d'alarme : le lait de soja, le lait d'amande, de riz ou tout autre lait végétal ne doivent pas être utilisés pour nourrir les bébés. Tout comme les laits de brebis et de chèvre.
Patrick Tounian
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Patrick Tounian est professeur de pédiatrie, chef du service de nutrition et gastroentérologie pédiatrique de l'hôpital Armand-Trousseau à Paris. Docteur en sciences, il dirige les formations " Obésité de l'enfant et de l'adolescent " et " Nutrition de...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L'Agence nationale de sécurité de l'alimentation (Anses) tire la sonnette d'alarme : le lait de soja, le lait d'amande, de riz ou tout autre lait végétal ne doivent pas être utilisés pour nourrir les bébés. Tout comme les laits de brebis et de chèvre.

Atlantico. L'Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) a tiré la sonnette d'alarme, dans une expertise rendue publique ce jeudi, quant aux conséquences néfastes chez les nourrissons des laits végétaux (soja, amande, riz) et des laits de chèvre ou de brebis. Des produits qui ne sont pas adaptés aux enfants de moins de un an. Pourquoi faut-il être inquiet ? Quels dangers encourent-ils réellement ?

Patrick Tounian : Les laits infantiles assurent l’ensemble des besoins nutritionnels des nourrissons avant un an : un enfant qui boit au moins 500 ml de ce type de lait est assuré de recevoir les quantités nécessaires de fer, de graisses, de vitamines ou encore de minéraux, qui vont lui permettre de bien se développer. C’est la base de l’alimentation d’un enfant de moins d’un an, s’il ne profite pas du lait maternel qui demeure l'aliment idéal à cet âge.

La composition de "laits" végétaux quant à elle n’est pas du tout conforme à la réglementation européenne. Ces "laits" ne sont pas adaptés aux nourrissons de moins d'un an. Le remplacement du lait infantile par ces produits abouti même à de graves carences. Dans la pratique, les enfants peuvent souffrir d’anémie en fer - pour lesquelles on est parfois obligé de procéder à des transfusions -, de carences en protéines, en zinc - qui donnent des problèmes cutanés majeurs – et des carences en vitamines D ainsi qu’en calcium qui peuvent aboutir à des convulsions. Enfin, il y a toutes les carences qu’on ne voit pas telles que les acides gras essentiels ou le fer. Ces carences peuvent provoquer des anomalies du développement cérébral de l’enfant.

Donner des carences à ses enfants si tôt, c’est de l’ordre de la maltraitance nutritionnelle. Les premiers mois de la vie sont, je le rappelle, décisifs pour le développement physique et cérébral des petits. Le problème, c’est que certains médecins vont donner aux parents de mauvais conseils. C’est quand l’enfant va montrer des signes de faiblesse, de dénutrition, ou encore d’un arrêt de sa croissance que les parents vont réaliser quelles erreurs ils ont faites.

Les autorités de santé publiques nous alertent depuis plusieurs années sur les dangers de l'huile de palme sur la santé des enfants et des adolescents (notamment les risques d’obésité). Celle-ci apparaît en deuxième position dans la liste des ingrédients constituant le lait infantile. Pourquoi ne pas le retirer de la composition des laits si elle est véritablement dangereuse pour la santé ?

L’huile de palme n’a aucun lien avec l’obésité, c’est de la pure intox. C’est une huile qui est simplement un peu plus riche en acides gras saturés que les autres huiles végétales. Elle se rapproche d’ailleurs du beurre. Et c’est parce qu’elle est riche en acides gras saturés que, chez l’adulte, elle peut avoir la même toxicité que le beurre. Ni plus, ni moins. Chez l’enfant, on sait aujourd’hui qu’il faut que 50% des apports soient sous forme d’acides gras, il n’y a donc aucune raison de diminuer ce type d’apport. De plus, l’acide palmitique, principal constituant de l''huile de palme, entre dans la composition du lait maternelle à hauteur de 25% ! Le problème est par conséquent exclusivement écologique en raison des déforestations nécessaires à la plantation de palmiers à huile… Mais je suis formel, l’huile de palme n’est en rien dangereuse pour les nourrissons. La retirer des laits infantiles est une pure démarche commerciale.

 

En réalité qui surveille la qualité des produits alimentaires destinés aux premiers âges ? Les contrôles sanitaires sont-ils les mêmes que pour les produits destinés aux adultes ?

Il y a une réglementation européenne, extrêmement stricte, qui régit la composition de tous les aliments destinés aux enfants que ce soit pour les petits pots ou les laits infantiles. Il y a des fourchettes basses, parfois hautes, limitant les taux de fer, ou d’acide gras essentiel. Il y a des contraintes bactériologiques également. Pour les petits pots, il y a un taux de nitrates et de pesticides maximum à ne pas dépasser, qui sont de l’ordre des produits biologiques. On constate donc, bien heureusement, que la qualité sanitaire est bien plus importante lorsque l’on parle de l’alimentation des enfants. Chez l’adulte, il n’y a pas de fourchette à respecter. Juste des normes sanitaires.

Les produits biologiques ne sont-ils pas une simple arnaque ?

Complètement, c’est idéologique. Des études ont d’ailleurs démontré qu’il n’y a aucun bénéfice à une alimentation biologique, en tout cas chez l’adulte. C’est sûrement plus écologique donc idéal pour l’environnement mais pas spécialement pour la santé. Pour les enfants, les normes sont tellement strictes en matière de nitrates et de pesticides que les produits, qu’ils soient indiqués comme étant issus de l’agriculture biologique ou pas, sont d’une qualité équivalente.

Y a-t-il un manque de diversité dans l’alimentation proposée aux enfants ?

Tout à fait, et cela est dû à un problème de production et de coût. C’est-à-dire que des petits pots à base de foie gras ou de homard, ce n’est pas envisageable ! Les grandes firmes proposent donc des produits assez similaires même si les produits se sont relativement diversifiés ces dernières années. On peut désormais trouver des pots à base de quinoa par exemple. C’est une nouveauté. D’un autre côté, l’alimentation des enfants est finalement très simple… Je suis des enfants qui ne se nourrissent que de quinze ou vingt aliments différents et qui sont en excellente santé. La nature est très bien faite donc ils mangent ce qui leur est nécessaire pour bien grandir. Quelques aliments bien choisis suffisent à assurer les besoins nutritionnels, pour le reste, il s’agit de la découverte des saveurs.

Finalement, quelle alimentation faut-il privilégier ? Laquelle prohiber ?

Il faut prohiber les jus végétaux, qui plus est si l’enfant est très jeune et se nourrit par conséquent quasi exclusivement de produits laitiers. Le lait de vache n’est pas non plus adapté aux enfants puisqu’il est trop pauvre en fer et en acides gras, et induit des carences. Idem pour le lait de chèvres ou de brebis.

Voici ce qui est essentiel à une alimentation équilibrée :

  • Le fer : le lait infantile et la viande pour les plus petits. Au-delà de trois ans, de la viande deux fois par jour.
  • Le calcium : deux à trois produits laitiers par jour
  • Les acides gras essentiels : le lait infantile puis, toujours au-delà de trois ans, du poisson consommé une à deux fois par semaine
  • La diversité alimentaire : manger un peu de tout. Sachant qu’un fruit ou un légume par jour est suffisant à assurer les besoins en vitamines.



Propos recueillis par Mathilde Cambour

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Ganesha
- 16/03/2013 - 07:34
Soja
La coquille a été corrigée, merci.
Il y a actuellement une génération de jeunes adultes qui ont été nourris, il y a quelques décennies avec des laits à base de soja, qui étaient alors "à la mode"...
Il sera intéressant de suivre ce qu'ils deviendront, sachant que ces laits étaient très riches en oestrogènes végétaux... J'ai lu sur internet que les bébés nourris de cette façon absorbaient en phyto-oestrogènes l'équivalent de cinq pilulles contraceptives par jour...
http://arnelae.forumactif.com/t5853-les-mefaits-du-soja
zelectron
- 15/03/2013 - 18:21
discution bysantine
Et le lait de taureau, c'est compatible ?
GéraldineC
- 15/03/2013 - 16:39
Vous faites un raccourci malheureux
Les matières grasses sont essentielles dans le lait infantile et contrairement à ce que vous semblez penser "Il est difficile de remplacer l'huile de palme car il n'y a pas mieux que ça." Interview et article sur AlloDocteurs http://www.allodocteurs.fr/actualite-sante-de-l-huile-de-palme-dans-les-laits-pour-bebes--9096.asp?1=1