En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

02.

Vous subodoriez que Grigny n’était plus en France : Gabriel Attal l’a confirmé

03.

Popularité : Emmanuel Macron et quasiment tout le gouvernement en hausse

04.

Le Covid-19 est en train de transformer profondément l'Asie et voilà comment

05.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

06.

Monstres sacrés : Alain Delon, l’éternel enfant blessé

07.

Pourquoi Donald Trump a eu raison de gracier son ancien conseiller à la sécurité nationale

01.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

02.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

03.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

04.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

05.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

06.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

01.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

02.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

03.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

04.

Barbara Pompili et Eric Dupond-Moretti annoncent la création d'un "délit d'écocide"

05.

Filmés en train de violenter un producteur de musique dans l'entrée d'un studio 3 policiers parisiens (qui l'ont accusé, à tort, de rébellion) suspendus

06.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

ça vient d'être publié
pépites > Santé
Sceptiques
Covid-19 : une majorité des Français n'ont pas l'intention de se faire vacciner
il y a 1 heure 5 min
pépite vidéo > Société
Casseurs
Manifestations contre les violences policières : des dégâts à Paris
il y a 1 heure 49 min
light > Culture
Mort d'un géant
L'acteur David Prowse, qui avait incarné Dark Vador, est décédé
il y a 2 heures 41 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Oscar Wilde ou l’art avant tout

il y a 3 heures 56 min
décryptage > International
A qui profite le crime ?

Assassinat du scientifique iranien, piège de dernière heure tendue à Téhéran

il y a 4 heures 19 min
décryptage > International
Pardon présidentiel

Pourquoi Donald Trump a eu raison de gracier son ancien conseiller à la sécurité nationale

il y a 4 heures 31 min
décryptage > Santé
Vecteur

Pourquoi les virus frappent-ils plus certains continents que d'autres ? Une étude sur Zika donne des indices

il y a 4 heures 54 min
décryptage > France
Munich 1938 ? Non, Munich 2020 !

Vous subodoriez que Grigny n’était plus en France : Gabriel Attal l’a confirmé

il y a 5 heures 12 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Les perdants magnifiques : Edouard Balladur, ou les caprices du destin

il y a 5 heures 20 min
décryptage > Economie
Bonnes feuilles

Robots, intelligence artificielle : qu’est-ce qui va fondamentalement changer pour votre métier ?

il y a 5 heures 20 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
L'origine de l'énergie des étoiles confirmée grâce aux neutrinos de Borexino ; Gravité quantique : l'écume de l'espace-temps, une clé du Big Bang au vivant ?
il y a 1 heure 20 min
light > Media
Disparition
Le journaliste Jean-Louis Servan-Schreiber est mort
il y a 2 heures 17 min
pépites > Religion
Distanciation
Messes : le Conseil d'Etat casse la règle des trente fidèles maximum
il y a 3 heures 15 min
décryptage > Politique
Partis des libertés

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

il y a 4 heures 12 min
décryptage > Economie
La crise qui vient

La bourse est-elle trop optimiste ?

il y a 4 heures 24 min
décryptage > International
Etatisme

Le Covid-19 est en train de transformer profondément l'Asie et voilà comment

il y a 4 heures 45 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Si vous voulez vraiment faire des achats respectueux de l'environnement, il ne faudra pas vous contenter de lire les étiquettes des produits en rayon. Petits conseils pour y voir plus vert
il y a 5 heures 4 min
décryptage > Société
Big tech

Pourquoi il devient urgent de sauver nos démocraties de la technologie

il y a 5 heures 16 min
décryptage > Media
Bonnes feuilles

Monstres sacrés : Michel Drucker, le pater familias du PAF

il y a 5 heures 20 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Monde de demain : les bienfaits de l’intelligence artificielle dans le domaine de la santé

il y a 5 heures 20 min
© Flickr/Abode of Chaos
Le nombre total d'individus composant la classe moyenne augmente à toute vitesse.
© Flickr/Abode of Chaos
Le nombre total d'individus composant la classe moyenne augmente à toute vitesse.
Bonnes feuilles

Le monde en 2030 : l'incroyable expansion des classes moyennes

Publié le 16 mars 2013
Selon la CIA, le nombre total d'individus composant la classe moyenne dans le monde pourrait passer de 1 milliard environ, comme c'est le cas actuellement, à plus de 3 milliards de personnes en 2030. Extrait de "Le monde en 2030 vu par la CIA" (1/2).
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Selon la CIA, le nombre total d'individus composant la classe moyenne dans le monde pourrait passer de 1 milliard environ, comme c'est le cas actuellement, à plus de 3 milliards de personnes en 2030. Extrait de "Le monde en 2030 vu par la CIA" (1/2).

Les classes moyennes de presque tous les pays en développement sont vouées à progresser énormément au cours des 15-20 prochaines années, tant en valeur absolue qu’en pourcentage de la population pouvant prétendre à un statut de classe moyenne. Même les modèles les plus conservateurs envisagent que le nombre total d’individus composant la classe moyenne dans le monde passera de 1 milliard environ, comme c’est le cas actuellement, à plus de 2 milliards d’individus. D’autres envisagent même une croissance encore plus importante de la classe moyenne mondiale qui pourrait atteindre les 3 milliards de personnes en 2030. Toutes les analyses que nous avons examinées suggèrent que la croissance la plus rapide de la classe moyenne se produira en Asie, l’Inde devançant sensiblement la Chine sur le long terme. Selon la Banque asiatique de développement, si la Chine "atteint le nouvel objectif consistant à accroître les dépenses des ménages au moins aussi rapidement que le PIB, la classe moyenne explosera", "la classe moyenne représentera alors 75 % de la population chinoise et la pauvreté correspondant au seuil de 2 dollars par jour sera substantiellement éradiquée". Dans son étude sur la classe moyenne mondiale, Goldman Sachs a souligné que même si on ne prend pas en compte la Chine et l’Inde "l’accession de nouvelles personnes à la [classe moyenne] resterait plus importante que ce que le monde a connu pendant des décennies". Plusieurs études prévoient que le taux de croissance de la classe moyenne dans les pays africains sera plus rapide dans les pays à développement rapide qu’ailleurs, mais la base est encore très faible.

Définir un seuil pour déterminer si une personne appartient à la classe moyenne ou sort de la pauvreté est difficile, notamment parce que les calculs reposent sur la parité du pouvoir d’achat. La plupart des personnes qui appartiendront à la classe moyenne en 2030 seront dans la partie basse de la catégorie. Selon les critères occidentaux, le revenu par habitant de ces nouvelles classes moyennes les classera encore dans la catégorie "pauvres" quand bien même ils auraient commencé à revêtir les atours de la classe moyenne. La croissance du nombre de personnes appartenant à la moitié supérieure de cette nouvelle classe moyenne – qui sera vraisemblablement plus proche des critères occidentaux définissant la classe moyenne – sera très importante, passant de 330 millions d’individus en 2010 à 679 millions en 2030. Nombre des futurs leaders mondiaux seront probablement issus de cette catégorie.

Cette croissance rapide de la classe moyenne entraîne des conséquences importantes. La demande de biens de consommations, notamment les voitures, progresse significativement avec l’expansion de la classe moyenne. L’étude de Goldman Sachs a révélé que les contraintes en matière de ressources seront "sans doute plus sévères qu’elles ne l’étaient à la fin du XIXe siècle en Europe et aux États-Unis" lorsque les classes moyennes ont également réalisé des bénéfices énormes.

[...]

Avec l’expansion de la classe moyenne, les inégalités de revenus – qui sont une des caractéristiques frappantes dans les pays en développement et en pleine ascension – peuvent avoir tendance à se réduire dans le monde en développement. Même si le coefficient de Gini, utilisé pour mesurer les inégalités, décroît dans nombre de pays en développement, il est encore peu vraisemblable qu’il se rapproche de celui de nombre de pays européens, tels que l’Allemagne ou la Finlande, dans lesquels les inégalités sont relativement faibles. "Toutes les analyses que nous avons examinées suggèrent que la croissance la plus rapide de la classe moyenne se produira en Asie, l’Inde devançant sensiblement la Chine sur le long terme."

Cela dit, un sentiment de grande inégalité perdurera, en particulier entre les habitants des zones urbaines et rurales, ce qui entraînera davantage de migrations des citoyens ruraux vers les villes en quête d’opportunités économiques. Leurs chances de s’enrichir seront considérablement accrues dans les villes, mais l’augmentation de la migration vers les zones urbaines entraînera au minimum l’expansion des bidonvilles et de la pauvreté. Si les personnes appartenant nouvellement à la classe moyenne rencontrent des difficultés pour conserver leur nouveau statut et se trouvent de nouveau sur la voie de la paupérisation, ils feront pression sur les gouvernements pour réclamer du changement. Historiquement, les grandes attentes qui n’ont pas été comblées ont été un puissant moteur d’instabilité politique.

La hausse du nombre global de personnes appartenant à la classe moyenne dans le monde masque les pressions grandissantes sur la classe moyenne dans les économies occidentales. La part de consommateurs américains issus de la classe moyenne dans la classe moyenne mondiale se réduira et se trouvera écrasée par la vague de nouveaux consommateurs de classe moyenne dans le monde en développement. Le ralentissement de la croissance économique dans beaucoup de pays de l’OCDE donnera l’impression d’une classe moyenne occidentale qui lutte et rencontre également une plus grande concurrence sur le marché de l’emploi qui s’internationalise à pas de géant, y compris pour les postes qui requièrent une haute qualification. Certaines prévisions, par exemple, envisagent que la consommation des classes moyennes en Amérique du Nord et en Europe progressera seulement de 0,6 % par an dans les vingt prochaines années. En comparaison, les dépenses des consommateurs des classes moyennes asiatiques pourraient augmenter de 9 % par an d’ici à 2030, selon les estimations de la Banque asiatique de développement.

______________________________________________________

Extrait de "Le monde en 2030 vu par la CIA" (Editions des Equateurs), 31 janvier 2013

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Mots-clés :
CIA, classes moyennes, 2030
Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
EOLE
- 16/03/2013 - 17:48
Optimisme
On a toujours le droit d'être optimiste... surtout par les temps qui courent, l'espérance restant une vertu cardinale...
Jean-Francois Morf
- 16/03/2013 - 13:40
En 2030, il est plus probable que les Rothschild auront tout...
...et qu'il y aura 10 milliards de nouveaux pauvres...
sianabog
- 16/03/2013 - 10:20
Ca ne veut rien dire
Les classes moyennes, ça ne veut rien dire.

Il faudrait au minimum les diviser en deux, voire en trois et mieux en cinq

Ça n'est pas du tout pareil d'être tout en bas dans al catégorie des classes moyennes ou d'être tout en haut .