En direct
Best of
Best of du 5 au 11 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

03.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de de la tête de Renault en quelques heures

04.

Pour Dominique Strauss-Kahn, le brexit pourrait être une chance pour l'Europe

05.

Elon Musk : un visionnaire qui a décidé de bouleverser le monde de l’automobile

06.

Assassinat de Samat : mais au fait, que nous disent les paroles de ses "chansons" ?

07.

Mais pourquoi les cancers secondaires du sein sont-il si souvent détectés trop tard ?

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Savez-vous qu'Éric Zemmour, Élisabeth Lévy, Natacha Polony et Jean-Pierre Chevènement sont antisémites ? Sans doute pas, mais Jacques Attali, lui, le sait !

03.

Les grandes fortunes mondiales accumulent du cash en prévision d’une récession

04.

Taux d’intérêt négatifs : les banques hésitent à faire payer l’épargne courante mais pas pour longtemps...

05.

Arabie saoudite : ces rumeurs sur une possible destitution de MBS

06.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

01.

Cette dénonciation frénétique de l’islamophobie qui masque si souvent un islamo-mépris qui s’ignore

02.

Savez-vous qu'Éric Zemmour, Élisabeth Lévy, Natacha Polony et Jean-Pierre Chevènement sont antisémites ? Sans doute pas, mais Jacques Attali, lui, le sait !

03.

"Pas en mon nom" : ces raisons pour lesquelles les musulmans français sont plus timides que d’autres dans leur condamnation du terrorisme islamiste

04.

La timidité dans la lutte concrète contre les dérives communautaristes masque-t-elle une peur du "trop nombreux, trop tard" ?

05.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

06.

Débat sur l’immigration : le gouffre d’une société moralement désarmée

ça vient d'être publié
pépites > Europe
A contre courant
Pour Dominique Strauss-Kahn, le brexit pourrait être une chance pour l'Europe
il y a 9 heures 54 min
pépites > Education
Urgence
Violence scolaire : "entre 20 et 30 incidents graves" chaque jour, selon Jean-Michel Blanquer
il y a 10 heures 24 min
pépites > International
Danger
Syrie : 800 proches de djihadistes se seraient échappés d'un camp
il y a 11 heures 17 min
pépite vidéo > International
Catastrophe
Japon : images de désolation après le passage du typhon Hagibis
il y a 12 heures 3 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 12 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 12 heures 42 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

« Les sanglots longs », ou l’art et la manière de passer l’automne en compagnie des meilleurs esprits de ce temps

il y a 16 heures 16 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Connecter les habitats naturels : un véritable espoir pour sauver la biodiversité
il y a 16 heures 37 min
décryptage > Société
Monde malade

De Mickaël Harpon, au pilote de Germanwings, en passant par les tueurs de masse : la crise du sens qui ébranle le monde occidental

il y a 17 heures 9 min
décryptage > Media
Tribune

Lynchage sur les réseaux, retour sur l'affaire de la Ligue du LOL

il y a 18 heures 4 min
décryptage > France
Coûteux principe de précaution

Lubrizol : qui va payer l’addition pour les exploitations agricoles touchées ?

il y a 18 heures 6 min
light > People
Carnet rose
Nabilla a accouché d’un petit garçon
il y a 10 heures 7 min
pépites > Environnement
Pas désintéressés
A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine
il y a 10 heures 36 min
pépite vidéo > Politique
Islam
L'élu RN Julien Odoul crée la polémique en demander à une femme d'ôter son voile au Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté
il y a 11 heures 45 min
pépite vidéo > Histoire
Historique
Israël : découverte d'une grande cité vieille de 5.000 ans
il y a 12 heures 14 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
On ne migrera pas vers d'autres planètes selon Michel Mayor, prix Nobel de physique 2019 ; Sur Mars, Curiosity découvre les traces des dernières étendues d’eau ; Saturne a plus de lunes que Jupiter : découverte de 20 nouveaux satellites naturels
il y a 13 heures 11 min
décryptage > Santé
Perte de chance

Mais pourquoi les cancers secondaires du sein sont-il si souvent détectés trop tard ?

il y a 16 heures 26 min
décryptage > Environnement
Mutins de Panurge

Cette épidémie de pensée magique qui se répand chez les activistes de l’environnement

il y a 16 heures 58 min
décryptage > Sport
Surhumain

Un marathon en moins de deux heures : jusqu’où pourra-t-on repousser le corps humain en matière d’exploits sportifs ?

il y a 18 heures 4 min
décryptage > Economie
Sans vision

Budget 2020, une occasion ratée

il y a 18 heures 4 min
décryptage > Justice
Bonnes feuilles

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de de la tête de Renault en quelques heures

il y a 18 heures 7 min
Budget serré

Faut-il avoir peur des soubresauts qui agitent l'économie américaine ?

Publié le 03 mars 2013
Le président Barack Obama a déclenché vendredi, à regret, des coupes budgétaires de 85 milliards de dollars sur les sept prochains mois. Une rigueur qui pourrait coûter 0,5 point de croissance au pays.
Alexandra Estiot est économiste, spécialiste des Etats-Unis chez BNP Paribas.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alexandra Estiot
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alexandra Estiot est économiste, spécialiste des Etats-Unis chez BNP Paribas.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le président Barack Obama a déclenché vendredi, à regret, des coupes budgétaires de 85 milliards de dollars sur les sept prochains mois. Une rigueur qui pourrait coûter 0,5 point de croissance au pays.

Atlantico : Les États-Unis sont toujours coincés entre le "fiscal cliff" (le mur budgétaire) et le "sequester" (des coupes automatiques de budget, de 8% pour la Défense et 5% pour les autres postes). Barack Obama a averti que les coupes budgétaires "stupides" entrant en vigueur vendredi allaient coûter des emplois aux États-Unis et avoir un impact sur l'économie. L'onde de choc de telles mesures peut-elle atteindre l'Europe ?

Alexandra Estiot : Il est évident qu'une désynchronisation marquée entre l'économie américaine et européenne n'est pas soutenable à terme, car cela aurait des conséquences sur l'économie mondiale. Mais à court terme, considérant le montant des exportations françaises vers les États-Unis, qui n'est au fond pas si conséquent (les Etats-Unis ne représentent que 5,1% des exportations françaises, derrière l'Allemagne, l'Italie la Belgique, l'Espagne et le Royaume-Uni), une fragilisation de l'économie américaine ne nous affecterait pas tant que ça.   

De plus, je pense que l'on va revenir sur les baisses de budget qui ont été annoncées aux États-unis. Une nouvelle loi de finance devrait être votée avant le 27 mars qui devrait réduire l'importance des coupes budgétaires et mieux cibler les baisses annoncées. Enfin, à propos du "sequester", les baisses automatiques de budget donc, représentent 85 milliards de dollars d'ici septembre. Ce n'est pas négligeable bien sûr, mais cela ne représente jamais qu'un demi-point de PIB. 

Quel est la situation réelle de l'interdépendance entre les États-unis et la zone euro ?

Elle est importante évidemment. On a bien vu l'impact sur l'Europe de la crise des subprimes, qui s'est déclenchée aux États-unis en 2008-2009. Inversement, la crise des dettes souveraines européennes en 2010-2011 a affectée les États-unis qui, en partie à cause de l'Europe, n'a pas eu la croissance qu'elle aurait pu espérer.

Cependant, là encore, il faut relativiser. En effet, le montant des échanges commerciaux entre les deux partenaires est certes important, mais il s'agit quand même de deux zones très fermées entre elles. 

L'Europe pourrait-elle tirer profit de la faiblesse américaine passagère issue des troubles budgétaires ?

Honnêtement, l'Europe a beaucoup plus à perdre qu'à gagner d'une faiblesse américaine. Nous ne pouvons pas sortir indemne de la défaillance d'une zone économique aussi importante. On l'a bien vu en 2008, l'Amérique a mis un genoux à terre et l'Europe en a pris plein la figure.

D'ailleurs, personnellement je ne crois absolument pas à l'idée d'une guerre économique entre les états. Tout juste y a-t-il une compétition économique entre les différentes entreprises. Dans cette optique, l'aéronautique européenne pourrait éventuellement y trouver un intérêt, puisque la moitié des réductions de dépenses prévues aux États-unis concerne de département de la Défense qui est le premier client du constructeur Boeing. Mais ce n'est qu'une supposition qui pèse peu face à ce que nous aurions à perdre par ailleurs. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

03.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de de la tête de Renault en quelques heures

04.

Pour Dominique Strauss-Kahn, le brexit pourrait être une chance pour l'Europe

05.

Elon Musk : un visionnaire qui a décidé de bouleverser le monde de l’automobile

06.

Assassinat de Samat : mais au fait, que nous disent les paroles de ses "chansons" ?

07.

Mais pourquoi les cancers secondaires du sein sont-il si souvent détectés trop tard ?

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Savez-vous qu'Éric Zemmour, Élisabeth Lévy, Natacha Polony et Jean-Pierre Chevènement sont antisémites ? Sans doute pas, mais Jacques Attali, lui, le sait !

03.

Les grandes fortunes mondiales accumulent du cash en prévision d’une récession

04.

Taux d’intérêt négatifs : les banques hésitent à faire payer l’épargne courante mais pas pour longtemps...

05.

Arabie saoudite : ces rumeurs sur une possible destitution de MBS

06.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

01.

Cette dénonciation frénétique de l’islamophobie qui masque si souvent un islamo-mépris qui s’ignore

02.

Savez-vous qu'Éric Zemmour, Élisabeth Lévy, Natacha Polony et Jean-Pierre Chevènement sont antisémites ? Sans doute pas, mais Jacques Attali, lui, le sait !

03.

"Pas en mon nom" : ces raisons pour lesquelles les musulmans français sont plus timides que d’autres dans leur condamnation du terrorisme islamiste

04.

La timidité dans la lutte concrète contre les dérives communautaristes masque-t-elle une peur du "trop nombreux, trop tard" ?

05.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

06.

Débat sur l’immigration : le gouffre d’une société moralement désarmée

Commentaires (5)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
laïcité
- 03/03/2013 - 17:56
@ General3Gaulle
je suis en grande partie d'accord avec votre message mais il faut aller plus loin dans l'analyse et essayer de chercher les causes de ce désastre annoncé. Depuis 50 ans environ, les politiques de tous les pays dits "riches" ont peu à peu sombré dans l'irresponsabilité. Les causes en sont simples!...Tout d'abord tout politique cherche à être élu et surtout réélu et pour ce faire il a tendance à promettre à l'électeur le beurre et l'argent du beurre et c'est ainsi que nous avo eu depuis 1971 surtout une croissance rapide presque jamais vue, mais une croissance à crédit !!!...Morale de l'histoire, les électeurs ont les politiques qu'ils méritent!...On voit bien là toute la faiblesse des régimes démocratiques car les citoyens sont insuffisamment formés sur l'économie notamment (niveau proche de zéro hélas ! ) et ne peuvent donc exiger de leurs politiques une vraie politique économique responsable et ceux-ci sont passés dans cette même période de plus en plus sous la coupe des "banksters" de la finance mondiale qui sont les véritables maîtres du monde!...Les politiques étant devenus leurs marionnettes !...Le début du "crime" planétaire, c'est Nixon et son découplement dollar/or de 1971
laïcité
- 03/03/2013 - 17:36
Non Mr Obama !!!
les coupes budgétaires ne sont pas stupides elles sont simplement un coup de frein dans la fuite en avant du "toujours plus de dettes" pour soi-disant régler un problème de surendettement d l'Etat !...C'est bien la folie qui s'est emparé des Etats dits riches qui sont surtout devenus "riches de dettes" et l'irresponsable Ben Bernanke le patron de la FED a donné le signal du mauvais exemple à tous les autres pays en décidant de faire marcher à tout-va les fameuses planches à billets et les autres pays surendettés se sont mis à l'imiter!...Et tout cet argent créé à partir de rien, ne correspondant à aucune nouvelle richesse réelle est en train d'inonder toute la planète et va nous mener peu à peu (années, décennies ? ) vers un désastre financier planétaire, désastre qui sera automatiquement accompagné de conflits planétaires graves voire très graves!...Et dans un futur plus lointains, les historiens se demanderont comment l'ensemble des décideurs de la planète avaient pu, à cette époque-là, faire preuve d'une telle irresponsabilité !
General3Gaulle
- 03/03/2013 - 17:32
ca vaut quoi le dollar....que dalle
Avant la planche a billet de maniere raisonnable et dans un monde non multpolaire... oK
Sauf que aujourd'hui
- la planche a billet dans des proportions abyssales
- dans un monde multipolaire ou le dollars ne peut plus etre la monnaie de reference sans parler en réalité de l'incapacite des etats unis d'honorer leur obligations ....
- la majorité des pays occidentaux archi endette resultat de 30 ans de capitalisme dans sa forme neo liberale....
Le dollars va s'effondrer comme toutes les autres monnaies.
La dette elle va etre paye en monnaie de singe dans la majorité des pays occidentaux. Les pays qui resteront dans l'euro seront interdit de cette option et resteront sous la domination de l'olygarchie financiere. c'est bien pour cela que il faut que la France sorte de l'Euro et vite pour commencer a devaluer son franc comme a commence a le faire de 15 % le japon.
Evidamment l'olygarchie financiere et tous leurs valets politiques, journalistes, lobbyistes font tout pour empecher cela... la seule chose qui font c'est la retarder... plus on la retarde plus la chute sera vertigineuse... on aurait du en 2008 faire le processus de destruction creatrice n'en deplaise a l'olygarchie.