En direct
Best of
Best of du 14 au 20 septembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

SDF : Ophélie Winter à la rue !; Laeticia Hallyday exhibe son nouvel homme à Paris, Valérie Trierweiler le sien dans Match; Rihanna d'humeur bébé, Liane Foly qu’on lui passe tous ses caprices; La reine bat froid à Meghan

02.

L’hiver 2020 sera-t-il aussi froid que le prévoit une équipe d’experts météorologistes britanniques ?

03.

Elle est réservée aux "femmes, meufs, gouines, personnes trans, intersexes, non binaires"

04.

Un CRS frappe violemment un Gilet Jaune

05.

Véhicules propres : la Chine abandonne l'électrique pour miser sur la voiture à hydrogène

06.

Comment la méritocratie a transformé nos vies en une (pénible) compétition sans fin

07.

Derrière les feux en Amazonie, la guerre commerciale entre la Chine et les Etats-Unis

01.

L’hiver 2020 sera-t-il aussi froid que le prévoit une équipe d’experts météorologistes britanniques ?

02.

L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France

03.

L’imposture psychosomatique comme prétendu diagnostic (de secours) de maladies complexes

04.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

05.

Les avantages et les bienfaits d'une éducation conservatrice pour nos enfants face à la faillite éducative contemporaine

06.

600 milliards perdus pour cause de mauvais investissements : mais au fait, quels sont les placements intelligents simples à mettre en place ?

01.

Grève mondiale pour le climat : ces confusions qui polluent le débat public sur les défis environnementaux

02.

Patatras : l’étude phare qui niait l’existence de notre libre arbitre à son tour remise en question

03.

Selon le président la Conférence des Évêques de France, les citoyens "inquiets" du projet de loi bioéthique ont le "devoir" de manifester le 6 octobre

04.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

05.

Pourquoi LREM pourra difficilement échapper à son destin de “parti bourgeois” quels que soient ses efforts

06.

Le moment Xavier : quel logiciel pour construire le bertrandisme ?

ça vient d'être publié
pépite vidéo > Culture
Emotion
Le coq de Notre-Dame de Paris est exposé pour les Journées du patrimoine
il y a 10 heures 41 min
pépite vidéo > Social
Infiltration
Les images de la Marche pour le climat perturbée par les black blocs
il y a 11 heures 47 min
pépite vidéo > International
Bruit des bottes
Les Etats-Unis vont envoyer des renforts militaires dans le Golfe après les attaques en Arabie saoudite
il y a 14 heures 13 min
pépite vidéo > Media
Rivalité
Valérie Trierweiler confirme que Ségolène Royal avait exigé son départ de la rédaction de "Paris Match"
il y a 15 heures 27 min
pépites > Social
Mobilisation
Gilets jaunes : 163 interpellations à Paris, des black blocs ont perturbé la manifestation pour le climat
il y a 17 heures 51 min
décryptage > Religion
Bonnes feuilles

Les défis de l'Eglise face à la mutation de la société française

il y a 20 heures 16 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

Cette accumulation de tâches qui poussent à bout nos agriculteurs

il y a 20 heures 22 min
décryptage > Economie
Atlantico-Business

Et les métiers qui inspirent le plus de confiance sont…

il y a 20 heures 44 min
décryptage > High-tech
Opacité

Ces algorithmes dont on ne sait rien alors qu’ils régissent nos vies

il y a 21 heures 26 min
rendez-vous > People
Revue de presse people
SDF : Ophélie Winter à la rue !; Laeticia Hallyday exhibe son nouvel homme à Paris, Valérie Trierweiler le sien dans Match; Rihanna d'humeur bébé, Liane Foly qu’on lui passe tous ses caprices; La reine bat froid à Meghan
il y a 22 heures 16 min
pépites > Social
Maintien de l'ordre
Incidents en marge de la Marche pour le climat : la préfecture estime avoir "maîtrisé" la situation
il y a 11 heures 17 min
pépites > High-tech
Révolution
Google affirme avoir atteint la "suprématie quantique"
il y a 13 heures 41 min
light > Insolite
"La vérité est ailleurs"
Echec de l'invasion de la zone 51
il y a 14 heures 32 min
light > Sport
Débuts prometteurs
Coupe du monde de rugby au Japon : première victoire pour le XV de France face à l'Argentine (23-21)
il y a 16 heures 40 min
décryptage > Société
"The Meritocracry Trap"

How meritocracy changed our lives into an endless competition

il y a 18 heures 54 min
décryptage > Finance
Bonnes feuilles

Etat omnipotent, gabegie budgétaire, complexité administrative, idéologie : les fléaux qui expliquent la manie des impôts en France

il y a 20 heures 18 min
décryptage > Société
La Manif pour toutes

Elle est réservée aux "femmes, meufs, gouines, personnes trans, intersexes, non binaires"

il y a 20 heures 32 min
décryptage > Economie
Bras de fer

Derrière les feux en Amazonie, la guerre commerciale entre la Chine et les Etats-Unis

il y a 20 heures 55 min
décryptage > Environnement
Environnement

Grève mondiale pour le climat : ces technologies prometteuses qui pourraient rassurer les éco-anxieux

il y a 21 heures 47 min
décryptage > Société
Entretien

Comment la méritocratie a transformé nos vies en une (pénible) compétition sans fin

il y a 22 heures 26 min
Dur, dur...

Le gouvernement face au difficile aveu du changement de scénario imposé par la croissance en berne

Publié le 14 février 2013
L'Insee a annoncé jeudi matin que le PIB français s'était contracté de 0,3 % au quatrième trimestre 2012 et que la croissance avait été "nulle" sur l'ensemble de l'année. "Ce sont des chiffres préoccupants et négatifs", reconnaît le ministre de l'Economie Pierre Moscovici.
Anita Hausser, journaliste, est éditorialiste à Atlantico, et offre à ses lecteurs un décryptage des coulisses de la politique française et internationale. Elle a notamment publié Sarkozy, itinéraire d'une ambition (Editions l'Archipel, 2003)....
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Anita Hausser
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Anita Hausser, journaliste, est éditorialiste à Atlantico, et offre à ses lecteurs un décryptage des coulisses de la politique française et internationale. Elle a notamment publié Sarkozy, itinéraire d'une ambition (Editions l'Archipel, 2003)....
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L'Insee a annoncé jeudi matin que le PIB français s'était contracté de 0,3 % au quatrième trimestre 2012 et que la croissance avait été "nulle" sur l'ensemble de l'année. "Ce sont des chiffres préoccupants et négatifs", reconnaît le ministre de l'Economie Pierre Moscovici.

Ils auront tenu tant qu’ils auront pu, mais l’heure de vérité est en train de sonner : le  taux salvateur de 3% de déficit, celui à partir duquel la dette n’augmente plus, ne sera pas atteint en 2013, en dépit de la volonté affichée par le gouvernement, les (fortes) hausses d’impôts et les (plus maigres) économies réalisées sur les dépenses publiques. L’aveu du Premier ministre venu faire l’annonce sur le plateau de France 3 n’a surpris personne, car le terrain avait été préparé par les déclarations successives de Laurent Fabius et de Pierre Moscovici. Les deux ministres faisaient eux-mêmes écho à la sentence prononcée la veille par le président de la Cour des comptes. Didier Migaud reconnaissait "qu’on ne peut pas raisonner indépendamment de la situation économique", autrement dit que "la croissance en France, en Europe et dans le monde, est plus faible que prévu", comme l’a précisé Jean-Marc Ayrault qui savait que la France avait connu une croissance nulle en 2012, et qui sait qu’elle sera très faible en 2013. Le Premier ministre s’est cependant voulu rassurant : "l'objectif, et il sera atteint, c'est le déficit zéro à la fin du quinquennat de François Hollande ; ce qui compte c'est la trajectoire. Nous allons la poursuivre. Nous allons dans la bonne direction". 2017, c’est encore loin, et le gouvernement espère que la conjoncture se sera retournée - favorablement, cette fois - d’ici là, et que sa politique en faveur de l’emploi aura porté ses fruits.  

En attendant, la Commission de Bruxelles semble reconnaitre les efforts de la France et se dit prête à faire preuve d’indulgence à l’égard de la France : "Si la croissance se détériore de manière imprévue, un pays peut bénéficier d'un délai pour corriger son déficit excessif, à condition qu'il ait fourni comme convenu les ­efforts budgétaires demandés", a indiqué le commissaire en charge de l’Economie, Olli Rehn, qui a cité l’exemple de la Grèce et du Portugal qui ont engagé des réformes structurelles.

Cette politique de "cartes sur tables" devrait éliminer du coup la tentation de "maquillage" du déficit préconisée par certains élus socialistes qui  proposaient de "sortir" les dépenses d’investissements pour les grandes infrastructures du bilan que la France présentera à Bruxelles. Elle devrait aussi calmer les ardeurs de ceux qui, au PS, continuent de prôner une augmentation massive - provisoire, disent-ils - des impôts des plus riches pour contribuer à combler les déficits. Ceux-là, dont font partie l’économiste Thomas Piketty, et des députés comme Pierre-Alain Muet et Karine Berger, s’appuient sur l’exemple américain de l’époque de Franklin Roosevelt. On notera au passage que le fameux dispositif destiné à remplacer le taux de 75% d’imposition sur les revenus supérieures à un million d’euros annuel, régulièrement annoncé, est toujours en gestation.

De toutes façons, la Cour des comptes qui a donné quitus au gouvernement pour la réduction des déficits dans son ensemble, n’a pas manqué de souligner qu’il conviendrait de rééquilibrer les "prélèvements obligatoires", autrement dit les impôts par des mesures d’économies. "L’évaluation, systématique des politiques publiques est indispensable" martèle aussi Didier Migaud. Vaste programme, qui passe aussi bien par la suppression de ce que le président de l’Assemblée nationale appelle "les comités Théodule", que la réduction du train de vie de l’Etat, mais surtout par une politique économique qui fixe un cap. Jean-Marc Ayrault affirme que c’est chose faite mais elle a manqué de lisibilité pendant de longs mois !

C’est l’angle que l’opposition va exploiter. Jean-François Copé annonce en effet dans les Echos le dépôt d’une motion de censure contre la politique économique. La motion n’a aucune chance d’être votée, mais elle permettra à l’UMP de refaire son unité autour du procès de la politique économique de François Hollande. On entend d’ici ses ténors reprocher au gouvernement de ne pas avoir suffisamment réduit les dépenses réclamer des "réformes". Derrière ce mot de "réformes" se cache notamment la diminution du nombre de fonctionnaires. Nicolas Sarkozy a supprimé 150 000 emplois de fonctionnaires mais cette politique n’a commencé à porter ses fruits qu’à la fin de son mandat, car pour faire passer la pilule, l’ancien président a commencé par augmenter les salaires et les primes, ce qui avait d’abord fait augmenter le montant de la masse salariale de la fonction publique, au lieu de la réduire. Ne pas remplacer les départs à la retraite est une chose, en licencier en est une autre, car ces agents  viendraient grossir les rangs des chômeurs. Et dans ce cas, n’est pas réformes qu’il faudrait parler, mais de purge ! On n’en est pas là !

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

SDF : Ophélie Winter à la rue !; Laeticia Hallyday exhibe son nouvel homme à Paris, Valérie Trierweiler le sien dans Match; Rihanna d'humeur bébé, Liane Foly qu’on lui passe tous ses caprices; La reine bat froid à Meghan

02.

L’hiver 2020 sera-t-il aussi froid que le prévoit une équipe d’experts météorologistes britanniques ?

03.

Elle est réservée aux "femmes, meufs, gouines, personnes trans, intersexes, non binaires"

04.

Un CRS frappe violemment un Gilet Jaune

05.

Véhicules propres : la Chine abandonne l'électrique pour miser sur la voiture à hydrogène

06.

Comment la méritocratie a transformé nos vies en une (pénible) compétition sans fin

07.

Derrière les feux en Amazonie, la guerre commerciale entre la Chine et les Etats-Unis

01.

L’hiver 2020 sera-t-il aussi froid que le prévoit une équipe d’experts météorologistes britanniques ?

02.

L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France

03.

L’imposture psychosomatique comme prétendu diagnostic (de secours) de maladies complexes

04.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

05.

Les avantages et les bienfaits d'une éducation conservatrice pour nos enfants face à la faillite éducative contemporaine

06.

600 milliards perdus pour cause de mauvais investissements : mais au fait, quels sont les placements intelligents simples à mettre en place ?

01.

Grève mondiale pour le climat : ces confusions qui polluent le débat public sur les défis environnementaux

02.

Patatras : l’étude phare qui niait l’existence de notre libre arbitre à son tour remise en question

03.

Selon le président la Conférence des Évêques de France, les citoyens "inquiets" du projet de loi bioéthique ont le "devoir" de manifester le 6 octobre

04.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

05.

Pourquoi LREM pourra difficilement échapper à son destin de “parti bourgeois” quels que soient ses efforts

06.

Le moment Xavier : quel logiciel pour construire le bertrandisme ?

Commentaires (26)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
titine
- 15/02/2013 - 17:30
"Vous mentez".
...vous mentez, matin, midi et soir... Manque de bol, c'est que la majorité ne l'a pas cru !!!
Vinas Veritas
- 15/02/2013 - 16:51
déficit accru
Quand ce gouvernement compte-t-il passer à la dette à 0 ?
il suffit de n'avoir que 3% d'endettement supplémentaire pour que mon endettement n'augmente pas. Mon banquier s'est pris d'une crise de fou rire en me foutant dehors lorsque je lui ai dit que je lui paierais ma dette en l'augmentant de 3%.
le tribunal de commerce va donc prononcer la liquidation pure et simple pour accroissement de la dette.
Quel tribunal va prononcer la liquidation de ce gouvernement qui continue d'accroître les dette alors que le dépôt de bilan a eu lieu ?
crisemajeure.fr
- 15/02/2013 - 12:04
Extrait du livre " La face cachée du mondialisme " 2008

www.crisemajeure.fr

Stagnation des Etats
Depuis 2008, les gouvernements ne peuvent plus se baser, moins encore prévoir, une quelconque reprise de pleine activité économique. Ni retrouver les conditions de croissance, de progrès économique, caractérisées par une équitable redistribution des richesses produites dans le cadre d'un développement social durable. Évidemment, ils espèrent et appellent vivement à retrouver ce contexte porteur.
C'est pourquoi ils ne cessent de guetter tout signal de reprise, et ne demandent qu’à se réjouir lorsqu’un indice quitte quelque peu la zone rouge. Mais le mouvement haussier est bien éphémère et diffus.

Comme le joueur de loterie attendant fébrilement de découvrir, au petit bonheur la chance, les numéros gagnants, de même les chefs de gouvernement ont presque tout misé sur les improbables périodes de croissance. Ils en parlent et l'attendent comme s'il s'agissait d'une fine pluie de manne laiteuse qui les rassasierait à souhait chaque jour de la semaine. Ce serait l'apparition du miraculeux moyen permettant de redresser la situation des comptes publics. Ah ! Quelle commedia dell'arte ils n'ont cessé de jouer, et maintenant à quelle débandade