En direct
Best of
Best of du 22 au 28 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Selon Aurélien Taché, Caroline Fourest a gravement fauté en qualifiant les étudiants de "bande de petits cons". Il n'a pas tort : elle aurait dû dire "bande de sales cons"

02.

“Il ne faut pas que le Brexit réussisse” : Le pari perdant perdant d’Emmanuel Macron

03.

L'enseignant de 60 ans décédé des suites du coronavirus était aussi atteint d'une "autre maladie" qui a "contribué à son arrêt cardiaque"

04.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

05.

Parisiens, c’est officiel, Hidalgo vous donne 5 ans d’âge mental !

06.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

07.

Risque de pandémie au Coronavirus : l’étrange silence des agneaux écolos

01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

03.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

04.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

05.

Risque de pandémie au Coronavirus : l’étrange silence des agneaux écolos

06.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Ecoutez l'autocritique (sincère ?) des candidats LREM qui s'étaient prononcés contre le mariage pour tous et contre la PMA. Mais le peuple, très vigilant, ne sera pas dupe de leur double langage…

03.

“Il faut sauver l’hôpital” : mais comment expliquer la pénurie dénoncée par les soignants au regard du montant des dépenses publiques ?

04.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

05.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

06.

L'étrange sous-entendu de l'accusation lors de l'ouverture du procès Fillon

ça vient d'être publié
décryptage > International
Epée de Damoclès

Nouvelle vague de migrants syriens : l’épreuve de trop pour l’unité de l’Union européenne ?

il y a 7 min 4 sec
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Comment la crise des Gilets jaunes a conduit Emmanuel Macron à s’appuyer sur le soutien des maires de France et à renouer le dialogue avec les citoyens et les élus à travers le Grand débat national

il y a 1 heure 55 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Le discours de François Fillon au Trocadéro : un des tournants majeurs de la campagne présidentielle de 2017

il y a 1 heure 55 min
décryptage > Europe
Stratégie de communication

Voiture bélier au carnaval de Volkmarsen : le silence risqué des autorités allemandes

il y a 1 heure 55 min
décryptage > International
Bon côté des choses

Politique, économie, progrès scientifique : la crise du coronavirus va peut être nous rendre intelligents et chasser les sorciers et autres porteurs de fake news

il y a 1 heure 55 min
rendez-vous > People
Revue de presse people
Ségolène Royal amoureuse d’un banquier belge; Laeticia Hallyday devient américaine; Céline Dion veut adopter une petite fille; La fille adoptive de Spielberg se lance dans le porno; Genoux ou glouglou ? Johnny Depp ne tient plus debout, Madonna à peine
il y a 1 heure 55 min
pépites > Consommation
Consommation
Les steaks hachés bio de supermarché épinglés par 60 millions de consommateurs
il y a 17 heures 13 min
pépite vidéo > International
Immigration
Après la mort de 33 de ses soldats en Syrie, la Turquie décide de ne plus bloquer les migrants à sa frontière
il y a 19 heures 29 min
décryptage > International
Tribune

L’espace maritime marocain et la question du Sahara Occidental

il y a 22 heures 27 min
décryptage > Politique
L'infini et la bêtise

Selon Aurélien Taché, Caroline Fourest a gravement fauté en qualifiant les étudiants de "bande de petits cons". Il n'a pas tort : elle aurait dû dire "bande de sales cons"

il y a 22 heures 56 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Premier "flic" de France : le jour où Christophe Castaner est devenu ministre de l’Intérieur

il y a 1 heure 55 min
décryptage > Culture
Bonnes feuilles

"Le Bouquet de tulipes" : la provocation de Jeff Koons face à un marché démesuré de l’art contemporain et un pied de nez à la mairie de Paris

il y a 1 heure 55 min
décryptage > International
Victimes

Syrie : qui peut sauver les populations civiles d’Idlib ?

il y a 1 heure 55 min
décryptage > Société
Nuances

Tempête sur les César : ces fondamentaux de la nature humaine que ne comprennent pas les guérilleros de la justice morale

il y a 1 heure 55 min
décryptage > Science
Un jour de plus

29 février : si vous pensez savoir à quoi nous devons les années bissextiles, voilà pourquoi l’explication réelle est plus complexe

il y a 1 heure 55 min
pépite vidéo > Social
Violence
Incendies déclenchés à Paris lors d'affrontement entre manifestants et force de l'ordre
il y a 16 heures 27 min
pépites > International
Coronavirus
La Chine ouvre des camps spéciaux pour le coronavirus: des personnes en train de se balader dans les rues de l'Hubei sont enfermées pour être "rééduquées"
il y a 18 heures 3 min
light > Société
Violences sexuelles
Samantha Geimer hausse le ton contre un nouvel emballement médiatique autour de l' "affaire Polanski"
il y a 21 heures 12 min
décryptage > Politique
Municipales

Parisiens, c’est officiel, Hidalgo vous donne 5 ans d’âge mental !

il y a 22 heures 48 min
décryptage > Economie
Mauvais pari ?

“Il ne faut pas que le Brexit réussisse” : Le pari perdant perdant d’Emmanuel Macron

il y a 23 heures 12 min
Méfiez-vous des apparences

Réforme bancaire : la France a-t-elle un train de retard sur les anglo-saxons ?

Publié le 13 février 2013
Alors que La France discute au Parlement de sa loi de réforme bancaire, les Américains et Britanniques semblent avoir pris de l'avance. Qu'en est-il dans les faits ?
François Leclerc est chroniqueur de "L'actualité de demain" sur le blog de Paul Jorion ainsi que dans La Tribune.Il est également l'auteur de "Fukushima, la fatalité nucléaire", aux éditions "Osez la République sociale!".Le suivre sur Twitter.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
François Leclerc
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
François Leclerc est chroniqueur de "L'actualité de demain" sur le blog de Paul Jorion ainsi que dans La Tribune.Il est également l'auteur de "Fukushima, la fatalité nucléaire", aux éditions "Osez la République sociale!".Le suivre sur Twitter.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alors que La France discute au Parlement de sa loi de réforme bancaire, les Américains et Britanniques semblent avoir pris de l'avance. Qu'en est-il dans les faits ?

Atlantico : Alors que la députée socialiste Karine Berger essuie les critiques sur le projet de réforme bancaire, où en sont les Américains et les Britanniques dans leur refonte de leur réglementation bancaire ?

François Leclerc : La loi Dodd-Frank est toujours en panne de ses décrets d’application aux États-Unis, tandis que le calendrier de mise en vigueur du projet de la Commission britannique Vickers reste flou. Dans le premier cas, les grandes banques US sont vent debout contre, et dans le second George Osborne, le chancelier de l’échiquier britannique, vient de menacer les banques de durcir les dispositions prévues, si elles venaient à manquer à leurs obligations futures, comme si elles voulaient obtenir qu’elles soient assouplies au prétexte de distorsions de concurrence. Un argument classique.

Par ailleurs, ces réglementations différent des lois française et allemande sur des questions essentielles, comme des préconisations du rapport mort-né Liikanen.

La France a t-elle pris du retard en matière de réforme bancaire ? Celle-ci n'a t-elle de sens qu'au niveau européen ?

Au contraire, le gouvernement français a pris les devants, suivi par ses collègues allemands. L’objectif est de créer un fait accompli, afin de couper court aux préconisations de la commission Liikanen sur la question essentielle : le tracé de la frontière entre les activités des banques et la question des activités de « tenue de marché ».

Il est dans la loi française laissé dans la pratique à l’appréciation du ministre ! Karine Berger, rapporteur de la commission des finances, parle de « protéger les banques d’elles-mêmes » et Thierry Mandon, le porte-parole des députés socialistes, affirme qu’elle va constituer « la première loi antidopage du monde de la finance ». Beaux écrans de fumée ! Dans un monde financier et bancaire où l’on ne parle plus que de « risque systémique », une réglementation nationale est vaine : que penser du sort des banques françaises si leurs consœurs italiennes dans lesquelles elles sont très exposées venaient à sombrer. Il en est de même pour toute réglementation qui ne soit pas internationale.

La France a-t-elle autant de raisons que les anglo-saxons de réguler son système bancaire ?

Méfions-nous des idées toutes faites : dans une étude publiée aujourd’hui, Standard & Poor's considère que le niveau des fonds propres des banques françaises est « une faiblesse » et qu’elles sont exposées à une nouvelle détérioration de l’environnement économique. L’agence de notation continue également de considérer qu'elles restent exposées à une nouvelle détérioration de l'environnement économique dans la zone euro, en particulier dans le sud de l'Europe.

Par ailleurs, les banques françaises ont ceci de particulier qu’elles seraient les seules vertueuses et à être passé entre les gouttes, si l’on ne tient toutefois pas compte de Crédit Agricole, qui vient d’annoncer 4,7 milliards d’euros de dépréciations. Est-ce crédible ? Il faudrait être en mesure, pour juger de la solidité des banques françaises, d’apprécier les valorisations d’actifs qu’elles ont effectué, les transferts de ceux-ci dans leurs filiales des « paradis fiscaux », ainsi que les obligations hybrides qui composent leurs fonds propres. Sujet par rapport auquel un intense lobbying se poursuit auprès du Comité de Bâle ainsi qu’à propos de la transposition en droit européen de « Bâle III ».

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Selon Aurélien Taché, Caroline Fourest a gravement fauté en qualifiant les étudiants de "bande de petits cons". Il n'a pas tort : elle aurait dû dire "bande de sales cons"

02.

“Il ne faut pas que le Brexit réussisse” : Le pari perdant perdant d’Emmanuel Macron

03.

L'enseignant de 60 ans décédé des suites du coronavirus était aussi atteint d'une "autre maladie" qui a "contribué à son arrêt cardiaque"

04.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

05.

Parisiens, c’est officiel, Hidalgo vous donne 5 ans d’âge mental !

06.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

07.

Risque de pandémie au Coronavirus : l’étrange silence des agneaux écolos

01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

03.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

04.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

05.

Risque de pandémie au Coronavirus : l’étrange silence des agneaux écolos

06.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Ecoutez l'autocritique (sincère ?) des candidats LREM qui s'étaient prononcés contre le mariage pour tous et contre la PMA. Mais le peuple, très vigilant, ne sera pas dupe de leur double langage…

03.

“Il faut sauver l’hôpital” : mais comment expliquer la pénurie dénoncée par les soignants au regard du montant des dépenses publiques ?

04.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

05.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

06.

L'étrange sous-entendu de l'accusation lors de l'ouverture du procès Fillon

Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
ElmoDiScipio
- 13/02/2013 - 16:12
Encore des généralités et des banalités
sans la moindre explications...... C'est lassant.

Le Rapport Beger c'est comme l'Histoire de ses patrons de banques. Ils sont tous enarques et tous anciens chefs de cabinets ministériels. Et quand ils passent dans les salles de marchés ils essayent de montrer qu'ils y comprennent qq chose face à une audience atterrée qui fait "oui oui" de la tête pour ne pas les désabuser.

Protéger Dexia contre elle même ? C'est à dire l'interdire de prêter aux Collectivités Locales ?

Protéger Natixis contre elle même ? C'est à dire virer tous les fonctionnaires hors catégories en détachement de la Caisse d'Epargne ou des Banque Pop ?

Protéger La Banque Postale d'elle même (seule banque reconnue coupable avec la Caisse d'un généralisé défaut de conseil) Sortir l'Etat actionnaire de son capital ?

Et qui protégera les banques et les agents économiques des déficits de l'Etat ? Qui les protégera toutes les semaines du dictat de France Trésor de placer à pertes tous les besoins d'emprunts de l'Etat Français pour donner l'illusion aux marchés que tout baigne ?
Equilibre
- 13/02/2013 - 14:41
A priori, la loi française devrait séparer entre 0.5% et 2%
Si c'est pour si peu, autant ne rien faire...
jurgio
- 13/02/2013 - 14:25
Oui !
si l'on se fie aux traditions séculaires du pays.