En direct
Best of
Best of du 21 au 27 mars
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

02.

Béatrice Dalle se marie à nouveau, Katy Perry & Orlando Bloom décalent; Daniel Craig veut tout claquer avant de mourir; Kim Kardashian : sex-exploitée par sa mère ?; Angelina Jolie repart en guerre contre Brad

03.

Coronavirus : et voilà ce qui se serait passé si on n’avait rien fait contre l’épidémie

04.

Et maintenant voici Emmanuel la - menace - : « on se souviendra de ceux qui n’auront pas été à la hauteur » !

05.

Coronavirus : pourquoi l’Occident ne comprend pas ce qui a vraiment marché à Wuhan

06.

Le marché de Rungis va proposer un service de vente en ligne et de livraison suite au confinement

07.

Coronavirus : pourquoi votre groupe sanguin a une influence sur votre risque d'être infecté

01.

Saint-Denis, ville ouverte : ouverte au coronavirus !

02.

1050 milliards pour la BCE, 700 milliards de dollars pour le budget américain, 50 milliards d’euros pour le Français… d’où vient tout cet argent ?

03.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

04.

Coronavirus : pourquoi votre groupe sanguin a une influence sur votre risque d'être infecté

05.

Coronavirus : La Chine tente d’échapper à ses responsabilités en trollant le monde

06.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

01.

Aussi inquiétante que le Covid-19, la crise de la raison ? Gourous et boucs émissaires font leur retour

02.

Coronavirus : la plus grande crise économique de tous les temps… ou pas. Car les armes existent pour la contrer

03.

Chloroquine : les doutes qui pèsent sur la rigueur de l’étude du professeur Raoult expliqués par un biostatisticien

04.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

05.

Lutte contre le Coronavirus : ces failles intellectuelles qui fragilisent la méthode française

06.

Procédures contre les responsables publics : ce qui sera juridiquement possible (ou pas)

ça vient d'être publié
pépites > France
Augmentation
L'amende pour non-respect du confinement passe à 200 euros
il y a 1 heure 20 min
pépite vidéo > Politique
Souvenirs
Quand Patrick Devedjian passait une soirée endiablée à l'université d'été des jeunes UMP
il y a 3 heures 41 min
décryptage > Santé
Tribune

Dramatique pénurie de matériel de protection, appel à tous les Français

il y a 5 heures 7 min
décryptage > Politique
Colères jupitériennes

Et maintenant voici Emmanuel la - menace - : « on se souviendra de ceux qui n’auront pas été à la hauteur » !

il y a 5 heures 32 min
décryptage > France
Société

L'administration française, si souvent indifférente à la protection des citoyens

il y a 5 heures 47 min
décryptage > Politique
Coronavirus

Alain Madelin : "Les citoyens ont raison d’exprimer leur défiance pour contraindre les autorités à l’action"

il y a 6 heures 12 min
décryptage > Santé
Mythe et réalité

Crise sanitaire : non le secteur public n’a pas été abandonné ces dernières années. La preuve par les chiffres

il y a 6 heures 44 min
décryptage > Politique
Politique

Covid-19 : Face au feu de la critique, Philippe ajuste le tir, Macron ne change rien

il y a 7 heures 3 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le bon sens" de Michel Bernard : un récit imprégné de la vie de Jeanne d’Arc

il y a 12 heures 42 min
pépite vidéo > Santé
Pédagogie et mobilisation du gouvernement
Coronavirus : retrouvez l’intégralité de la conférence de presse d’Edouard Philippe et d’Olivier Véran
il y a 19 heures 6 min
pépites > Europe
Allemagne
Le ministre des Finances du lander de Hesse retrouvé mort sur une voie ferré
il y a 2 heures 46 min
décryptage > Santé
Coronavirus

Covid-19 : la stratégie sanitaire française est-elle efficace ? Analyse comparée des résultats par pays

il y a 4 heures 12 min
décryptage > Histoire
Bonnes feuilles

Adrien Loir : une vie à l’ombre de Pasteur

il y a 5 heures 26 min
décryptage > Culture
Atalntico - Litterati

Le chercheur d’art

il y a 5 heures 39 min
décryptage > International
Moyen-Orient

Crise du coronavirus ou pas, la guerre par proxy entre l’Iran et les Etats-Unis continue en Iraq

il y a 5 heures 55 min
décryptage > Politique
Coronavirus

Julien Aubert : « En 1914, l’Union sacrée n’empêchait pas la classe politique de s’opposer sur la manière de mener la guerre »

il y a 6 heures 28 min
pépites > France
Covid-19
Coronavirus : décès de l'ancien ministre Patrick Devedjian
il y a 6 heures 49 min
Régal pour les papilles
Le marché de Rungis va proposer un service de vente en ligne et de livraison suite au confinement
il y a 12 heures 19 min
pépite vidéo > Science
"Star mondiale" de la microbiologie
Hydroxychloroquine : Didier Raoult dévoile une autre étude qui divise à nouveau la communauté scientifique
il y a 17 heures 59 min
pépites > Santé
"Le combat ne fait que commencer"
Retrouvez les principales annonces d’Edouard Philippe et d’Olivier Véran sur le Covid-19
il y a 20 heures 59 min
© Reuters
"En évoquant l'euro fort comme source des maux européens, nous accusons indirectement les devises plus faibles - le dollar, le yen, la livre sterling - de ne pas respecter les règles.
© Reuters
"En évoquant l'euro fort comme source des maux européens, nous accusons indirectement les devises plus faibles - le dollar, le yen, la livre sterling - de ne pas respecter les règles.
Guerre fictive

Euro fort, guerre des monnaies... la rhétorique d'une Europe aux abois

Publié le 11 février 2013
Ceux qui parlent d'une guerre monétaire ou d'un euro fort comme responsables des maux de l'Europe préfèrent accuser les autres devises mondiales plutôt que de souligner l'incapacité européenne à adopter une politique monétaire pragmatique.
 Nicolas Goetzmann est journaliste économique senior chez Atlantico.Il est l'auteur chez Atlantico Editions de l'ouvrage : 
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nicolas Goetzmann
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
 Nicolas Goetzmann est journaliste économique senior chez Atlantico.Il est l'auteur chez Atlantico Editions de l'ouvrage : 
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Ceux qui parlent d'une guerre monétaire ou d'un euro fort comme responsables des maux de l'Europe préfèrent accuser les autres devises mondiales plutôt que de souligner l'incapacité européenne à adopter une politique monétaire pragmatique.

Les condamnations de l’Euro fort, montrant du doigt les politiques étrangères, se succèdent à tous les niveaux, de tous les bords dans une Europe engluée dans un chômage record et une récession en cours. François Hollande déclarait ainsi le 5 février devant le Parlement Européen de Strasbourg « On ne peut pas laisser notre monnaie fluctuer selon les humeurs des marchés».

Cette rhétorique de l’euro fort, empruntée à la théorie en vogue de la guerre des monnaies reflète malheureusement l’incapacité européenne à opérer un diagnostic de crise. En évoquant l’euro fort comme source des maux européens, nous accusons indirectement les devises plus faibles, le dollar, le yen, la livre sterling de ne pas respecter les règles. La suspicion de la triche. Accuser de la sorte revient à véhiculer l’idée peu crédible d’une Europe vertueuse dans un monde de tricheurs.

Pourtant, les Etats Unis, le Japon ont aujourd’hui décidé de remettre leur économie en ordre de marche en opérant un soutien d’ordre monétaire. Ce soutien du niveau d’activité intérieur de ces pays a deux conséquences, le redressement de leurs anticipations de croissance, mais également des anticipations d’inflation. Cette dernière variable ayant pour effet de causer la baisse de la devise. Mais ceci n’est alors qu’une conséquence.

En critiquant la politique monétaire Japonaise, nous estimons que le Japon n’a pas le droit de proposer une politique de sortie de crise. La baisse du Yen offrirait un avantage indu à l’économie Nippone. Pourtant l’affaiblissement de la devise suppose des importations plus chères et une hausse des coûts de productions venant atténuer l’avantage octroyé par l’évolution de la monnaie. La réalité est que cette action entreprise par le gouvernement Abe profitera au commerce mondial car elle est un soutien à la croissance Japonaise. La guerre des monnaies n’est pas un jeu à somme nulle, ce que le Japon obtient en plus, il ne le prend à personne.

Cette condamnation de la guerre des changes n’est rien d’autre que l’aveu d’impuissance d’une Europe enfermée dans un dogme monétaire. Par le biais de sa politique de maitrise des prix, l’Europe impose à sa population une austérité dont le seul précédent se situe aux cours des années 30. De ce choix de l’austérité découle l’intransigeance face aux efforts entrepris au Japon, au Royaume Uni, et aux Etats Unis.

Alors que la politique américaine a d’ores et déjà permis une baisse substantielle du niveau de chômage, que la bourse Japonaise s’envole face aux perspectives de croissance, l’Europe se retrouve isolée dans une politique d’avant-guerre, une politique de casse. Les exemples et les succès proposés à travers le monde n’ont toujours pas permis une remise en question de ce principe.

La proposition de François Hollande de recourir à une politique de change consiste à soigner la fièvre sans soigner le mal. L’urgence aujourd’hui est de soutenir la demande intérieure européenne en acceptant de réviser les statuts de la Banque Centrale Européenne. La baisse de l’Euro ne sera que l’accessoire d’une telle politique. Seule l’intégration du mot « croissance » dans les statuts de la BCE permettra cette révolution, ce qui suppose l’unanimité européenne.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

02.

Béatrice Dalle se marie à nouveau, Katy Perry & Orlando Bloom décalent; Daniel Craig veut tout claquer avant de mourir; Kim Kardashian : sex-exploitée par sa mère ?; Angelina Jolie repart en guerre contre Brad

03.

Coronavirus : et voilà ce qui se serait passé si on n’avait rien fait contre l’épidémie

04.

Et maintenant voici Emmanuel la - menace - : « on se souviendra de ceux qui n’auront pas été à la hauteur » !

05.

Coronavirus : pourquoi l’Occident ne comprend pas ce qui a vraiment marché à Wuhan

06.

Le marché de Rungis va proposer un service de vente en ligne et de livraison suite au confinement

07.

Coronavirus : pourquoi votre groupe sanguin a une influence sur votre risque d'être infecté

01.

Saint-Denis, ville ouverte : ouverte au coronavirus !

02.

1050 milliards pour la BCE, 700 milliards de dollars pour le budget américain, 50 milliards d’euros pour le Français… d’où vient tout cet argent ?

03.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

04.

Coronavirus : pourquoi votre groupe sanguin a une influence sur votre risque d'être infecté

05.

Coronavirus : La Chine tente d’échapper à ses responsabilités en trollant le monde

06.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

01.

Aussi inquiétante que le Covid-19, la crise de la raison ? Gourous et boucs émissaires font leur retour

02.

Coronavirus : la plus grande crise économique de tous les temps… ou pas. Car les armes existent pour la contrer

03.

Chloroquine : les doutes qui pèsent sur la rigueur de l’étude du professeur Raoult expliqués par un biostatisticien

04.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

05.

Lutte contre le Coronavirus : ces failles intellectuelles qui fragilisent la méthode française

06.

Procédures contre les responsables publics : ce qui sera juridiquement possible (ou pas)

Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
gile
- 12/02/2013 - 08:42
BCE coupable ???
Je ne le crois pas.

Prenons le cas de la France.

Qui peut affirmer qu'un euro dévalué de 10 % permettrait d'améliorer nos échanges commerciaux ? Personne. L'euro a connu des fluctuations dans un sens et dans un autre sans que cela ait beaucoup influencé notre balance commerciale.

Equilibre
- 11/02/2013 - 09:59
En même temps
Evoquer un neuro fort renvoie systématiquement à se poser d'une zone monétaire optimum, ce que la zone neuro n'est pas ainsi qu'à la question: pourquoi une même monnaie conviendrait à des pays qui n'ont rien ou presque en commun?
Ce que nos zélites oublient rapidement, c'est que la politique d'une monnaie forte ne convient PAS à tout le monde.
En plus, le présiflan se trompe, comme d'hab. Depuis 71, si je ne m'abuse, le taux des change entre monnaie est flottant, pour le meilleur et pour le pire surtout.
Et vu la situation, je ne crois pas qu'il y ait des possibilités de fixer cette "monnaie", ou plutôt produit dérivé monétaire.