En direct
Best of
Best of du 30 novembre au 6 décembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Pourquoi les seniors doivent absolument se préoccuper d’ingérer suffisamment de vitamine K

03.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

04.

France 2 rend hommage à Claude Sempère, mort à 55 ans

05.

Derrière la crispation sur les retraites, la génération la plus immature de l’histoire

06.

Retraite : la grève va tuer le projet du gouvernement mais faire la fortune des plans d’épargne par capitalisation

07.

Qwant : "Proie" de la Géopolitique de l’Internet

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

03.

Une prise de sang pour diagnostiquer les cancers les plus courants ? Une grande étude menée par des chercheurs lyonnais le permettra bientôt

04.

L'hydrogène, combustible parfait pour remplacer le pétrole ? Pourquoi ce n'est pas si simple...

05.

Vous ne devinerez jamais pourquoi le dernier shooting photo de Selena Gomez fait polémique

06.

L‘industrie automobile française face à la plus grande crise de son histoire

01.

L’immigration, remède nécessaire pour l’équilibre des retraites et le rebond de notre économie ?

02.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

03.

Réchauffement climatique : respect des engagements ou pas, les températures pourraient grimper de 3°C d'ici la fin du siècle

04.

Abus de droit ? Le CSA de plus en plus contestable

05.

Retraites : mais que se passera(it)-t-il sans réforme ?

06.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

ça vient d'être publié
Madrid
COP25 : Greta Thunberg a été exfiltrée de la marche à Madrid pour des raisons de sécurité
il y a 11 min 25 sec
light > Culture
The White House Plumbers
HBO prépare une série télévisée sur le scandale du Watergate
il y a 3 heures 44 min
pépite vidéo > International
Incendies
Les images impressionnantes du ciel orange à Sydney
il y a 4 heures 57 min
pépites > Société
#UberCestOver
Uber reconnaît que 6.000 agressions sexuelles ont été signalées en deux ans aux Etats-Unis
il y a 6 heures 39 min
pépites > International
Fulanis
Bernard-Henri Lévy alerte sur le massacre des chrétiens au Nigeria
il y a 7 heures 26 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Funny Girl", la comédie musicale : phénoménale Funny Girl, Christina Bianco met Paris à ses pieds…

il y a 8 heures 26 min
décryptage > Social
Jeudi noir

5 décembre : la première bataille remportée, les syndicats peuvent-ils gagner la guerre ?

il y a 10 heures 16 min
décryptage > Environnement
Adieu ma trotro bien-aimée

Le bobo en proie à d'indicibles tourments : des écolos (un peu plus radicaux que lui) détruisent les trottinettes électriques qui lui sont chères !

il y a 12 heures 3 min
rendez-vous > High-tech
Géopolitico-scanner
Qwant : "Proie" de la Géopolitique de l’Internet
il y a 12 heures 23 min
décryptage > Europe
Une page se tourne ?

La fin de règne d’Angela Merkel se dessine dans le congrès du SPD

il y a 12 heures 54 min
décryptage > Media
L’art de la punchline

Un 5 décembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 49 min 56 sec
pépite vidéo > Europe
Auschwitz
Angela Merkel déclare que la mémoire des crimes nazis est "inséparable" de l'identité allemande
il y a 4 heures 13 min
pépites > France
Pédagogie
Retraites : Edouard Philippe présentera "l'intégralité du projet du gouvernement" mercredi prochain
il y a 5 heures 22 min
pépites > France
Champions du monde
La France est le pays de l'OCDE avec la fiscalité la plus lourde
il y a 7 heures 10 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Samia" de Gilbert Ponté : dernière course pour Lampedusa, haletant et poignant

il y a 8 heures 19 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand le sport joue avec la sphère et quand les heures se jouent sous dôme : c’est l’actualité des montres dans les tempêtes sociales
il y a 9 heures 15 min
décryptage > France
Partenariat

Sécurité : l’Etat contraint de brader le régalien ?

il y a 10 heures 49 min
rendez-vous > Société
Zone Franche
Grèves : les "blacks blocs" blancs, ça ne serait pas un peu du blackface ?
il y a 12 heures 15 min
décryptage > International
Utopie

Samjiyon, la ville socialiste idéale inaugurée par la Corée du Nord, échappera-t-elle au destin funeste de toutes celles qui l’ont précédée ailleurs dans le monde ?

il y a 12 heures 41 min
décryptage > Politique
Insatisfaction croissante

Retraites : le gouvernement face au piège du paradoxe de Tocqueville

il y a 13 heures 7 min
Parti socialiste

La guerre des primaires n’aura pas lieu

Publié le 25 mars 2011
Et si la poussée du Front national aux élections cantonales faisait une victime collatérale inattendue ? C’est le sort qui semble se dessiner pour les primaires du Parti Socialiste, prévues les 9 et 16 octobre prochains...
Martin Aurenche est blogueur politique sur "Le Mal Pensant" et amateur de droit électoral.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Martin Aurenche
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Martin Aurenche est blogueur politique sur "Le Mal Pensant" et amateur de droit électoral.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Et si la poussée du Front national aux élections cantonales faisait une victime collatérale inattendue ? C’est le sort qui semble se dessiner pour les primaires du Parti Socialiste, prévues les 9 et 16 octobre prochains...

Annoncées tambour battant par un Montebourg triomphant aux Universités d’été du Parti Socialiste à La Rochelle, les primaires devaient permettre de désigner le candidat de la gauche à l’élection présidentielle, à l’issue d’élections ouvertes à tous les sympathisants électeurs de gauche. C’était l’occasion pour le PS de trancher une bonne fois pour toutes et longtemps à l’avance la guerre des egos qui le mine depuis la mort de Mitterrand, et d’arriver enfin à l’élection porté par une large dynamique populaire. C’était la fin de l’été, les socialistes se prenaient encore à rêver.

Depuis, deux éléments sont venus changer la donne. L’appareil de la rue de Solférino s’est finalement posé la question de la légalité du système de désignation de son candidat, et les sondages ont pour la première fois donné durablement la gauche en situation de l’emporter en 2012. Deux facteurs qui pourraient pousser Martine Aubry à saisir l’occasion d’un Montebourg isolé dans l’affaire Guérini et prendre l’excuse du danger républicain représenté par l’extrême droite pour envoyer aux oubliettes des primaires devenues dérangeantes.

Des primaires hors-la-loi

En France, rien ne réglemente le déroulement des primaires ouvertes comme c’est le cas aux Etats-Unis. Si un système d’élection à l’intérieur d’un parti est tout à fait autorisé, l’ouvrir à l’ensemble des sympathisants de gauche et non plus aux seuls adhérents ouvre un réel problème juridique. Pour tenir les listes d’émargement des bureaux de vote, les socialistes auront recours aux listes électorales qui sont publiques. De là, ils pourront constituer au soir du vote un fichier local des sympathisants de gauche. A l’inverse et en creux, il y aura de fait un fichier des personnes n’éprouvant pas suffisamment de sympathie pourla gauche pour se déplacer et voter. L’existence et la détention par le PS de tels fichiers, reposant sur les opinions politiques de chacun, ne sauraient évidemment être autorisées par la CNIL. Elle a d’ailleurs été interrogée sur le sujet en début d’année. Sa réponse risque de remettre en cause à six mois des primaires leur légalité.

Le principe des primaires ouvertes est que chaque citoyen peut y prendre part. Au PS, il suffira de signer une charte d’adhésion aux valeurs de gauche puis de s’acquitter d’au moins un euro en guise de participation aux frais d’organisation. Le PS compte ainsi lever près d’un million d’euros pour sa campagne (au moins un million d’électeurs sont visés). Seulement le Parti Socialiste a préféré faire la sourde oreille aux Cassandre du parti qui assuraient dès le début que le volet financier des primaires posait un problème insurmontable.

Dans les campagnes, toutes les recettes et toutes les dépenses électorales doivent être intégrées dans un compte de campagne qui ne doit pas excéder un certain plafond (13,7 millions d’euros au premier tour en 2007). Les dépenses électorales s’entendent selon l’article L.52-12 du code électoral comme « l'ensemble des dépenses engagées ou effectuées en vue de l'élection ». En 2007, la CNCCFP (Commission Nationale des Comptes de Campagne et des Financements Politiques), l’organe qui contrôle et approuve les comptes de campagne, est encore venue préciser le périmètre de ces dépenses électorales en englobant les dépenses de pré-campagne. Selon elle, « les dépenses de pré-campagne externe au parti politique en vue de la désignation d’un candidat commun à un même courant de pensée, sont admissibles au compte de campagne des candidats qui ont participé à cette pré-campagne, dès lors que les manifestations auxquelles ils participaient étaient ouvertes au public et non pas seulement aux militants des partis ou des mouvements représentés ». Cela signifie que toutes les dépenses engagées pour l’organisation des primaires (campagne des primaires, meetings, matériel de vote) devront être inscrites au compte de campagne. En bref, le candidat qui sortira vainqueur de ces primaires partira avec un retard sur son adversaire de l’UMP de plusieurs centaines de milliers d’euros déjà dépensés pour sa désignation, ce qu’aucun candidat ne souhaite évidemment.

« Analyser la pertinence des primaires dans le contexte des mois à venir »

Depuis le début de l’année, les ténors socialistes ne cachent donc plus leurs inquiétudes face à des primaires qui risquent de tourner à la bérézina. C’est le président de la région PACA Michel Vauzelle qui le premier a sonné la charge, en lançant une pétition en ligne pour demander leur annulation. Elle a déjà été signée par plus de 18 000 personnes. Récemment, ce sont les strauss-kahniens qui ont commencé à voir rouge. Agitant la menace du Front National au second tour, Moscovici a appelé au début du mois de mars à « analyser la pertinence des primaires dans le contexte des mois à venir ». Mais c’est à Claude Bartolone, proche de Martine Aubry que semble revenir la palme de la transparence sur l’avenir des primaires au micro de RMC : « quand on a sorti l'idée des primaires, on n'imaginait pas qu'on pouvait gagner en 2012 ». Prémices d’une retraite annoncée ?

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Mots-clés :
Primaire PS, élections
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Pourquoi les seniors doivent absolument se préoccuper d’ingérer suffisamment de vitamine K

03.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

04.

France 2 rend hommage à Claude Sempère, mort à 55 ans

05.

Derrière la crispation sur les retraites, la génération la plus immature de l’histoire

06.

Retraite : la grève va tuer le projet du gouvernement mais faire la fortune des plans d’épargne par capitalisation

07.

Qwant : "Proie" de la Géopolitique de l’Internet

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

03.

Une prise de sang pour diagnostiquer les cancers les plus courants ? Une grande étude menée par des chercheurs lyonnais le permettra bientôt

04.

L'hydrogène, combustible parfait pour remplacer le pétrole ? Pourquoi ce n'est pas si simple...

05.

Vous ne devinerez jamais pourquoi le dernier shooting photo de Selena Gomez fait polémique

06.

L‘industrie automobile française face à la plus grande crise de son histoire

01.

L’immigration, remède nécessaire pour l’équilibre des retraites et le rebond de notre économie ?

02.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

03.

Réchauffement climatique : respect des engagements ou pas, les températures pourraient grimper de 3°C d'ici la fin du siècle

04.

Abus de droit ? Le CSA de plus en plus contestable

05.

Retraites : mais que se passera(it)-t-il sans réforme ?

06.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

Commentaires (16)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
alam1
- 27/03/2011 - 17:45
Le martyre de Ste Ségolène
J'aime bien "fagocitée", ça renvoie à fagot et ça convient si bien à notre Ségolène, que l'on verrait bien sur le bûcher, un tas de fagots comme on le sait, (son côté Jeanne d’Arc) ou réduite en bûchettes, en tas de branchages, en fagot ! Courage, ami, la langue est une bonne fille, on peut toujours s’arranger avec elle.
NOVY12
- 25/03/2011 - 17:40
@leditgaga
Vous avez raison je me suis trompé sur l'orthographe de ce mot !
Merci de me l'avoir signalé aussi courtoisement.
A charge de revanche.
LeditGaga
- 25/03/2011 - 14:38
A novy12
Je n'ai trouvé "fagocité" dans aucun dictionnaire, du moins aucun dictionnaire Français, je n'ai pas cherché dans ceux du Maghreb ! Peut-être ce mot a-t-il été "phagocyté" par votre Ségolène en quête d'un bon mot pour étayer son plan de "carrièritude" ?