En direct
Best of
Best of du 24 au 30 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Laeticia Hallyday craque pour Jalil Lespert; Laetitia Casta attend son 4ème; Kim Kardashian fête ses 40 ans en string; Jennifer Lawrence invite ses copines dans le lit conjugal; la maitresse de Brad Pitt le plaque pour un vieux; Loana va mieux; Louane bof

02.

Plus odieuse que les caricatures de Mahomet, la caricature d'Erdogan

03.

Grand remplacement : la double intimidation qui nous empêche de regarder la réalité en face

04.

Malika Sorel : "Emmanuel Macron commet une grave erreur dans sa stratégie face à l’islamisme"

05.

On est chez nous ? Non, ils sont chez nous !

06.

Menace terroriste : "On affronte des masses qui veulent nous détruire", alertent les services de renseignement

07.

Le fondement juridique des amendes liées aux violations bénignes du reconfinement est-il solide ?

01.

Les lions d'Afrique menacés de disparition

01.

Une certaine gauche s’étrangle des accusations de complicité avec l’islamisme mais sera-t-elle capable d’en tirer des leçons sur ses propres chasses aux fachos imaginaires ?

02.

Bahar Kimyongür : "Dans sa fuite en avant, Erdogan n'hésitera pas à faire flamber le danger islamiste en France"

03.

Laeticia Hallyday craque pour Jalil Lespert; Laetitia Casta attend son 4ème; Kim Kardashian fête ses 40 ans en string; Jennifer Lawrence invite ses copines dans le lit conjugal; la maitresse de Brad Pitt le plaque pour un vieux; Loana va mieux; Louane bof

04.

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

05.

Malika Sorel : "Emmanuel Macron commet une grave erreur dans sa stratégie face à l’islamisme"

06.

Plus odieuse que les caricatures de Mahomet, la caricature d'Erdogan

01.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

02.

Islamisme : pour Alain Juppé, "plus que du séparatisme, c'est un esprit de conquête"

03.

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

04.

Plus odieuse que les caricatures de Mahomet, la caricature d'Erdogan

05.

Voici comment et pourquoi Hollande et le CFCM sont bizarrement devenus islamophobes

06.

Reconfinement généralisé : les failles (masquées) de la détermination affichée par Emmanuel Macron

ça vient d'être publié
pépites > France
Attaque
Lyon : un prêtre orthodoxe blessé par balle ; l'assaillant en fuite
il y a 2 heures 38 min
pépite vidéo > Culture
Disparition
15 des meilleures scènes de Sean Connery en Bond, James Bond
il y a 6 heures 28 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le Menhir d'or" : Du pur Goscinny et Uderzo, en images et en sons

il y a 8 heures 24 min
pépite vidéo > Religion
Religions
L'archevêque de Toulouse, Robert Le Gall, se dit contre le droit au blasphème
il y a 9 heures 24 min
pépites > Terrorisme
Débandade
Seuls 26% des Français font confiance au gouvernement pour lutter contre le terrorisme
il y a 10 heures 27 min
décryptage > France
Justice

Le fondement juridique des amendes liées aux violations bénignes du reconfinement est-il solide ?

il y a 11 heures 19 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

L’économique française a rebondi de 18 % au 3ème trimestre, preuve que le système de production peut tenir, à condition qu’on lui fiche la paix...

il y a 11 heures 49 min
décryptage > Justice
Bonnes feuilles

Pierre Gide : le quotidien difficile d’un avocat sous l’Occupation

il y a 11 heures 58 min
décryptage > International
J-4

Bidenomics : quel impact pour l’économie d’un (éventuel) président démocrate ?

il y a 12 heures 33 sec
rendez-vous > People
Revue de presse people
Laeticia Hallyday craque pour Jalil Lespert; Laetitia Casta attend son 4ème; Kim Kardashian fête ses 40 ans en string; Jennifer Lawrence invite ses copines dans le lit conjugal; la maitresse de Brad Pitt le plaque pour un vieux; Loana va mieux; Louane bof
il y a 12 heures 1 min
pépites > France
On en a gros
Reconfinement : des maires refusent la fermeture des commerces non-alimentaires
il y a 5 heures 6 min
light > Culture
Disparition
L'acteur Sean Connery est décédé à l'âge de 90 ans
il y a 6 heures 53 min
pépites > Terrorisme
Danger
Menace terroriste : "On affronte des masses qui veulent nous détruire", alertent les services de renseignement
il y a 9 heures 4 min
pépites > International
Soumission
Caricatures : Justin Trudeau veut un débat sur des "exceptions" à la liberté d'expression
il y a 9 heures 45 min
décryptage > France
Pour nous sonne le glas

On est chez nous ? Non, ils sont chez nous !

il y a 11 heures 12 min
décryptage > Santé
Apéros vidéo

Comment gérer la consommation d’alcool pendant le confinement ?

il y a 11 heures 30 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

GIGN - RAID : aux origines de la création des unités d’élite

il y a 11 heures 58 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Savoir repérer les manipulateurs : comment dire non à une personne malveillante et manipulatrice ?

il y a 11 heures 59 min
décryptage > International
Exemple

Petites leçons venues des Etats-Unis pour les conservateurs français

il y a 12 heures 1 min
décryptage > Société
Changement de visage

Grand remplacement : la double intimidation qui nous empêche de regarder la réalité en face

il y a 12 heures 3 min
Sortie de crise

Le graphique qui montre que la Chine et l’Europe n’inquiètent plus les marchés... A tort ?

Publié le 07 février 2013
Les récentes décisions prises pour redresser l'économie européenne et la reprise de la croissance en Chine redonnent espoir. Ainsi, les différents acteurs économiques sont beaucoup plus confiants quant au futur de ces deux géants.
Michel Aglietta
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Michel Aglietta est professeur de sciences économiques à l'université de Paris Ouest Nanterre et conseiller scientifique au CEPII et à Groupama-Asset management.Il est le co-auteur avec Guo Bai de La voie chinoise (Odile Jacob, 2012) et de nombreux...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les récentes décisions prises pour redresser l'économie européenne et la reprise de la croissance en Chine redonnent espoir. Ainsi, les différents acteurs économiques sont beaucoup plus confiants quant au futur de ces deux géants.

Le site américain  Business Insider spécialisé dans l'actualité financière a publié un graphique de Michael McDonough montrant que les financiers sont de moins en moins inquiets vis-à-vis de la situation économique de la Chine et de l'Europe. 

 

Michel Aglietta : Il est vrai que depuis quelques semaines la Chine et l'Europe donnent des signaux encourangeants. Pour ce qui est de la Chine, il faut toutefois se méfier parce qu'il n'y a pas de marché financier très fiable. Dès lors les données délivrées par l'Etat ne sont pas des plus fiables. Il faut plutôt regarder du côté des évolutions de la croissance. Celle-ci s'est redressée depuis l'automne. Ce qui est bon signe. Ces derniers mois c'est la consommation intérieure qui a soutenu la croissance. En définitive, la nouvelle phase de la réforme visant à redéployer l'économie vers ses bases internes est en cours.

 

Paradoxalement, alors même qu'elle n'inquiète plus trop les marchés, l'Europe est actuellement en plein marasme. Beaucoup des pays européens sont encore en récession forte. Ainsi, on s'attend encore cette année à se situer entre -0,2% et +0,2% de croissance selon les hypothèses du FMI et de l'OCDE. Or jusqu'au milieu de l'année dernière, il y avait un réel risque d'éclatement de la zone euro ce qui se répercutait par des chutes boursières. Depuis, il y a eu un certain nombre de choses positives sur le plan politique avec par exemple le sommet européen de Bruxelles à la fin juillet 2012. Au cours de celui-ci Angela Merkel a réaffirmé qu'elle voulait absolument conserver l'euro.

 

Les gouvernements européens ont aussi dit qu'ils allaient mettre en route une union bancaire et des réformes institutionnelles plus profondes qu'avant. Aux mois d'août et septembre, Mario Draghi a modifié les lignes de partage puisqu'il a affirmé: « Nous sommes prêts à acheter de manière illimitée les titres de dettes publiques des pays concernés si jamais il y a un manque de confiance des marchés ». Il a aussi déclaré : « Nous en achèterons autant que cela sera nécessaire ». La conséquence est que cela a changé les opinions des investisseurs et des marchés. Jusqu'ici cela a donc permis de ne plus inquiéter les acteurs de la finance. Mais c'est en fait déconnecté par rapport à l'évolution réelle de l'économie. Ce n'est pas la force de l'économie qui a entraîné le retour de la confiance. Cela a soulagé les financiers certes pour autant on n'observe pas d'effets économiques. Les marchés sont détendus alors même que les politiques d'austérité dominent encore en Europe. Et ce sont ces mêmes politiques qui nous mènent à la récession

 

La solution de la résolution de la crise de la zone de l'euro n'est pas encore engagée. Il faudra que les promesses que les gouvernements ont fait fin juillet soient tenues, qu'ils s'engagent dans des réformes de fond pour créer une union budgétaire et une union bancaire. Ce qui va prendre du temps. Il faut aussi qu'ils donnent des gages de sécurité aux acteurs économiques. C'est au cours de cette année que tout va se décider. Le problème est qu'on a un agenda serré jusqu'aux élections allemandes de septembre. Il y a donc une période un peu délicate car d'ici là les marchés pourraient faiblir. La crise pourrait donc revenir entre temps. Coté européen se sont essentiellement les effets d'annonce qui ont permis d'apaiser les marchés, mais ceux-ci ne durent pas indéfiniment. En revanche, côté chinois il y a déjà des données économiques qui valident cette situation.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Pas d'autres commentaires