En direct
Best of
Best of du 12 au 18 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

03.

Renault en plein chaos post Ghosn

04.

Fortunes américaines vite dilapidées et richesses italiennes transmises à travers les siècles : l’héritage dans tous ses états

05.

Plus urgent que le vote de l'interdiction du voile en sorties scolaires, le combat contre un anti-racisme dévoyé

06.

Comment l'image de la présidence d'Emmanuel Macron a été écornée par l'affaire Benalla et ses mystères

07.

Ce "petit" problème de ressources humaines qui complique la réindustrialisation de la France

01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

04.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

05.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

06.

Renault en plein chaos post Ghosn

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

03.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

04.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

05.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

06.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Culture

"Miroir du temps" d'André Suarès : une occasion précieuse de découvrir une pensée d’une inventivité débridée et salutaire

il y a 10 heures 19 min
pépite vidéo > International
Ultimatum
Liban : nouvelle journée de mobilisation contre la classe politique et la corruption
il y a 12 heures 11 min
pépites > Politique
Grand Jury RTL-Le Figaro-LCI
Election présidentielle : Marine Le Pen confirme son "envie d'être candidate" en 2022
il y a 14 heures 23 min
pépites > Justice
Dénonciation calomnieuse
Alexandre Benalla a déposé une plainte contre l'association Anticor
il y a 15 heures 53 min
pépites > Politique
Voix sociale et républicaine
Des élus PS et des soutiens d'Emmanuel Macron signent une tribune en faveur de la création d'un "pôle de gauche" dans la majorité
il y a 16 heures 54 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

"Le dernier hiver du Cid" de Jérôme Garcin : le chagrin et la piété

il y a 18 heures 26 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
La Nasa a dévoilé les combinaisons des astronautes qui marcheront sur la Lune ; Le système planétaire le plus proche de nous a des propriétés étranges
il y a 19 heures 36 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

L'amélioration des conditions de travail de la police passera par la restauration de l'autorité de l'Etat et par une modernisation en profondeur

il y a 19 heures 38 min
décryptage > Finance
Monnaies

Facebook : comment le Libra pourrait bien changer le dollar

il y a 20 heures 10 min
décryptage > Société
Transmission

Fortunes américaines vite dilapidées et richesses italiennes transmises à travers les siècles : l’héritage dans tous ses états

il y a 21 heures 12 min
"Climate change"
Jane Fonda et Sam Waterston ont été arrêtés lors d'une manifestation pour le climat
il y a 11 heures 52 min
pépites > Justice
Défense
Rachida Dati dénonce une "instrumentalisation" dans le cadre de l'information judiciaire dans l'affaire Ghosn
il y a 12 heures 39 min
pépites > Politique
Neutralité religieuse
Elections municipales : Bruno Retailleau propose un projet de loi pour interdire les "listes communautaristes"
il y a 15 heures 15 min
pépite vidéo > Europe
Avenir du Royaume-Uni
Brexit : Boris Johnson se résigne à demander un nouveau report
il y a 16 heures 32 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 19 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 17 heures 40 min
décryptage > Société
Culpabilisation à grande échelle

Plus urgent que le vote de l'interdiction du voile en sorties scolaires, le combat contre un anti-racisme dévoyé

il y a 19 heures 31 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Comment l'image de la présidence d'Emmanuel Macron a été écornée par l'affaire Benalla et ses mystères

il y a 19 heures 37 min
rendez-vous > Science
Atlantico Green
Les recherches prometteuses de chimistes japonais sur de nouveaux matériaux plastiques qui permettent de fixer le CO2
il y a 19 heures 40 min
décryptage > Europe
Bras de fer politique

Jusqu’à quand une poignée de parlementaires britanniques s’opposera-t-elle à l’inéluctable - le Brexit ?

il y a 20 heures 56 min
pépites > International
Cessez-le-feu
Recep Tayyip Erdogan menace les combattants kurdes en cas de non-respect de l’accord
il y a 1 jour 9 heures
© Reuters
Les chances d'adopter un enfant en France dépendent d'une enquête sociale préalable réalisée par les Conseils généraux.
© Reuters
Les chances d'adopter un enfant en France dépendent d'une enquête sociale préalable réalisée par les Conseils généraux.
Eugénisme parental

Indépendamment du mariage homo, les critères de choix de parents adoptants sont-ils trop restrictifs ?

Publié le 18 janvier 2013
Les chances d'adopter un enfant en France dépendent d'une enquête sociale préalable réalisée par les Conseils généraux. Les critères sont pour une grande partie laissés à l'appréciation des enquêteurs sociaux et peuvent varier grandement d'un département à l'autre.
Catherine Pompidou est juriste et docteur en droit. Elle a publié L'adoption pour les nuls aux éditions First (2012)  et prépare actuellement un ouvrage sur l'homoparentalité.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Catherine Pompidou
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Catherine Pompidou est juriste et docteur en droit. Elle a publié L'adoption pour les nuls aux éditions First (2012)  et prépare actuellement un ouvrage sur l'homoparentalité.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les chances d'adopter un enfant en France dépendent d'une enquête sociale préalable réalisée par les Conseils généraux. Les critères sont pour une grande partie laissés à l'appréciation des enquêteurs sociaux et peuvent varier grandement d'un département à l'autre.

Atlantico : Selon un article du quotidien britannique le Daily Mail (à lire ici), au Royaume-Uni, adopter un enfant devient de plus en difficile, notamment en raison de l’appréciation de travailleurs sociaux de plus en plus exigeants. Nombreux sont les couples à qui il avait été demandé d’abandonner leur travail pour pouvoir s’occuper de l’enfant. Quelle est la situation en France ? Quels sont les critères pour pouvoir adopter un enfant ?

Catherine Pompidou : Les critères objectifs pour pouvoir adopter un enfant sont les suivants :

  • Il faut être âgé de plus de 28 ans
  • Il faut être soit célibataire, soit marié. Ainsi un célibataire homosexuel peut adopter un enfant. Les couples mariés devront justifier de deux ans de mariage. En revanche, les couples Pacsés ne peuvent prétendre à l’adoption.

Pour adopter un enfant, il faudra donc se présenter au Conseil général de votre domicile afin d’y déposer un dossier constitué, entre autres, d’une pièce d’identité, d’un certificat médical, d’un extrait de casier judiciaire, d'un acte de naissance, des pièces justifiants de vos revenus, etc…

Outre ces critères objectifs, un certain nombre de rendez-vous sont préalables à l’obtention de cet agrément qui constitue une autorisation d’adopter en France ou à l’étranger. Des enquêtes sociales et psychologiques sont donc réalisées. C’est là que les critères deviennent plus subjectifs. D’un Conseil général à l’autre, vous obtiendrez votre agrément plus facilement. Par exemple un homosexuel célibataire aura plus de chances d’obtenir un agrément du Conseil général de Paris, que du Conseil général des Yvelines. Certains Conseils généraux sont réfractaires et les agréments font l’objet de nombreux recours administratifs.

Les enquêteurs sociaux réalisent une évaluation sociale et l'enquête psychologique est menée par un psychologue du Conseil général, par un psychiatre ou par un psychologue exerçant en libéral sur les personnes souhaitant adopter. Cette enquête doit permettre à l’administration de savoir si l’enfant va pouvoir être accueilli de manière correcte, aussi bien économiquement que psychologiquement. L’appréciation étant laissée aux travailleurs sociaux. La durée de ces enquêtes varie selon les conseils généraux et il n’existe pas réellement de règles. Le Code de l'Action Sociale précise cependant que le délai ne doit pas dépasser 9 mois, le temps d'une gestation... Au total, le nombre de foyers titulaire d'une agrément est d'environ 29 000.                                                              

Une fois l’agrément obtenu, quel est le processus d’attribution d’un enfant ? Pourquoi cette démarche est-elle si compliquée ?

Il faut bien distinguer l’adoption nationale de l’adoption internationale. Dans la perspective de l’adoption nationale, c’est-à-dire dans le cas où vous allez adopter un pupille de l’Etat, il faut généralement compter quatre ans. Cette procédure est très longue car le système français d’adoption est extrêmement verrouillé et très protecteur de l’enfant.

Un conseil de famille décide de l'attribution d'un enfant. Ce conseil de famille est généralement composé de deux représentants du Conseil général, deux représentants d’associations familiales, un membre d’une association d’entre-aide des pupilles et anciens pupilles de l’Etat, un membre d’une association d’assistantes maternelles et deux personnes choisies en fonction de l’intérêt qu’elles portent à la protection de l’enfance et de la famille. Ce conseil de famille s’attache à confier les enfants à des personnes qui sont capables de l’accueillir. Clairement, il y a une préférence pour les couples comparé aux célibataires, et plus particulièrement pour les couples jeunes, dont la moyenne d’âge est de 35 à 40 ans. La stabilité professionnelle, les revenus récurrents sont autant de facteurs qui vont entrer en ligne de compte. Le conseil de famille scrute à nouveau l'environnement familial bien que cela ait déjà été fait au moment de l’agrément.

Environ 3500 adoptions par an passent pas la procédure internationale alors que seuls 200 enfants sont adoptables chaque année en France (on dénombre en moyenne près de 23 enfants par département ayant le statut de pupille de l'Etat).

Pour l’adoption internationale, soit vous pouvez passer par l’Agence Française de l’Adoption qui est un organisme gouvernemental qui s’occupe des adoptions avec les pays étrangers ayant signé la convention de La Haye, soit par des organismes agréés pour l’adoption (OAA). Mais il est également possible d'avoir recours à ce que l’on appelle l’adoption individuelle. Dans ce cas, vous pouvez aller adopter votre enfant vous-même dans un autre pays en fonction des critères établis par les pays d’origine. Les critères des pays d'origine peuvent être plus ou moins restrictifs et ne sont pas figés.

Faudrait-il mettre en place davantage de critères objectifs afin d'éviter les disparités dans l'appréciation des situations des personnes souhaitant adopter ? Dans quelle mesure peut-on envisager une réforme des critères d’adoption ?

A part les critères fixés par le Code civil, les enquêtes sociales et psychologiques ne sont pas réalisées en fonction de critères légaux. Je ne sais pas si l’on peut réellement mettre en place des critères dans les enquêtes sociales. 

Il faudrait peut-être envisager une harmonisation entre les différents Conseils généraux mais la mise en place de critères objectifs dans les enquêtes sociales me semble compliquée et probablement discriminatoire. Dès lors que l’on multiplierait les critères, les recours administratifs augmenteraient également ce qui encombrerait les tribunaux. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

03.

Renault en plein chaos post Ghosn

04.

Fortunes américaines vite dilapidées et richesses italiennes transmises à travers les siècles : l’héritage dans tous ses états

05.

Plus urgent que le vote de l'interdiction du voile en sorties scolaires, le combat contre un anti-racisme dévoyé

06.

Comment l'image de la présidence d'Emmanuel Macron a été écornée par l'affaire Benalla et ses mystères

07.

Ce "petit" problème de ressources humaines qui complique la réindustrialisation de la France

01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

04.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

05.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

06.

Renault en plein chaos post Ghosn

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

03.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

04.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

05.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

06.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Gégé Foufou
- 18/01/2013 - 08:53
Suite (fausse manip)
QU'ILS FONT CAR MOINS D'ENFANTS, MOINS DE SOUS ET DES PUERICULTRICES, AGENTS DIVERS D'EDUCATION, PERSONNEL ADMINISTRATIF, MEDICAL, PSYCHOLOGUE , ETC MOINS DE BOULOT LICENCIEMENT ET DIRECTION L'ANPE
Gégé Foufou
- 18/01/2013 - 08:50
EN PLUS
Les services de la DASS ne donnent pas faiclement les enfants adoptables français, car un enfant = une subvention
C'EST DU POGNON QU'
Firenze
- 18/01/2013 - 08:41
Là n'est pas la question
Restrictif ou pas, de toutes les manières, le nombre d'enfants adoptables est extrêmement réduit.
En 2012, 1.500 enfants étrangers et 600 enfants français ont été adoptés ( en ordre de grandeur )

Le nombre d'enfants étrangers adoptés est en forte baisse ( 4000 en 2005) et devrait continuer à baisser.