En direct
Best of
Best of du 5 au 11 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

02.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

03.

Assassinat de Samat : mais au fait, que nous disent les paroles de ses "chansons" ?

04.

Eric Zemmour saisit la Cour Européenne des Droits de l'Homme

05.

Brexit : la France mal à l’aise dans un deal négocié principalement entre Londres et Berlin

06.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

07.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

04.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

05.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

06.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

03.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

04.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

05.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

06.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

ça vient d'être publié
décryptage > Europe
UE

Brexit : petites leçons pour l’Europe (et pour la stabilité des démocraties occidentales) après 3 ans de chaos politique britannique

il y a 10 min 8 sec
pépite vidéo > Faits divers
En vert et contre tous
Des activistes d'Extinction Rebellion violemment dégagés du toit d'un métro à Londres
il y a 16 heures 26 min
pépites > Politique
Commission
Blanquer contre Taché : LREM tente une médiation
il y a 17 heures 53 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Livre : "La porte sans entrée. Approche du Zen" : Devenez ou restez zen, vous vous en porterez mieux !

il y a 18 heures 29 min
pépites > Europe
At least
Brexit : Un accord a été trouvé
il y a 20 heures 17 min
décryptage > Société
Blog

Ce qu’être libéral signifie vraiment - Take Two

il y a 21 heures 37 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Patrick Besson : "J’ai toujours pris Salman Rushdie pour un triste con"

il y a 21 heures 58 min
décryptage > Social
Merci patron...

J'aime ma boite : mythe ou réalité ?

il y a 22 heures 32 min
décryptage > Economie
Nouveau Monde

Bye bye Uber, Deliveroo ou WeWork ? Voilà pourquoi le mode de vie urbain des années 2010 est en train de s’effondrer

il y a 23 heures 17 min
décryptage > Europe
Axe anglo-allemand

Brexit : la France mal à l’aise dans un deal négocié principalement entre Londres et Berlin

il y a 23 heures 24 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 16 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 15 heures 42 min
pépites > Justice
Recours
Eric Zemmour saisit la Cour Européenne des Droits de l'Homme
il y a 17 heures 24 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Théâtre : "L'un de nous deux" de Jean-Noël Jeanneney

il y a 18 heures 24 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Exposition : “Bacon en toutes lettres” : Une singularité fascinante mais difficile à appréhender !

il y a 18 heures 33 min
pépite vidéo > Europe
Guerilla
Barcelone : Violents affrontements pour la troisième nuit consécutive
il y a 20 heures 49 min
décryptage > Culture
Critique

La réparation dans l’art : un livre virtuose étonnant

il y a 21 heures 51 min
décryptage > International
Un foulard sur les yeux

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

il y a 22 heures 17 min
décryptage > Environnement
Green-Washing

Quand les Etats européens trichent avec les règles de comptabilité pour faire croire à leur vertu énergétique

il y a 23 heures 9 min
décryptage > Economie
Analyse

Journée mondiale pour l'élimination de la pauvreté : croissance, recettes empiriques ou politiques sociales, qu’est-ce qui marche ?

il y a 23 heures 23 min
décryptage > Social
Atlantico Business

J’aime ma boite : 64 % des salariés aiment leur entreprise, mais l’inverse est-il vrai ?

il y a 23 heures 36 min
© Reuters
L'euro a pris 0,7% face au dollar et 3% face au yen depuis le début de l'année.
© Reuters
L'euro a pris 0,7% face au dollar et 3% face au yen depuis le début de l'année.
Seuls les idiots ne changent pas d'avis

Un tournant ? Même les Allemands et les Luxembourgeois s'inquiètent maintenant d'un euro trop fort

Publié le 17 janvier 2013
Jean-Claude Juncker, le président de l'Eurogroupe, s'est inquiété cette semaine "des niveaux dangereusement élevés" de l'euro. En effet, ce dernier a pris 0,7% face au dollar et 3% face au yen depuis le début de l'année.
Marc Touati est économiste et président fondateur du cabinet ACDEFI (aux commandes de l'économie et de la finance). Il s'agit du premier cabinet de conseil économique et financier indépendant au service des entreprises et des professionnels.Il a lancé...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Marc Touati
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Marc Touati est économiste et président fondateur du cabinet ACDEFI (aux commandes de l'économie et de la finance). Il s'agit du premier cabinet de conseil économique et financier indépendant au service des entreprises et des professionnels.Il a lancé...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Claude Juncker, le président de l'Eurogroupe, s'est inquiété cette semaine "des niveaux dangereusement élevés" de l'euro. En effet, ce dernier a pris 0,7% face au dollar et 3% face au yen depuis le début de l'année.

Jean-Claude Juncker vient enfin de le reconnaître : l’euro est "dangereusement élevé". Ce n’est pas trop. En effet, cet "euro killer" a des conséquences dramatiques pour l’économie et l’emploi dans l’Union économique monétaire (UEM). C’est en partie à cause de lui que les pays eurolandais ont connu leur plus grave récession en 2009. C’est aussi  "grâce" à lui que la dépression est en train de s’installer dans de nombreux pays du Sud de l’Europe.

La vraie difficulté n’est effectivement pas de subir une récession, mais de devoir en affronter deux en trois ans. Soyons clairs : la Grèce, le Portugal, l’Espagne, voire l’Italie et la France ne s’en remettront pas.

Ne l’oublions jamais : la dernière fois que la croissance a été forte dans la zone euro c’était en 2000, lorsque l’euro valait moins de 0,90 dollar. A l’inverse, à chaque fois que l’euro a dépassé les 1,20 dollar, la croissance s’est effondrée.

Les vecteurs de transmissions d’un euro trop fort sur l’économie sont triples. Primo, ce dernier renchérit la valeur des exportations, qui deviennent donc trop chères et finissent par reculer. Les entreprises exportatrices sont alors contraintes de réduire leur production, avec souvent destructions d’emplois et de revenus à la clé.

Secundo, un euro trop fort signifie que les prix des produits importés reculent. Si cette évolution peut être perçue comme un avantage, notamment pour les consommateurs nationaux, elle se traduit également par un effet pervers bien plus négatif. En effet, si les produits importés sont moins chers, cela signifie que le producteur national voit sa compétitivité-prix se réduire à vue d’œil. Il perd donc des parts de marchés, réduit la voilure et licencient. Les revenus sont abaissés et la consommation avec.

Tertio, lorsque l’euro est trop cher, investir dans la zone euro depuis l’étranger devient plus onéreux, tandis qu’investir à l’étranger devient de plus en plus bon marché pour un Eurolandais. Dès lors, les flux d’investissements étrangers vers l’UEM se tarissent et les flux d’investissements eurolandais à l’étranger augmentent, réduisant mécaniquement la croissance et l’emploi dans la zone euro, qui voit alors ses déficits publics et sa dette s’accroître…

Pour faire simple, à chaque fois que l’euro s’apprécie de 10 %, la croissance perd environ 0,5 point. Dès que la barre des 1,35 dollar pour un euro est franchie, cette déperdition de croissance pour 10 % d’appréciation est doublée. A l’inverse, lorsque l’euro se déprécie de 10 %, la progression de l’activité gagne 0,5 point. Et lorsque celui-ci passe sous les 1,15 dollar, ce gain de croissance pour 10 % de dépréciation est également doublé.

Que l’on soit également rassuré : l’impact de la baisse de l’euro sur les cours des matières premières, qui deviendraient donc plus chères, sera limité. En effet, lorsque l’euro recule, le dollar s’apprécie et généralement cette appréciation du billet vert se traduit par une désaffection des investisseurs pour les matières premières et notamment le pétrole, qui voient donc leurs cours baisser.

Au total, si l’on veut sortir de la récession et plus globalement de la crise de la dette, l’euro est condamné à repartir à la baisse, soit dans la douceur, via une meilleure gouvernance économique et monétaire, soit dans la douleur avec une aggravation de la récession qui deviendra alors dévastatrice. C’est là tout le paradoxe de l’euro : plus il est cher, plus l’économie eurolandaise souffre et plus l’UEM est menacée d’explosion.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

02.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

03.

Assassinat de Samat : mais au fait, que nous disent les paroles de ses "chansons" ?

04.

Eric Zemmour saisit la Cour Européenne des Droits de l'Homme

05.

Brexit : la France mal à l’aise dans un deal négocié principalement entre Londres et Berlin

06.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

07.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

04.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

05.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

06.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

03.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

04.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

05.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

06.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

Commentaires (14)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
eheime
- 18/01/2013 - 08:47
@gdv : exact
Touati c'est le mec qui conseillait d'acheter des actions à 6000 et qui pensait que l'or à était surevalué en 2007 ... . Pour un exemple rapide : http://www.youtube.com/watch?v=t8QBZ0usLjU . Ce gars doit avoir un bon reseau d'amis car c'est pas ses qualités d'économiste qui lui valent sa présence ici. Enfin sur l'euro, grosse confusion (comme toujours avec Touati). La monnaie a vocation à être .. une monnaie. Une monnaie forte n'empeche pas d'exporter (Japon, Allemagne, Suisse par exemple). Le probleme de la France et des pays du Sud est sa fonction publique, son administration et sa politique sociale trop lourde qu'elle traine comme un boulet. Mettez la politique monétaire que vous voulez, ça ne supprimera pas le problème.
vangog
- 17/01/2013 - 21:09
Le discours de Marc Touati est synthétique et clair
et il est éclairant sur la marche a suivre!
Pour contrer l'impérialisme commercial chinois facilité par sa politique monétaire totalitariste, et la politique Américaine de rachat de dette par de la fausse monnaie, l'Europe doit innover et inventer très vite une arme de même puissance et de même portée.
Depuis la triplette Mitterrand, Delors, Lamy, cette Europe a base la construction Européenne sur la social-démagogie, le clientélisme et les magouilles court-termistes comme échanger une PACS contre une BCE impuissante pour plaire aux Allemands.
Aucune cohésion Européenne n'a pu grandir sur ces sables mouvants et nous en voyons l'amer résultat avec des prétendus alliés Européens qui refusent d'aider Flamby dans sa lutte contre le terrorisme Sahélien ( est-ce parcequ'il a décidé tout seul de laisser tomber ces mêmes alliés en Afghanistan?...)
Cette politique délétère Européenne dure depuis les années 80 et freine toute velléité d'action monétariste concertée, d'action militaire ou autre...
Si les dirigeants Européens, qui ont construit ce monstre impuissant, et leurs institutions ne disparaissent pas, l'Europe va doucement mais sûrement a sa perte!
gdv
- 17/01/2013 - 13:59
Qualité des interventions des contributeurs à surveiller !
En dehors de la proposition d'adopter une démocratie directe à la Suisse, je ne lis rien de très excitant dans les commentaires.
Il faut reconnaître que le discours de Marc TOUTATI manque pour le moins d'originalité.
Encore un tenant d'une politique monétaire européenne accomodante qui permette de rivaliser avec celle des US, le reveil sera cruel pour l'occident le jour où les doutes sur la valeur de l'euro et du dollar prendra le dessus sur l'optimisme béat qui semble animer l'ambiance du jour.
Serait-il possible que la richesse d'un pays ne repose pas sur une politique monétaire accomodante mais sur la qualité du travail fournit par sa population ?