En direct
Best of
Best of du 15 au 21 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

03.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

04.

Découvrez l'humour flamand : des Juifs représentés en cafards !

05.

Castaner et la vie privée d'Olivier Faure

06.

Quand une étude britannique révèle que 8 salariés sur 10 dans le monde de l’art et de la culture taisent leurs convictions par peur du "politiquement correct" qui y prévaut

07.

Trop manger est mauvais pour la santé. Jeûner souvent aussi

01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

03.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

04.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

03.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

04.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

05.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

06.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

ça vient d'être publié
pépites > Europe
Alliés européens
Emmanuel Macron et onze ministres sont attendus à Naples ce jeudi dans le cadre du 35e sommet franco-italien
il y a 6 heures 4 min
pépites > Politique
Aubaine ?
Anne Hidalgo ferait passer pour des HLM des logements loués aux classes moyennes
il y a 7 heures 34 sec
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Dark Waters" de Todd Haynes : un homme seul contre une toute puissante industrie chimique...

il y a 10 heures 5 min
pépites > Santé
Médicaments efficaces ?
La chloroquine, un traitement contre le paludisme, pourrait-elle être efficace contre le coronavirus ?
il y a 11 heures 6 min
pépites > Santé
Endiguer l'épidémie
Coronavirus : le patient français décédé à Paris était un enseignant dans l'Oise
il y a 12 heures 16 min
décryptage > International
Echelle planétaire

Le Coronavirus redistribue les cartes mondiales

il y a 13 heures 33 min
pépite vidéo > Politique
"Peur comme fonds de commerce"
Gabriel Attal dénonce les critiques de Marine Le Pen sur la gestion du coronavirus par le gouvernement
il y a 14 heures 5 min
décryptage > Europe
Hi hi *

Découvrez l'humour flamand : des Juifs représentés en cafards !

il y a 14 heures 53 min
décryptage > Economie
Brouillard comptable

Ce rapport de la Cour des comptes à qui l’on fait trop souvent dire tout et n’importe quoi

il y a 15 heures 48 min
décryptage > Economie
Contamination de l'économie

Coronavirus : le COVID-19 va-t-il pousser la zone euro vers la récession ?

il y a 16 heures 4 min
pépites > Justice
Enquête
Attaque à la préfecture de police de Paris : une recherche internet faite par Mickaël Harpon accrédite l'hypothèse terroriste
il y a 6 heures 37 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La mort n'est pas une solution, Asia Bibi condamnée à la pendaison pour blasphème" d'Anne-Isabelle Tollet : un récit poignant

il y a 9 heures 46 min
light > Culture
Réforme majeure
Académie des César : la productrice Margaret Menegoz est nommée présidente par intérim
il y a 10 heures 19 min
pépites > Education
Faits religieux à l'école
Mobilisation de soutien envers l'instituteur de Malicornay, Matthieu Faucher, suspendu pour prosélytisme après avoir utilisé des textes de la Bible
il y a 11 heures 44 min
décryptage > Religion
Moyens d'action

Lutte contre l’islam radical : comment le Maroc articule moyens sécuritaires et réponse "idéologique"

il y a 13 heures 16 min
décryptage > Environnement
WikiAgri

Salon de l'agriculture : ébauche d'un mouvement agricole de contestation contre les banques

il y a 13 heures 48 min
décryptage > Santé
Pandémie

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

il y a 14 heures 45 min
décryptage > Santé
Début du carême

Trop manger est mauvais pour la santé. Jeûner souvent aussi

il y a 15 heures 18 min
décryptage > France
Réalité derrière les chiffres

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

il y a 16 heures 56 sec
décryptage > Economie
Atlantico Business

L’opposition ne veut pas de fonds de pension français mais ne pipe mots sur ces fonds étrangers qui investissent lourdement dans l’Hexagone

il y a 16 heures 56 min
Pédagogie

Et si apprendre à surmonter ses échecs était aussi utile que d’apprendre à compter

Publié le 24 novembre 2012
Alors que l'Education nationale étudie actuellement la possibilité de supprimer des notes, de nombreux entrepreneurs ont évoqué les vertus insoupçonnées de l'échec dans la construction de la réussite personnelle.
Erwan Le Noan est consultant en stratégie et président d’une association qui prépare les lycéens de ZEP aux concours des grandes écoles et à l’entrée dans l’enseignement supérieur.Avocat de formation, spécialisé en droit de la concurrence, il a été...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Erwan Le Noan
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Erwan Le Noan est consultant en stratégie et président d’une association qui prépare les lycéens de ZEP aux concours des grandes écoles et à l’entrée dans l’enseignement supérieur.Avocat de formation, spécialisé en droit de la concurrence, il a été...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alors que l'Education nationale étudie actuellement la possibilité de supprimer des notes, de nombreux entrepreneurs ont évoqué les vertus insoupçonnées de l'échec dans la construction de la réussite personnelle.

Atlantico : Le dernier prix Nobel de biologie, l'anglais Sir John Gurdon, se révélait être un véritable cancre à l'école. Au delà des théories sur l’incompatibilité des génies avec le système éducatif, cela ne tend-il pas à démontrer que l'expérience de l'échec est formatrice si elle se fait suffisamment tôt ? 

Erwan Le Noan : Quiconque a déjà surmonté un échec sait bien que c’est une expérience formatrice et intense. Quand on réussit tout, on a plus de mal à s’interroger sur soi : pourquoi se remettre en cause quand tout nous sourit ? Quand on échoue, on peut décider de dénoncer l’injustice et de protester en refusant sa défaite, mais c’est un peu puéril. Surtout, dès que la passion et l’émotion retombent, on cherche à comprendre ce qui a motivé l’échec. C’est un apprentissage salutaire.

Encore faut-il que l’échec soit perçu "positivement", qu’il soit accepté comme une occasion d’apprendre. Le problème c’est que dans le système scolaire l’échec est une sanction et qu’il est impardonnable et irrémédiable : seuls 9 % des élèves qui redoublent leur CP auront le bac. Celui qui échoue, c’est le cancre, l’idiot, le raté. On s’empresse de le dénigrer et de l’écarter : vers des voies de garage, une orientation de seconde zone. A l’inverse, parfois, l’Ecole en vient à s’assurer que personne n’échoue… mais du coup personne ne réussit vraiment non plus. Dans un sens comme dans l’autre, l’échec perd sa vertu. Si l’on acceptait que l’échec est, lui aussi, formateur, le système scolaire s’en porterait un peu mieux.

Comment se fait-il que le monde de l'entreprenariat ait largement développé des techniques de stimulation par l'échec alors que le monde éducatif s'y refuse toujours ?

Dans le monde de l’entreprise, et surtout parmi ceux qui créent leur "boîte", on a une conscience bien plus forte de l’échec. Le risque de l’échec, c’est le quotidien de l’entrepreneur. Capucine Graby et Marc Simoncini le montrent très bien dans leur récent livre : c’est aussi parce qu’ils ont échoué que les stars d’internet ont réussi. Il est un peu rapide cependant de croire que l’aspect positif de l’échec est parfaitement intégré dans le monde de l’entreprise.

Dans l’Education nationale, l’échec d’un élève n’est pas possible. Les parents, les enseignants et les élèves ne l’acceptent pas. Parce que notre société est si rigide, réserve des places de succès à si peu de monde, que tout prétexte est bon pour éliminer les élèves qui ne rentrent pas dans le moule. Tout le système scolaire français fonctionne sur cette logique pernicieuse : il faut éliminer, « trier » comme le dit un récent et excellent petit livre. Ses auteurs (économistes) expliquent très bien que tout vient du marché du travail français, sclérosé : comme les emplois y sont limités (ce qui est le résultat de sa rigidité), il faut rester au top du top pour y accéder. C’est donc l’obsession des familles dès le CP. L’Education nationale, en ce sens, n’est que la complice active de la société dans son ensemble.

L'Education nationale n'emprunte-t-elle pas le mauvais chemin en voulant s'inspirer de certaines mesures pédagogiques d'origine scandinave (suppression relative des notes, discours positiviste...) ?

J’ai beaucoup de mal avec ces discours sur la "bonne" ou la "mauvaise" pédagogie. Ils relèvent d’une vision qui me semble tout à fait dépassée de l’Education nationale et qui voudrait que le ministre, dans sa sagesse omnisciente, choisisse la bonne pédagogie et la fasse appliquer dans toutes les écoles de France.

A titre personnel, j’ai évidemment des préférences. Mais dans un système scolaire moderne et performant (ce qui n’est décidément pas le cas de l’Ecole française), on devrait avoir des établissements autonomes, choisissant chacun les méthodes qu’ils veulent utiliser et publiant leurs résultats. Si une école souhaite imposer l’uniforme et la discipline de fer, qu’elle le fasse ! Si une autre pense qu’il vaut mieux faire du pédagogisme à outrance et promouvoir le développement "positif" des enfants, qu’elle le fasse aussi ! En clair, qu’on laisse les écoles appliquer la pédagogie qu’elles veulent : réactionnaire ou gauchisante. On verra bien les résultats des élèves et les familles, libres d’y envoyer leurs enfants, seront juges !

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

03.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

04.

Découvrez l'humour flamand : des Juifs représentés en cafards !

05.

Castaner et la vie privée d'Olivier Faure

06.

Quand une étude britannique révèle que 8 salariés sur 10 dans le monde de l’art et de la culture taisent leurs convictions par peur du "politiquement correct" qui y prévaut

07.

Trop manger est mauvais pour la santé. Jeûner souvent aussi

01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

03.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

04.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

03.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

04.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

05.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

06.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

Commentaires (12)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Teo1492
- 25/11/2012 - 21:12
ce qui est utile, c'est de réussir !
Mais la culture de l'effort n'a pas vraiment le vent en poupe
jerem
- 25/11/2012 - 12:14
@bara et vspatrick
donnez nous donc des exemples d'autres civilisations qui auraient un gout pour la glorification de l'echec . et pour l'exception francaise qui serait donc une tare , citez nous donc des contre -exemples ailluers .

Pour petite illustration , c'est marrant mais quel exemple que ces candidats aux présidentielles americaines disparaissent a tout jamais car certainement banni et laissés sans aucun recours .

Alros qu'en France .... que de politiques qui mettent leurs echecs elecotrals pour mieux revenir (ou s'obtiner a ne pas laisser d'autres emeger) .

VOILA DONC pour les généralité et vos facilités a dénigrer dans une paresseuse rengaine sur la France et ses pretendues tares .

on attend vos illustrations des plus verts paturages ailleurs .
vspatrick
- 24/11/2012 - 18:05
Bref une remise en question de l'EN ???

une pure utopie !! La France est incapable de changer.