En direct
Best of
Best of du 8 au 14 juin
En direct
© DR
Tyrannosaures, diplodocus et brachiosaures sont à découvrir au Muséum national d’histoire naturelle de Paris jusqu'au 13 mai 2013.
Dinomania
100 000 visiteurs pour l'exposition sur les dinosaures : mais pourquoi les animaux préhistoriques fascinent-ils autant ?
Publié le 26 décembre 2012
L'exposition sur les dinosaures au Muséum d'histoire naturelle de Paris bat des records de fréquentation : déjà 100 000 visiteurs depuis fin octobre ! Une nouvelle preuve que la passion pour ces étonnantes créatures disparues il y a des millions d’années reste bien vivante.
Alain Cabot est fondateur et directeur du parc de Mèze, plus grand musée d’Europe consacré aux dinosaures.Il fût lui-même à l’origine de la découverte de plusieurs fossiles dans les années 90.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alain Cabot
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alain Cabot est fondateur et directeur du parc de Mèze, plus grand musée d’Europe consacré aux dinosaures.Il fût lui-même à l’origine de la découverte de plusieurs fossiles dans les années 90.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L'exposition sur les dinosaures au Muséum d'histoire naturelle de Paris bat des records de fréquentation : déjà 100 000 visiteurs depuis fin octobre ! Une nouvelle preuve que la passion pour ces étonnantes créatures disparues il y a des millions d’années reste bien vivante.

Atlantico : L'exposition "Les dinosaures : La vie en grand" a débuté fin octobre au Muséum d'histoire naturelle de Paris. C'est un véritable succès : 100 000 visiteurs s'y sont déjà rendus. La fascination que nous éprouvons pour les dinosaures semble perdurer à travers les générations. Les enfants, en particulier, sont en général passionnés par ces créatures. Peut-on parler de phénomène indémodable ? 

Alain Cabot : Oui et non. Avant les années 90, les dinosaures étaient un sujet qui n’intéressait globalement que la communauté scientifique. L’engouement du grand public, et plus particulièrement des enfants, pour les dinosaures a ainsi été quasi inexistant jusqu’à cette période. J’ai fait partie de ceux qui ont monté les premiers musées de dinosaures en France au début des années 90, date à laquelle « Jurassic Park » est sorti. En tant que témoin privilégié je peux affirmer sans exagération que ce film est responsable à lui seul, ou presque, de l’intérêt soudain des jeunes publics pour ces créatures disparues. Peu après les médias ont emboîté le pas en consacrant énormément de documentaires, d’émissions ou de dessins animés sur la question, installant ainsi de manière durable les dinosaures dans l’inconscient collectif.

Peut-on dire justement que l'apparition dans les années 90 de ces œuvres de vulgarisation (Jurassic Park, le dessin animée Denver...) a réussi à générer une réelle curiosité scientifique ?

Bien qu’il s’agisse avant tout d’une vulgarisation, on peut affirmer que les choses ont un peu évolué à l’heure actuelle.  Au début des années 90, l’aspect scientifique du phénomène dinosaure était entièrement délaissée au profit du ludique : la populaire contraction du mot « Tyranausaurus Rex » en T-Rex en est l’illustration.  Aujourd’hui on note cependant une véritable progression de l’intérêt des enfants pour l’apprentissage, et non plus seulement pour le côté spectaculaire du phénomène. J’ai parfois moi-même été étonné de voir des enfants capables de citer des listes interminables de noms d’espèces, parfois même parmi les moins connues.

Les dinosaures sont des figures géantes et parfois terrifiantes, la peur de l'enfant pourrait-elle expliquer cet intérêt ?

Oui, l’animal fantastique et terrifiant a toujours fasciné, on peut penser aux chimères en Occident, ou au dragon chinois qui a fait pendant des siècles l’objet d’un culte mêlant crainte et fascination dans l’Empire du Milieu.  Aujourd’hui on pourrait dire que ce sont les dinosaures qui terrorisent les enfants de la planète entière. De mon expérience de directeur de musée, je remarque que ce qui motive en tout premier lieu l’intérêt des enfants est la fierté de pouvoir apprendre à ses parents des noms extrêmement compliqués. En effet les parents sont rarement renseignés sur les dinosaures, car leur génération n’était que très peu sensibilisée au phénomène. Même aujourd’hui il est encore rare de voir ce thème abordé en profondeur dans les manuels scolaires. Ce décalage de génération révèle un paradoxe, dans le sens ou les enfants sont aujourd’hui mieux instruits que leurs parents sur le sujet. On entend ainsi souvent les parents s’étonner de l’étendue du savoir de leur progéniture, capables d’énumérer des listes de noms latins qui apparaissent imprononçables aux adultes. Cette éducation inversée remplit de fierté les enfants et décuple leur intérêt pour le phénomène, car ils sentent qu’ils sont les seuls à maîtriser un sujet qui leur apparaît compliqué et pointu.  

Quels sont les sujets ou spécimens qui retiennent le plus souvent l'attention des jeunes visiteurs ?

Comme partout ailleurs, le monde des dinosaures possède ses propres « stars ». Ainsi les grands carnivores ont tendance a totalement éclipser les autres créatures. Si vous n’avez pas de T-REX ou de Vélociraptor dans un musée ce n’est tout simplement pas bon, vous en ressentirez directement l’effet sur la fréquentation de votre lieu. Les sauropodes (famille d’herbivores géants dont fait partie le célèbre diplodocus NDLR), bien que plus pacifiques, fascinent aussi de par leur taille et leur constitution qui, dans l’esprit des enfants, s’apparente souvent à celle d’un lézard géant. De manière générale, on peut dire que les grandes créatures finissent toujours par voler la vedette.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Véhicules propres : la Chine abandonne l'électrique pour miser sur la voiture à hydrogène
02.
Mariage de Karine Ferri : Nikos n'est pas venu, les autres stars non plus; Laeticia Hallyday se rabiboche avec son père, Meghan Markle aurait fait fuir sa mère, Rihanna renoue avec son milliardaire;  Kate Middleton snobe Rose, Britney Spears s'arrondit
03.
Crise au sein de LREM dans le Nord : six députés claquent la porte
04.
Laura Smet a épousé Raphaël Lancrey-Javal au Cap Ferret
05.
Le "chat renard", une nouvelle espèce de félin découverte en Corse
06.
Vous pensiez qu’un verre de lait et un jus d’orange étaient le petit-déjeuner parfait ? Voilà pourquoi vous avez tort
07.
Stars ET milliardaires : quand la puissance de la célébrité transforme Jay Z ou Rihanna en magnats des affaires
01.
Véhicules propres : la Chine abandonne l'électrique pour miser sur la voiture à hydrogène
02.
Mariage de Karine Ferri : Nikos n'est pas venu, les autres stars non plus; Laeticia Hallyday se rabiboche avec son père, Meghan Markle aurait fait fuir sa mère, Rihanna renoue avec son milliardaire;  Kate Middleton snobe Rose, Britney Spears s'arrondit
03.
Cette nouvelle technique du dépistage du cancer de la prostate qui pourrait sauver de nombreuses vies
04.
Justification des violences contre les femmes : les étonnants propos de l’imam de l’université la plus prestigieuse du monde sunnite
05.
Crise au sein de LREM dans le Nord : six députés claquent la porte
06.
Révolution sur canapé : une enquête montre que 92% des activistes berlinois d’extrême-gauche vivent chez papa-maman
01.
PMA : la droite est-elle menacée de commettre la même erreur qu’avec le progressisme des années 60 qu’elle a accepté en bloc au nom de l’évolution de la société ?
02.
“Droite moderne”, “LREM pragmatique pour le bien du pays” : mais au fait, qu’est ce que cela veut vraiment dire ?
03.
Mais pourquoi s’abstenir de faire des enfants pour sauver la planète alors que le pic démographique est passé ? Petits arguments chiffrés
04.
Justification des violences contre les femmes : les étonnants propos de l’imam de l’université la plus prestigieuse du monde sunnite
05.
Réforme des retraites : pourquoi les salariés du privé ont toutes les raisons de s’inquiéter
06.
De Benalla à Loiseau en passant par Castaner : ces déceptions personnelles d'Emmanuel Macron qui montrent son incapacité à bien s'entourer
Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
roudoudou
- 24/10/2012 - 22:46
Les parents sont rarement renseignés sur les dinosaures ????
Archi faux !
Les parents s'y sont mis eux aussi.
Il n'y a plus que les ignares pour confondre Triceratops et Brontosaure, Velociraptor et Allosaure.
Mettez-vous à la page, que diable !!!
HdT
- 24/10/2012 - 12:14
@ Mani (24/10/2012 11h53)
Comme vous j'avais cette passion pour les ngrosses bêbêtes venue de la préhistoire et mon enfance, elle, vient des années '60 où nous n'avions qu'une seule chaîne puis deux, et encore, seulement à des heures précises. Mais nous avions les livres, les musées d'Histoire Naturelle où l'on pouvait quelquefois voir un ou deux spécimens. Plus tard, ce fut la conquête spatiale qui pris un peu la place des passions qui nous traversent, il faut dire que avions une réelle actualité à ce sujet dès 1969 quand le premier bonhomme a marché sur la Lune. Il y a des choses qui passionnent comme ça, les dinosaures sont surtout une réalité qu'aucun homme sans doute n'a connu de ce que nous en savons à l'heure actuelle et il s'y mêle nécessairement un parfum d'imagination pour tenter de faire vivre dans l'esprit quelque chose de vrai (les vestiges sont bel et bien existants) mais d'inconnu (les couleurs que nous utilisons, les sons que nous restituons à ces squelettes, sont-ils exacts? Mystère tout de même...). Quoiqu'il en soit, la passion n'est pas un mal quand elle participe au savoir et au développement de l'intelligence.
Mani
- 24/10/2012 - 11:53
"Avant les années 90, les
"Avant les années 90, les dinosaures étaient un sujet qui n’intéressait globalement que la communauté scientifique." Hein ?? Mais pas du tout, ça date de bien plus loin ! Quand j'étais petit au début des années 80, j'adorais les dinosaures (je les aime toujours d'ailleurs), il y avait des dessins animés (genre "dino-riders") tournant autour des dinosaures... La littérature jeunesse autour du thème était déjà très abondante aussi. L'engouement pour les dinosaures n'a pas attendu du tout la série des Jurassic Parks.
.
Et on aime les dinosaures parce qu'ils sont cool (tellement de formes différentes), parce qu'ils sont éteints et que leur étude revêt un caractère quasi-ésotérique qui plaît déjà chez l'enfant (les enfants aiment avoir des connaissances que les adultes n'ont pas) et parce qu'ils ramènent vers un monde où l'homme n'existait pas, ce qui exerce de la fascination y compris chez les enfants.