En direct
Best of
Best of du samedi 9 au vendredi 15 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

02.

La NASA développe la plus grande arme à feu au monde pour gérer un problème majeur de l’espace

03.

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

04.

Les Misérables : et si Emmanuel Macron permettait enfin aux banlieues d’être libérales

05.

Education : Plusieurs études convergent pour dire que mieux payer les enseignants est le meilleur moyen d'améliorer la situation des jeunes enfants

06.

Les éoliennes produisent-elles une énergie "écologique” ?

07.

"Ok Boomer" : mais quel monde nous préparent les Millennials en mal de rupture avec les héritiers de mai 68 ?

01.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

02.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

05.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

06.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

01.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

02.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

03.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

04.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

05.

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

06.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

ça vient d'être publié
décryptage > Environnement
"J’ai trois Greta Thunberg à domicile"

Quel réel bilan énergétique et environnemental quand vos ados écolos imposent leurs exigences à la maison ?

il y a 3 min 27 sec
décryptage > France
Rapport

Alerte au déficit : ce que personne n’ose vraiment rappeler sur les hypothèses de travail du Conseil d’orientation des retraites

il y a 44 min 8 sec
Very bad trip
Etats-Unis : à 5 ans il amène de la cocaïne à l'école
il y a 15 heures 33 min
pépites > Justice
Aucun remord
Bilal Taghi, le premier homme à avoir fomenté un attentat djihadiste en prison, jugé dès ce mardi
il y a 16 heures 40 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Livre : "Un dimanche à Ville d'Avray" de Dominique Barbéris : Une Madame Bovary des temps modernes, un roman à l’humour mordant

il y a 18 heures 51 min
light > People
The Big bucks
Kylie Jenner vend sa marque de cosmétiques pour la somme de... 600 millions de dollars
il y a 20 heures 32 min
pépite vidéo > Politique
Décentralisation
François Baroin : "la fédération des volontés locales" plus importante "qu'un pouvoir très centralisé"
il y a 20 heures 55 min
décryptage > Justice
Je baise la France jusqu'à l'agonie

Pourquoi il faut laisser s'exprimer Nick Conrad

il y a 21 heures 15 min
décryptage > Politique
Adieu Jupiter!

Hollande c'était "moi je " : Macron c'est "bibi"

il y a 21 heures 26 min
décryptage > Société
Bonne solution ?

Education : Plusieurs études convergent pour dire que mieux payer les enseignants est le meilleur moyen d'améliorer la situation des jeunes enfants

il y a 21 heures 36 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

L’opération du siècle sur "Aramco" se présente mal : les milieux boursiers ne font pas confiance aux Saoudiens

il y a 30 min 49 sec
décryptage > Société
Vos gueules les mouettes

"Ok Boomer" : mais quel monde nous préparent les Millennials en mal de rupture avec les héritiers de mai 68 ?

il y a 57 min 40 sec
pépites > Politique
Sauvetage
Congrès des maires de France: Emmanuel Macron dit avoir "tant appris" des élus
il y a 15 heures 54 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Théâtre : Perrine Perrez "Celle qui a dit non" : Nous on dit "oui" sans hésiter !

il y a 18 heures 46 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Livre : "Encre sympathique" de Patrick Modiano : Modiano en détective, une délicieuse partition sur l’écriture et l’oubli

il y a 19 heures 38 sec
Couette tueuse
Le mystère de la couette tueuse enfin élucidé !
il y a 20 heures 36 min
décryptage > Politique
Perte d'autorité

L’autorité de l’Etat ne sera pas restaurée par la violence

il y a 21 heures 7 min
décryptage > Economie
La traque

Mais pourquoi traquer la fraude fiscale ?

il y a 21 heures 20 min
décryptage > Science
Kesako ?

Les éoliennes produisent-elles une énergie "écologique” ?

il y a 21 heures 30 min
décryptage > Politique
L'art de la punchline

Un 18 novembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 22 heures 32 min
© D.R.
De jeunes israéliens se sont fait tatouer sur l'avant-bras le numéro de déportation de leurs grands-parents.
© D.R.
De jeunes israéliens se sont fait tatouer sur l'avant-bras le numéro de déportation de leurs grands-parents.
La mémoire dans la peau

Shoah : ces jeunes Israéliens qui se font tatouer des numéros de déportés pour ne pas oublier

Publié le 12 février 2013
Phénomène de mode indécent ou solution contre l'oubli ? De jeunes israéliens se sont fait tatouer sur l'avant-bras le numéro de déportation de leurs grands-parents. L'initiative crée la polémique.
Rédaction Atlantico
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico.fr
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Rédaction Atlantico
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Phénomène de mode indécent ou solution contre l'oubli ? De jeunes israéliens se sont fait tatouer sur l'avant-bras le numéro de déportation de leurs grands-parents. L'initiative crée la polémique.

4559. Ce numéro, Livia Ravek le porte sur son bras gauche depuis 1942, date à laquelle elle a été déportée à Auschwitz. Elle avait 16 ans. Aujourd'hui son petit fils, Daniel, 24 ans, porte le même numéro. En Israël, des jeunes ont décidé de se faire tatouer sur l'avant-bras les chiffres que portaient leurs grands-parents, victimes de la Shoah. Une façon pour eux de leur rendre hommage. Et surtout, de ne pas oublier.

Daniel admet que cet acte peut paraître "choquant". "Mais il est si facile d'oublier. Certains disent déjà : 'C'est quoi la Shoah déjà ? Ah oui, une histoire entre les juifs et les nazis en Allemagne'. Pour la prochaine génération, ça ne sera plus qu'une petite histoire, sans importance", explique-t-il dans un reportage récemment diffusé sur France 2.

La grand-mère de Daniel goûte peu cette initiative : "Je n'étais pas contente quand Daniel a fait ça. Moi, je dois porter [ce numéro] toute ma vie." "Peut-être que c'est bien. Peut-être pas. Je ne sais pas..."


Depuis 4 ans, Eli Sagir porte le numéro 157 622, celui de son grand-père. "Ma génération ne sait strictement rien sur l'Holocauste", a confié la jeune femme au New York Times. "Vous leur parlez et ils ont l'impression qu'il s'agit de la sortie d'Egypte, de l'histoire ancienne. Moi j'ai voulu que ma génération se souvienne. Je veux leur dire l'histoire de mon grand-père."

Sa famille a beaucoup mieux accepté sa démarche que celle de Daniel : "Quand j'ai montré pour la première fois le numéro à mon grand-père, il a pleuré et il a embrassé mon bras", raconte-t-elle. Peu de temps après, sa mère et son oncle ont d'ailleurs décidé de faire la même chose qu'elle.

En Israël, le poids de la Shoah est extrêmement lourd, pour ne pas dire intrinsèquement lié à la création de l'Etat hébreux. L'histoire du nazisme est enseigné aux enfants dès l'école primaire, et on trouve à Jérusalem un très grand musée consacré à cette période sombre de l'histoire, le musée Yad Vashem.

Mais beaucoup d'Israéliens ne comprennent pas le geste d'Eli et Daniel. Ou le trouvent déplacé, indécent. Car cette méthode pose aussi le problème de l'identité : en se tatouant, ces jeunes s'approprieraient une histoire qui n'est pas la leur. Lucien Lazare, historien et ancien grand résistant, explique : "Les motivations de ces jeunes gens sont tout à fait louables, à savoir de ne pas laisser oublier l'histoire de la Shoah. Mais la méthode choisie me paraît non seulement révoltante mais aussi aberrante et contre-indiquée à tous les points de vue parce que c'est un geste qui consiste à s'identifier à la victime. Or, ces jeunes gens ne sont pas des victimes".

Autre problème : la Torah interdit que l'on modifie le corps de manière irréversible (Lévitique, 19-28).

En Israël, les survivants de l'Holocauste sont de moins en moins nombreux. Et les habitants s'interrogent sur la façon de préserver la mémoire du génocide. "Nous nous éloignons de la mémoire vivante pour aller vers la mémoire historique", souligne Michael Berenbaum, professeur à l'université de Los Angeles et spécialiste du travail de mémoire autour de l'Holocauste. "Nous sommes à ce moment de transition et [les tatouages] sont une manière insolente, démonstrative, de le franchir."

Marie Slavicek

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

02.

La NASA développe la plus grande arme à feu au monde pour gérer un problème majeur de l’espace

03.

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

04.

Les Misérables : et si Emmanuel Macron permettait enfin aux banlieues d’être libérales

05.

Education : Plusieurs études convergent pour dire que mieux payer les enseignants est le meilleur moyen d'améliorer la situation des jeunes enfants

06.

Les éoliennes produisent-elles une énergie "écologique” ?

07.

"Ok Boomer" : mais quel monde nous préparent les Millennials en mal de rupture avec les héritiers de mai 68 ?

01.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

02.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

05.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

06.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

01.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

02.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

03.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

04.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

05.

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

06.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

Commentaires (12)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
benjo
- 23/10/2012 - 08:30
Faire un article a partir de rien
Il doit s'agir de moins de 20 personnes, peut-etre meme pas 10. Ca ne represente rien. Ca ne merite pas d'article.
Gégé Foufou
- 23/10/2012 - 06:52
Autre chose
Moi je me sui fait tatoué
Mo numéro de sécu, le code de ma carte bancaire, le cod PIN de mon téléphone, le code de mon accès à Atlantico, le code d'accès à mon compte bancaire, mes numéros de client à EDF France Télécom, etc, mes dates de naissance, communion, mariage, divorce, de naissance de toute ma famille (parents, 5 frères et soeurs,neveux, nièces, cousins, cousines), etc, etc
Maintenant je ressemble à un Botin ambulant et je me perd dans les numéros, putain la galère LOL
PS. je me suis fait tatouer les tables de multilication dans les 2 sens et les tables de logarythmes, carrés et racines carrées.
ntzsch
- 23/10/2012 - 01:08
@Walküre oubliés ?
Les Thermopyles oui, mais les Léonidas non !