En direct
Best of
Best of du 18 au 24 janvier
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La masse d’épargne accumulée par les Français trahit cette contradiction mortifère entre la vraie richesse de ce pays et le sentiment de pauvreté.

02.

Mila menacée de mort et de viol pour avoir critiqué l’Islam : « elle l’a cherché, qu’elle assume » !

03.

Les ministres seraient deux fois plus riches sous le quinquennat d’Emmanuel Macron que sous François Hollande

04.

Laéticia Hallyday, nue sur Instagram, au ski avec Kev Adams : Pascal s'inquiète ; Pamela épouse, une (très) vieille flamme, Jennifer Aniston en prend le chemin avec Brad (?), Rihanna se rapproche de DEUX ex ; Patrick Bruel fait une chute

05.

Nicolas Baverez : « Les Français ignorent que la France possède une tradition intellectuelle libérale remarquable »

06.

Cette découverte sur l’immunothérapie qui pourrait aider à traiter TOUS les cancers

07.

Le pantouflage : un sport de masse chez les anciens élèves de l’ENA

01.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

02.

La masse d’épargne accumulée par les Français trahit cette contradiction mortifère entre la vraie richesse de ce pays et le sentiment de pauvreté.

03.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

04.

Et si l’univers n’avait pas de fin (ni de début)

05.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

06.

Retraites : le Trafalgar d’Emmanuel Macron

01.

La France, ni dictature, ni régime autoritaire mais néanmoins une démocratie affaiblie…

02.

Vu dans un manuel d'histoire : "les attentats du 11 septembre ont été orchestrés par la CIA" !

03.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

04.

Mila menacée de mort et de viol pour avoir critiqué l’Islam : « elle l’a cherché, qu’elle assume » !

05.

69% des Français pensent qu’Emmanuel Macron ne sera pas réélu. Mais quel scénario pourrait empêcher son match retour avec Marine Le Pen ?

06.

Greta Thunberg-Donald Trump, le match : avantage à...

ça vient d'être publié
pépite vidéo > International
Coronavirus
Des étudiantes françaises bloquées par la quarantaine à l'entrée de la ville chinoise de Wuhan
il y a 2 heures 4 min
décryptage > Religion
Allah était-il au courant ?

Mila menacée de mort et de viol pour avoir critiqué l’Islam : « elle l’a cherché, qu’elle assume » !

il y a 8 heures 32 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Donald Trump : le porte-parole des sans-voix

il y a 10 heures 48 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Les ministres seraient deux fois plus riches sous le quinquennat d’Emmanuel Macron que sous François Hollande

il y a 10 heures 50 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Comment la gaullôlatrie a accéléré la disparition du gaullisme

il y a 10 heures 53 min
décryptage > International
Sanction Iraniennes

Le poids des sanctions économiques écrase le peuple iranien sans parvenir à le libérer

il y a 10 heures 59 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Le cœur dans le rétroviseur

il y a 11 heures 32 min
décryptage > International
Primaire démocrate

Pourquoi la stratégie de Michael Bloomberg pourrait vraiment payer (et lui coûter très cher)

il y a 12 heures 1 min
décryptage > Social
Données personnelles

70 ans de la mort d’Orwell : pourquoi l’auteur de 1984 aurait été horrifié de nous voir nous inscrire sur des sites de rencontre (sans parler du reste de notre vie en ligne…)

il y a 12 heures 28 min
pépites > Politique
La saga Huawei
Le Royaume-Uni est soumis à la pression accrue de son allié américain pour l'interdiction de la controversée Huawei
il y a 1 jour 2 heures
décryptage > Economie
Problème en vue ?

Grève un effet désastreux sur le long terme

il y a 6 heures 45 min
décryptage > Science
Atlantico Santé

Cette découverte sur l’immunothérapie qui pourrait aider à traiter TOUS les cancers

il y a 9 heures 6 min
décryptage > Histoire
Bonnes feuilles

Comment le communisme a révolutionné les rapports sociaux par la violence

il y a 10 heures 49 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

Comment le prolétariat s'est réfugié dans le vote contestataire et vers le Rassemblement national

il y a 10 heures 51 min
décryptage > Histoire
Bonnes feuilles

Le "génie" et le "mal" français selon Alexis de Tocqueville

il y a 10 heures 55 min
décryptage > Santé
Crise de la santé

« Il est urgent de sortir l’hôpital de l’impasse comptable dans laquelle on l’a enfermé depuis les ordonnances Juppé de 1995 »

il y a 11 heures 12 min
décryptage > Environnement
Atlantico Green

Pourquoi la reforestation de la planète lui fait parfois plus de mal que de bien

il y a 11 heures 45 min
décryptage > Politique
Vote par défaut

Succès passager ? Attention bulle politique en vue chez les Verts

il y a 12 heures 9 min
décryptage > Politique
Tocqueville, un théoricien pour notre époque

Nicolas Baverez : « Les Français ignorent que la France possède une tradition intellectuelle libérale remarquable »

il y a 12 heures 49 min
light > Science
Flashs cosmiques
La compréhension d'un des derniers phénomènes cosmologiques identifié se poursuit mais sera encore longue
il y a 1 jour 4 heures
© Reuters
Avant, la bourse était un maillon de la chaîne du financement de l'innovation.
© Reuters
Avant, la bourse était un maillon de la chaîne du financement de l'innovation.
Le nettoyeur

SOS petites entreprises en mal de capitaux : la Bourse doit absolument retrouver un rôle dans le financement de l'innovation

Publié le 05 octobre 2012
Aujourd'hui la Bourse ne bénéficie qu'aux grosses entreprises et aux banques. La France peut changer cela et ainsi devenir la patrie de l'innovation.
Pascal-Emmanuel Gobry est journaliste pour Atlantico.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pascal-Emmanuel Gobry
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pascal-Emmanuel Gobry est journaliste pour Atlantico.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Aujourd'hui la Bourse ne bénéficie qu'aux grosses entreprises et aux banques. La France peut changer cela et ainsi devenir la patrie de l'innovation.

Lorsqu'Intel, une des entreprises qui a lancé la révolution informatique, est entrée en bourse en 1971, elle affichait un mini chiffre d'affaires de presque $4 millions. Facebook a attendu d'avoir $4 milliards—soit mille fois plus—de chiffres d'affaires pour rentrer en bourse en 2012. Ces deux faits, à 40 ans d'écart, montrent le rôle complètement différent que joue la bourse dans l'économie de l'innovation.

Avant, la bourse était un maillon de la chaîne du financement de l'innovation. Elle accueillait des entreprises petites, jeunes, qui avaient encore beaucoup à prouver. L'introduction en bourse était une étape du chemin. Aujourd'hui l'introduction en bourse est plutôt la ligne d'arrivée : pour y réfléchir, il faut déjà être une grosse entreprise avec un historique, de préférence rentable. On a complètement oublié qu'à une certaine époque une petite startup, avec un peu de chiffres d'affaires et beaucoup de choses à prouver, pouvait faire appel publiquement à l'épargne.

Et alors, me direz-vous ?

Et alors, ça change tout, et le pire c'est que personne ne s'en rend compte.

D'abord, le capital est l'oxygène de l'économie de l'innovation. Lorsqu'une source se tarit, c'est toujours une tragédie.

Ensuite, cette fermeture de la bourse fait que pour de nombreuses startups qui ont créé un vrai business mais ne peuvent atteindre une masse critique, leur seul moyen de réaliser leur valeur est de se vendre à des grands groupes.

Cette fermeture de la bourse qui fait que seules les grosses entreprises y ont accès pousse les startups et leurs investisseurs à une mentalité du “tout ou rien” : soit devenir énorme pour passer la barre de l'introduction, soit abandonner et recommencer, alors qu'il est parfaitement légitime de vouloir créer une entreprise de taille moyenne. Mais ces entreprises ne peuvent plus se financer, ni auprès du public, ni auprès des fonds d'investissement, qui attendent un rendement supérieur.

Bref, c'est mauvais pour les entreprises, l'innovation, et donc la croissance, l'emploi et la société en général.

Que s'est-il passé ? Pour résumer : les grosses banques et les grands groupes ont pris le contrôle de la Bourse, avec l'aide de l'Etat.

Après l'éclatement de la bulle internet, on a jeté le bébé avec l'eau du bain. Il y a maintenant tellement de réglementations pour entrer en bourse que c'est compliqué pour beaucoup de petites entreprises.

Beaucoup plus subtilement (et délétèrement) la réglementation a supprimé le “marché” pour les actions de petites entreprises innovantes. La bourse, comme tout le reste, est un écosystème. Il faut non seulement des entreprises et des acheteurs et des vendeurs, mais également des analystes, pour expliquer la valeur et l'intérêt d'une boîte, et des courtiers, pour créer un marché liquide pour la valeur.

Or, la réglementation du secteur financier y a encouragé la concentration. Lors de l'introduction en bourse d'Intel, il y avait 64 banques pour vendre ces quelques titres. Chacune était une petite “boutique” qui vendait ces actions à ses petits clients.

Cette situation est inimaginable aujourd'hui : toutes ces boutiques ont été avalées, et la bourse est maintenant dominée par les grandes banques, pour qui il n'est pas rentable de faire ce travail parfois assez ingrat d'aller chercher ces petites entreprises, les introduire en bourse, les “vendre”, etc.

C'est pour ça que des initiatives comme le Nouveau Marché d'Euronext n'ont été que des succès mitigés : oui, ça simplifie le fait d'entrer en bourse, mais sans cet écosystèmes de petits analystes et brokers, le titre n'est pas liquide, l'intérêt et donc les valorisations sont faibles. On a un canard boiteux.

Alors, que faire ?

Lorsqu'on analyse les marchés financiers, on voit un oligopole entouré de fortes barrières à l'entrée. Mais si les 15 dernières années nous ont appris quelque chose, c'est qu'internet peut couper l'herbe sous le pied des oligopoles.

Internet peut créer ce marché de financement pour les petites entreprises innovantes, avec non seulement la place de marché, mais également avec l'écosystème : des analystes indépendants pour qui il peut être rentable de couvrir des petites valeurs ; des courtiers avec des structures de coûts différentes pour qu'il soit rentable de soutenir les petites valeurs.

Ici, l'Etat a un rôle à jouer. Il faut créer l'infrastructure réglementaire (et fiscale!) pour permettre à un tel marché d'exister. Mais il peut également, par le mécanisme si sous-estimé du concours, permettre de lancer cet écosystème, voire par quelques subsides s'ils sont limités dans le temps.

L'idée est de faire de Paris LA place mondiale où placer une entreprise innovante en bourse. Ce problème est universel. Les entreprises à travers le monde cherchent ce marché qui n'existe pas et qui peut être impulsé. Les retombées en termes de croissance (et de rentrées fiscales) sont évidentes.

Une fois la dynamique engagée, si elle l'est vraiment, il y aura un effet boule de neige. Une fois que les valeurs et l'écosystème seront là, le mécanisme s'auto-entretiendra, et croîtra par lui-même.

La place de Paris pourra devenir connue comme la patrie du financement de l'innovation. C'est possible. Il faut juste un peu d'intelligence et de volonté.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La masse d’épargne accumulée par les Français trahit cette contradiction mortifère entre la vraie richesse de ce pays et le sentiment de pauvreté.

02.

Mila menacée de mort et de viol pour avoir critiqué l’Islam : « elle l’a cherché, qu’elle assume » !

03.

Les ministres seraient deux fois plus riches sous le quinquennat d’Emmanuel Macron que sous François Hollande

04.

Laéticia Hallyday, nue sur Instagram, au ski avec Kev Adams : Pascal s'inquiète ; Pamela épouse, une (très) vieille flamme, Jennifer Aniston en prend le chemin avec Brad (?), Rihanna se rapproche de DEUX ex ; Patrick Bruel fait une chute

05.

Nicolas Baverez : « Les Français ignorent que la France possède une tradition intellectuelle libérale remarquable »

06.

Cette découverte sur l’immunothérapie qui pourrait aider à traiter TOUS les cancers

07.

Le pantouflage : un sport de masse chez les anciens élèves de l’ENA

01.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

02.

La masse d’épargne accumulée par les Français trahit cette contradiction mortifère entre la vraie richesse de ce pays et le sentiment de pauvreté.

03.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

04.

Et si l’univers n’avait pas de fin (ni de début)

05.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

06.

Retraites : le Trafalgar d’Emmanuel Macron

01.

La France, ni dictature, ni régime autoritaire mais néanmoins une démocratie affaiblie…

02.

Vu dans un manuel d'histoire : "les attentats du 11 septembre ont été orchestrés par la CIA" !

03.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

04.

Mila menacée de mort et de viol pour avoir critiqué l’Islam : « elle l’a cherché, qu’elle assume » !

05.

69% des Français pensent qu’Emmanuel Macron ne sera pas réélu. Mais quel scénario pourrait empêcher son match retour avec Marine Le Pen ?

06.

Greta Thunberg-Donald Trump, le match : avantage à...

Commentaires (14)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
iznogoud
- 08/10/2012 - 19:23
Comme toujours.....
..... quand une loi est pondue, soi-disant pour "protéger les petits", les grosses entreprises n'ont aucun mal à contourner et profiter, alors que les petits se font avoir !

kim yong zéro
- 07/10/2012 - 06:10
non
beaucoup d'entreprises se développent hors bourse.il n'a jamais été prouvé que la bourse soit un bon moyen d'aider les entreprises a se developper,notamment a cause de la trop grande corruption dans le secteur financier.on peut meme se demander si le système boursier n'est pas destructeur d'entreprises et de richesses.il y a d'autres moyens,les business angels notamment
Benvoyons
- 06/10/2012 - 10:19
Eowyn - 06/10/2012 - 07:26 Bonne réponse il n'y a pas d'intérêt
à acheter et de faire des placements en France.
Au lieu de réduire l’État ( besoin en France de 3,5 millions alors que nous avons 5,6 millions) l’État de gauche a créé une haine du riche et de l'entrepreneur. En multipliant les blocages et les impôts taxes dans tous les azimutes l’État na fait que restreindre l'intérêt de l'investissement en France pour les Français et pour les étrangers.
La faute bien sûr est sur les riches mais pas Caton 1° qui a une SCI payée par nos impôts, pour éviter les risques des actions et ne pas payer d'ISF.