En direct
Best of
Best of du 18 au 24 mai 2019
En direct
© Reuters
Deux OGM sont actuellement autorisés à la culture au sein de l’UE: le maïs MON810 de Monsanto et la pomme de terre Amflora de Bayer.
Polémique
Ces OGM que l'Europe et les Etats vous laissent consommer sans même que vous le sachiez
Publié le 24 septembre 2012
Les OGM ne sont pas cultivés en France mais importées d'Amérique latine ou des Etats-Unis, les importations de protéines représentent 40% des besoins français et 80% des élevages utiliseraient des OGM dans l'alimentation animale.
Corinne Lepage est avocate, ancien maître de conférences et ancien professeur à Sciences Po (chaire de développement durable).Ancienne ministre de l'Environnement, ancienne membre de Génération écologie, fondatrice et présidente du parti écologiste...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Corinne Lepage
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Corinne Lepage est avocate, ancien maître de conférences et ancien professeur à Sciences Po (chaire de développement durable).Ancienne ministre de l'Environnement, ancienne membre de Génération écologie, fondatrice et présidente du parti écologiste...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les OGM ne sont pas cultivés en France mais importées d'Amérique latine ou des Etats-Unis, les importations de protéines représentent 40% des besoins français et 80% des élevages utiliseraient des OGM dans l'alimentation animale.

Je me souviens. Nous étions en 1996, nous apprenions la transmission à l’homme de la maladie de la vache folle, l’ESB (l’encéphalite spongiforme bovine). Nous découvrions 10 ans après les premiers cas de maladie de Creutzfeldt-Jakob, forme humaine de la maladie transmise par un prion. Je me souviens d’avoir travaillé avec mon collègue de l’agriculture Philippe Vasseur dans une période très difficile. Je me souviens aussi de la crise pour les agriculteurs qui s’en est suivie.

Je me souviens en 1997 obtenir du président Jacques Chirac et de son Premier ministre Alain Juppé un moratoire sur les OGM.

A cette époque le lien santé environnement n’existait que dans des cercles très fermés. J’ai été la première à avoir cette compétence au ministère de l’Environnement. Je connaissais bien les principes de prévention et de précaution, mon doctorat en droit qui portait sur les externalités à une période ou personne n’en parlait, mon métier d’avocate aux côtés des victimes m’avait appris à connaître ces principes et à voir les conséquences quotidiennes pour chacun. D’ailleurs, lors de mon passage au ministère, j’avais créé le CPP (comité de prévention et précaution) qui a fait un formidable travail avec peu de moyens et à une époque où le concept de lanceur d’alerte était à ses balbutiements pour le grand public.

Alors oui, cela fait de moi une militante. Une militante pour la qualité de vie, pour la santé, pour la responsabilité, pour la justice, et pour la défense du citoyen. Oui, je suis militante pour que la MSA (Mutualité sociale agricole) publie l’étude sur la santé des agriculteurs. Car ce sont les premiers concernés par la question des OGM comme ils le furent également face à la vache folle. Car ce sont eux qui manipulent des pesticides, parce que ce sont leurs terres, parce qu’il s’agit aussi de leur vie et celle de leurs bétails. Ils ont la responsabilité de nourrir la planète et veulent le faire bien. Lors de la campagne présidentielle, j’ai vu des agriculteurs responsables se battant pour nourrir le monde. Mais sans traçabilité qu’en est-il de l’alimentation qu’il donne à leurs animaux ? Qu’en est-il aussi des produits importés contenant des OGM ? Si nous ne cultivons pas d’OGM en France, néanmoins les importations de protéines couvrent 40% des besoins français et 80% des élevages utiliseraient des OGM dans l’alimentation animale.

46 OGM sont autorisés à la mise sur le marché dans l’Union européenne, dont 44 uniquement pour l’importation et l’utilisation dans l’alimentation animale et humaine. On trouve 26 variétés de maïs, 8 de coton, 7 de soja, 3 de colza, 1 pomme de terre, une betterave et parmi eux 8 OGM produisant des toxines insecticides
, 15 tolérants à un herbicide et 22 OGM sont une combinaison de deux ou plus des deux traits précédents. Deux autres, une pomme de terre produisant de l’amidon à usage industriel, un colza produisant un pollen infertile.

Deux OGM sont actuellement autorisés à la culture au sein de l’Union européenne: le maïs MON810 de Monsanto et la pomme de terre Amflora de Bayer; la firme Bayer a annoncé en 2011 qu’elle retirait cette pomme de terre du marché.

17 OGM sont en attente d’autorisation à la culture dans l’Union, et peuvent techniquement être autorisés d’un jour à l’autre par la Commission européenne.

En France, le débat sur les OGM a tourné autour de la culture sans pour autant s’attaquer à la consommation. Il est vrai que médiatiquement les actions contre les cultures ont été retentissantes. Pour une fois avec cette étude, c’est le thème de la santé qui prend le dessus et la recherche est du côté des scientifiques et citoyens qui s’interrogent sur la toxicité des OGM. Et il y a urgence. En novembre 2011, le Conseil d’Etat, suivant les recommandations de la CJUE (Cour de justice de l’Union européenne), a ainsi invalidé la décision du gouvernement français d’utiliser une clause de sauvegarde sur le MON 810. Les juges ont estimé que le ministère de l’Agriculture n’avait pas pu “apporter la preuve de l’existence d’un niveau de risque particulièrement élevé pour la santé ou l’environnement”. Il est vrai qu’il est rare de trouver lorsque l’on ne cherche pas ou que l’on met en place des protocoles qui ne peuvent produire aucun résultat.

Pourtant une proposition existe du Parlement européen pour permettre aux Etats membres d’interdire les OGM sur leur territoire. J’en suis la rapporteure. Elle a été adoptée par 548 voix pour, 84 voix contre et 31 abstentions lors de la séance plénière de juillet 2011. Elle propose trois mesures essentielles :

1) Le renforcement de la sécurité juridique par la clarification des motifs d’interdiction des OGM, qui peuvent être des raisons environnementales complémentaires de celles évaluées au niveau européen, ou des motifs socio-économiques (coûts économiques des mesures nécessaires pour limiter la contamination des plantes conventionnelles par des OGM).

2) L’application systématique de mesures de co-existence entre culture OGM et non-OGM par les Etats-Membres n’interdisant pas la culture des OGM.

3) L’affirmation, dans les considérants, de la nécessaire amélioration des procédures d’évaluation des risques de l’Agence européenne de la sécurité alimentaire (EFSA/ AESA) et du respect des conclusions du Conseil de décembre 2008.

Les négociations sur cette proposition sont actuellement bloquées au sein du Conseil des ministres de l’UE. La position de Marisol Touraine, Delphine Batho et Stéphane Le Foll de saisir l’ANSES avant de saisir la Commission européenne fut la bonne. Maintenant à eux d’agir aussi pour débloquer la situation au Conseil, exiger des études systématiques à deux ans  sur les OGM consommés et faire en sorte que l’expertise indépendante des lobbys soit enfin la règle.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Rihanna éconduit Neymar, Charlotte Casiraghi & Gad Elmaleh s’ignorent, Anthony & Alain-Fabien Delon se vengent de leur père; Karine Ferri investit lourdement pour son mariage (et invite utile); Johnny Depp : c’est Amber qui l’aurait battu
02.
LREM, UDI, LR ou abstention ? Petit guide pour ceux qui voudraient (vraiment) voter libéral aux Européennes…
03.
Ce qui explique la nouvelle vague d'eugénisme
04.
Automobile : des centaines de milliers de moteurs Renault suspectés de malfaçon
05.
La résignation des chômeurs face à la loi d’airain de l’offre et de la demande
06.
Cannes : Abdellatif Kechiche s'emporte contre la question "imbécile" et "malsaine" d'un journaliste
07.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
01.
Pôle Emploi n’aime pas qu’on dise qu’il est peu efficace dans son accompagnement des chômeurs mais qu’en est-il concrètement ?
02.
Semaine à haut risque pour Emmanuel Macron : les trois erreurs qu’il risque de ne pas avoir le temps de corriger
03.
Burkini à la pisicine municipale : les périlleuses relations de la mairie de Grenoble avec les intégristes musulmans
04.
Cancer : cette découverte sur le cerveau qui ouvre de prometteuses voies de traitement
05.
Immobilier : l’idée folle de la mairie de Grenoble pour protéger les locataires mauvais payeurs
06.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
01.
Mondialisation, libre-échange et made in France : l’étrange confusion opérée par François-Xavier Bellamy
02.
Appel des personnes en situation de handicap ou familles concernées pour sauver Vincent Lambert d’une mort programmée
03.
La bombe juridique qui se cache derrière la décision de la Cour d’appel de Paris de sauver Vincent Lambert
04.
Chômage historiquement bas mais travailleurs pauvres : le match Royaume-Uni / Allemagne
05.
Des experts estiment dans un nouveau scénario que la hausse du niveau des océans pourrait dépasser deux mètres d'ici 2100
06.
LREM, UDI, LR ou abstention ? Petit guide pour ceux qui voudraient (vraiment) voter libéral aux Européennes…
Commentaires (12)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Satan
- 27/09/2012 - 21:16
bouffez des OGM bande de pouilleux!
Moi je mange bio, par amour du goût!
carredas
- 25/09/2012 - 18:54
OGM
A lire sur Libé
http://sciences.blogs.liberation.fr/home/2012/09/ogm-seralini-et-le-d%C3%A9bat-public.html
Urbon
- 25/09/2012 - 09:06
Monsanto : Crimes contre l'humanité
Il y a un mouvement de révolte qui gronde en Inde. Ha, le pays de Bhopal ! Et j'aimerai bien qu'on en parle plus souvent. Nourrir et conserver la biodiversité naturelle et culturelle est un devoir. La désobéissance civile est de rigueur. Non seulement les brevets ne correspondent plus au droit, il s'agit de pillage. En plus les gouvernements sont des traîtres qui imposent à leur population, par des lois sans fondement, l’utilisation des semences Monsanto. Monsanto, autant que la politique du dollar et de la dette, représente en fait l'impérialisme économique américain.

Tous les produits actuels de cette firme devraient être interdits et ses dirigeants condamnés, sans exception. Il y en a marre de ces sociétés "anonymes" qui n'ont AUCUNE responsabilité civile et contournent, sans personne pour les en empêcher, les fondamentaux de la loi.