En direct
Best of
Best of du 5 au 11 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Tout arrive : Trump veut mettre fin à la guerre commerciale avec la Chine et Boris Johnson propose un accord pour le Brexit.

02.

Hausse de la taxe foncière : l’étouffement progressif des petits propriétaires

03.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

04.

Etats-Unis : une famille américaine rentre chez elle et se retrouve nez à nez avec trois ours

05.

Esther Duflo : petites questions critiques sur un prix nobel très (trop ?) consensuel

06.

L'élu RN Julien Odoul crée la polémique en demandant à une femme d'ôter son voile au Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté

07.

Livret A : avoir le courage de baisser le taux de l’emprunt perpétuel français ?

01.

Le War President

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Les grandes fortunes mondiales accumulent du cash en prévision d’une récession

03.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

04.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

05.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

06.

Elon Musk : un visionnaire qui a décidé de bouleverser le monde de l’automobile

01.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

02.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

03.

La timidité dans la lutte concrète contre les dérives communautaristes masque-t-elle une peur du "trop nombreux, trop tard" ?

04.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

05.

Esther Duflo : petites questions critiques sur un prix nobel très (trop ?) consensuel

06.

Voici comment Zemmour est devenu l’homme le plus célèbre de France…

ça vient d'être publié
décryptage > Religion
Essentialisation

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

il y a 5 min 30 sec
décryptage > Atlantico business
Atlantico Business

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

il y a 25 min 19 sec
pépite vidéo > Religion
Polémique
Polémique sur le port du voile : doit-on l'interdire en sortie scolaire ?
il y a 14 heures 37 min
pépites > International
Changement de discours
Opération militaire turque en Syrie : la Chine appelle Ankara à mettre un terme à son intervention contre les kurdes syriens
il y a 15 heures 51 min
pépites > Economie
Taxes
Bruno Le Maire se dit favorable à l’instauration d'une taxe européenne sur les carburants des avions et bateaux
il y a 16 heures 59 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Rouge" de John Logan, mise en scène par Jérémie Lippmann : Ceci n’est pas un texte

il y a 18 heures 33 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le mystère Abd el-Kader" de Thierry Zacone : Un livre savant pour les spécialistes de l’Islam et de la Franc-maçonnerie

il y a 18 heures 55 min
décryptage > Terrorisme
Dysfonctionnement

Attaque à la Préfecture de police : critiquer les dérives de l'islam est une question de responsabilité pour les musulmans de France

il y a 21 heures 41 min
décryptage > Culture
Asia Now

La scène artistique asiatique en plein boom s’expose à Paris

il y a 21 heures 55 min
décryptage > Economie
Étouffement

Hausse de la taxe foncière : l’étouffement progressif des petits propriétaires

il y a 22 heures 7 min
décryptage > Société
Méritocratie en panne

Ce plancher de verre qui protège de plus en plus les enfants des riches des conséquences de leur manque de talents ou d’efforts

il y a 18 min 37 sec
décryptage > Religion
Victimisation

Tensions communautaristes et laïcité : cette spirale de ressentis victimaires dans laquelle sombre les débats publics français

il y a 31 min 9 sec
light > Insolite
Surprise !
Etats-Unis : une famille américaine rentre chez elle et se retrouve nez à nez avec trois ours
il y a 15 heures 13 min
light > Santé
En pleine forme
Le nouveau doyen des Français a 110 ans
il y a 16 heures 31 min
pépites > Europe
At last!
Brexit : Paris dit espérer un accord dès "ce soir"
il y a 17 heures 23 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"La clé USB" de Jean-Philippe Toussaint : l’art de rendre romanesque l’univers de l’informatique

il y a 18 heures 47 min
décryptage > Religion
L'art de la punchline

Un 14 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 21 heures 20 min
décryptage > Société
Inutile

Scolarité obligatoire à trois ans : une réforme inutile et coûteuse

il y a 21 heures 49 min
décryptage > International
Game over

Kurdes : et comme dans Le Train sifflera trois fois, le shérif fatigué jeta son étoile...

il y a 22 heures 6 min
décryptage > Environnement
Clash

Vers un clash entre mesures environnementales et libertés individuelles

il y a 22 heures 38 min
© DR
En Patagonie, otaries, orques, dauphins, loutres au rendez-vous. À ne pas manquer en février-mars, les attroupements de baleines venues nourrir leurs petits.
© DR
En Patagonie, otaries, orques, dauphins, loutres au rendez-vous. À ne pas manquer en février-mars, les attroupements de baleines venues nourrir leurs petits.
Grand Large

À la découverte des baleines de Patagonie avec Céline Cousteau

Publié le 22 septembre 2012
Mais aussi : "Luxe, calme et volupté" à Monaco et Macao, haut lieu touristique.
Président fondateur de Peplum, créateur de voyages sur-mesure de luxe, Quentin Desurmont agit activement pour l’entreprenariat. Il a fait partie de la délégation du G20 YES à Moscou en 2013 et  à Mexico en 2012, est membre de Croissance + et des...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Quentin Desurmont
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Président fondateur de Peplum, créateur de voyages sur-mesure de luxe, Quentin Desurmont agit activement pour l’entreprenariat. Il a fait partie de la délégation du G20 YES à Moscou en 2013 et  à Mexico en 2012, est membre de Croissance + et des...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Mais aussi : "Luxe, calme et volupté" à Monaco et Macao, haut lieu touristique.

Loin de l'agonie en Patagonie

Florent Pagny s'y est retiré pour y chanter sa « liberté de penser ». À part cela, que sait-on de la Patagonie ? Pas grand chose si ce n'est qu'elle s'étend en Argentine et au Chili, au sud de l'Amérique latine. Perçue, depuis l'exil du baryton français, comme un paradis fiscal, cette région oscille entre une variété de reliefs qui souligne son intérêt touristique. Entre les océans Atlantique et Pacifique, la Cordillère des Andes et les nombreux ríos (lacs) qui la traversent, sa beauté appelle à être explorée. Et l'un des meilleurs endroits pour faire un voyage privé en Patagonie, n'est autre que le Patagonia Sur Reserves. Ancré dans un coin reculé de la Pantagonie chilienne cette grande réserve s'adresse aux amoureux de la planète ainsi qu'aux aventuriers. Courir et secourir l'environnement. L'entretenir et être entretenu, physiquement, par lui. Telle est la devise de cette enseigne magique.

Avec ses 6 chambres bien pesées, bien pensées, le Patagonia Sur's allie luxe et intimité. À peine arrivés sur les lieux, les clients sont soumis à un questionnaire permettant de cerner leurs capacités, leurs passions. Se voit ensuite établi un programme parfaitement adapté à leurs besoins. À cet égard, toutes les activités proposées, des randonnées à cheval aux tours en hélicoptère, s'effectuent en présence de guides aguerris et bilingues. Sécurité garantie ! Communication assurée !

Foin des chevaux et des machines volantes ! C'est d'un banal ! Un safari marin. Ça c'est original ! À bord du « Chucao I » (oiseau rare, dit le Scelorchilus rubecula) qui porte bien son nom puisqu'il s'agit de partir à la découverte de la faune locale.  Otaries, orques, dauphins, loutres au rendez-vous. À ne pas manquer en février-mars, les attroupements de baleines venues nourrir leurs petits.

Plus qu'un hôtel d'exception, le Patagonia Sur Nature Reserves se révèle un réseau d'établissements  huppés, chacun représentant un écosystème différent. Au Melimoyu, par exemple, dominent les baleines blues. « Jean-Michel, Jacques, où êtes-vous ? », crie le nageur inexpérimenté. Dans la famille Cousteau, on demande Céline. Pas le choix. Dans la droite lignée de ces aînés, la petite-fille et fille de vient d'offrir ses connaissances et services à cette réserve d'exception. Quel scoop ! En effet, les samedis 2, mercredi 6 et samedi 9 mars 2013, la documentaliste partagera son savoir à qui veut bien l'entendre. Vous vouliez un vrai voyage de luxe en Patagonie, le voici.

En attendant, loin de la Patagonie c'est l'agonie, le supplice. Vivement les vacances, pour que ce rêve s'accomplisse.

Monaco plus moderne, moins rococo

« Luxe, calme et volupté ». La trinité de Baudelaire au pays du Prince Albert ? Pour ce qui est du luxe, aucun doute. Ne serait-ce que pour ses grands shows annuels, son Grand Prix de Formule 1, les Tennis Masters Series, le Jumping International, Monaco déploie toujours moult moyens. Quant au calme, on le trouve en plein cœur de cette effervescence citadine, dans des établissements tels que l'Hôtel Métropole Monte-Carlo Palace. Érigé en 1886 par la société « Monte-Carlo Hotel Company Ltd » sur un ancien terrain du Pape Léon XIII, l'hôtel devient très vite le point de chute d'une clientèle internationale, sinon célèbre du moins aisée. En 2004, l'établissement fait peau neuve. Au style Belle Époque succède un design aux accents méditerranéens. Entre le chant des cigales et le bruit des voitures, la silence du bien-être.

Primo, la déco. Chico à Monaco. Luxueux mais sans prétention, l'Hôtel Métropole Monte-Carlo se veut avant tout « contemporain et racé ». Bien que classique son architecture n'en est pas moins moderne. À un intérieur plus traditionnel, une façade en pierre, des tapisseries murales aux couleurs passées, se conjuguent un extérieur plus épuré, des sièges en rotin, des parasols en toile blancs, au gré d'une chaleureuse atmosphère.

Allô Monte-Carlo bobo ! C'est pas beau. Et pourtant les chambres donnent presque toutes sur la ville et l'allée des cyprès de l'hôtel. Exceptions qui confirment la règle : les suites « Azur », au rez-de-chaussée et « présidentielle », au dernier étage, offrent à deux pôles opposés une vue splendide sur la Méditerranée, les jardins du Casino et le circuit du Grand Prix de Monaco. Tout en haut également, une chambre avec terrasse surplombant l'arrière-pays monégasque. Dans tous les cas, quel panorama !

Et le vertige continue avec Just For You, un programme de loisirs exclusif reposant sur le carnet d'adresses de l'établissement. Grâce à ses nombreux contacts accumulés au fil du temps, l'Hôtel Métropole Monte-Carlo offre un panel d’activités hors du commun et surtout variées. Au choix : une randonnée en jet ski depuis Monaco jusqu'à la frontière italienne, puis de Saint-Jean-Cap-Ferrat à la Baie des Anges de Nice ; une journée sur d’un yacht à longer les côtes méditerranéennes, de Monaco à Cannes, et même jusqu’à Saint-Tropez ; un baptême de l'air à bord d'un hélicoptère ou d'un avion de chasse, l'Albatros L 39 qui suit, « [indolent compagnon] de voyage, le[s] navire[s] glissant sur les gouffres amers. » Encore Baudelaire. Tous les petits garçons en rêve : se glisser dans la peau d'un vrai pilote de formule 1. C'est possible l'espace d'un jour minimum sur le circuit Luc en Provence. Et en cas de fatigue extrême, reste le Métropole ESPA Monte-Carlo, membre des « Leading Spas of the World » dont la réputation ne se dément pas.   

Banco pour Monaco où le Métropole Monte-Carlo mène sa barque en solo. Arrivée en pole position. « Là tout n'est qu'ordre et beauté... », Baudelaire dénonce un ex-aequo. Allons-y franco, répète sans cesse l'écho. 

Le Macao show

Chaud devant ! 552 503 habitants, 29 km², 67 hôtels, soit 24 429 chambres, 28 millions de visiteurs en 2011, dont 42 710 français. Voilà Macao en chiffres. Refoulée au sud-est de la Chine, cette région est devenue, à partir de 2002, une destination phare en Asie. Boosté par l'essor de gigantesques complexes hôteliers, le tourisme n'a fait que prospérer à mesure que le paysage se métamorphosait. Cercle vertueux ? Pas si sûr sachant que l'un des facteurs de croissance repose sur le pullulement de casinos. « Chouette », hululent les moins sages. Pour faire passer la pilule restent les festivals en tout genre, un bon moyen de détourner les têtes bien pensantes de la débauche ambiante. Sénèque avait raison : « Nullum est vitium sine patrocinio ». Il n'est de vice sans défenseur. Au-delà de la luxure, le luxe par exemple en est un.  

Chaud Macao... Chaude, chaude, chaude tombola...  Machines à sous, black jack, poker, roulette. À Macao l'argent coule à flots pour irriguer le tourisme. Dernier-né des vastes complexes hôteliers, le Sands Cotai Central. Plus haut, plus grand, plus riche que ces prédécesseurs, parmi lesquels le Galaxy Macau, cet établissement de renom réunit trois hôtels, à savoir le Holiday Inn (4 étoiles), le Conrad (5 étoiles) et le Sheraton (5 étoiles). Encore en construction, ce dernier connaîtra deux inaugurations, l'une  fin 2012 ; l'autre courant 2013. Une vingtaine de restaurants, une centaine de boutiques, 5 000 chambres, et surtout une quantité de divertissements à la carte. Pas le temps de s'ennuyer.

The House of Dancing Water, littéralement la maison de l'eau dansante est considérée comme étant  le plus grand spectacle aquatique du monde. Et il a lieu où ? À Macao, soit plus précisément au complexe City of Dreams. L’histoire est simple ; la mise en scène exceptionnelle. 50 mètres de diamètre, 8 mètres de profondeur. C'est là que se meuvent et émeuvent les 77 artistes dirigés par Franco Dragone, le prince, la jeune fille et la vilaine reine compris. Les 2000 spectateurs prévus au grand complet ne peuvent que s'émerveiller devant tant de grâce et de technique. Avec cette prestation magique, la natation synchronisée prend une autre dimension.

L'art est un sport, et inversement. À un certain niveau. En avril, ne perds pas le fil... de l'actualité. Au  Festival des Arts de Macao, succède six mois plus tard, le Festival International de Musique, rendez-vous incontournable qui rassemble pendant trente jours la majorité de l'Asie. Côté sport, Macao n'est pas en reste. La région est connue pour son Open Golf, son Grand Prix, et son Marathon. Octobre, novembre, décembre les mois défilent sans jamais rencontrer d'obstacle. Quel tourbillon !

Et ce n'est pas fini ; car s'intercale toujours dans ce programme de rentrée le Festival International de Feux d’Artifices de Macao. Opposant dix équipes internationales, cet événement majeur coïncide avec la Fête Nationale de la Chine. Cette année c'est la société Lacroix-Ruggieri, fleuron de la pyrotechnie, qui représentera la France. En attendant les résultats, croisons les doigts !

Si la luxure est un pêché capital, le luxe, lui, est un archer redoutable. Une fois touché par ses flèches, on ne peut s'en déprendre. À Macao, l'amour de l'argent est grand ; ainsi que l'amour du beau. Heureusement, sinon l'on n'aurait rien à faire là-bas.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Tout arrive : Trump veut mettre fin à la guerre commerciale avec la Chine et Boris Johnson propose un accord pour le Brexit.

02.

Hausse de la taxe foncière : l’étouffement progressif des petits propriétaires

03.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

04.

Etats-Unis : une famille américaine rentre chez elle et se retrouve nez à nez avec trois ours

05.

Esther Duflo : petites questions critiques sur un prix nobel très (trop ?) consensuel

06.

L'élu RN Julien Odoul crée la polémique en demandant à une femme d'ôter son voile au Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté

07.

Livret A : avoir le courage de baisser le taux de l’emprunt perpétuel français ?

01.

Le War President

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Les grandes fortunes mondiales accumulent du cash en prévision d’une récession

03.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

04.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

05.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

06.

Elon Musk : un visionnaire qui a décidé de bouleverser le monde de l’automobile

01.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

02.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

03.

La timidité dans la lutte concrète contre les dérives communautaristes masque-t-elle une peur du "trop nombreux, trop tard" ?

04.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

05.

Esther Duflo : petites questions critiques sur un prix nobel très (trop ?) consensuel

06.

Voici comment Zemmour est devenu l’homme le plus célèbre de France…

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Pas d'autres commentaires