En direct
Best of
Best of du 4 au 10 juillet
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Coronavirus : la pandémie entraîne une chute de la consommation de viande sans précédent depuis des décennies

02.

Emmanuel Macron osera-t-il annoncer l’obligation du port du masque dans les lieux publics ?

03.

"Qu’on est bien dans les bras d’une personne du sexe opposé" : on n’a plus le droit de chanter ça !

04.

Hydroxychloroquine et remdésivir : petits repères pour tenter d’y voir plus clair dans le "match" des traitements contre le coronavirus

05.

La France des caïds : l’inquiétante porosité du grand banditisme

06.

Plan de relance : ces erreurs de la stratégie gouvernementale qui risquent de nous coûter cher

07.

La droite, seule menace aux yeux d’Emmanuel Macron

01.

Hydroxychloroquine et remdésivir : petits repères pour tenter d’y voir plus clair dans le "match" des traitements contre le coronavirus

02.

EPR / éoliennes : le match des dépenses incontrôlées entre la filière nucléaire et les énergies renouvelables

03.

Le graphique qui fait peur: de moins en moins de Français travaillent depuis 1975

04.

Après avoir massivement accepté le télétravail, les Français commencent à en ressentir les perversions...

05.

Jacqueline Eustache-Brinio : "La France est confrontée à une pression de l’Islam Politique"

06.

Islam politique : nouveau gouvernement, vieilles lâchetés

01.

Islam politique : nouveau gouvernement, vieilles lâchetés

02.

Ces dénis grandissants de réalité qui asphyxient nos libertés

03.

Et le ministre (Dupond-Moretti) brûla ce que l'avocat (Dupond-Moretti) avait adoré !

04.

Reformator ? Quitte à jouer à l’éléphant dans un magasin de porcelaine, que changer pour une justice plus efficace ET plus respectueuse des libertés ?

05.

"Qu’on est bien dans les bras d’une personne du sexe opposé" : on n’a plus le droit de chanter ça !

06.

Un commissariat au plan, c’est la cerise sur le gâteau... Pour les chefs d’entreprise, le comble du ridicule

ça vient d'être publié
pépite vidéo > Loisirs
Ouverture du Royaume
Après 4 mois de fermeture, Disneyland Paris réouvre ses portes ce mercredi
il y a 8 heures 35 min
pépites > Santé
Santé
Que contient l'accord du Ségur de la Santé signé aujourd'hui ?
il y a 10 heures 12 min
light > France
After Party
Les participants de la rave-party dans la Nièvre pourront aller se faire dépister gratuitement
il y a 11 heures 43 min
pépites > Economie
Tax-free
83 millionaires réclament plus de taxes pour lutter contre la crise du coronavirus
il y a 13 heures 51 min
décryptage > International
Que fait la France - trop souvent et encore seule - au Sahel ?

De sommets en sommets : un même constat d’indéniables résultats opérationnels mais inachevés et perturbés par l’absence de cohésion politique

il y a 15 heures 38 min
décryptage > Culture
Disraeli Scanner

La vérité nous rendra la liberté

il y a 16 heures 5 min
décryptage > Politique
La menace droite

La droite, seule menace aux yeux d’Emmanuel Macron

il y a 16 heures 57 min
décryptage > Politique
La voie du nord

Cette autre France qu’entend incarner Xavier Bertrand pour ne pas se laisser asphyxier par Emmanuel Macron

il y a 17 heures 40 min
light > Religion
Religion
Transformation de Sainte-Sophie : le pape François se dit "très affligé"
il y a 1 jour 2 heures
pépite vidéo > Culture
Indignation sur les réseaux sociaux
Relâchement ? : des milliers de personnes réunies pour le concert du DJ The Avener à Nice
il y a 1 jour 4 heures
light > Justice
Sérial-équidé
Depuis novembre 2018, rien n'arrête le gang des tueurs de chevaux
il y a 9 heures 19 min
light > Insolite
Bal mortel au Texas
Invité à une "Covid party", un trentenaire meurt du virus
il y a 10 heures 59 min
pépites > France
Le retour du masque
Jean Castex : le port du masque dans les lieux clos est "à l'étude"
il y a 12 heures 7 min
pépite vidéo > Europe
Sur le fil du rasoir
Pologne : Le conservateur Andrzej Duda réélu président de justesse
il y a 14 heures 42 min
décryptage > Economie
Les entrepreneurs parlent aux Français

La seule chose à relocaliser d’urgence ? C’est une intelligence de la proximité

il y a 15 heures 50 min
décryptage > Consommation
"Végécovid"

Coronavirus : la pandémie entraîne une chute de la consommation de viande sans précédent depuis des décennies

il y a 16 heures 21 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Emmanuel Macron osera-t-il annoncer l’obligation du port du masque dans les lieux publics ?

il y a 17 heures 23 min
décryptage > Politique
Pour une meilleure action publique

Plan de relance : ces erreurs de la stratégie gouvernementale qui risquent de nous coûter cher

il y a 17 heures 51 min
pépites > France
Sentiment d'abandon
Carlos Ghosn critique l’attitude de la France et estime avoir été "abandonné"
il y a 1 jour 3 heures
pépite vidéo > Santé
Geste symbolique
Coronavirus : Donald Trump porte un masque en public pour la première fois
il y a 1 jour 4 heures
© Reuters
Le magazine Closer a publié des photos de Kate Middleton seins nus dans son édition de vendredi.
© Reuters
Le magazine Closer a publié des photos de Kate Middleton seins nus dans son édition de vendredi.
Corps royal

Kate Middleton topless : pourquoi le scandale est-il plus grand pour Valérie Trierweiler ou une princesse que pour une actrice ?

Publié le 15 septembre 2012
Le magazine Closer a publié des photos de Kate Middleton seins nus dans son édition de vendredi. Des clichés bien plus polémiques que ceux de journalistes, actrices ou roturières dans la même tenue. Car en dévêtant les princesses, c'est le pouvoir qu'on déshabille.
Christophe Colera
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Christophe Colera est sociologue et anthropologue.Il a écrit La nudité pratiques et significations, éditions du Cygnes 2008 et Les tubes des années 1980 (Cygnes, 2013)
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le magazine Closer a publié des photos de Kate Middleton seins nus dans son édition de vendredi. Des clichés bien plus polémiques que ceux de journalistes, actrices ou roturières dans la même tenue. Car en dévêtant les princesses, c'est le pouvoir qu'on déshabille.

Après le prince (Harry) nu à l’issue d’une partie de strip-billard, le public (sur Internet et ailleurs) va prochainement se rincer l’œil sur les photos d’une duchesse (Kate Middleton) topless dans le Sud de la France à paraître bientôt dans Closer.

Pour l’heure la presse britannique fait bloc pour défendre la famille royale (peut-être des milliers de ses sujets se dénuderont-ils en solidarité comme ils le firent pour le prince Harry ?). Et certains journalistes comme Steven Baxter du New Statement de mettre en garde les lecteurs sur le thème : « Après les têtes couronnées, ce sont les gens ordinaires qu’on dévêtira en masse ! »

Le signe d’égalité placé entre la duchesse et monsieur-(ou a fortiori madame)-tout-le-monde fonctionne-t-il vraiment ?

Dénuder contre son gré quelqu’un dans une société de gens vêtus (tout comme d’ailleurs regarder avec trop d’insistance certains aspects du corps chez ceux qui vivent sans vêtements) est une terrible agression : c’est le priver de sa liberté, de son identité même comme sujet de volonté. Tel fut souvent le lot, au fil des millénaires, des esclaves vendus au marché, des prisonniers de guerre exhibés après la bataille. Vae victis ! Que le vaincu se dénude ! Mais dans un monde hiérarchisé, dévêtir une manante et dévêtir une princesse n’a jamais eu tout à fait la même signification. Seul un polémiste chrétien chevronné pouvait se préoccuper jadis du sort des filles de tréteaux qui barbotaient nues dans les théâtres aquatiques de l’Antioche païenne, mais le monde anglo-saxon tout entier a vibré pendant mille ans au souvenir du sacrifice de Lady Godiva, épouse du seigneur de Coventry, qui consentit à sortir nue dans sa ville, pour convaincre son mari de diminuer les impôts. C’est qu’avec les étoffes, et les parures, c’est tout un univers social qu’on abandonne, ou qu’on entraîne avec soi dans sa chute : un ordre de valeurs, une famille, un pouvoir de fascination par où une supériorité s’imposait comme allant de soi.

L’effet iconoclaste, peut-être même révolutionnaire de ces dénudations publiques (songeons au cadavre nu de la princesse de Lamballe traîné dans les rues de Paris un 3 septembre 1792), fonctionne-t-il encore auprès des monarques « modernes » apparemment décidés à renoncer à bien des usages surannés et à se rapprocher de leurs sujets ? Il faut croire que oui, surtout parce que les familles royales, comme les compagnes de présidents de la République (comme Mme Trierweiler, elle aussi surprise dans ses vacances apolliniennes), partagent une aura spécifique : élues ou non, elles représentent « dans leur chair » l’ensemble du corps social. Aussi une image volée des seins de Mme Middleton attire-t-elle plus de lecteurs que celle du buste d’une journaliste connue ou d’une chanteuse à la mode. Au festin cannibale du vol des intimités, celle-là a une saveur particulière : elle donne du pouvoir sur le pouvoir, c’est un sentiment archaïque qui travaille en profondeur les imaginaires.

Ainsi donc, pour plagier un dicton célèbre, le roi, ou plutôt l’épouse d’un présumé futur roi, est (presque) nue. Et ce n’est vraiment pas de chance pour la pauvre duchesse de Cambridge, qui semble hantée depuis un lustre par le fantôme de la nudité : en 2007 l’e-zine Zimbio.com révélait les photos de deux de ses amies « topless », et en 2011 elle-même faisait des cauchemars dans lesquels elle se retrouvait nue à son mariage. A travers ses proches, et au cœur de ses rêves, la duchesse était poursuivie. Elle n’est sans doute pas la seule parmi les dirigeants de ce monde. Que l’on songe par exemple aux photos d’une femme nue présentée comme étant la mère de Barack Obama et que certains de ses adversaires balancent à la figure du président américain à chaque campagne électorale depuis quatre ans sur Internet.

N’est pas Marc-Antoine (jadis), Mussolini (naguère) ou Poutine (aujourd’hui) qui veut : un chef capable d’exhiber son torse nu au mépris de toutes les convenances pour soumettre les peuples. Les nudités subies, elles, abîment parfois plus que des meurtres. Buckingham dénudé à travers l’épouse de héritier putatif fera probablement les frais de ce revers… Du moins, peut-être, jusqu’au jour où la généralisation des « full-body scanners » portables rendra les passions sur la nudité publique sans objet...

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (8)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Vincennes
- 16/09/2012 - 17:39
Par respect, Christophe COLERA aura pu commencer son titre par
Une PRINCESSE plutôt que V.Triervieiller....bizarre cette façon de présenter les choses.
Comment peut-on même associer une jolie Princesse à la copine de Moi/je petit Pdt euh euh ???
De +, essayez de nous faire croire qu'Hollande et sa copine avaient été "surpris" durant leurs vacances est FAUX car, grace à Stéphane RUET photographe attaché aux services de Mme (un employé de plus à payer sur les fonds publics), entretenant de bonnes relations avec les Paparazzis, ceux ci avaient obtenus l'autorisation d'avancer leurs embarcations..... contrairement, aux années précédents, où ils* ne pouvaient passer qu'au large......
Arrêtez SVP de nous faire prendre des vessies pour des lanternes
bobocleaner
- 15/09/2012 - 21:51
evidence
ben parceque les actrices ( a cinoche ) vendent leur cul , grand béta !
Paul Emiste
- 15/09/2012 - 19:37
Bof....
Tout est dans le titre.