En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

02.

Des chercheurs ont découvert des dizaines de milliers (!) de dessins vieux de 12.500 ans dans la forêt amazonienne

03.

Vous subodoriez que Grigny n’était plus en France : Gabriel Attal l’a confirmé

04.

Le Covid-19 est en train de transformer profondément l'Asie et voilà comment

05.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

06.

Monstres sacrés : Alain Delon, l’éternel enfant blessé

07.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

01.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

02.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

03.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

04.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

05.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

06.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

01.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

02.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

03.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Filmés en train de violenter un producteur de musique dans l'entrée d'un studio 3 policiers parisiens (qui l'ont accusé, à tort, de rébellion) suspendus

06.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

ça vient d'être publié
light > Histoire
Incroyable
Des chercheurs ont découvert des dizaines de milliers (!) de dessins vieux de 12.500 ans dans la forêt amazonienne
il y a 14 heures 49 min
pépite vidéo > Sport
Plus de peur que de mal
Formule 1 : Romain Grosjean miraculé après un accident très impressionnant
il y a 15 heures 32 min
pépites > Santé
Sceptiques
Covid-19 : une majorité des Français n'ont pas l'intention de se faire vacciner
il y a 18 heures 50 sec
pépite vidéo > Société
Casseurs
Manifestations contre les violences policières : des dégâts à Paris
il y a 18 heures 44 min
light > Culture
Mort d'un géant
L'acteur David Prowse, qui avait incarné Dark Vador, est décédé
il y a 19 heures 37 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Oscar Wilde ou l’art avant tout

il y a 20 heures 51 min
décryptage > International
A qui profite le crime ?

Assassinat du scientifique iranien, piège de dernière heure tendue à Téhéran

il y a 21 heures 14 min
décryptage > International
Pardon présidentiel

Pourquoi Donald Trump a eu raison de gracier son ancien conseiller à la sécurité nationale

il y a 21 heures 27 min
décryptage > Santé
Vecteur

Pourquoi les virus frappent-ils plus certains continents que d'autres ? Une étude sur Zika donne des indices

il y a 21 heures 50 min
décryptage > France
Munich 1938 ? Non, Munich 2020 !

Vous subodoriez que Grigny n’était plus en France : Gabriel Attal l’a confirmé

il y a 22 heures 7 min
pépite vidéo > France
Heurts
Manifestation : les images très violentes d'un policier tabassé par plusieurs manifestants
il y a 15 heures 13 min
pépites > France
Défense
Pour le directeur général de la Police nationale, "la police est un reflet de la société"
il y a 16 heures 43 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
L'origine de l'énergie des étoiles confirmée grâce aux neutrinos de Borexino ; Gravité quantique : l'écume de l'espace-temps, une clé du Big Bang au vivant ?
il y a 18 heures 15 min
light > Media
Disparition
Le journaliste Jean-Louis Servan-Schreiber est mort
il y a 19 heures 13 min
pépites > Religion
Distanciation
Messes : le Conseil d'Etat casse la règle des trente fidèles maximum
il y a 20 heures 10 min
décryptage > Politique
Partis des libertés

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

il y a 21 heures 7 min
décryptage > Economie
La crise qui vient

La bourse est-elle trop optimiste ?

il y a 21 heures 20 min
décryptage > International
Etatisme

Le Covid-19 est en train de transformer profondément l'Asie et voilà comment

il y a 21 heures 41 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Si vous voulez vraiment faire des achats respectueux de l'environnement, il ne faudra pas vous contenter de lire les étiquettes des produits en rayon. Petits conseils pour y voir plus vert
il y a 22 heures 4 sec
décryptage > Société
Big tech

Pourquoi il devient urgent de sauver nos démocraties de la technologie

il y a 22 heures 11 min
© DR
Ce magnifique pays longe la côte adriatique au sud-est de l'Europe, encadré par la Croatie, à l'ouest, la Bosnie-Herzégovine au nord-ouest, la Serbie, au nord-est et l'Albanie au sud-est
© DR
Ce magnifique pays longe la côte adriatique au sud-est de l'Europe, encadré par la Croatie, à l'ouest, la Bosnie-Herzégovine au nord-ouest, la Serbie, au nord-est et l'Albanie au sud-est
Grand Large

Paysages féériques au Monténégro et luxe à Courchevel

Publié le 15 septembre 2012
Mais aussi cette semaine : le charme de Bélize, véritable paradis tropical.
Quentin Desurmont
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Président fondateur de Peplum, créateur de voyages sur-mesure de luxe, Quentin Desurmont agit activement pour l’entreprenariat. Il a fait partie de la délégation du G20 YES à Moscou en 2013 et  à Mexico en 2012, est membre de Croissance + et des...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Mais aussi cette semaine : le charme de Bélize, véritable paradis tropical.

Tous fans du Aman Sveti Stefan

Malgré un passé houleux, le Monténégro connaît aujourd'hui paix et prospérité. Ce magnifique pays longe la côte adriatique au sud-est de l'Europe, encadré par la Croatie, à l'ouest, la Bosnie-Herzégovine au nord-ouest, la Serbie, au nord-est et l'Albanie au sud-est. Montagnes enneigées, forêts  ancestrales et une eau vert émeraude refluant sur un tapis infini de sable blanc... Autant d'éléments constituant un paysage féérique. 

Épousant 12 400 mètres carrés de surface, le superbe Hôtel Aman Sveti Stefan occupe le centre de la côte adriatique, au sud de Budva et entre les villages de Pržno and Sveti Stefan, près des plages Miločer and Queen’s Beach.

Cet établissement luxueux dispose de cinquante chambres, cottages et suites, qu'il partage avec la Villa Miločer ; chacune donnant sur la mer, sur les toits, ou de pittoresques cours, selon son emplacement. Prise en tenaille entre présent et passé, la décoration témoigne d'un savant équilibre entre rusticité et modernité. Il ne faut certes pas oublier que le bâtiment date du XVème siècle. Lors de sa conversion en hôtel, on décida de conserver ses murs d'origine en souvenir de l'ancien temps.

 

 

Dans ce cas précis, la rencontre entre design et histoire déboucha sur l'alliance de tons crème et bruns, de parquets et de carrelages, de soie et de cuir, de baignoires sur pieds et d'armoires en bois. Les balcons « à la Roméo et Juliette » soulignent l'authenticité de la façade.

 

Finis les princesses, les festins, la chasse, les duels au sein de ce vieux fort moyenâgeux. À la place, les clients sont conviés à savourer soins et massages dans un des six spas de l'île si ce n'est dans leur chambre, à profiter de la piscine à débordement, et des appareils denier cri de la salle de gym. 

Au-delà des murs, la liste des activités se prolonge. Bronzer sur un transat sous un soleil de plomb ; goûter à des vins locaux, plus particulièrement au cru des familles Milovic, à Ulcinj, et Masanovic, à Crmnica, par exemple ; traverser Budva ainsi que les alentours de Pržno et Sveti Stefan à bicyclette : guetter le pélican frisé et l'ibis noir, tous deux en voie de disparition parmi les 280 espèces volatiles du Lac de Skadar ; ou simplement naviguer sur les flots.  

Enfin, l'Aman Sveti Stefan s'avère idéalement situé, à proximité de nombreux sites culturels. La vielle ville de Budva, dont les églises ne manquent pas d'intérêt ; Cetinje, la « capitale du trône » monténégrin, où réside le président actuel, au mitan de musées, librairies, galeries et archives ; Perast et ses palais du 18ème ; le Monastère d'Ostrog, un des hauts de pèlerinage du pays, consacré à Saint-Basil ; la baie habitée de Kotor, abritant un chapelet de cités médiévales fort bien préservées le long de ses rives et que l'on compare parfois à un fjord.

Aucune critique, aucune vanne. Ce lieu sacré nul ne profane. Vous l'aurez compris, on est tous fans de l'Aman Sveti Stefan.

Il court, il court, le cheval de Courchevel

De quelle couleur est le cheval blanc de Courchevel 1850 ? On connaissait la blague sur la monture d'Henri IV ; on peut l'appliquer à l'une des stations de ski les plus connues au monde. Pour ceux qui l'ignore 1850, ne renvoie à aucun événement historique, mais bien à l'altitude du site. À Courchevel 1850, s'opposent Courchevel 1300 (Le Praz), 1550, 1650 (Monriond). Mais c'est dans le premier que se concentre l'industrie du luxe. Des restaurants à flanc de montagne couronnés par le guide Michelin, des boîtes nuits fréquentées par les plus grands DJ’s du moment, et surtout des pistes à perte de vue. Entre poudre et poudreuse, toute la jet set y court. Pour l'éviter tout en profitant d'un confort maximal, il suffit de se rendre au Cheval Blanc, un palace digne de ce nom. Allez, au trot !

On doit l'intérieur de ce somptueux hôtel à Sybille de Margerie. À travers un choix de couleurs variées, cette femme architecte a cherché et trouvé un moyen d'égayer le modèle traditionnel du chalet. En jouant sur les codes, classiques et modernes, elle a su créer une atmosphère à la fois chaleureuse et apaisante.

Reste à choisir son box. Parmi trente chambres de haut standing, on compte deux duplexes. Tournez manège ! La visite continue avec le chalet individuel réservé aux clients les plus à cheval sur l'intimité. Enfin, au galop les mégalos ! Aux quatrième et cinquième étages de cet établissement protéiforme, se trouve un penthouse privatisé. Trois suites, une large réception, une salle à manger, un bar et une cuisine en bas ; une « master suite », deux salles de bains, deux dressing rooms séparés, et une chambre de fitness, en haut. Dans ce huis clos exceptionnel circule un personnel à l'écoute de la moindre consigne.

Fort d'un partenariat avec la maison Guerlain, Cheval Blanc dispose d'un spa offrant des soins qui lui sont propres. Spécialisée dans un domaine précis, chaque masseuse adapte ses techniques à l'altitude, tout en veillant au bien-être de ses clients.

Quant à sa crinière, pas question de la négliger ! John Nollet et son équipe sont à même de reproduire n'importe quelle coupe. Tresses, franges, extensions, mèches n'ont aucun secret pour lui. Globe trotter réputé pour ses relations dans le show business, cet expert du cheveu coiffe dans son salon ou directement dans les chambres. La queue de cheval pour lui ? Un jeu d'enfant !

Et quand on est las de tant de privilèges, quand on a mangé du cheval, il est temps de regagner les pistes ! Matériel de marque, plans détaillés de la station, pâtes de fruits et chauffages miniatures sont tous les jours mis à disposition d'une clientèle plus ou moins sportive. Autre possibilité : une promenade romantique en calèche sur la plaine enneigée ou, plus extrême, un saut en hélicoptère.

Position centrale, décor chaleureux et luxueux, service irréprochable... Miser sur le Cheval Blanc, c'est miser sur le bon cheval ! 

Coppola, le Parrain de Bélize

On le savait réalisateur, il verse également dans le voyage. Et pas n'importe lequel, le voyage de luxe ! Au début des années 1980, au détour d'un voyage, Francis Ford Coppola tombe littéralement sous le charme de  Bélize et décide de transformer l'un de ses domaines abandonnés en un lieu de retraite familial, pour finalement l'ouvrir, dix ans plus tard, au public. Ainsi naquit le Blancaneaux Lodge. Pendant balnéaire de ce paradis tropical, le Turtle Inn fut quant à lui restauré et inauguré après le passage marqué et remarqué de l'ouragan Iris. Apocalypse Now. Entre nature et culture, mer et montagne, ce tandem hôtelier est l'endroit idéal pour se ressourcer. Action !

Resort luxueux de 20 chambres, dont la fameuse villa Francis Ford Coppola, le Blancaneaux Lodge propose une pléthore d'activités parmi lesquelles la randonnée, déclinée sous diverses formes et formules. Une journée entière à traquer les jaguars à travers les collines du Elijio Panti National Park, à contempler des orchidées et des oiseaux tropicaux rares tels que le toucan à carène, à cueillir les plantes médicinales qu'utilisaient les mayas il y a des milliers d'années, à se baigner dans des cascades d'eau fraîche à l'heure où le soleil commence à piquer du nez. Le pied ! Non, à pied... ou à cheval, d'ailleurs. Avec ou sans guide. Rien de tel que partir à la découverte d'un lieu inconnu. Il faut réserver une attention particulière au granite que tapissent multiples espèces végétales et qui rafraîchit les eaux bordant la montagne.

Toutefois, l'attraction la plus en vue reste la visite de la grotte Actun Tunichil Muknal laquelle débute par soixante-dix minutes de route suivies de 40 min de trekking à travers la réserve naturelle des tapirs de montagne. Gare aux moins sportifs ! Cette excursion peut s'avérer sinon dangereuse, du moins endurante. À éviter pour les claustrophobes. 3 heures sous terre à enjamber des roches et nager à contre-courant. Quel challenge ! Le jeu en vaut, pourtant, la chandelle.

À une heure et quelques de là, siège le jumeau balnéaire de ce resort montagnard. Avec ses 25 chambres pour la plupart vue sur mer, le Turtle inn donne une autre image de Bélize. Adieu la forêt et ses pittoresques obstacles. Bonjour la plage et le sable fin. Le farniente dans un décor de carte-postale. Voilà qui est tentant, très tentant même. L'originalité du lieu tient donc à son emplacement, et par conséquent à son folklore. La barrière de corail qui se dessine à l'horizon d'un ciel azur délimite l'un des meilleurs sites de plongée au monde. « Sur la plage abandonnée, coquillages et crustacés » ; au péage retrouvé, souvenirs de voyage et fricassées. Nostalgie quand tu nous tiens !

En effet, de retour à Paris, tranquillement lové sous la couette, on n'a qu'une envie, regarder un épisode du Parrain.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
stephanoise
- 15/09/2012 - 14:48
bonnes vacances
Voilà l'endroit idéal pour tous les bling bling gocho du show bizz français, ils peuvent aller y faire étalage de leur argent et de leur vulgarité. Il faut qu'ils en profitent car leur vilain copain a décidé de leur piquer leurs sous ! Enfin, attendons de voir car ça aussi, ça reste à être fait...Et on sait ce qu il en est en matière de mensonges et de reniements...
L avantage de ce site c'est qu il nous dépayse, il ne ressemble pas du tout à ce que sont devenues nos villes, gangrénées par la racaille, les roms, la saleté et les clochards, ...
Bref, cet endroit est magnifique, chanceux seront ceux qui pourront en profiter