En direct
Best of
Best of du 17 au 23 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

02.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

03.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

04.

« Qu'est-ce que ce pays qui a perdu la tête ? » Clémentine Autain a fait mine d'oublier que c'est Samuel Paty qui avait perdu la sienne

05.

Islamisme : Yannick Jadot demande la fin de "toutes les complaisances" dans les mairies et au gouvernement

06.

Islamisme : pour Alain Juppé, "plus que du séparatisme, c'est un esprit de conquête"

07.

Rokhaya Diallo n'est pas responsable de la mort de l'équipe de Charlie. Mais voilà de quoi ses idées sont incontestablement responsables

01.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

02.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

03.

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

04.

Comment les islamistes ont réussi à noyauter la pensée universitaire sur... l’islamisme

05.

La France maltraite ses profs et devra en payer le prix

06.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

01.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

02.

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

03.

François Hollande : "une partie minoritaire de la gauche a pu manifester une étrange tolérance envers l’islam"

04.

Professeur décapité : "je crains plus le silence des pantoufles que le bruit des bottes"

05.

Islamo-gauchisme : les lendemains ne chantent plus, c'est interdit

06.

Et Gabriel Attal dénonça les "charognards de l’opposition". Y aura-t-il quelqu’un pour le faire taire ?

ça vient d'être publié
pépites > Politique
Grand nettoyage
Islamisme : Yannick Jadot demande la fin de "toutes les complaisances" dans les mairies et au gouvernement
il y a 10 heures 25 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
Une galaxie naine est entrée en collision frontale avec la Voie lactée ; Osiris-Rex : la Nasa inquiète de perdre son précieux chargement prélevé sur l’astéroïde Bennu
il y a 12 heures 55 min
pépites > International
Tensions
Macron a rappelé à Paris l'ambassadeur de France en Turquie après l'insulte d'Erdogan
il y a 14 heures 58 min
décryptage > Economie
Les lignes bougent

Etats-Unis, Chine, Europe : quelle remondialisation ?

il y a 16 heures 33 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Hélène Cixous ou l’empire des nuances

il y a 16 heures 42 min
décryptage > Education
Signes de faiblesses et de lucidité

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

il y a 17 heures 4 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Intégration et inégalités : comment la pensée décoloniale s’est propagée au sein des banlieues

il y a 17 heures 21 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Survivre : la quête de l’espèce humaine face aux multiples menaces

il y a 17 heures 23 min
décryptage > Politique
LFI (La France Islamiste)

« Qu'est-ce que ce pays qui a perdu la tête ? » Clémentine Autain a fait mine d'oublier que c'est Samuel Paty qui avait perdu la sienne

il y a 17 heures 25 min
décryptage > Société
Dangers du siècle

Pascal Bruckner : « Le rire et la moquerie peuvent suffire face aux guérilleros de la justice sociale, pas face à la menace islamiste »

il y a 17 heures 29 min
pépites > Société
Les affaires ont repris
Paris : la délinquance a explosé depuis le déconfinement
il y a 10 heures 52 min
pépites > Politique
Menace qui pèse sur la France
Islamisme : pour Alain Juppé, "plus que du séparatisme, c'est un esprit de conquête"
il y a 14 heures 42 min
décryptage > Politique
Non-débat

Pourquoi l’usage abusif de la honte comme argument politique est en train d’asphyxier notre démocratie

il y a 16 heures 17 min
décryptage > International
Coup diplomatique

Du blé contre la reconnaissance d’Israël par le Soudan

il y a 16 heures 38 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Climatisation à moindre impact : de nouvelles peintures pour bâtiments pourraient permettre de rafraîchir les immeubles
il y a 16 heures 49 min
décryptage > Histoire
Latrines

Des archéologues fouillent les restes de toilettes médiévales afin de mieux comprendre l'impact de notre régime alimentaire sur notre santé

il y a 17 heures 9 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Les surdoués demandent-ils l’impossible en amour ?

il y a 17 heures 22 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

L’absence de débouché politique face à la colère du peuple

il y a 17 heures 24 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Emmanuel Macron : de la réforme à la transformation

il y a 17 heures 25 min
décryptage > Société
Etat profond

QAnon contre Antifas : pour de plus en plus de gens, la vérité est ailleurs. Et le problème est qu’ils ont partiellement raison…

il y a 17 heures 29 min
A gauche une cosplayer, à droite l'héroïne à qui elle souhaite ressembler.
A gauche une cosplayer, à droite l'héroïne à qui elle souhaite ressembler.
Cosplay

Déguisez-vous, qu’ils disaient !

Publié le 02 mars 2011
Connaissez-vous le cosplay ? Venue du Japon, cette pratique consiste à entrer dans la peau d'un personnages via divers déguisements improbables. Décidément, le jeu revient en force dans la société contemporaine.
Aurélien Fouillet
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Aurélien Fouillet est chercheur au Centre d’Etudes sur l’Actuel et le Quotidien (Université Paris V René Descartes). Il est docteur en Sociologie. Sa thèse s’intitule : "L’esprit du jeu dans les sociétés post-modernes. Anomies et socialités : Bovarysme,...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Connaissez-vous le cosplay ? Venue du Japon, cette pratique consiste à entrer dans la peau d'un personnages via divers déguisements improbables. Décidément, le jeu revient en force dans la société contemporaine.

Ca ressemble au salon de l’agriculture, sauf que les vaches ont été remplacées par Dark Vador, Batman ou Spock. Le salon Paris Manga se tenait il y a quelques jours à Paris. A l'honneur :  BD japonaises, karaokés et bien d’autres phénomènes étranges comme le cosplay...

Le cosplay : un phénomène étrange ?

Le terme "cosplay" est la contraction de "costume player". Formule difficile à traduire en français mais qui exprime bien ce mélange de déguisement et de jeu (au sens théâtral du terme, mais aussi en son sens simplement ludique). En effet, il ne s’agit pas d’organiser des après-midi costumés. Il faut aussi incarner le personnage sur scène, ou simplement dans les allées des conventions. On peut alors croiser le Joker, Goldorak, Pikachu, et autres héros connus ou moins connus de ces univers mythiques contemporains.

Comme dans toute pratique ludique, le cosplay est aussi affaire d’initiés. Entre les néo-adeptes et les puristes français il y a un monde. A cela s’ajoute le fait que la pratique française est particulière : point de véritable cosplayer sans fabrication artisanale du costume. Faut-il y voir un attachement à l’artisanat des jeunes générations ? Certainement pas, mais comme tout phénomène culturel, le cosplay se différencie selon les régions où il prend racine. En France, cette spécificité est de fabriquer soi même son costume.  Allez savoir pourquoi...

Autre fait marquant du cosplay : l’âge de certains de ces participants. Il ne s’agit pas seulement d’adolescent de moins de 25 ans. Les "gardiens du temple" cosplay, c’est à dire les cosplayeurs de la première heure, ont entre 30 et 40 ans. Ils sont les enfants de Star Wars, d’Ulysse 31 ou de Capitaine Flam et sont aussi nombreux que les plus jeunes.

Mais pourquoi donc se déguiser ?

Ce retour du déguisement n’est donc pas anodin et exprime ce retour massif du ludique dans nos sociétés. La société moderne avait repoussé le jeu dans l’espace des loisirs, dans un espace n’existant qu’en opposition avec le travail. Alors qu’on observe aujourd’hui une contamination du travail par le jeu. Ainsi les méthodes de "la classe créative" envahissent les écoles de management et on voit apparaître nombre de stages où les jeux occupent une place centrale.

Le cosplay apparaît donc comme une des manifestations d’une tendance sociétale forte : le retour de l’esprit du jeu. Mais pourquoi se déguiser ? La première raison est l’importance du jeu des masques dans la vie sociale. Jouer avec son identité quotidienne, l’effacer au profit d’un masque fictif, mythique, ou simplement ludique est un moyen d’échapper aux contraintes sociales.

Jouer pour vivre ensemble

On joue pour se trouver dans un espace intermédiaire entre la vie réelle et un monde imaginaire. Et pourtant, toutes les relations sociales construites dans le jeu sont aussi réelles que toutes les autres et les masques n’apparaissent que comme un moyen de tisser des liens inédits que notre identité sociale nous interdirait en temps normal. Mais rien de nouveau sous le soleil, c’est déjà ce que l’on peut observer dans diverses sociétés secrètes au cours de l’histoire humaine. Le masque, le déguisement, ou encore les codes et secrets d’initiés du Cosplay, sont autant de marques d’une appartenance à une communauté.

La deuxième raison est cette appétence contemporaine pour le groupe (comme l'a bien montré le sociologue Michel Maffesoli). L’histoire moderne a conduit à un individualisme et à l’éclatement du lien social. Les différents rites ludiques, qu’il s’agisse du poker en ligne, des cosplayers, des MMORPG (ces jeux de rôle en ligne), ou simplement d’une partie de Trivail Pursuit, sont tous marqués par cette capacité à créer de la communauté, à produire du lien social. Le jeu, par ses règles et ses codes, crée un territoire, c’est-à-dire un espace qui appartient aux joueurs et qui les définit les uns par rapport aux autres. Autrement dit, tout jeu fait société. Le cosplay sous ses aspects étranges ne fait donc que marquer le retour en force de cette appétence communautaire, de ce vivre ensemble. Alors, si j’ose dire : déguisez vous !

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Mots-clés :
Japon, jeu, manga, bd
En savoir plus
Page wikipedia du cosplay
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Pas d'autres commentaires