En direct
Best of
Best of du 14 au 20 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Rachida Dati : "Nous sommes à deux doigts d'une explosion de notre pays"

02.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

03.

Macron parle demain soir : pas de déconfinement, mais "un allègement progressif des contraintes"

04.

Alors qu'Emmanuel Macron va s'exprimer ce soir, Jean Castex prévoit "un léger assouplissement au confinement"

05.

La Chine s'est éveillée, le monde peut trembler

06.

Voilà les meilleurs gadgets à acheter pour se créer un home cinéma de compétition pour le confinement

07.

Covid-19 : mais pourquoi l’isolement des cas positifs est-il si difficile en France ?

01.

Julie Gayet tente de sauver son couple, Ingrid Chauvin liquide le sien, celui de Nabilla tangue; Sophie Marceau fait des câlins aux arbres, Aya Nakamura se la pète; Meghan Markle & Katy Perry, voisines et ennemies, Kylie & Kendall Jenner soeurs et idem

02.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

03.

Carnage en vue sur les banques européennes ?

04.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

05.

Quand Barack Obama démontre que Nicolas Sarkozy est juif

06.

Covid-19 : radioscopie des racines de la faillite morale de l’Etat français

01.

Quand Barack Obama démontre que Nicolas Sarkozy est juif

02.

Covid-19 : radioscopie des racines de la faillite morale de l’Etat français

03.

Barbara Pompili et Eric Dupond-Moretti annoncent la création d'un "délit d'écocide"

04.

Aucun lien entre le terrorisme et l'immigration !

05.

Projet de loi séparatisme : un arsenal qui alterne entre le trop et le trop peu

06.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

ça vient d'être publié
pépites > Politique
Feu vert en première lecture
Loi sur la "sécurité globale" : l'Assemblée nationale adopte le texte controversé, à 388 voix pour et 104 voix contre
il y a 2 heures 27 min
pépites > Santé
Crise de défiance
Coronavirus : un quart des Italiens croient aux théories complotistes sur la pandémie
il y a 3 heures 18 min
pépites > Politique
Premier ministre
Loi "sécurité globale" : Jean Castex va saisir le Conseil constitutionnel sur l'article 24
il y a 4 heures 50 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Putzi - Le pianiste d’Hitler" de Thomas Snégaroff : un petit bonhomme au service de l’ascension d’Hitler, un portrait éclairant largement documenté

il y a 6 heures 35 min
décryptage > International
Le point de vue de Dov Zerah

La Chine s'est éveillée, le monde peut trembler

il y a 7 heures 29 min
décryptage > Culture
Repenser nos modèles

L’expérience immersive : pour sauver la culture et le savoir

il y a 8 heures 45 min
décryptage > Santé
Lieux de contaminations ?

Réouverture des petits commerces, restaurants, lieux de cultes et culturels… : voilà pourquoi (et comment ) le risque sanitaire peut être maîtrisé

il y a 9 heures 25 min
pépite vidéo > Politique
"La France se disloque"
Rachida Dati : "Nous sommes à deux doigts d'une explosion de notre pays"
il y a 9 heures 56 min
light > High-tech
Bug
Des clients britanniques d'Amazon acheteurs de la nouvelle PlayStation 5 se sont vus livrer à la place des objets qui n'ont aucun rapport avec elle
il y a 10 heures 30 min
pépites > Santé
Coronavirus
Alors qu'Emmanuel Macron va s'exprimer ce soir, Jean Castex prévoit "un léger assouplissement au confinement"
il y a 11 heures 11 min
pépites > France
Chantier de la reconstruction
Notre-Dame de Paris : le démontage de l'ancien échafaudage est enfin terminé
il y a 2 heures 52 min
light > Sport
Monde du rugby en deuil
Mort de Christophe Dominici à l’âge de 48 ans
il y a 4 heures 37 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Aurélien" de Louis Aragon : un amour improbable dans le Paris des années 20... un roman à relire toutes affaires cessantes

il y a 6 heures 20 min
pépites > Santé
Covid-19
L'exemple de l'aéroport de Shanghai montre la rapidité de réaction de la Chine face au coronavirus
il y a 6 heures 54 min
décryptage > Politique
Mesures gouvernementales

Un jeune, une solution : un ministère (du travail), mille problèmes…

il y a 8 heures 19 min
pépites > Justice
Police
L'IGPN saisie après l'action de la police pour enlever les tentes installées par des associations et des militants place de la République hier soir
il y a 8 heures 55 min
pépites > Politique
Justice
Alain Griset, ministre des PME, mis en cause par la Haute Autorité pour la Transparence de la Vie Publique pour non déclaration de participations financières
il y a 9 heures 52 min
décryptage > International
Diplomatie

La nouvelle alliance entre Israël et les pays sunnites du Golfe est-elle de taille à résister à l’Iran ?

il y a 10 heures 26 min
décryptage > Europe
L’union fait l’insouciance

L’Europe, puissance naïve dans un monde de brutes ?

il y a 10 heures 48 min
décryptage > Environnement
Anticipation

Vers des coupures d’électricité cet hiver ? Ces avertissements que le gouvernement s’est ingénié à ne pas comprendre

il y a 11 heures 23 min
Lei Jun, jeune millionnaire chinois et patron de Xiaomi pourra-t-il se mesurer à Steve Jobs ?
Lei Jun, jeune millionnaire chinois et patron de Xiaomi pourra-t-il se mesurer à Steve Jobs ?
Dans les pas d'Apple

Le Steve Jobs chinois est-il capable de concurrencer l'iPhone 5 avec son Xiaomi 2 ?

Publié le 13 septembre 2012
Le jeune millionnaire chinois Lei Jun, patron de Xiaomi, tente de reproduire le phénomène Steve Jobs et de marcher dans les pas d'Apple. Focus sur une stratégie de marketing et de communication qui pourrait bien l'amener au sommet...
Olivier Vérot
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Olivier Vérot est spécialiste du marketing en Chine.Il est responsable du blog marketing-chine.com
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le jeune millionnaire chinois Lei Jun, patron de Xiaomi, tente de reproduire le phénomène Steve Jobs et de marcher dans les pas d'Apple. Focus sur une stratégie de marketing et de communication qui pourrait bien l'amener au sommet...

Lei Jun, est une personnalité désormais célèbre en Chine. Ce jeune millionnaire chinois est un des plus talentueux de sa génération, souvent comparé à Steve Jobs. Sa popularité n’a fait que monter ces deux dernières années.

Originaire du Hebei, Lei Jun n'était pourtant pas si célèbre en Chine, car peu de personne savaient ce qu’était UCWEB, un navigateur pour les téléphones mobiles, ou Kingsoft, la plus grande société de logiciels de bureau en Chine. Mais depuis que cet homme a lancé sa société de téléphones portables, il s’est fait connaitre avec sa création Xiaomi.

Xiaomi

*Xiaomi 小米 signifie en chinois « Petit Riz », ou « Millet » : il s’agit de céréales vivrières, à très petites graines, cultivées principalement dans les zones sèches.

XiaoMi est la Start Up montante en Chine, elle propose des smartphones et ne s'est pas cachée de vouloir suivre les traces d'Apple. Pour créer un smartphone de qualité, Lei Jun a même traqué les mêmes fournisseurs et a utilisé les mêmes composants que la firme de Cuppertino.

Il a décidé ensuite de vendre son produit, le Mi 1s, à la moitié du prix de l’iPhone. Soulignons qu'en Chine, les téléphones s’achètent sans abonnement, et au prix fort.

Via leur site Internet http://www.xiaomi.com/

Xiaomi a commencé à vendre son 1er produit : le Xiaomi 1s. Le résultat est étonnant: 200 000 téléphones Xiaomi s’arrachent le premier jour !

Etudions ensemble la stratégie de Xiaomi.

Etape numéro 1 : provoquer l’état de manque

Tout comme Apple, Xiaomi a pratiqué la « stratégie de la faim » : ils ont lancé une grande opération de communication, des prix attractifs et n’ont pas mis volontairement assez de produits en vente sur le marché, provoquant une insuffisance. La demande devient alors supérieure à l’offre provoquant une vague d’optimisme sur le succès du téléphone.

Cette première étape a permis à Xiaomi de réussir à attirer l’attention des médias locaux et du grand public.

Etape numéro 2 : la bonne réputation

Le CEO de Xiaomi a compris que la réputation d’un smartphone était très importante. Il a décidé de soigner la réputation de son produit sur le marché chinois, et a lancé une campagne autour de la qualité de son produit auprès des personnes d'influence : magazines spécialisés, jeunes geeks ou autre leader d’opinion. Il a alors reçu des dizaines de milliers de critiques favorables.

Des marges normales : la société est alors très agressive et communique sur le prix faible de leur produit, en clamant haut et fort que  Xiaomi  fait des marges « normales ».

La Chine est un grand marché du low cost, le faible pouvoir d’achat de la population, ajoutée au faible coût de la main d’œuvre, rend la compétition par les prix toujours très active.

Etape 3 : le Community Management

Cette jeune marque a su s’intégrer auprès de la jeune communauté des geeks chinois, des jeunes hommes souvent nationalistes, qui rêvent de voir des sociétés chinoises concurrencer les plus grands. Aujourd’hui il s’appuie sur une grande communauté qui l’aide à propager la bonne parole à travers le pays.

En Chine comme ailleurs, 10% des personnes influencent la totalité de la population. Les jeunes geeks passionnés d’informatique et de bijoux électroniques sont aujourd’hui acquis à sa cause, et sont des influenceurs de qualité dans leur domaine auprès de leurs communautés ou auprès de leurs fans.

Etape 4 : écouler des volumes

Grâce au large réseau de distribution et  aux partenariats établis avec les deux géants de la téléphonie mobile, China mobile et China Telecom, Xiaomi a permis de vendre 3.5 millions d’unités de leur premier smartphone sur le marché chinois.

Xiaomi s’est positionné clairement sur du low cost et a eu une politique très agressive, en proposant son Smartphone à 1500rmb, soit environ 170 euros, un des moins cher du marché.

En 2 ans seulement, Xiaomi est devenue la 5e société en Chine en terme de notoriété pour les smartphones (d’après une étude Baidu) derrière Apple, Samsung, HTC et Nokia.

Voici la courbe des ventes (source Chinaventures) 

Qui est Lei Jun, celui que l’on appelle le Steve Jobs Chinois ?

Lei Jun éprouve une profonde admiration pour le personnage charismatique d’Apple. Il utilise les meilleurs pratiques du gourou américain pour diriger son entreprise :

Il exhorte ses collaborateurs à penser différemment, à se surpasser et à travailler dur.

Ses présentations sont clairement calquées sur le modèle de Steve Jobs lors des lancements de produits.

Lei Jun est un personnage charismatique, il travaille dur, et soigne son « personal branding ». Signe de sa popularité, il compte 3,3 millions de fans sur son Weibo (le twitter chinois), tient à jour son blog personnel ou encore accorde de nombreuses interviews aux magazines locaux ou à Forbes, par exemple, à l’international.

Tout comme le gourou d’Apple, il soigne ses lancements et organise de grands shows.

Cette vidéo a été visionnée 1,145 million de fois depuis le 16 août. 

Une comparaison des 2 personnages est-elle possible ?

En Chine, on vous répondra « oui ». Ces deux personnages charismatiques ont beaucoup en commun : dynamisme, exigence, ambition, même les mimiques ; cependant ils ont des visions différentes. 

1 -Tout d’abord, la grande qualité de Steve Jobs était la créativité et cette volonté d’innover. Ce n’est aujourd’hui pas une vertu chinoise. Celle-ci préfère s’inspirer dans un premier temps et ensuite perfectionner le produit, comme le prouve une nouvelle fois ce cas.

2- Ensuite, Steve Jobs a toujours voulu positionner son produit comme un produit Haut de Gamme, High Tech, ce qui diffère de la vision bon marché de Xiaomi.

3- Enfin, Steve Jobs est Steve Jobs, il ne s’inspire de personne, il est juste lui. Lei Jun est au contraire un opportuniste qui aime se faire comparer au plus grand gourou du monde de la téléphonie pour faire augmenter son image et sa notoriété.

Xiaomi fait certes sensation en Chine, mais n’a pas (encore) révolutionné le monde de la téléphonie, hormis le positionnement low cost du produit.

Ce smartphone pourrait arriver en Europe, aux Etats Unis et venir déranger les géants, et grignoter des parts de marché, car il y aura de partout toujours une place pour un concurrent qui propose un produit de bonne qualité avec des prix cassés, et cela Lei Jun l’a bien compris.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Adam
- 13/09/2012 - 09:15
Copier-coller
Mieux que Samsung: ils copient non seulement le téléphone, mais aussi le site internet et même Steve Jobs!