En direct
Best of
Best of du 4 au 10 mai 2019
En direct
ATLANTIC-tac
Des montres qui se prennent pour des grenouilles, qui partent à la conquête de Mars et qui réconcilient rappeurs et parachutistes : toute l'actu horlogère...
Publié le 17 août 2012
... et aussi : Yohan Blake disqualifié à cause de sa montre ? Boudant le sponsor officiel Omega, le coureur jamaïcain a préféré porter sa montre de luxe Richard Mille à 500 000 dollars lors de la finale du 100 mètres aux JO de Londres.
Journaliste, éditeur français de Business Montres et Joaillerie, « médiafacture d’informations horlogères depuis 2004 » (site d’informations basé à Genève : 0 % publicité-100 % liberté), spécialiste du marketing horloger et de l’analyse des marchés de...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Grégory Pons
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Journaliste, éditeur français de Business Montres et Joaillerie, « médiafacture d’informations horlogères depuis 2004 » (site d’informations basé à Genève : 0 % publicité-100 % liberté), spécialiste du marketing horloger et de l’analyse des marchés de...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
... et aussi : Yohan Blake disqualifié à cause de sa montre ? Boudant le sponsor officiel Omega, le coureur jamaïcain a préféré porter sa montre de luxe Richard Mille à 500 000 dollars lors de la finale du 100 mètres aux JO de Londres.

Les trente ans de la montre qui réconcilie rappeurs et paras

Il y a trente ans, la maison japonaise Casio lançait une montre « antichocs » en nous promettant qu’elle résistait mieux que les autres aux mauvais traitements. La marque a tenu parole et la G-Shock est devenue à la fois une montre-icône de la fin du XXe siècle (de nombreux créateurs musicaux lui ont rendu hommage) et la montre-outil préférée des baroudeurs : rappeurs et parachutistes, même combat au poignet ! Pour cet anniversaire, qui nous rappelle que le design de cette montre incassable n’a pas changé en trois décennies, Casio lance une série de G-Shocks rouges comme le soleil levant qui est le symbole du Japon. Seule concession à la mode : un peu d’or (plaquage) semé sur le cadran...



L’horlogerie suisse vient d’atterrir sur Mars

La planète rouge en gros, mieux qu’avec Curiosity et à votre poignet : après avoir « marché » sur la Lune avec Omega, la Suisse horlogère s’attaque à la planète Mars. La jeune marque Cyrus (nom de baptême qui fait référence à Cyrus le Grand, autocrate d’il y a 2 500 ans) vient de créer la première montre qui affiche en trois dimensions la rotation de la planète Mars, qui tourne un peu plus lentement que la Terre (24 heures, 37 minutes et 22 secondes). C’est la première montre mécanique « martienne » de toute l’histoire horlogère et elle s’annonce plutôt compliquée, avec des heures affichées par des « dés » (partie gauche du cadran) rouges pour le « jour martien », bleu pour la nuit, des secondes qui tournent avec les minutes dans deux disques au centre du cadran et une date « rétrograde » (arc de cercle à droite du cadran). De la très haute horlogerie créative en hommage à la prochaine étape du grand rêve de l’humanité...

La grenouille qui se prenait pour une montre (ou l’inverse !)

Les Dentrobatidae sont d’adorables petites grenouilles amazoniennes, très colorées mais dénommées « Poison Dart Frog » en anglais parce que leur peau contient une substance toxique, la batrachotoxine, dont les tribus locales empoisonnaient leurs flèches. Un gramme de cette toxine suffirait à tuer 100 000 personnes ! C’est peut-être parce que les concepts de la nouvelle génération horlogère sont eux aussi... neurotoxiques pour les marques conservatrices que la dernière création de MB&F a été rebaptisée Poison Dart Frog : pour lire l’heure, il faut regarder dans les yeux ce batracien des jungles urbaines, qui joue la carte de la séduction en gris/noir mat ponctué de touches d’or...



La montre ou la médaille d’argent ?

Yohan Blake, triple médaille d’argent jamaïcaine sur 100, 200 et relais 4 x 100 m à Londres, s’est fait prendre par la patrouille : il a osé porter sa montre Richard Mille en finale du 100 m. C’était la première fois qu’un athlète s’alignait avec une montre de luxe dans une finale olympique : il s’agit d’une montre hyper-légère, facturée 600 000 dollars, la même que porte Rafael Nadal dans les tournois. Problème : concurrente de Richard Mille, la marque Omega est le seul partenaire horloger des Jeux olympiques et elle n’a pas apprécié qu’on parle plus de cette montre que de son chronométrage officiel. Donc, le CIO a été saisi : il enquête sur cette infraction aux règles des Jeux. Yohan Blake pourrait se faire disqualifier et y perdre sa médaille : c’était le plus gros buzz horloger de trois semaines londoniennes.

L’ambassadeur se retrouve en slip...

Non content d’avoir à supporter Richard Mille dans un 100 m où tout le monde a oublié le chrono, il faut dire que la marque Omega a également dû supporter le détournement de son « ambassadeur » de longue date dans les bassins. Le nageur Michael Phelps – le seul homme à avoir jamais raflé vingt médailles d’or dans les compétitions olympiques – vient en effet d’être recruté par Louis Vuitton, qui le fait poser en slip dans une baignoire. Sans montre au poignet ! La puissance de feu publicitaire de Louis Vuitton fera la différence : il sera désormais difficile de prendre le champion au sérieux quand il viendra nous parler de ses montres Omega...



Encore plus d’actualité sur les montres, ceux qui les font et ceux qui les portent ? Encore plus de coups de projecteur sur les coulisses de l’horlogerie ? Rendez-vous dans les pages du seul quotidien international de l’horlogerie : Business Montres...

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Pôle Emploi n’aime pas qu’on dise qu’il est peu efficace dans son accompagnement des chômeurs mais qu’en est-il concrètement ?
02.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
03.
Immobilier : l’idée folle de la mairie de Grenoble pour protéger les locataires mauvais payeurs
04.
La taxe carbone va prendre l’avion, très bonne idée, sauf que ceux qui vont payer ne sont pas ceux que l’on croit
05.
Faut-il se résoudre à une situation à l’israélienne alors que le Sahel tend à devenir un nouvel Afghanistan ?
06.
La République des taxeurs fous se porte bien
07.
Vidéo de Vincent Lambert : son épouse va porter plainte
01.
Semaine à haut risque pour Emmanuel Macron : les trois erreurs qu’il risque de ne pas avoir le temps de corriger
02.
Pôle Emploi n’aime pas qu’on dise qu’il est peu efficace dans son accompagnement des chômeurs mais qu’en est-il concrètement ?
03.
Immobilier : l’idée folle de la mairie de Grenoble pour protéger les locataires mauvais payeurs
04.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
05.
Pétition anti-Delon : l’erreur psychologique majeure commise par ceux qui croient que le bonheur serait garanti dans un monde 100% bon sentiment
06.
Le Monde a découvert une nouvelle et grave pathologie : la droitisation des ados !
01.
Mondialisation, libre-échange et made in France : l’étrange confusion opérée par François-Xavier Bellamy
02.
Appel des personnes en situation de handicap ou familles concernées pour sauver Vincent Lambert d’une mort programmée
03.
Pétition anti-Delon : l’erreur psychologique majeure commise par ceux qui croient que le bonheur serait garanti dans un monde 100% bon sentiment
04.
Chômage historiquement bas mais travailleurs pauvres : le match Royaume-Uni / Allemagne
05.
De l'art d'utiliser les morts : et Nathalie Loiseau enrôla Simone Veil dans sa campagne
06.
Emmanuel Macron, l’Europe, le RN et les Gilets jaunes : un cocktail détonnant de vérités et d’erreurs intellectuelles ou politiques majeures
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
ledimi
- 19/08/2012 - 16:48
Honteux
Juger une personne sur ce qu il porte et non sur sa performance. Ca veut dire quoi ces jeux, Une marque peut disqualifier une personne car il n'a pas la bonne marque au poignet (shame). Peu de gens peuvent s'offrir ce genre de montre. Quand un athlete courre je regarde pas sa montre et de plus pour voir la marque de la montre il faut un gros zoom dessus. Les jeux devraient pas avoir de sponsors et les athletes le droit de porter ce qu ils veulent.
Ravidelacreche
- 18/08/2012 - 09:40
Yohan Blake disqualifié à cause de sa montre
Comme Julien Dray !