En direct
Best of
Best of du 30 novembre au 6 décembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Affaire d’espionnage russe en Haute Savoie, qui manipule qui ?

03.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

04.

Entrepreneurs : Tous en grève !! Petite leçon de chose aux Français qui soutiennent le mouvement

05.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

06.

Yann-Arthus Bertrand prépare son décès ! Il a chez lui un "cercueil biodégradable". Son corps l'est également

07.

Retraites : cette spirale infernale qui risque de plomber aussi bien le gouvernement que les syndicats

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

03.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

04.

PISA : l’école primaire, cette machine à fabriquer de l’échec

05.

Pourquoi les seniors doivent absolument se préoccuper d’ingérer suffisamment de vitamine K

06.

Retraite : la grève va tuer le projet du gouvernement mais faire la fortune des plans d’épargne par capitalisation

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

03.

Réchauffement climatique : respect des engagements ou pas, les températures pourraient grimper de 3°C d'ici la fin du siècle

04.

Abus de droit ? Le CSA de plus en plus contestable

05.

Egalité (mais juste pour moi) ! Les Français sont-ils les pires tartuffes qui soient en matière d’aspiration à la justice sociale ?

06.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

ça vient d'être publié
pépite vidéo > International
Images impressionnantes
Nouvelle-Zélande : lourd bilan après l'éruption du volcan de White Island
il y a 24 min 59 sec
décryptage > International
CCG

Sables mouvants dans le Golfe : le dernier sursaut du Roi Salmane pour la paix

il y a 1 heure 59 min
décryptage > Environnement
Convergences

Retraites : l’heure de la divagation des luttes a sonné

il y a 2 heures 41 min
décryptage > Economie
Complexité

Fraude massive à la TVA dans le e-commerce : pourquoi il est urgent de simplifier notre système fiscal

il y a 3 heures 48 min
décryptage > France
SOS productivité

L’efficacité des organisations : grande oubliée de la réflexion en matière de politiques publiques et privées

il y a 4 heures 13 min
décryptage > Social
Atlantico Business

Retraite : les partenaires sociaux ont négocié pendant 18 mois sans interruption pour en arriver aujourd’hui à exiger de tout remettre à plat. Mais qu’ont-ils fait pendant tout ce temps ?

il y a 4 heures 38 min
décryptage > France
Perdant perdant

Retraites : cette spirale infernale qui risque de plomber aussi bien le gouvernement que les syndicats

il y a 5 heures 1 min
pépites > Economie
Fraude
E-commerce : Fraude à la TVA massive découverte par Bercy
il y a 22 heures 21 min
décryptage > Economie
LES ENTREPRENEURS PARLENT AUX FRANÇAIS

Entrepreneurs : Tous en grève !! Petite leçon de chose aux Français qui soutiennent le mouvement

il y a 1 jour 27 min
décryptage > Culture
Atlanti-culture

Théâtre : "Berlin 33" de Sébastien Haffner : Seul (en scène et dans la salle) face à Hitler

il y a 1 jour 33 min
pépites > Social
Syndicats vs gouvernement
"Mardi noir" à la veille de la présentation du projet de réformes des retraites
il y a 1 heure 7 min
décryptage > Social
Sauver les retraites, oui. Mais lesquelles…?

Mais qui croit encore que la France dispose du meilleur système de retraites au monde ?

il y a 2 heures 20 min
décryptage > Science
Parker Solar Probe

Jamais une mission spatiale ne s’était autant approchée du soleil. Voilà ce que la Nasa en a appris

il y a 3 heures 32 min
décryptage > Religion
Allah, des sous !

Imam, c'est pas un métier... Et c'est bien pour ça qu'ils sont si rares

il y a 4 heures 3 min
décryptage > Economie
Vers des guerres commerciales sans issue ?

OMC : le système d’arbitrage des conflits commerciaux poussé à la panne sèche par les Etats-Unis

il y a 4 heures 22 min
décryptage > Environnement
Fibre sociale

Grève du 5 décembre : le conflit social sur les retraites place écolos & décroissants au pied de leurs 1001 contradictions

il y a 4 heures 45 min
Rien que ça !
Chicha, piscine gonflable et système "chromecast" : les objets improbables dont disposait un détenu dans sa cellule de prison
il y a 21 heures 52 min
décryptage > Culture
Atlanti-culture

"Le chant du périnée" : Une conférence musicale pianotée par André Manoukian

il y a 1 jour 22 min
décryptage > Culture
Atlanti-culture

"La fin de l’individu ; voyage d’un philosophe au pays de l’intelligence artificielle" de Gaspard Keonig : Bientôt la naissance d’une intelligence égale à celle de l’Homme ?

il y a 1 jour 28 min
light > Media
Franche rigolade
Johson, Trudeau et Macron se moquant de Trump à l'Otan : SNL recrée la vidéo et parodie les trois chefs d'Etat
il y a 1 jour 52 min
© Reuters
Et si l'Europe redevenait le centre du monde ?
© Reuters
Et si l'Europe redevenait le centre du monde ?
Politique fiction

Voilà comment l’Europe pourrait à nouveau dominer le monde

Publié le 17 août 2012
Malgré la crise de l'euro, des solutions existent pour redresser le continent.
Jean-Sébastien Hongre, entrepreneur sur Internet, est l’auteur de Un père en colère aux Editions Max Milo et d’Un joueur de poker chez Anne carrières.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Sébastien Hongre
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Sébastien Hongre, entrepreneur sur Internet, est l’auteur de Un père en colère aux Editions Max Milo et d’Un joueur de poker chez Anne carrières.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Malgré la crise de l'euro, des solutions existent pour redresser le continent.

Après avoir fini mon dernier article dénonçant le manque évident de combativité des élites issues des années 70, comme par réaction, j’ai été visité le soir même par un curieux rêve, un rêve optimiste : de nouveaux dirigeants avaient été élus par le peuple européen; la liste qui l’avait emportée était la seule à avoir élaboré un projet de civilisation nommé « Cap Europe 2030 », un nom de programme dont les hommes de communication avaient moqués le manque de créativité. Mais les peuples ne s’attardaient plus sur la forme, l’urgence nécessitait du fond, le temps des idées était revenu, chaque citoyen avait lu les programmes. A la surprise de tous les médias, Cap Europe 2030 avait obtenu la majorité au parlement Européen et avait formé un gouvernement.

Le projet se mettait en place

Je voyais la Banque centrale prêter aux Etats à 3% pour les dépenses d’investissement qui entraient dans le plan, le reste étant financé par les marchés qui imposaient une rigueur de gestion aux politiciens les plus versatiles. De nombreux entrepreneurs se lançaient dans le combat avec toute leur énergie.

Je survolais les pays du sud de l’Europe et y découvrais des centaines de milliers d’hectares couverts d’immenses champs de panneaux solaires en cours d’installation. J’entendais des ingénieurs allemands conseiller les ingénieurs espagnols pour la mise en place des installations qu’ils leur livraient. Les Français en charge des infrastructures qui irriguaient d’énergie toute l’Europe étaient de la fête. Une industrie puissante naissait. On produisait aussi en masse des éoliennes qui couvraient les pays nordiques, les cotes françaises, belges, hollandaises et anglaises.

A la commission, sous les ordres du gouvernement, avec ruse, on édictait sans cesse des règles et des normes qui freinaient ou bloquaient les produits concurrents asiatiques à bas cout et par là, on permettait à une vraie filière industrielle de se recréer en Europe. Enfin, on avait décidé de défendre nos intérêts. Bien sur, on exportait un peu moins d’Airbus, et d’autres produits à valeur ajoutée en Asie mais somme toutes, les milliers d’ingénieurs licenciés avaient pu se recaser dans nos industries naissantes. Et des centaines de milliers de nouveaux emplois avait été créés en Europe dans les usines qui renaissaient partout. On avait même du aller chercher des retraités pour retrouver un peu de ce savoir faire qu’on avait été a deux doigts de laisser disparaitre. Il s’en était fallu que l’Europe ne soit plus qu’un dispensaire miséreux pour touristes étrangers. Le chômage baissait enfin à 5% et son cortège de vices et de coûts cachés disparaissait.

Le vaste projet d’indépendance énergétique nous affranchissait de la dépendance au pétrole. La filière du tout électrique explosait, et là encore, la commission veillait pour sauvegarder notre savoir faire et protéger nos filières. Un grand programme de recherche impliquant des chercheurs et ingénieurs de toute l’Europe permettait de développer des solutions de stockage de l’électricité.

Dans les grandes Ecoles d’ingénieur, la filière finance avait été supprimée et on incitait les plus brillants esprits à travailler dans l’économie réelle, à créer, à innover, à inventer, à faire du progrès un progrès pour tous. La finance redevenait ce qu’elle aurait du rester ; un métier de banquier.

La filière de recyclage constituait aussi un puissant axe de développement et avec le temps notre savoir faire devenait une nécessité vitale dans la plupart des continents ; avec 8 Milliards de bouches à nourrir, l’heure n’était plus au gâchis.

Pour rembourser sa dette, les Européens devaient travailler plus, plus longtemps, payés autant. Ils ne l’acceptaient que parce qu’un plan de développement des systèmes d’informations avait permis de déployer partout des centres de télétravail, assurant à chacun la possibilité de travailler à coté de chez lui. Les 2 heures de transport quotidien, inutiles, éreintant, consommateurs de CO2 devinrent un vague souvenir, une absurdité dont on se demandait comment on avait pu l’accepter tant de décennies. Ce temps gagné améliorait la qualité de la vie et donnait aux parents le temps d’élever à nouveau correctement leurs enfants. Les villes perdaient de leur attrait et le prix du m2 baissant, chacun vit son niveau de vie rester stable malgré les remboursements de la dette.

Les habitudes alimentaires poussées par Cap Europe 2030 développèrent des filières locales ; on privilégiait partout la qualité à la quantité. On mangeait de la viande moins souvent mais Dieu que son gout était vrai. On attendait 6 mois de plus pour avoir le nouveau Smartphone mais on éprouvait l’authentique plaisir de l’avoir désiré plus longtemps.

Avec les années, l’Europe se relevait, indépendante, fière, et devenait un modèle pour le monde. Les US accrochés à leur gaz de schiste et à leur modèle de consommation comme des junkies à leurs doses de coke n’évitaient la faillite qu’à coup de planche à billet. Sa population en était lasse, aspirait à la légèreté d’un nouveau mode de vie. Même la Chine finissait par chercher à copier notre modèle.

Dans les cités naissaient une nouvelle classe ouvrière, digne, et le Parti de gauche s’y implantait en associations, activités, et syndicats. Des jeunes s’engageaient. Mélenchon n’était plus un vague cousin du « Bane » de Batman 3 qui coupait la tête des riches, il faisait désormais des discours utiles pour le pays. On finissait presque par le trouver réaliste, ce qui avait tendance à l’irriter.

L’Europe en 2030 était donc apaisé, installé durablement dans le progrès et la qualité de la vie.

Bien sur, je me suis réveillé. Je me rappelais de tout, conscient que tout cela m’était venu de mes dernières lectures, notamment de l’excellent « Décompression » de Dessertine. Instinctivement j’ai allumé la radio et j’ai appris qu’en France le débat portait sur le montant de l’allocation scolaire de rentrée et l’augmentation probable de la CSG.

«Et ben… C’est pas gagné » ai-je songé…

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Affaire d’espionnage russe en Haute Savoie, qui manipule qui ?

03.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

04.

Entrepreneurs : Tous en grève !! Petite leçon de chose aux Français qui soutiennent le mouvement

05.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

06.

Yann-Arthus Bertrand prépare son décès ! Il a chez lui un "cercueil biodégradable". Son corps l'est également

07.

Retraites : cette spirale infernale qui risque de plomber aussi bien le gouvernement que les syndicats

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

03.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

04.

PISA : l’école primaire, cette machine à fabriquer de l’échec

05.

Pourquoi les seniors doivent absolument se préoccuper d’ingérer suffisamment de vitamine K

06.

Retraite : la grève va tuer le projet du gouvernement mais faire la fortune des plans d’épargne par capitalisation

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

03.

Réchauffement climatique : respect des engagements ou pas, les températures pourraient grimper de 3°C d'ici la fin du siècle

04.

Abus de droit ? Le CSA de plus en plus contestable

05.

Egalité (mais juste pour moi) ! Les Français sont-ils les pires tartuffes qui soient en matière d’aspiration à la justice sociale ?

06.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

Commentaires (18)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
titine
- 20/08/2012 - 21:30
C'est beau le rêve, mon brave !
Il ne sera pas, même après ta mort... Alors redescends sur terre et prépares toi car en revanche tout va éclater et de ton vivant !!!
MONEO98
- 18/08/2012 - 19:29
bisounourseries
je n'ai pas compris pourquoi les américains seraient obligés de faire marcher la planche à billets à cause du gaz de schiste?????
par contre comme l' énergie solaire n'existe que subventionnée par les contribuables soit ils paieront beaucoup et donc l'argent qu'ils n'auront plus ne sera plus dépenser sur d'autres secteurs provoquant d'autres problèmes soit on augmentera de beaucoup les tarifs électriques entrainant le caractère non concurrentiel des activités usant beaucoup d'électricité et tuant dans l'oeuf une autre activité bidon la voiture électrique n'existant que par les commandes publiques et la " subventionnite"
Il est certain que tout le "monde "vivant de subventions va essayer de continuer à vivre sur la bête au nom de l'intérêt général bien entendu
Souhaitons à l'inverse que la réalité finisse par s'imposer dans notre pays: aligner en pourcentage le niveau des dépenses publiques sur celui de l'Allemagne serait un exploit (-10%)
Enlisant ce texte je me dis que Bisounoursland est plus jamais d'actualité alors que sans changement notre avenir c'es la Grèce
robert
- 18/08/2012 - 19:12
Quelle horreur
Ce continent hégémonique doit rester ce qu'il est : un centre commercial sans puissance politique et militaire !!