En direct
Best of
Best of du 24 au 30 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Laeticia Hallyday craque pour Jalil Lespert; Laetitia Casta attend son 4ème; Kim Kardashian fête ses 40 ans en string; Jennifer Lawrence invite ses copines dans le lit conjugal; la maitresse de Brad Pitt le plaque pour un vieux; Loana va mieux; Louane bof

02.

Une certaine gauche s’étrangle des accusations de complicité avec l’islamisme mais sera-t-elle capable d’en tirer des leçons sur ses propres chasses aux fachos imaginaires ?

03.

Bahar Kimyongür : "Dans sa fuite en avant, Erdogan n'hésitera pas à faire flamber le danger islamiste en France"

04.

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

05.

Malika Sorel : "Emmanuel Macron commet une grave erreur dans sa stratégie face à l’islamisme"

06.

Grand remplacement : la double intimidation qui nous empêche de regarder la réalité en face

01.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

02.

Islamisme : pour Alain Juppé, "plus que du séparatisme, c'est un esprit de conquête"

03.

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

04.

Plus odieuse que les caricatures de Mahomet, la caricature d'Erdogan

05.

Voici comment et pourquoi Hollande et le CFCM sont bizarrement devenus islamophobes

06.

Reconfinement généralisé : les failles (masquées) de la détermination affichée par Emmanuel Macron

ça vient d'être publié
pépites > France
Attaque
Lyon : un prêtre orthodoxe blessé par balle ; l'assaillant en fuite
il y a 5 heures 27 min
pépite vidéo > Culture
Disparition
15 des meilleures scènes de Sean Connery en Bond, James Bond
il y a 9 heures 16 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le Menhir d'or" : Du pur Goscinny et Uderzo, en images et en sons

il y a 11 heures 12 min
pépite vidéo > Religion
Religions
L'archevêque de Toulouse, Robert Le Gall, se dit contre le droit au blasphème
il y a 12 heures 13 min
pépites > Terrorisme
Débandade
Seuls 26% des Français font confiance au gouvernement pour lutter contre le terrorisme
il y a 13 heures 15 min
décryptage > France
Justice

Le fondement juridique des amendes liées aux violations bénignes du reconfinement est-il solide ?

il y a 14 heures 7 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

L’économique française a rebondi de 18 % au 3ème trimestre, preuve que le système de production peut tenir, à condition qu’on lui fiche la paix...

il y a 14 heures 37 min
décryptage > Justice
Bonnes feuilles

Pierre Gide : le quotidien difficile d’un avocat sous l’Occupation

il y a 14 heures 47 min
décryptage > International
J-4

Bidenomics : quel impact pour l’économie d’un (éventuel) président démocrate ?

il y a 14 heures 48 min
rendez-vous > People
Revue de presse people
Laeticia Hallyday craque pour Jalil Lespert; Laetitia Casta attend son 4ème; Kim Kardashian fête ses 40 ans en string; Jennifer Lawrence invite ses copines dans le lit conjugal; la maitresse de Brad Pitt le plaque pour un vieux; Loana va mieux; Louane bof
il y a 14 heures 49 min
pépites > France
On en a gros
Reconfinement : des maires refusent la fermeture des commerces non-alimentaires
il y a 7 heures 54 min
light > Culture
Disparition
L'acteur Sean Connery est décédé à l'âge de 90 ans
il y a 9 heures 41 min
pépites > Terrorisme
Danger
Menace terroriste : "On affronte des masses qui veulent nous détruire", alertent les services de renseignement
il y a 11 heures 52 min
pépites > International
Soumission
Caricatures : Justin Trudeau veut un débat sur des "exceptions" à la liberté d'expression
il y a 12 heures 33 min
décryptage > France
Pour nous sonne le glas

On est chez nous ? Non, ils sont chez nous !

il y a 14 heures 42 sec
décryptage > Santé
Apéros vidéo

Comment gérer la consommation d’alcool pendant le confinement ?

il y a 14 heures 18 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

GIGN - RAID : aux origines de la création des unités d’élite

il y a 14 heures 46 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Savoir repérer les manipulateurs : comment dire non à une personne malveillante et manipulatrice ?

il y a 14 heures 47 min
décryptage > International
Exemple

Petites leçons venues des Etats-Unis pour les conservateurs français

il y a 14 heures 49 min
décryptage > Société
Changement de visage

Grand remplacement : la double intimidation qui nous empêche de regarder la réalité en face

il y a 14 heures 51 min
© Reuters
L'Iran devrait couper Internet d'ici 2013, dans dix-huit mois exactement, pour le remplacer par un système intranet.
© Reuters
L'Iran devrait couper Internet d'ici 2013, dans dix-huit mois exactement, pour le remplacer par un système intranet.
Pare-feu

Le plan de l'Iran pour se passer d'Internet d'ici l'année prochaine

Publié le 14 août 2012
Le ministre iranien des Télécommunications a annoncé que l'Iran allait se doter d'un système intranet, pour se protéger des cyber-attaques, mais aussi museler les dissidents.
Atlantico.fr
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Rédaction Atlantico
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le ministre iranien des Télécommunications a annoncé que l'Iran allait se doter d'un système intranet, pour se protéger des cyber-attaques, mais aussi museler les dissidents.

La fin d'Internet en Iran ? C'est en tout cas ce vers quoi se dirige le pays. Début août, le ministre iranien des Télécommunications Reza Taghipour explique lors d'une conférence donnée à l'Université Amir Kabir à Téhéran que l'Iran devrait couper Internet d'ici 2013, dans dix-huit mois exactement, pour le remplacer par un "réseau national d'information", un système intranet. Premiers pas : que tous les ministères et les corps de l'Etat soient offline dès septembre 2012. Le reste suivra.

L'objectif assumé est de se protéger des cyber-attaques. "La mise en place du réseau national de renseignement permettra de créer une situation dans laquelle les précieux renseignements du pays ne seront plus accessibles à ces une ou deux puissances" qui contrôlent l'Internet mondial.

En ligne de mire du ministre iranien : les Etats-Unis et Israël. Avant d'être fuité sur Internet et d'apparaître dans les systèmes informatiques de plusieurs autres pays, un virus, surnommé Stuxnet par les spécialistes, avait infecté l'usine d'uranium iranienne de Natanz dès 2010. Or ce virus a été identifié comme un élément du programme secret "Olympic Games" impulsé par le prédécesseur du Président américain Barack Obama. Et le monde de découvrir alors que les Etats-Unis et Israël ont développé ensemble un ver informatique pour s'attaquer à des systèmes iraniens.

Des programmateurs de l'agence de sécurité nationale américaine ont en effet collaboré avec une unité spéciale de guerre électronique de Tsahal pour mettre au point Stuxnet, un virus décrit comme une cyber arme censée détruire une cible industrielle déterminée. Le fait que Stuxnet soit une réussite – le virus ayant provoqué l'autodestruction d'un cinquième des centrifugeuses iranienne, entraînant donc un retard compris entre 18 et 24 mois pour le programme d'enrichissement d'uranium – explique que l'Iran veuille se protéger des cyber-attaques.

Mais en partie seulement. En se dotant d'un intranet, la république islamique cherche également à rendre plus facile le contrôle des dissidents à l'intérieur du pays. Ces derniers ne pourront en effet plus se servir d'Internet pour dénoncer les agissements du gouvernement, et seront forcés de passer par ce réseau fermé contrôlé par l'Etat pour communiquer avec le monde extérieur. Et voilà comment on bâillonne l'opposition...

Reza Taghipour ne s'est d'ailleurs pas caché de ces objectifs. Cité par l'agence iranienne FARS, il a en effet expliqué que l'Internet était un réseau sur lequel on ne pouvait se fier, et plus particulièrement en temps de crise, se référant très probablement au rôle des réseaux sociaux lors du printemps arabe. En 2009, l'Iran avait coupé l'accès à Facebook dans le pays, suite au rôle qu'avait joué le site fondé par Mark Zuckerberg dans les manifestations lors de l'élection présidentielle.

Mais se débarrasser d'Internet pourrait s'avérer plus compliqué que prévu. Le système intranet envisagé ressemble à une version du pare-feu mis en place par la Chine, avec toutefois moins de points de pénétration. Le problème pour le gouvernement iranien est que les réseaux intranet ne sont pas des barrières hermétiques et peuvent être piratés, en particuliers si les "cyber-guerriers" se trouvent à l'intérieur du pays.

Un spécialiste iranien de la cyber-sécurité interviewé par The Telegraph, Nima Rashedan, affirme par ailleurs que le réseau domestique envisagé par l'Iran ne sera probablement pas efficace. "En ce qui concerne la cyber-sécurité, l'Iran est l'un des pays les moins avancés que je connais. En raison des dysfonctionnements du gouvernement, je ne pense pas qu'ils seront capable de mettre au point le réseau intranet qu'ils souhaitent" a-t-il ainsi déclaré.

Mais l'Iran pourrait s'inspirer de la Corée du Nord qui a lancé dès 2000 son propre système intranet, baptisé Kwangmyong, qui n'autorise qu'une poignée d'individus à utiliser Internet.

Si l'Iran a déjà commencé à bloquer les sites qui utilisent la sécurité SSL et a interdit l'usage de Gmail, le leader suprême iranien Ali Khamenei a déjà publié plusieurs photos sur son compte Twitter via Instagram. Il y en a un à qui Internet risque de manquer...

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (6)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
phranck
- 15/08/2012 - 16:58
enfin une opportunite
Vendons leur (ou a echanger contre du petrole de brute) les serveurs et terminaux Minitel... 3615 code Kinenveuplus
Sossa
- 15/08/2012 - 08:06
En bon français
On dit "programmeur" pour un être humain qui programme un ordinateur. Les "programmateurs", c'est dans les machines à laver. Encore qu'il aient servi à arrêter des centrifugeuses, alors...
Le gorille
- 15/08/2012 - 01:51
Ironie...
Eh oui ! C'est ausi comme cela que je l'avais comprise, cette fermeture de la Toile en France. Mais voilà, l'ironie est souvent si incomprise !
Seul remède ne pas en faire... sans se prendre trop au sérieux soi-même. C'est une discipline si exigeante que je suggère de procéder comme les informaticiens : à la fin du texte, utiliser leurs signes cabalistiques tels que... :-) ! ou encore mdr !
Il va de soi qu' à la fermeture de la Toile programmée par Flanby en 2016, un an avant l'échéance, il ne sera alors plus nécessaire d'écrire quoi que ce soit... LoL