En direct
Best of
Best of du 1er au 7 août
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L’Europe a-t-elle déjà perdu face à la Turquie ?

02.

Rimbaud était une "caillera" ! C’est un prestigieux spécialiste de son œuvre du nom de Yassine Belattar qui nous l’apprend

03.

Insécurité : mais pourquoi l'Etat s'apprête-t-il à tuer le seul outil statistique un peu fiable ?

04.

La pandémie a transformé les champs de pétrole en champs de ruines

05.

Et si l’Univers ne s’expliquait pas par un Big Bang originel mais par un Grand Rebondissement ?

06.

Coronavirus : l’automne de toutes les inconnues

07.

Islamistes et liberté d’expression : ça empire depuis Charlie; Affaire Girard : Anne Hidalgo se venge des Verts; BHL, Justine Lévy, Carla Bruni : Raphaël Enthoven prend sa (sacrée) revanche; Le MoDem lorgne sur les députés LREM à la dérive

01.

La dégringolade de la France dans le top 10 des puissances économiques mondiales est-il purement mécanique (lié à notre démographie et au développement des pays sous-développés à forte population) ou le reflet d’un déclin ?

02.

Explosion de la violence en France : comment expliquer la faillite de l’Etat (puisque le Hezbollah n’y est pour rien ici...) ?

03.

Vaccin contre la Covid-19 : pourquoi les pérégrinations de la recherche russe pourraient se révéler crédibles

04.

Du glyphosate concentré utilisé comme arme chimique pour détruire une exploitation bio

05.

Canicule : petite liste des aliments les plus risqués à la consommation quand le thermomètre monte

06.

Le télétravail va-t-il provoquer la fin de l'invulnérabilité des cadres sur le marché mondial du travail ?

01.

Explosion de la violence en France : comment expliquer la faillite de l’Etat (puisque le Hezbollah n’y est pour rien ici...) ?

02.

Masques et crise de la masculinité : les ingrédients du cocktail explosif de violences en série

03.

Zemmour est « sous-humain » (c'est à dire un sous-homme) ! Et c’est un surhomme qui le dit…

04.

Relocaliser l’alimentation : une vraie bonne idée ?

05.

Beyrouth : le rêve éveillé de l'Elysée sur l'Orient

06.

La dégringolade de la France dans le top 10 des puissances économiques mondiales est-il purement mécanique (lié à notre démographie et au développement des pays sous-développés à forte population) ou le reflet d’un déclin ?

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Lectures d'été" : "Les Jungles rouges" de Jean-Noël Orengo, les rêves suscités par l’Indochine et l’Extrême-Orient, de 1924 à 1951

il y a 8 heures 11 min
pépite vidéo > Consommation
Parfums de l'été
Paris : Matthieu Carlin, le chef pâtissier du Crillon, propose les glaces du célèbre palace dans un food truck
il y a 9 heures 20 min
light > France
Lieu mythique
Covid-19 : Sénéquier, le célèbre établissement de Saint-Tropez, ferme temporairement
il y a 10 heures 59 min
pépites > Economie
Monde d'après
Plan de relance : Bruno Le Maire annonce le déblocage d’un milliard d'euros en faveur des relocalisations
il y a 13 heures 7 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Islamistes et liberté d’expression : ça empire depuis Charlie; Affaire Girard : Anne Hidalgo se venge des Verts; BHL, Justine Lévy, Carla Bruni : Raphaël Enthoven prend sa (sacrée) revanche; Le MoDem lorgne sur les députés LREM à la dérive
il y a 14 heures 33 min
pépite vidéo > Santé
Protection contre le virus
Port du masque : Olivier Véran présente la règle "ABCD"
il y a 15 heures 41 min
décryptage > Culture
Et "Le bateau ivre" ça se prononce comment en wesh wesh ?

Rimbaud était une "caillera" ! C’est un prestigieux spécialiste de son œuvre du nom de Yassine Belattar qui nous l’apprend

il y a 17 heures 48 min
décryptage > Economie
Réorientation

Mais à quoi va servir l’épargne accumulée par les Français depuis le confinement ?

il y a 18 heures 34 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

La pandémie a transformé les champs de pétrole en champs de ruines

il y a 19 heures 11 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Lectures d'été" : "Roumeli - Voyages en Grèce du Nord" de Patrick Leigh Fermor, vagabondage dans une Grèce inconnue des touristes

il y a 1 jour 7 heures
pépites > France
Acted
Français tués au Niger : Jean Castex va présider une cérémonie d’hommage ce vendredi
il y a 8 heures 35 min
pépites > International
Diplomatie
Donald Trump annonce un "accord de paix historique" entre Israël et les Emirats arabes unis
il y a 9 heures 37 min
pépites > Environnement
Pollution
Une plainte a été déposée contre Nestlé pour pollution après la mort de milliers de poissons dans les Ardennes
il y a 11 heures 33 min
pépites > International
Bras de fer diplomatique
Recep Tayyip Erdogan accuse Emmanuel Macron de "colonialisme" et de "spectacle" pour sa visite au Liban
il y a 13 heures 58 min
pépites > Santé
Démasquée
Une médecin du Bas-Rhin a été suspendue pour avoir délivré de faux certificats médicaux contre le port du masque
il y a 14 heures 49 min
décryptage > Santé
Evolution de la pandémie

Coronavirus : l’automne de toutes les inconnues

il y a 16 heures 46 min
décryptage > Santé
Lutte contre le virus

Vous avez dit "cluster" ?

il y a 18 heures 7 min
décryptage > Politique
Gestion des crises

Insécurité : mais pourquoi l'Etat s'apprête-t-il à tuer le seul outil statistique un peu fiable ?

il y a 18 heures 53 min
décryptage > Europe
Molle Union

L’Europe a-t-elle déjà perdu face à la Turquie ?

il y a 19 heures 21 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Lectures d'été" : "Amazonia" de Patrick Deville, exploration littéraire au coeur du pays d'Aguirre

il y a 1 jour 7 heures
© Reuters
Lors de ses trois premiers mois, les cris et les pleurs du bébé sont rythmés par la faim, mais aussi par la recherche d'un sommeil apaisé et par des difficultés digestives.
© Reuters
Lors de ses trois premiers mois, les cris et les pleurs du bébé sont rythmés par la faim, mais aussi par la recherche d'un sommeil apaisé et par des difficultés digestives.
Dur dur d'être un parent

Parlez-vous le bébé ? Ce que leurs areuh areuh et leurs sourires veulent dire

Publié le 13 août 2012
Selon une experte en expression corporelle, la moindre expression du visage, petit gazouillis et différents pleurs ont un sens. Reste à savoir les décrypter.
Atlantico.fr
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Rédaction Atlantico
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Selon une experte en expression corporelle, la moindre expression du visage, petit gazouillis et différents pleurs ont un sens. Reste à savoir les décrypter.

Vous avez tous vus au moins une fois cette publicité, vous savez celle où des adultes essaient de communiquer avec des nourrissons en imitant leurs gazouillis...  Leurs progénitures finissant par se moquer (en sous-titres) de ce spectacle simiesque. "Il faut comprendre les bébés pour comprendre leurs besoins". Ce slogan des laboratoires Guigoz, qui ont tenté de percer le mystère du langage des nouveaux nés dans un spot publicitaire, témoigne de cette fréquente incompréhension entre les expressions de l'enfant et ses parents.

Et s'ils avaient raison ? Si le problème se trouvait du côté des parents qui ne savent pas être à l'écoute et non pas des bébés qui ne sont pas capables de s'exprimer ? Dans son ouvrage The Blossom Method, la psychothérapeute et experte en expression corporelle, Vivien Sabel, avance que chaque signe d'un nouveau né a une signification. Ainsi, les parents qui parviendraient à décoder ce langage pourraient aisément savoir si son enfant a faim, soif, est content, contrarié ou encore a envie de jouer. Pour en arriver à cette conclusion, elle a étudié de nombreux bébés, dont sa propre fille et expliquent, photos à l'appui, des signes simples et reconnaissables pour tenter de guider les parents déroutés.

Par exemple, si un bébé se frotte les yeux, c'est bien souvent un signe de sommeil. Il donne des coups de pied ? Il veut attirer l'attention sur lui, pour un câlin ou pour montrer qu'il a besoin qu'on lui change sa couche. Une autre attitude récurrente chez les nourrissons : le "grasping reflex". Le bébé s’agrippe toujours au doigt qu’on lui tend, comme s’il s’agrippait à sa mère si celle-ci devait partir et le porter. C'est un geste tout à fait normal, qui n'est autre qu'un instinct de survie animal. D'ailleurs, on effectue ce test à la naissance des enfants pour s'assurer de leur santé.

Mais elle va plus loin en tentant d'étudier chaque mimique faciale. Si le bébé sort la langue, de manière centrale entre ses lèvres et qu'il est prêt à l'avancer encore davantage, c'est qu'il a faim. Un autre moyen d'afficher leur désir de manger : regarder fixement sa mère, pousser ses lèvres en avant et faire sortir et rentrer à nouveau sa langue. En revanche, s'il a un sourire radieux et que ses yeux sont rieurs, c'est bon signe : bébé se sent, propre, repu et il est prêt à s'amuser avec vous. Bref, aux travers de dizaines d'images légendées, Vivien Sabel fait part de son expérience en tant que professionnelle et que mère et décrypte des signes qui pourraient rester incompris. Chaque analyse peut bien-sûr s'adapter plus ou moins aux différents nourrissons.

Les différents types de pleurs des bébés

Mais les signes qui sont souvent les plus difficiles à comprendre sont les pleurs. A 15 jours ou 6 mois, un bébé a des besoins différents, ses pleurs n'ont donc pas la même signification. Comment les différencier et les interpréter ?

Lors de ses trois premiers mois, les cris et les pleurs du bébé sont à l'évidence rythmés par la faim, mais également par la recherche d'un sommeil apaisé et par des difficultés digestives. Lorsqu'un nouveau né veut manger, ces pleurs s'accentuent très vite, devenant très vite des cris de rage que seuls le sein ou le biberon peuvent calmer. A l'inverse, la fatigue se traduit par des bruits mêlés à des grognements accompagnés de mouvements de tête. Enfin, les maux de ventre varient au rythme des contractions digestives.

Viennent ensuite jusqu'à ses 9 mois d'autres types de besoins et donc de nouvelles manifestations corporelles. Le bébé va connaître ses premières angoisses, par exemple quand sa mère s'éloigne. Ces pleurs sont toujours réguliers, et font partie, chez le bébé, du processus normal d'autonomie. A savoir également qu'à cet âge-là, les pleurs ne témoignent pas forcément d'un besoin mais peuvent manifester des émotions. Il peut ainsi s'agir d'une décharge "nerveuse".

Au-delà cet âge, les pleurs perdurent et caractérisent la plupart du temps des moments de doute ou de stress chez l'enfant, lorsque l'enfant va aller chez une nourrice ou en crèche notamment... Il est pourtant nécessaire de dire au revoir. Cette réaction est naturelle et elle se calme peu de temps après le départ du parent.

Les parents doivent ainsi essayer de déchiffrer tous les signes et ce dès le premier jour de la vie. "Un enfant est prêt à communiquer dès le jour de sa naissance" estime ainsi Claire Bolton. D'après les spécialistes, les bébés communiquent donc bien avant leurs premiers mots qui interviennent généralement autour du septième mois.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Ravidelacreche
- 13/08/2012 - 09:26
Parlez-vous le bébé ?
NON, mais je viens de découvrir l'eau tiède ! :o)