En direct
Best of
Best of du 14 au 20 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

02.

Rachida Dati : "Nous sommes à deux doigts d'une explosion de notre pays"

03.

La Chine s'est éveillée, le monde peut trembler

04.

Voilà les meilleurs gadgets à acheter pour se créer un home cinéma de compétition pour le confinement

05.

Covid 19 : Macron n’avait pas d’autre choix que de mettre les Français en liberté provisoire

06.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

07.

Vers des coupures d’électricité cet hiver ? Ces avertissements que le gouvernement s’est ingénié à ne pas comprendre

01.

Julie Gayet tente de sauver son couple, Ingrid Chauvin liquide le sien, celui de Nabilla tangue; Sophie Marceau fait des câlins aux arbres, Aya Nakamura se la pète; Meghan Markle & Katy Perry, voisines et ennemies, Kylie & Kendall Jenner soeurs et idem

02.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

03.

Carnage en vue sur les banques européennes ?

04.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

05.

Quand Barack Obama démontre que Nicolas Sarkozy est juif

06.

La décennie qui s'ouvre pourrait être encore pire que la précédente et voilà pourquoi

01.

Quand Barack Obama démontre que Nicolas Sarkozy est juif

02.

Barbara Pompili et Eric Dupond-Moretti annoncent la création d'un "délit d'écocide"

03.

Aucun lien entre le terrorisme et l'immigration !

04.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

05.

Martin Gurri : "Les vents de révolte ne sont pas prêts d’arrêter de souffler en Occident car nos élites et institutions ne sont plus adaptées au monde actuel"

06.

Projet de loi séparatisme : un arsenal qui alterne entre le trop et le trop peu

ça vient d'être publié
décryptage > International
Big Brother

Un QR code santé pour voyager : bienvenue dans le monde selon Xi Jinping

il y a 15 min 5 sec
pépite vidéo > Economie
"Quoi qu’il en coûte"
Bruno Le Maire : "Nous nous fixons 20 années pour rembourser cette dette Covid"
il y a 38 min 38 sec
décryptage > Economie
(R)évolution ?

Vers une ère d’efficacité turbo pour la politique monétaire ?

il y a 1 heure 7 min
pépites > Santé
Religion
Annoncée par le président, hier soir, la limite maximum de 30 fidèles par messe, va être augmentée selon les évêques de France
il y a 2 heures 1 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Covid 19 : Macron n’avait pas d’autre choix que de mettre les Français en liberté provisoire

il y a 2 heures 18 min
décryptage > Politique
Déconfinement en 3 étapes

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

il y a 2 heures 50 min
pépites > Politique
Calendrier du déconfinement
Covid-19 : Emmanuel Macron confirme que "le confinement pourra être levé" le 15 décembre "si les objectifs sanitaires sont atteints"
il y a 14 heures 3 min
pépites > France
Chantier de la reconstruction
Notre-Dame de Paris : le démontage de l'ancien échafaudage est enfin terminé
il y a 17 heures 5 min
light > Sport
Monde du rugby en deuil
Mort de Christophe Dominici à l’âge de 48 ans
il y a 18 heures 50 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Aurélien" de Louis Aragon : un amour improbable dans le Paris des années 20... un roman à relire toutes affaires cessantes

il y a 20 heures 33 min
pépites > International
Avion
Vers un passeport sanitaire électronique sur téléphone mobile pour les passagers aériens
il y a 18 min 8 sec
pépites > Consommation
Energie
Trop polluant : le gouvernement veut faire disparaître le chauffage au gaz dans les constructions neuves
il y a 1 heure 4 min
décryptage > France
Forces de l'ordre

Le gouvernement en plein dérapage incontrôlé sur la sécurité et les libertés publiques ?

il y a 1 heure 44 min
rendez-vous > Société
Zone Franche
Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"
il y a 2 heures 7 min
pépites > Economie
Tourisme
Emmanuel Macron l'a annoncé hier soir, il n'y aura, sans doute, pas de ski pendant les fêtes de fin d'année
il y a 2 heures 24 min
pépite vidéo > France
Déconfinement en trois étapes
Covid-19 : retrouvez l’intégralité de l’allocution d’Emmanuel Macron sur le déconfinement
il y a 13 heures 38 min
pépites > Politique
Feu vert en première lecture
Loi sur la "sécurité globale" : l'Assemblée nationale adopte le texte controversé, à 388 voix pour et 104 voix contre
il y a 16 heures 40 min
pépites > Santé
Crise de défiance
Coronavirus : un quart des Italiens croient aux théories complotistes sur la pandémie
il y a 17 heures 30 min
pépites > Politique
Premier ministre
Loi "sécurité globale" : Jean Castex va saisir le Conseil constitutionnel sur l'article 24
il y a 19 heures 2 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Putzi - Le pianiste d’Hitler" de Thomas Snégaroff : un petit bonhomme au service de l’ascension d’Hitler, un portrait éclairant largement documenté

il y a 20 heures 48 min
Délit d'opinion

Molière, Baudelaire, Céline, Aragon : tous en taule !

Publié le 28 février 2011
Réédité en début d’année, « Le camps des saints » de Jean Raspail qui racontait en 1973 l’invasion de la France par une horde d’étrangers est agrémenté d’une préface de son auteur ainsi que d’un mot de son éditeur… très précautionneux… trop précautionneux ?
Christian Millau
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Grand reporter, critique littéraire notamment pour le journal Service Littéraire, satiriste, Christian Millau est aussi écrivain.Parmi ses parutions les plus récentes : Au galop des hussards (Grand prix de l'Académie française de la biographie et prix...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Réédité en début d’année, « Le camps des saints » de Jean Raspail qui racontait en 1973 l’invasion de la France par une horde d’étrangers est agrémenté d’une préface de son auteur ainsi que d’un mot de son éditeur… très précautionneux… trop précautionneux ?

« Nuit gravement à la santé de la République ». Il serait temps que les éditeurs impriment cet avertissement salutaire sur la couverture  des « mauvais livres ». Ce serait « une victoire  pour les valeurs universelles », comme l’a si bien dit l’avocat du Mrap  - à mon avis une sacrée pointure, côté méninges – à propos de la condamnation d’Eric Zemmour  pour « provocation à la discrimination raciale ».

Je verrais très bien le signor Brandolini ouvrir le bal. Dans une préface entortillée comme un cent de spaghettis, le directeur des éditions Robert Laffont a vraiment eu le bras citoyen. Conscient de l’abomination que représente  la réédition de cette espèce de Mein Kampf à la française qu’est Le Camp des saints de Jean Raspail, il s’est empressé de nous rassurer : non, non ne croyez pas, cher lecteur, que je partage les opinions de mon auteur. Mais la liberté avant tout, n’est-ce pas ? Et aussi celle de ramasser la monnaie avec ce qui s’annonce être un best-seller.

Fallait-il s’excuser des textes de Molière ?

Va donc eh, Tartuffe ! Non, non  je ne m’adresse pas à l’éditeur de ce roman scandaleux mais à celui qui, le 17 mars 1669 eût l’impudence de publier le chef d’œuvre de Molière. Aujourd’hui, ce dénommé Brissard – si ma mémoire est bonne – prendrait le soin de prévenir la Compagnie du Saint Sacrement, le prince de Condé et l’Amicale des Dévots qu’il n’est en rien responsable des élucubrations de ce monsieur Molière (entre parenthèses, un bien triste sire qui ne paie même pas son  loyer). Soyons assurés qu’il en serait de même de M. Léon Laurent-Pichat, gérant de la Revue de Paris. Avec force et courage, il se désolidariserait des provocations de M. Flaubert à l’encontre de l’honorable confrérie des pharmaciens de province dont le scribouilleur de Madame Bovary laisse entendre que leurs épouses sont des traînées.

Et que dire des vigoureuses mises en garde de M. Auguste Poulet-Malassis, éditeur à Alençon, profondément choqué par les cochonneries de ce M. Baudelaire, dont il ferait d’ailleurs remarquer qu’il a été renvoyé du lycée Louis le Grand et placé sous tutelle judiciaire.

Et Gaston Gallimard ? Ah certes non, il ne nous referait pas le coup de publier presque en même temps D’un château l’autre de M. Céline et La semaine sainte de M. Aragon. Encore des drôles de cocos, ces deux là… Le premier certifiant que les Juifs sont « le produit d’un croisement entre les nègres et les barbares asiates »  et le second, se torchant le cul avec le drapeau tricolore.

Pour une littérature honnête et saine ?

Ah quel dommage que M. Stavisky ne soit plus des nôtres et qu’on l’ait suicidé d’un coup de revolver tiré à bout portant ! Je me souviens avoir fait marrer Céline en lui montrant une interview dans laquelle le roi des escrocs avait déclaré : « Notre littérature est trop faisandée .J’ai eu entre les mains un livre de Céline. Cela m’a écœuré. Hélas, on méprise des auteurs comme René Bazin ou Clément Vautel ! Il serait utile de fonder un prix de littérature honnête, saine et bien française ».

Au fait, pourquoi ne pas fonder et inscrire Stavisky à titre posthume président d’honneur des Amis des lois mémorielles (Pleven, Gayssot, Génocide arménien, Taubira, Lellouche et Perben) ? A son programme pourrait s’inscrire d’urgence un épouillage attentif de l’œuvre de M. Raspail. Lui-même leur facilite gentiment la tâche en relevant dans son propre roman pas moins de 87 motifs à poursuites judiciaires.

Quand ils en auront terminé, je leur soumettrai mon Journal Impoli. Quand par exemple, je suggère la lecture de Mein Kampf dans les collèges, il doit bien y avoir quelque part  un article de loi permettant de me fourrer au trou. Rien de bien compliqué si l’on sait que contrairement à une idée répandue, ce n’est pas le délit de « négation » mais de « contestations » qui est puni de prison par la loi et, oh merveille, laissé à la seule appréciation des juges.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?