En direct
Best of
Best of du 12 au 18 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Libye : la guerre contre Kadhafi, militaire et médiatique

01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

04.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

05.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

06.

Renault en plein chaos post Ghosn

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

03.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

04.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

05.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

06.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Culture

"Miroir du temps" d'André Suarès : une occasion précieuse de découvrir une pensée d’une inventivité débridée et salutaire

il y a 4 heures 7 min
pépite vidéo > International
Ultimatum
Liban : nouvelle journée de mobilisation contre la classe politique et la corruption
il y a 5 heures 59 min
pépites > Politique
Grand Jury RTL-Le Figaro-LCI
Election présidentielle : Marine Le Pen confirme son "envie d'être candidate" en 2022
il y a 8 heures 10 min
pépites > Justice
Dénonciation calomnieuse
Alexandre Benalla a déposé une plainte contre l'association Anticor
il y a 9 heures 41 min
pépites > Politique
Voix sociale et républicaine
Des élus PS et des soutiens d'Emmanuel Macron signent une tribune en faveur de la création d'un "pôle de gauche" dans la majorité
il y a 10 heures 42 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

"Le dernier hiver du Cid" de Jérôme Garcin : le chagrin et la piété

il y a 12 heures 13 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
La Nasa a dévoilé les combinaisons des astronautes qui marcheront sur la Lune ; Le système planétaire le plus proche de nous a des propriétés étranges
il y a 13 heures 23 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

L'amélioration des conditions de travail de la police passera par la restauration de l'autorité de l'Etat et par une modernisation en profondeur

il y a 13 heures 25 min
décryptage > Finance
Monnaies

Facebook : comment le Libra pourrait bien changer le dollar

il y a 13 heures 58 min
décryptage > Société
Transmission

Fortunes américaines vite dilapidées et richesses italiennes transmises à travers les siècles : l’héritage dans tous ses états

il y a 14 heures 59 min
"Climate change"
Jane Fonda et Sam Waterston ont été arrêtés lors d'une manifestation pour le climat
il y a 5 heures 39 min
pépites > Justice
Défense
Rachida Dati dénonce une "instrumentalisation" dans le cadre de l'information judiciaire dans l'affaire Ghosn
il y a 6 heures 27 min
pépites > Politique
Neutralité religieuse
Elections municipales : Bruno Retailleau propose un projet de loi pour interdire les "listes communautaristes"
il y a 9 heures 3 min
pépite vidéo > Europe
Avenir du Royaume-Uni
Brexit : Boris Johnson se résigne à demander un nouveau report
il y a 10 heures 20 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 19 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 11 heures 28 min
décryptage > Société
Culpabilisation à grande échelle

Plus urgent que le vote de l'interdiction du voile en sorties scolaires, le combat contre un anti-racisme dévoyé

il y a 13 heures 19 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Comment l'image de la présidence d'Emmanuel Macron a été écornée par l'affaire Benalla et ses mystères

il y a 13 heures 24 min
rendez-vous > Science
Atlantico Green
Les recherches prometteuses de chimistes japonais sur de nouveaux matériaux plastiques qui permettent de fixer le CO2
il y a 13 heures 27 min
décryptage > Europe
Bras de fer politique

Jusqu’à quand une poignée de parlementaires britanniques s’opposera-t-elle à l’inéluctable - le Brexit ?

il y a 14 heures 44 min
pépites > International
Cessez-le-feu
Recep Tayyip Erdogan menace les combattants kurdes en cas de non-respect de l’accord
il y a 1 jour 3 heures
E-tirelire

Doublement du livret A : une aubaine pour les banques en ligne ?

Publié le 01 août 2012
Pierre Moscovici l'a encore affirmé vendredi : la promesse de François Hollande de doubler le plafonnement du livret A sera tenue. Avec certaines conséquences inattendues.
Romain Chiaramonte a travaillé dans de nombreux secteurs d'activité, suite à des études de commerce. Il se consacre aujourd'hui à l'édition de contenu et au journalisme pour plusieurs spécialistes sur internet.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Romain Chiaramonte
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Romain Chiaramonte a travaillé dans de nombreux secteurs d'activité, suite à des études de commerce. Il se consacre aujourd'hui à l'édition de contenu et au journalisme pour plusieurs spécialistes sur internet.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pierre Moscovici l'a encore affirmé vendredi : la promesse de François Hollande de doubler le plafonnement du livret A sera tenue. Avec certaines conséquences inattendues.

Lors de campagne présidentielle, François Hollande avait promis de doubler le plafond de dépôt du Livret A. Son objectif principal est de financer les logements sociaux, au contraire de l’idée évoquée en 2009 (par la droite) relative au fait de réaliser la même opération, mais pour financer les très petites entreprises. Mais pour les épargnants, quelles vont être les conséquences ? La solution n’est-elle pas dans l’épargne en ligne proposée par les banques dites « virtuelles » ?

De 15 300 euros à 30 600 euros déposés sur le Livret A

Concrètement, cette hausse équivaut à donner la possibilité aux personnes résidentes fiscalement en France d’épargner de façon défiscalisée (aucun impôt) à hauteur d’un taux de 2,25% net la somme de 30 600 euros par personne, contre 15 300 euros actuellement. La collecte supplémentaire totale « serait » alors comprise entre 15 et 20 milliards d’euros (l’encours actuel est de 226 milliards), de quoi construire bon nombre de logements.

Les conséquences macro-économiques de ce nouveau plafond

A titre informatif, ce livret règlementé ne suit que peu les périodes d’inflation puisque depuis 1986 (date à laquelle le plafond actuel a été délimité), en matière de parité de pouvoir d’achat, il devrait déjà être de 25 000 euros… Rappelons qu’un Livret A dispose d’un taux délimité par l’Etat qui juge nécessaire ou non de modifier ce dernier, en contrepartie, aucun impôt n’est prélevé.

Cela étant, si la mesure de François Hollande est mise en application, les Français seront plus tentés d’y placer leurs économies (rappelons que les Français sont les plus « fourmis » au monde), ce qui est logique. Toutefois, il semblerait que les banquiers ne voient pas cette mécanique sous les mêmes auspices. En effet, les épargnants seraient alors tentés de délaisser, ce qui a longtemps été leur produit d’épargne préféré, à savoir l’assurance-vie dont les taux ne cessent de dégringoler.

L’épargne classique sur une mauvaise pente

De facto, ils ne toucheraient plus de commissions sur ce produit financier qui est lui fiscalisé, donc cela représente des recettes généreuses pour l’Etat qui pourrait alors s’en priver. Il est important de souligner qu’en France, 47% des Livrets A ont moins de 150 euros (1 000 francs pour les nostalgiques), et, que le patrimoine total moyen est de 90 000 euros. In fine, la mesure Hollande s’adresse aux plus aisés qui ont les moyens de profiter de l’aubaine défiscalisée.

Cet appel à l’épargne ne pourrait résoudre le problème de la crise. D’une part les Français vont encore plus épargner, donc ni consommer, ni investir, deux des clés de la croissance. A ce titre, cette mesure est une fausse réponse à un problème qui est pourtant réel.

Une aubaine pour les banques en ligne ?

Dans un monde en constante évolution, depuis plus de 3 ans, le secteur bancaire, tout comme le secteur de la téléphonie mobile actuellement, a connu et pourrait connaitre, de profondes modifications structurelles. En effet, les banques en ligne pullulent sur internet, et ces dernières sont toujours ou presque possédées par des grands groupes, d’où une solidité financière réelle qui tord le cou aux détracteurs stipulant que les banques en ligne n’ont pas les reins assez solides.

 

Aucun plafond et un taux généreux

Celles-ci proposent des super livrets, certes fiscalisés (donc soumis à l’impôt), mais dont les caractéristiques sont aux antipodes de notre cher Livret A. D’une part les taux sont plus élevés en périodes promotionnelles (de 3,30% à 5,5% pendant 3 mois, 6 mois, voire 1 an), et, d’autre part, les plafonds n’existent pas, les épargnants 2.0 peuvent déposer la somme souhaitée sans aucune limite.

Clairement, épargner en ligne est un jeu d’enfant, en quelques minutes, et sous réserve de fournir les justificatifs demandés (pièce identité, quittance de loyer, etc…), votre compte courant et votre livret d’épargne en ligne seront ouverts. L’avantage est le déplafonnement, ce qui contrebalance l’inconvénient d’un taux fiscalisé.

Le monde a changé, les banques en ligne en font partie. Sans parler de déréglementation à outrance, ces institutions bancaires 2.0 tirent leur épingle du jeu, notamment grâce à la réduction au plus simple appareil des frais bancaires classiques, mais aussi de la gratuité de la carte bancaire. Autant d’éléments qui poussent à la consommation, et donc, à la croissance…

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
langue de pivert
- 01/08/2012 - 18:58
Doubler les pertes !
Le livret A fait perdre de l'argent ! (inflation 2,7 % - taux du livret A 2,25 % = 0,45 % de perte) Doubler le plafond double donc les pertes.
Ils en ont encore beaucoup des bonnes idées comme ça ?
Personnellement j'ai vidé le mien après l'élection du Grand Magicien !
Les cadeaux je les fais quand je veux et à qui je veux !
Il y a bien assez de socialistes en France pour financer les logements sociaux !

Dequisemoqueton
- 01/08/2012 - 12:20
Lavage de Cerveau
Encore un journaliste qui croit qu'avec 30.000 € on est classé dans la catégorie des riches!
Il faudrait un peu réfléchir avant d'écrire..
car cela représente 1000€/an soit 83 /mois d'économie pendant 30 ans de travail!
C'est vraiment peu pour prévoir un peu de marge pour sa retraite..
pimousse
- 01/08/2012 - 11:54
en attente
c est comme le blocage du prix de l essence deja oublié
et vous croyez que les pauvres ont 15000 euros a rajouter de suite sur chacun des livrets de la famille
cette equipe est nulle