En direct
Best of
Best of du 7 au 13 septembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Patrick Bruel : une deuxième masseuse l'accuse ; Adieu Sebastien Farran, bonjour Pascal, Laeticia Hallyday retrouve enfin l’amour ! ; Lily-Rose Depp & Timothée Chalamet squelettiques mais heureux, Céline Dion juste maigre...;

02.

Le chef de l’organisation météorologique mondiale s’en prend de manière virulente aux extrémistes du changement climatique

03.

Retraites : ces trois questions pièges souvent oubliées des grands discours

04.

Laeticia Hallyday aurait retrouvé l’amour

05.

Les avantages et les bienfaits d'une éducation conservatrice pour nos enfants face à la faillite éducative contemporaine

06.

Les gènes du gaucher ont été découverts et voilà pourquoi c’est une découverte aux conséquences pratiques importantes

01.

Patatras : l’étude phare qui niait l’existence de notre libre arbitre à son tour remise en question

02.

Selon le président la Conférence des Évêques de France, les citoyens "inquiets" du projet de loi bioéthique ont le "devoir" de manifester le 6 octobre

03.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

04.

Pourquoi LREM pourra difficilement échapper à son destin de “parti bourgeois” quels que soient ses efforts

05.

PMA / GPA : la guerre idéologique est-elle perdue ?

06.

Le chef de l’organisation météorologique mondiale s’en prend de manière virulente aux extrémistes du changement climatique

ça vient d'être publié
pépites > Europe
Brexit
Il pourrait y avoir une alternative au "backstop" pour Boris Johnson
il y a 5 heures 39 min
décryptage > International
élections israéliennes

Ces noeuds gordiens que devra trancher le système politique israélien après l’échec de Benjamin Netanyahu

il y a 6 heures 14 min
light > Justice
Mystérieuse affaire
Ils abandonnent leur fille adoptive et déménagent au Canada
il y a 6 heures 43 min
décryptage > Justice
Enquête virage

Viol des hommes : cette indéniable réalité, encore trop peu considérée

il y a 8 heures 6 min
décryptage > Economie
projet d'innovation

Les banques et les assurances vont dégager 5 milliards d'euros d’investissement pour les start-up

il y a 9 heures 53 min
pépites > France
Une nouvelle grogne des Gilets jaunes ?
Un possible retour de la taxe carbone est envisagé
il y a 11 heures 52 min
décryptage > Société
Tribune

Quelques bonnes raisons de promouvoir le travail post retraite

il y a 13 heures 30 min
décryptage > Politique
unification des forces ?

Rencontre Macron-Conte en Italie : mais à quoi peuvent aboutir les discussions entre partis attrape-tout ?

il y a 13 heures 49 min
décryptage > Economie
un non-dit dans ses déclarations

Politique fiscale : ce que la France pourrait faire pour répondre aux appels du pays de Mario Draghi

il y a 14 heures 16 min
décryptage > High-tech
navigateur internet

Faut-il faire confiance aux promesses de protection accrue de la vie privée faites par Firefox ?

il y a 14 heures 43 min
pépite vidéo > Insolite
record
Une américaine traverse la Manche à la nage quatre fois d'affilée
il y a 5 heures 56 min
light > Santé
santé publique
L'Etat de New York interdit les cigarettes électroniques aromatisées
il y a 6 heures 25 min
pépites > Religion
sondage
L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France
il y a 8 heures 6 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"LECTURES D'ETE": "Catamount, la Justice des Corbeaux" de Benjamin Blasco-Martinez

il y a 9 heures 42 min
chocs culturels
Une loi interdisant de manger des chiens est bloquée au Royaume-Uni
il y a 11 heures 33 min
pépite vidéo > Environnement
climat
Greta Thunberg rencontre Barack Obama
il y a 12 heures 28 min
décryptage > Style de vie
Wikiagri

Envie de vous calmer ? Après les bars à chat, la ferme aux chameaux

il y a 13 heures 42 min
décryptage > Société
immigration

Pourquoi LREM pourra difficilement échapper à son destin de “parti bourgeois” quels que soient ses efforts

il y a 14 heures 5 min
décryptage > Santé
mortalité

Maladies cardio-vasculaires : l’étude scientifique qui a piégé une bonne partie de la presse

il y a 14 heures 25 min
décryptage > Style de vie
C’est arrivé près de chez vous

Le pays champion du monde en termes de durabilité alimentaire est…

il y a 15 heures 3 min
© Reuters
Au coeur de la cité des Lauriers (13e arrondissement de Marseille), un jeune a été tué dimanche peu avant 17 heures par une rafale de kalachnikov.
© Reuters
Au coeur de la cité des Lauriers (13e arrondissement de Marseille), un jeune a été tué dimanche peu avant 17 heures par une rafale de kalachnikov.
Bad Boys

Insécurité : Marseille est aujourd’hui bien plus gangrénée par les bandes de cité que par la mafia

Publié le 31 juillet 2012
Ce dimanche, un jeune homme de 25 ans a été tué dans la cité phocéenne en pleine rue, par une rafale de kalachnikov. C'est le troisième règlement de compte en moins d'un mois.
Xavier Raufer est un criminologue français, directeur des études au Département de recherches sur les menaces criminelles contemporaines à l'Université Paris II, et auteur de nombreux ouvrages sur le sujet. Dernier en date:  La criminalité organisée...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Xavier Raufer
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Xavier Raufer est un criminologue français, directeur des études au Département de recherches sur les menaces criminelles contemporaines à l'Université Paris II, et auteur de nombreux ouvrages sur le sujet. Dernier en date:  La criminalité organisée...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Ce dimanche, un jeune homme de 25 ans a été tué dans la cité phocéenne en pleine rue, par une rafale de kalachnikov. C'est le troisième règlement de compte en moins d'un mois.

Encore un assassinat de voyou à Marseille – et comme d’usage, à l’aide d’une arme de guerre, un fusil d’assaut de type Kalachnikov. Le côté répétitif de tels règlements de comptes dans les Bouches-du Rhône impose de s’interroger sur le phénomène - donc à poser quelques questions fondamentales :

A Marseille, est-ce la mafia qui est à l’œuvre ?

Non, pas du tout. Le milieu marseillais ressemble plutôt à un gâteau, avec deux couches superposées.

La couche la plus basse, la plus profondément enfouie, la plus ancienne aussi est celle du crime organisé italo-corso-marseillais. On en entend peu parler et depuis quelques temps, les arrestations s’y font rares. Connivences parfois haut placées, mansuétude médiatique locale : ces gangsters très dangereux savent se faire « respecter » et travailler en silence. Cette capacité d’esquive à la répression durera-t-telle toujours ? Non – et même, des surprises ne sont pas exclues. Mais même dans le cas de ce milieu italo-corso-marseillais, il ne s’agit pas d’une mafia, terme qui a un sens très précis, que voici.

Une mafia, c’est une « aristocratie criminelle », une société secrète plus qu’une bande, avec sa loi du silence, son code d’honneur, sa légende et sa capacité à se faire obéir sur « son » territoire.

En Europe, deux pays connaissent de vraies mafias : l’Italie (Cosa Nostra, Camorra, Ndrangheta, surtout) et l’Albanie. Il y a certes des règlements de comptes dans ce milieu, mais ils sont rares et plus « chirurgicaux ».

Mais alors, à Marseille, qui tue ?

La couche supérieure du gâteau, ce sont des bandes de cités, lancées dans une lutte à mort pour conquérir ou défendre « leurs » territoires, sur lequel ils exigent le monopole du trafic des stupéfiants.

A l’origine, ce sont de petites bandes rassemblées au pieds des tours, le plus souvent composées de jeunes issus de l’immigration maghrébine – il suffit de voir les noms de la plupart des victimes des règlements de comptes. Au début des années 2000, certaines de ces bandes juvéniles se professionnalisent et passent au trafic de drogue, cannabis surtout, à grande échelle. Ayant conquis un territoire, il leur faut ensuite le défendre – désormais, armes de guerre à la main.

Cette évolution est-elle surprenante ?

Au contraire elle a été annoncée et prévue. J’ai écrit en juin 2007 (donc voici cinq ans) une longue étude dans les Cahiers de l’INHES (Institut National des Hautes Etudes de la Sécurité, Ministère de l’Intérieur) intitulée « Des bandes délinquantes juvéniles au crime organisé violent », qui débutait ainsi : « Le crime organisé violent a atteint aujourd’hui un seuil très inquiétant où se lient vol à main armée et drogue. La clé du processus criminel se trouve dans le ‘braquage’, qui structure le milieu à partir de la jeunesse. Dès 10 ans, les jeunes sont embarqués dans les vols à main armée et fournissent ainsi une armée de réserve au crime. Composé de jeunes de toutes origines, vivant dans les cités, issus massivement de la seconde et troisième génération des flux migratoires venus des anciennes colonies africaines et nord-africaines, ce milieu primo-criminel prolifère et développe une dynamique de séduction à partir de ses « succès économiques ».

Que faire pour ramener le calme à Marseille ?

En tout cas, pas ce qui a été récemment annoncé, et qui défie le bon sens. Alors que péniblement, parmi d’immenses difficultés, les États-Unis renoncent à leurs guerres métaphysiques (« Guerre à la terreur »… Guerre à la drogue ») pour cause d’échec complet, voici qu’on nous annonce à Marseille une « guerre aux Kalachnikov », qui n’a pas plus de chance de réussir.

Une seule voie permettra de pacifier Marseille : celle du renseignement criminel, qui seul donne une connaissance intime et prédictive des bandes dangereuses. Connaissance qui à son tour permet les embuscades, donc les flagrants délits : capturer les gangsters lors de grosses livraisons de drogue, ou lorsqu’ils ont les armes en main. Et non pas de se borner à compter sur le terrain les cadavres criblés de balles, comme on le fait encore trop souvent.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (16)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
ntzsch
- 02/08/2012 - 01:00
Je pense qu'il a certainement beaucoup d'enfants d'immigrés
qui écrivent le français avec des accents et des apostrophes.
Arioch
- 01/08/2012 - 11:30
Marseille est passée de "Plus belle la vie" à "the Wire"
Mais on continue à produire " plus belle la vie"....
kasimir
- 01/08/2012 - 08:45
Article raciste
Il ne voit pas le côté positif de l'immigration (chômage, main d'oeuvre moins chère, niveaux scolaires en baisse, déficit abyssale de la sécurité sociale, augmentation de syphillis et des MST en générale), merci messieurs les politiques vous faîtes partie de la nouvelle nomenklatura ...