En direct
Best of
Best of du 25 au 31 juillet
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Savez-vous pourquoi des centaines de "jeunes" se sont affrontés à Etampes ? Parce qu’ils étaient empêchés d’aller au bled !

02.

Une nouvelle souche plus contagieuse du coronavirus aurait été identifiée au Vietnam

03.

La Turquie d’Erdogan ne cache plus ses ambitions de dominer le monde musulman en fondant le califat rêvé par les Frères musulmans

04.

Edwy Plenel est en très, très grande forme : il assimile la police d'aujourd'hui à celle de Vichy en 1942 !

05.

L’UNEF de Nanterre a choisi quatre femmes qui ont "influencé" le cours de l’Histoire : curieusement elles sont toutes de la même couleur !

06.

Dérèglement climatique : une nouvelle étude écarte le scénario du pire. Mais aussi le meilleur…

07.

Affaire des écoutes de Nicolas Sarkozy : le Conseil d'Etat rejette la requête du Syndicat de la magistrature

01.

Ce que son opposition au projet ITER révèle de la véritable nature de Greenpeace

02.

Marc Lavoine se marie; La fille de Mick Jagger s'éprend du fils de Marc Levy, Blanche Gardin d'une star américaine; Jean Dujardin se saisit des fesses de Nathalie, Baptiste Giabiconi expose les siennes; Charlene de Monaco traverse la Méditerranée à vélo

03.

Vers une 3ème guerre mondiale ? Pourquoi Xi Jinping pourrait bien commettre la même erreur que le Kaiser en 1914

04.

Jerusalema : ça fait longtemps que ça n’était pas arrivé mais 2020 s’est trouvée un tube de l’été planétaire

05.

Pères et maris dangereux ? Quand Alice Coffin oublie opportunément les guerres judiciaires sans fondements menées par des mères sans scrupules

06.

Elon Musk affole la twittosphère en affirmant que les pyramides d’Egypte ont été construites par… des aliens

01.

Les dangereux arguments employés par les soutiens de la PMA pour toutes

02.

Marine Le Pen est bien partie pour devenir présidente des Républicains

03.

Vers une 3ème guerre mondiale ? Pourquoi Xi Jinping pourrait bien commettre la même erreur que le Kaiser en 1914

04.

Quelles mesures rapides pour stopper la multiplications des violences au quotidien ?

05.

Statues déboulonnées : la Martinique est-elle encore en France ?

06.

Pères et maris dangereux ? Quand Alice Coffin oublie opportunément les guerres judiciaires sans fondements menées par des mères sans scrupules

ça vient d'être publié
light > Media
Délai supplémentaire
France Télévisions : confirmation de l'arrêt de France Ô "à compter du 23 août", la fin de France 4 est reportée d'un an
il y a 1 heure 50 min
pépite vidéo > Europe
Deux ans après le drame
Italie : les images de l'inauguration du nouveau pont de Gênes
il y a 3 heures 7 min
pépites > Politique
Soutien du chef de l'Etat
Emmanuel Macron annonce le versement de la prime Covid pour les aides à domicile
il y a 4 heures 3 min
décryptage > Politique
Antifascisme de pacotille

Edwy Plenel est en très, très grande forme : il assimile la police d'aujourd'hui à celle de Vichy en 1942 !

il y a 5 heures 54 min
décryptage > Santé
Bienfaits salvateurs

Au temps du Covid, le sourire aussi est contagieux, mais pour notre plaisir !

il y a 7 heures 22 min
décryptage > Consommation
COCKTAIL & TERROIR

Les idées cocktails originales de l’été : avec le Cassis Colosseum, la crème de cassis trouve sa place au premier rang de la photo de classe

il y a 8 heures 13 min
décryptage > High-tech
Données personnelles

Pourquoi TikTok vous menace même si vous ne l’utilisez jamais

il y a 8 heures 48 min
décryptage > Environnement
Politiques énergétiques

Dérèglement climatique : une nouvelle étude écarte le scénario du pire. Mais aussi le meilleur…

il y a 9 heures 31 min
pépites > Santé
Lutte contre la pandémie
Une nouvelle souche plus contagieuse du coronavirus aurait été identifiée au Vietnam
il y a 19 heures 53 min
pépites > International
Inquiétudes pour la démocratie
La France renonce à ratifier "en l'état" l'accord d'extradition avec Hong Kong
il y a 21 heures 26 min
pépites > Politique
Travaux parlementaires
Benjamin Griveaux sera chargé d'une mission parlementaire sur l'alimentation des jeunes
il y a 2 heures 32 min
pépites > High-tech
Failles exploitées
Covid-19 : Interpol alerte sur une hausse des cyberattaques "exploitant la peur"
il y a 3 heures 26 min
décryptage > International
Tensions entre l'Arménie et l'Azerbaïdjan

Haut-Karabagh : plaidoyer d’un député français pour la paix et l’avenir

il y a 4 heures 45 min
décryptage > Culture
À la recherche du tube de l'été

Foxylight, avec son dernier titre "Past Vision", ouvre la voie au rock néo-psychédélique français. Et c'est très réussi

il y a 7 heures 3 min
décryptage > France
C’est la faute du confinement

Savez-vous pourquoi des centaines de "jeunes" se sont affrontés à Etampes ? Parce qu’ils étaient empêchés d’aller au bled !

il y a 7 heures 44 min
décryptage > Europe
Politique migratoire

Immigration illégale : traduire Matteo Salvini devant les tribunaux est-il vraiment une bonne idée ?

il y a 8 heures 32 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Malgré la pandémie, les entreprises françaises devraient maintenir les projets d’augmentations de salaires prévues avant le Covid

il y a 9 heures 15 min
décryptage > Société
IMG

Loi bioéthique : le naufrage moral de l’amendement sur l’interruption médicale de grossesse

il y a 9 heures 49 min
light > Politique
Vacances studieuses
Emmanuel Macron pourrait recevoir Angela Merkel et Nicolas Sarkozy au Fort de Brégançon cet été
il y a 20 heures 45 min
pépites > Social
Rentrée sociale agitée
Les Gilets jaunes feront-ils leur retour dès le 12 septembre prochain ?
il y a 22 heures 4 min
© Reuters
L'objectif fixé par les autorités chinoises est de faire aussi bien à Pékin qu’à Atlanta, Sydney et Athènes. Soit entre 34 et 38 médailles.
© Reuters
L'objectif fixé par les autorités chinoises est de faire aussi bien à Pékin qu’à Atlanta, Sydney et Athènes. Soit entre 34 et 38 médailles.
La vie en grand

Pékin : la démesure des Jeux Olympiques 2008

Publié le 28 juillet 2012
Les Jeux de Pékin ont été, avec ceux de Berlin en 1936, parmi les plus critiqués de notre époque. Tous ces opposants réclament, entre autres, le respect des droits de l’Homme et l’indépendance du Tibet. Guy Benamou revient sur des Jeux historiques, synonymes de démesure mais aussi de records. Extraits de "L'aventure des Jeux Olympiques, un siècle de passion olympique" (2/2)
Guy Benamou
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Guy Benamou est l'auteur de "L'aventure des Jeux Olympiques" aux éditions Jacob-Duvernet.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les Jeux de Pékin ont été, avec ceux de Berlin en 1936, parmi les plus critiqués de notre époque. Tous ces opposants réclament, entre autres, le respect des droits de l’Homme et l’indépendance du Tibet. Guy Benamou revient sur des Jeux historiques, synonymes de démesure mais aussi de records. Extraits de "L'aventure des Jeux Olympiques, un siècle de passion olympique" (2/2)

L’objectif fixé par les autorités est de faire aussi bien à Pékin qu’à Atlanta, Sydney et Athènes. Soit entre 34 et 38 médailles. Après un premier échec en 1993 au profit de Sydney, Pékin a été désigné en 2001 devant Toronto, Paris et Istanbul. A l’époque, le choix ne fut pas vraiment contesté. Mais au fur et à mesure qu’ils approchaient, ces Jeux étaient décriés par les défenseurs des droits de l’Homme. Les contestataires emploieront un maximum de moyens pour faire entendre leur refus et déstabiliser ces JO. En point d’orgue, la perturbation de l’allumage de la flamme olympique avant son parcours jusqu’à la Chine en mars. On tentera de l’éteindre à Londres et Paris. Tous ces opposants réclament le respect des droits de l’Homme et l’indépendance du Tibet. Jacques Rogge résumera le sentiment du CIO dans l’émission Stade 2 : « Les Jeux appartiennent aux athlètes, pas à la Chine ou au CIO. Pourquoi lui reprocher ce que des générations ne sont pas parvenues à obtenir ? » Malgré les menaces de boycott, toutes les délégations – exceptée Taïwan, évidemment – participeront à la grande parade.

La capitale chinoise est en pleine transformation. Les habitants, vendeurs à la sauvette, sont expulsés par milliers sans ménagement dans un pays où l’on ne s’embarrasse pas de telles considérations. On a inauguré trois nouvelles lignes de métro ultra-modernes où on suivra les compétitions sur écrans géants. Des transports destinés à éviter davantage de pollution, dans une ville où 1000 voitures supplémentaires viennent, chaque jour, accentuer les embouteillages. Sous la pression des télévisions américaines, les finales se dérouleront en matinée pour qu’elles puissent être diffusées à des heures de grande écoute. En échange, le CIO accepte que les compétitions soient retransmises en léger différé, histoire que les autorités chinoises puissent « couper » avant que leurs concitoyens n’assistent à une éventuelle manifestation de protestation.

 […]

Sans surprise, la Chine a fini « ses » jeux en faisant le plein de médailles d’or (51 titres), même si au total, elle est devancée par les Etats-Unis (110 contre 100). Les deux ordres de grandeur traduisent en tout cas la domination éclatante de ces deux nations qui, en développant deux systèmes de sélection et de pratique du sport différents, arrivent à obtenir des résultats probants. Ce qui n’est pas le cas, par exemple, de l’Inde, désormais pays le plus peuplé du monde. La nation de Gandhi aura attendu 25 ans, et une médaille d’or en hockey sur gazon, pour conquérir un second titre avec Abhinov Bindra, un riche héritier premier à la carabine à 10 mètres, devenu le « célibataire le plus convoité du pays » (selon sa mère). Côté français, les 40 médailles collectées, deux de plus qu’à Sydney, sont un excellent résultat.

Le lâcher de pigeons de la cérémonie d’ouverture de ces Jeux eut lieu le 8 août, peu après  20h. Soit le 8/08/08, à 8h08 (du soir). Une redondance due au fait que le 8 porte bonheur dans l’Empire du Milieu, « symbole absolu » de la prospérité. Autres chiffres, plus concrets : plus de 100 000 ouvriers avaient travaillé sept jours sur sept, dans des conditions souvent très difficiles, pour construire le stade national de Pékin, sans doute le plus beau de tous les temps ; le budget annoncé fut de 40 milliards de dollars, soit trois fois plus que celui d’Athènes ; 530000 arbres furent été plantés pour donner un peu plus de verdure à la ville très polluée ; 26 stations de contrôle météo et 26000 personnes étaient chargées des conditions climatiques. La sécurité, obsession majeure des autorités, nécessita 25000 agents de sécurité dans les transports en commun, 300000 caméras de sécurité et des batteries de missiles sol-air installées à proximité du stade olympique. 1 700 000 volontaires bénévoles avaient été retenus sur 24 millions de candidats pour assurer la sécurité, l’assistance, le service d’ordre sur tous les sites, la ville et ses alentours. A l’avenir, les Jeux devraient peut-être oublier cette folie, voir beaucoup moins grand, faire mieux avec des moyens humains et financiers ramenés à une échelle plus modeste. La démesure prendra-t-elle fin un jour ? Vaste question, même si on est à peu près sûr de connaître la réponse.

_________________________________________

Extrait de "L'aventure des Jeux Olympiques, un siècle de passion olympique", Editions Jacob-Duvernet (8 décembre 2011)

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Rhytton
- 28/07/2012 - 10:53
A lire: Wladimir Andreff dans La Croix (extraits)
Pour Andreff, rien de surprenant dans ce grand mensonge sur le prix des Jeux. « C’est le processus même d’attribution, comparable à des enchères, qui provoque cette sous-estimation des coûts », assure-t-il. [...]
Pour le chercheur, la notion connue en économie de « winner’s curse », ou « malédiction du vainqueur de l’enchère », s’applique parfaitement. « Les villes candidates sont priées d’élaborer des projets mirobolants, mais pour des budgets que le CIO exige “raisonnables”. Les concurrentes masquent donc leurs coûts. De même qu’elles surévaluent par des études d’impact flatteuses les bénéfices qu’elles retireront de l’accueil de l’événement. Le système de sélection induit mécaniquement des dérives économiques, de même qu’il pousse au lobbying acharné, voire à la corruption (NDC: "oh, la belle machine a laver..."). »
Pour en finir, Wladimir Andreff ne voit qu’une solution : attribuer les Jeux à une ville comme Olympie, la même une fois pour toutes. Douce utopie. Le CIO tire trop de bénéfices et de puissance du système actuel...