En direct
Best of
Best Of
En direct
© DR
Les adversaires de Lorànt Deutsch se réveillent bien tard : son livre est paru il y a trois ans, et approche les deux millions d’exemplaires vendus avec l’édition illustrée.
L'hôpital et la charité
Paris Métronome : quels que soient les défauts du livre de Lorànt Deutsch, les communistes sont mal placés pour donner des leçons d’histoire...
Publié le 11 juillet 2012
Des élus du groupe communiste de la ville de Paris s'attaquent au livre à succès de Lorànt Deutsch "Métronome", qu'ils accusent de délivrer une lecture "idéologique très discutable" de l'Histoire. La Révolution, la Commune... autant de mythes constitutifs du socialisme qu'ils n'acceptent pas de voir remis en cause.
Jean Sévillia est écrivain et historien. Il est aussi rédacteur en chef adjoint au Figaro Magazine.Il a écrit de nombreuses biographies (Zita, impératrice courage, Perrin, 1997) ainsi que des essais à succès, dont Historiquement correct (Perrin, 2003)...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean Sévillia
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean Sévillia est écrivain et historien. Il est aussi rédacteur en chef adjoint au Figaro Magazine.Il a écrit de nombreuses biographies (Zita, impératrice courage, Perrin, 1997) ainsi que des essais à succès, dont Historiquement correct (Perrin, 2003)...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Des élus du groupe communiste de la ville de Paris s'attaquent au livre à succès de Lorànt Deutsch "Métronome", qu'ils accusent de délivrer une lecture "idéologique très discutable" de l'Histoire. La Révolution, la Commune... autant de mythes constitutifs du socialisme qu'ils n'acceptent pas de voir remis en cause.

Atlantico : Des élus du groupe communiste ont annoncé qu’ils allaient s’attaquer au livre à succès de Lorànt Deutsch lors du prochain Conseil de Paris qui doit avoir lieu lundi, mardi et mercredi prochain. Ils dénoncent en effet « de nombreuses erreurs et inventions historiques », et affirment que l’ouvrage offrirait une « lecture idéologique très discutable », notamment sur les épisodes de la Commune, ainsi que des anecdotes touchant à certaines figures de la Révolution, Robespierre en tête. « Tout ceci n’est que nostalgie de l’Ancien Régime et camelote historique » concluent-ils. Qu’en pensez-vous ?

Jean Sévillia : Notons d’abord que les adversaires de Lorànt Deutsch se réveillent bien tard : son livre est paru il y a trois ans, et approche les deux millions d’exemplaires vendus avec l’édition illustrée. Un incroyable succès populaire, qui a valu à l’auteur d’être décoré d’une médaille de la Ville de Paris par Bertrand Delanoë en personne. Or, le maire de la capitale ne passe pas pour un nostalgique de l’Ancien Régime… Derrière cette affaire, il y a sans doute quelques règlements de comptes à gauche, et le désir du Parti communiste de faire parler de lui. Quand on est en perte de vitesse politique, c’est un coup classique. Mais il y a là aussi un réflexe idéologique. Lorànt Deutsch est un esprit libre, et l’on comprend que cela déplaise aux derniers apparatchiks communistes.

Ces élus évoquent notamment les récits de Lorànt Deutsch sur la Commune, ou la Révolution... Sont-ce là des pans de l'Histoire auxquels on n'a pas le droit de toucher, avec une version "officielle" qu'on ne peut mettre en cause, ou alors en prenant le risque d'être forcément taxé de révisionnisme historique ?

La Révolution française, la Commune de 1871, le Front populaire : il y a des moments d’histoire de France sacralisés par la gauche, et dont la version officielle est en effet intouchable, parce qu’elle relève du mythe constitutif  du socialisme français, héritage disputé entre les socialistes et les communistes. Mais ce mythe ne résiste pas à l’examen. Il y a déjà trente ans qu’un historien comme François Furet, une figure venue de la gauche et ayant évolué vers le libéralisme, a montré qu’il y a une dimension totalitaire dans la Révolution française. Les élus communistes de Paris devraient mettre leurs connaissances historiques à jour.

Les communistes ont parfois une version assez arrangée de l’Histoire… Sont-ils vraiment bien placés pour donner des leçons quant au traitement de celle-ci ?

Les communistes sont depuis longtemps passés maîtres dans le maniement du terrorisme intellectuel. C’est ainsi qu’au temps flamboyant de l’URSS et du goulag, ils ne cessaient de revenir sur les crimes nazis – qui furent tragiquement réels, mais qui relevaient du passé - ce qui évitait qu’on se penche sur les crimes du communisme, qui étaient non moins réels, et qui relevaient du présent. C’est la technique du rideau de fumée.

Le livre de Lorànt Deutsch n'est pas présenté comme un livre d'Histoire. Faut-il alors nécessairement exiger une objectivité totale pour ce genre d'ouvrage ? La subjectivité n'est-elle pas inévitable lorsqu'on conte ainsi des évènements ?

Lorànt Deutsch n’est pas historien et ne prétend pas l’être. Dès lors qu’il parle d’histoire, on est cependant en droit d’attendre de lui le respect d’une certaine rigueur dans la manière d’approcher le passé. Mais au-delà de tel ou tel détail qui peut être discuté, Métronome est un livre qui embrasse le passé de Paris – et le passé français en général – dans sa totalité, depuis les origines. Plus aucun historien sérieux ne pense que notre histoire commence en 1789. Il est donc absurde de reprocher à Lorànt Deutsch de l’illustrer par l’exemple.


Propos recueillis par Romain de Lacoste

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Charlotte Casiraghi & Dimitri se marient (enfin) Charlotte Gainsbourg (enfin) heureuse; Justin Bieber & Hailey Baldwin n'ont pas consommé leur mariage; David Hallyday & Laura Smet ne se quittent plus, les princes William & Harry ne se kiffent plus
02.
Cette bombe politique qui se cache dans les sondages sur la remontée de LREM et l’essoufflement des Gilets jaunes
03.
Auto-positionnement politique des Français : le sondage qui montre l’ampleur de la crise existentielle vécue par la droite
04.
Une attaque informatique d'une ampleur inédite frappe Internet
05.
Au tableau : Christophe Castaner mal à l’aise après une question d’un élève
06.
5 indicateurs de la (faible) culture démocratique du gouvernement
07.
Assurance chômage, santé, retraite : l’agonie des systèmes paritaires de protection sociale s’accélère...
01.
Cette bombe politique qui se cache dans les sondages sur la remontée de LREM et l’essoufflement des Gilets jaunes
02.
Statistiques du ministère de l’intérieur : Christophe Castaner ou l’imagination au pouvoir
03.
5 indicateurs de la (faible) culture démocratique du gouvernement
04.
Etat providence, immigration et Gilets jaunes : l’étude américaine explosive qui révèle la nature du dilemme politique français
05.
Charlotte Casiraghi & Dimitri se marient (enfin) Charlotte Gainsbourg (enfin) heureuse; Justin Bieber & Hailey Baldwin n'ont pas consommé leur mariage; David Hallyday & Laura Smet ne se quittent plus, les princes William & Harry ne se kiffent plus
06.
Le mystérieux contrat de 7,2 millions d'euros décroché par Alexandre Benalla
01.
Agression contre Finkielkraut : certains Gilets jaunes voudraient que les Juifs portent l'étoile jaune
02.
Auto-positionnement politique des Français : le sondage qui montre l’ampleur de la crise existentielle vécue par la droite
03.
5 indicateurs de la (faible) culture démocratique du gouvernement
04.
Ces lourdes erreurs politiques qui fragilisent la lutte contre l’antisémitisme
05.
Antisémitisme: voilà pourquoi je n'irai pas manifester le 19 février
06.
Pour Marlène Schiappa, il y a "une convergence idéologique" entre "la Manif pour tous et les terroristes islamistes"
Commentaires (48)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Anonymous
- 15/07/2012 - 12:06
Le bouquin de qui?
Métronome: Lorant Deutsch, acteur
Histoire de France: Alain Minc, écrivain
Toute l'histoire du monde: Jean Claude Barreau, essayiste, et Guillaume Bigot, journaliste
... Je poursuis?
Voilà ce qu'on nous vend comme de "l'Histoire" dans le grand commerce, des machins sans sources, écrit par des non-historiens. Mais franchement si on les prend pour ce qu'ils sont, c'est à dire des visions personnelles fictives et romancées de l'histoire, c'est très bien écrit. Je n'ai aucune critique à formuler quand je sais ce que je lis.
texarkana
- 11/07/2012 - 09:24
J'invite les internautes
à se rendre sur les sites de William Blanc et d'Alexis Corbière, on y découvre le summum de a mauvaise foi (un internaute reproche à l'émission la forme des casques à l'époque carolingienne! c'est qu'on a affaire à des "érudits"...des cuistres, hein! un autre s'amuse : "LD a peur de la lunette" (de la guillotine), l'"humour" gauchiste quoi...)
phidias
- 11/07/2012 - 03:56
Peut-être trop jeune...?
Excusez-moi, je suis peut-être trop jeune, mais c'est quoi ce PCF dont on parle dans l'article ?