En direct
Best of
Best of du 27 juin au 3 juillet
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Ophélie Winter médite à la Réunion; Brigitte Macron se promène lugubre en baskets, Edith Philippe souriante en tongs, Catherine Deneuve cheveux au vent et souliers vernis; Melania Trump abuse de l’auto-bronzant; Benjamin Biolay a une fille cachée

02.

Jean Castex, une menace bien plus grande pour LR qu’Edouard Philippe ?

03.

Sauver la planète ? Le faux-nez de ces "écologistes" qui détestent l'Homme. Et la liberté

04.

Consommation de drogue : ces effets secondaires jamais vus auparavant provoqués par la crise du Coronavirus

05.

Non, Mélenchon n'en veut pas qu'aux Juifs : il ne supporte pas non plus les "blonds aux yeux bleus" !

06.

Nouvel espoir dans le traitement du cancer : un nouveau traitement stoppe le développement des tumeurs

07.

Donald Trump pourra-t-il survivre à la perte de l’électorat blanc qui l’avait pourtant soutenu jusque là contre vents et marées ?

01.

Les Vikings nous ont envahis et colonisés au IXe siècle ! Nous exigeons donc que le Danemark, la Norvège, la Suède et l’Islande se repentent

02.

Sauver la planète ? Le faux-nez de ces "écologistes" qui détestent l'Homme. Et la liberté

03.

Pas de démocratie sans droit à offenser : ce capitalisme qui prend le risque de précipiter la guerre civile à trop vouloir montrer patte progressiste

04.

L'éolien peut-il être une alternative verte crédible au nucléaire ?

05.

Pire que le coup d’Etat permanent, la campagne électorale permanente ? Emmanuel Macron, le président cynique

06.

Cet espoir dans la lutte contre la Covid-19 qui se cache dans des études soviétiques vieilles de plusieurs décennies

01.

Municipales : mais que cache donc l’étonnante schizophrénie des Français entre élections locales et nationales ?

02.

Arsène Lupin était noir ! La preuve : il va être joué par Omar Sy

03.

Le parti EELV va alerter le CSA après les propos d'Eric Zemmour sur CNEWS dans "Face à l'Info" sur la vague verte et l'islam

04.

Affaire Fillon : François Fillon est condamné à 5 ans de prison, dont 3 avec sursis, et Penelope Fillon à 3 ans de prison avec sursis

05.

Les Vikings nous ont envahis et colonisés au IXe siècle ! Nous exigeons donc que le Danemark, la Norvège, la Suède et l’Islande se repentent

06.

L’Oréal a décidé de supprimer les mots "clair" et "blancheur" de ses produits cosmétiques !

ça vient d'être publié
décryptage > Santé
Trop, c’est trop

Si la pandémie vous a rendu maniaque de la propreté, voilà ce que vous devriez savoir pour tempérer vos ardeurs

il y a 23 min 7 sec
décryptage > Politique
Suite de "Passions"

Exclu Atlantico : Nicolas Sarkozy devrait publier le tome 2 de ses mémoires dès ce mois de juillet

il y a 2 heures 48 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Tesla à 200 milliards de dollars, c’est le casse du siècle digital ou la promesse du monde d’après...

il y a 3 heures 52 min
décryptage > Politique
Premier ministre

Jean Castex, une menace bien plus grande pour LR qu’Edouard Philippe ?

il y a 4 heures 28 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La sentence" de John Grisham : un thriller qui maintient sous pression

il y a 14 heures 44 min
pépites > Politique
Equipe renforcée
Mairie de Paris : Anne Hidalgo décide de s’entourer d’une équipe de 37 adjoints
il y a 18 heures 6 min
pépites > Politique
Premier ministre
Jean Castex "mesure l'immensité de la tâche" qui l'attend à Matignon
il y a 20 heures 3 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand la lumière anime les heures et quand le bleu se veut marine : c’est l’actualité estivale des montres
il y a 22 heures 14 min
décryptage > Science
Sondage

93% des Français gardent leur confiance pour les scientifiques après le Coronavirus

il y a 1 jour 7 min
décryptage > Environnement
Macron veut un référendum sur le climat

La question sera sans doute : "Voulez-vous qu’on mette les villes à la campagne car l’air y est plus pur ?"

il y a 1 jour 1 heure
décryptage > Politique
Choix stratégique

Le juppéisme, cette obsession gestionnaire des élites françaises tuée par Emmanuel Macron

il y a 2 heures 19 min
décryptage > Politique
Campagne électorale

Donald Trump pourra-t-il survivre à la perte de l’électorat blanc qui l’avait pourtant soutenu jusque là contre vents et marées ?

il y a 3 heures 19 min
rendez-vous > Media
Revue de presse people
Ophélie Winter médite à la Réunion; Brigitte Macron se promène lugubre en baskets, Edith Philippe souriante en tongs, Catherine Deneuve cheveux au vent et souliers vernis; Melania Trump abuse de l’auto-bronzant; Benjamin Biolay a une fille cachée
il y a 4 heures 10 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Les records de l'histoire" de Stéphane Bern : récréation idéale pour l'été, pour parcourir l'histoire en s'amusant

il y a 14 heures 29 min
pépite vidéo > Politique
Emotion à Matignon
Retrouvez l'intégralité de la passation de pouvoir entre Edouard Philippe et Jean Castex
il y a 17 heures 39 min
pépites > Justice
Plaintes
Covid-19 : une enquête judiciaire va être ouverte contre Edouard Philippe, Agnès Buzyn et Olivier Véran
il y a 18 heures 41 min
décryptage > Politique
Nouveau chemin cherche destination

Jean Castex Premier ministre : une nomination très habile... Mais l’habileté peut-elle suffire ?

il y a 20 heures 55 min
décryptage > Environnement
"Vague verte"

Tous écolos… ou soumis à lavage de cerveau intensif ?

il y a 23 heures 27 min
pépites > Politique
"Monsieur déconfinement"
Remaniement : Jean Castex est le nouveau Premier ministre et remplace Edouard Philippe à Matignon
il y a 1 jour 29 min
décryptage > Société
Addicts

Consommation de drogue : ces effets secondaires jamais vus auparavant provoqués par la crise du Coronavirus

il y a 1 jour 1 heure
Hors-jeu

Footballeuses voilées : mais pourquoi la FIFA accepte-t-elle de céder à l'Islam politique ?

Publié le 09 juillet 2012
La FIFA a levé l'interdiction de porter le voile pour les footballeuses féminines. Cette décision, favorablement accueillie par l'Iran et Arabie Saoudite, marque une percée de l'Islam politique sur un terrain pourtant historiquement neutre. La Fédération française de football (FFF) a pour sa part interdit ce vendredi à ses propres licenciées le port du voile.
Annie Sugier
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Annie Sugier est une militante féminine, Présidente de la Ligue du Droit Internationale des Femmes. Scientifique, chimiste et physicienne elle a fait toute sa dans le nucléaire où elle a occupé le poste de directrice de la radioprotection dans l...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La FIFA a levé l'interdiction de porter le voile pour les footballeuses féminines. Cette décision, favorablement accueillie par l'Iran et Arabie Saoudite, marque une percée de l'Islam politique sur un terrain pourtant historiquement neutre. La Fédération française de football (FFF) a pour sa part interdit ce vendredi à ses propres licenciées le port du voile.

Atlantico : La FIFA a autorisé les footballeuses musulmanes à jouer avec le foulard islamique (hijab) grâce à la levée de l’interdiction par l’International Board qui définit les règles du football mondial. Si l’Iran et l’Arabie Saoudite s’en félicitent, d’autres organisations montent au créneau et dénoncent les pressions qui sont à l’origine de cette décision. Quelle est la position de la Ligue du Droit International des Femmes ?

Annie Sugier : Cette décision prise par l’International Board est d’autant plus incompréhensible quand on sait à quel point le sport mondial est codifié par le respect de principes universels. Par exemple, quand des athlètes obtiennent une combinaison qui peut les aider à gagner – comme les nageurs – les débats sont vifs et se concluent toujours par une interdiction de la tenue en question.

Dans le cas de ces footballeuses, elles ont une combinaison qui est différente des autres et ne sont plus sur le même pied d’égalité. A mon avis on les aide à perdre car l’image de la sportive est éclipsée par la volonté des pays islamistes d'imposer une notion contraire à la réglementation. On stigmatise le corps de certaines athlètes.

Ensuite, cette décision nuit au combat des pionnières marocaines, algériennes et tunisiennes telles que Nawal El Moutawakel ou Hassiba Boulmerka qui avaient respecté la réglementation et qui étaient menacées par les intégristes religieux. Ces femmes ont réellement résisté et seront condamnées à abandonner le discours qui les protégeait et qui consistait à dire qu’elles ne portaient pas le costume islamique en raison de la réglementation.

On remarque que dès lors qu’il s’agit des femmes, on cède trop facilement aux exigences posées par des pays qui n’ont cure de la défense de leurs droits.

Estimez-vous que cette décision est due à l’insistance du fils du roi Hussein de Jordanie, le prince Ali Bin Al Hussein, vice-président de la Fifa ?

Non seulement on a cédé au Prince Ali, mais aussi à l’Iran car cette interdiction pénalisait en premier lieu l’équipe féminine d’Iran. Le pays avait affiché très clairement qu’il s’agissait d’une position religieuse, or la loi n°4 stipule bien qu’aucune expression politique ou religieuse n’était autorisé dans le stade olympique.

Le Prince Ali représente aussi les intérêts des pays du Golfe qui désirent non pas le respect pour les femmes de la loi olympique ou sportive mais le respect de leur interprétation d’une loi religieuse.

A-t-on ici une percée négative de l’Islam dans un espace prévu comme a-religieux et laïque ?

Tout à fait, c’est une percée de l’Islam politique dans un milieu qui a bien mis l’accent sur sa neutralité. C’est d’autant plus étonnant que jusque-là, il l’avait défendu farouchement. A de nombreuses reprises et pour de bonnes causes les athlètes noirs américains en soutien à la condition noire dans leur pays avaient levé le poing et s’en était suivi une exclusion immédiate.

Aujourd’hui on se retrouve à céder à de quasi dictatures au mépris des dispositions prises par la loi, alors même qu'elles étaient très justes puisque l’on estime que le sport est uniquement un mouvement d’union. C’est un moment où tous les participants peuvent laisser aux vestiaires les convictions politiques ou religieuses.

Aussi contestable soit-elle, cette décision ne permet-elle pas néanmoins à des femmes amoureuses de leur sport de s’y adonner sans craindre de représailles ?

Considérez-vous que sur un sujet de cet ordre, il est juste d’être dans un registre compassionnel ? Quand on a exclu l’Afrique du Sud en raison de l’Apartheid, a-t-on pleuré sur le sort de ces athlètes qui attendaient de défendre leurs chances sur le plan international et qui pendant trente ans n’ont pas pu courir aux Jeux Olympiques ? Non. On a estimé que la cause que défendaient Nelson Mandela et les militants anti-apartheid méritait ce sacrifice. Veut-on faire progresser le droit international des femmes ou veut-on céder en rendant service à quelques dictatures du Golfe ?

Ne fallait-il pas également soulager ces femmes de la pression qui s’exerce sur elles ?

Je vous renvoie à ces athlètes américains qui ont été disqualifiés, qui ont été rabaissés et qui n’ont plus pu courir. Pourtant, ces athlètes sont devenus des héros car ils ont eu le courage de s’opposer à leur gouvernement qui couvrait la notion de séparation raciale. On ne s’est pas posé la question du respect de la loi, on l’a tout simplement appliqué.

Pourquoi quand il s’agit des femmes cela ne semble pas choquer de ne pas respecter la loi ? Cela prouve simplement qu’elles sont marginales dans le système. Au même moment, le débat du ramadan fait rage car le début du jeûne coïncide avec le début des jeux et pourtant là encore les organisations ont tenu bon. Pourquoi il y a-t-il un double  langage ? Ce n’est pas normal.

Propos recueillis par Priscilla Romain

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (40)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
TKMankind
- 13/07/2012 - 18:29
@sam06
Non, je dis que les femmes musulmanes n'ont pas le choix, nuance.

Par contre l'islam prétend que les femmes sont bêtes, en tout cas son prophète, cf hadith #301 livre #6 de bukhari.

Si l'islam n'est pas mysogine, alors j'aimerai comprendre pourquoi les femmes ne peuvent pas avoir 4 hommes aussi, le même niveau d'héritage, la possibilité de battre son mari, ou pourquoi le "prophète" dit que la majorité des membres de l'enfer sont des femmes (cf hadith #464, livre 5, bukhari toujours), ou encore le hadith cité plus haut...

Mais peut-être ai-je une définition érronée de la mysoginie et qu'en fait oui, ce que dit l'islam est normal. Ou alors vous êtes fou et dangereux car vous ne voyez pas la réalité. Je pencherai pour la seconde possibilité...
sam06
- 09/07/2012 - 12:14
femmes voilées peuvent jouer
@ Carcajou, j'ai l'impression que pas mal de choses vous gonfle quand on est pas d'accord avec vous. Mes commentaires ne sont pas "islamistes patentés" je mets juste en avant votre ignorance non pas d'une doctrine fasciste pour reprendre vos mots, mais d'une noble religion, bafouée par les médias. La femme à un rôle majeure dans l'Islam, elle n'est pas reléguée à un second plan, trop de personnes pensent malheureusement comme vous, je vois bien que vous n'avez pas pu discuter avec elles. Pour revenir sur l'article, ce sont des pensées comme les vôtres qui finalement conduisent la femme musulmane à être mise de côté, car si elles veulent porter le voile, elles ne peuvent plus rien faire, ni travailler, ni jouer, ni sortir... Tout ça parce qu’elles respectent un principe de leur religion qui est visible, c'est de l'intolérance c'est tout.
@Velivos, votre commentaire est un peu vide de sens, vous pensez toujours qu'on impose aux femmes sans qu'elles réfléchissent. Vous parlez de conversion sans connaitre un peu l'islam, une seule question se pose, avez-vous lu ou même effleuré un ouvrage sur l'islam (non partisan)? je crois que j'ai la réponse
Carcajou
- 09/07/2012 - 11:15
Toujours la ce flou artistique!
@sam06 - 08/07/2012 - 23:09

J'avoue que mes discussions avec les femmes musulmanes ont toujours été succinctes pour ne pas dire inexistantes. Mais je n'en suis pas la cause, croyez-le.

Avez-vous des ouvrages traitant de la condition féminine en France au XIXème siècle? La femme trouvait sa condition naturelle (je ne parle pas ici du bien-fondé ou non de la libération de la femme dans les sociétés occidentales, ce n'est pas le sujet), la coutume et même la loi lui imposait un statut de mineure à vie.

J'ai tendance à penser qu'il en va de même pour la femme musulmane. Éduquer, réduite au rang de citoyenne de second rôle, elle trouve cette condition naturelle.

Le sujet qui nous occupe est d'un autre ordre: la règle consistait à exclure les signes politiques ou religieux des compétitions sportives. Bien entendu, les manifestations personnelles se faisaient de plus en plus ostentatoires, mais il eût fallu rappeler la règle plutôt que d'accéder à une demande officielle les remettant en cause.

Assistera-t-on bientôt à la bénédiction du terrain de jeu par un évêque?