En direct
Best of
Best of du 1er au 7 août
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Canicule : petite liste des aliments les plus risqués à la consommation quand le thermomètre monte

02.

Vaccin contre la Covid-19 : pourquoi les pérégrinations de la recherche russe pourraient se révéler crédibles

03.

Et si l’Univers ne s’expliquait pas par un Big Bang originel mais par un Grand Rebondissement ?

04.

Zemmour est « sous-humain » (c'est à dire un sous-homme) ! Et c’est un surhomme qui le dit…

05.

La dégringolade de la France dans le top 10 des puissances économiques mondiales est-il purement mécanique (lié à notre démographie et au développement des pays sous-développés à forte population) ou le reflet d’un déclin ?

06.

L’étrange pas de deux d’Emmanuel Macron avec le Hezbollah

07.

Masques et crise de la masculinité : les ingrédients du cocktail explosif de violences en série

01.

Pourquoi le Coronavirus ne repartira plus jamais

02.

La dégringolade de la France dans le top 10 des puissances économiques mondiales est-il purement mécanique (lié à notre démographie et au développement des pays sous-développés à forte population) ou le reflet d’un déclin ?

03.

Explosion de la violence en France : comment expliquer la faillite de l’Etat (puisque le Hezbollah n’y est pour rien ici...) ?

04.

Du glyphosate concentré utilisé comme arme chimique pour détruire une exploitation bio

05.

Canicule : petite liste des aliments les plus risqués à la consommation quand le thermomètre monte

06.

Le télétravail va-t-il provoquer la fin de l'invulnérabilité des cadres sur le marché mondial du travail ?

01.

Explosion de la violence en France : comment expliquer la faillite de l’Etat (puisque le Hezbollah n’y est pour rien ici...) ?

02.

Zemmour est « sous-humain » (c'est à dire un sous-homme) ! Et c’est un surhomme qui le dit…

03.

Relocaliser l’alimentation : une vraie bonne idée ?

04.

Liban : Emmanuel Macron lance un appel à un "profond changement" auprès de la classe politique

05.

Beyrouth : le rêve éveillé de l'Elysée sur l'Orient

06.

La dégringolade de la France dans le top 10 des puissances économiques mondiales est-il purement mécanique (lié à notre démographie et au développement des pays sous-développés à forte population) ou le reflet d’un déclin ?

ça vient d'être publié
pépites > Politique
Nouvelle affectation ?
Agnès Buzyn pourrait être nommée à la tête d’Universcience
il y a 23 min 53 sec
light > Media
Nouvelle équipe
Plusieurs départs au sein du magazine Paris Match dont Valérie Trierweiler
il y a 1 heure 33 min
pépites > Politique
Vice-présidente
Joe Biden choisit la sénatrice Kamala Harris comme colistière avant l’élection présidentielle face à Donald Trump
il y a 2 heures 43 min
décryptage > High-tech
Avenir

Comment empêcher la fuite des cerveaux français du numérique ?

il y a 6 heures 12 min
décryptage > Santé
Course contre la montre

Vaccin contre la Covid-19 : pourquoi les pérégrinations de la recherche russe pourraient se révéler crédibles

il y a 6 heures 40 min
décryptage > International
Idéologie

Communisme revisité : ces nouveaux penseurs dont s’inspire Xi Jinping pour diriger la Chine d’une main de fer

il y a 6 heures 58 min
décryptage > International
En même temps à risque

L’étrange pas de deux d’Emmanuel Macron avec le Hezbollah

il y a 7 heures 23 min
pépites > Santé
CORONAVIRUS
Les chiffres qui inquiètent en Ile-de-France
il y a 1 jour 2 heures
pépites > Consommation
BILAN MITIGÉ
Soldes : un résultat décevant
il y a 1 jour 3 heures
pépites > Faits divers
VAL-DE-MARNE
Vincennes : deux morts dans un incendie
il y a 1 jour 3 heures
pépites > Santé
Impact de la catastrophe
Liban : plus de la moitié des hôpitaux de Beyrouth seraient "hors service" après l’explosion
il y a 57 min 4 sec
pépites > Europe
Accident ferroviaire
Un train de passagers déraille en Ecosse, les autorités redoutent un lourd bilan
il y a 2 heures 17 min
pépite vidéo > International
Violence de la catastrophe
Les images de l’explosion à Beyrouth au ralenti
il y a 3 heures 34 min
décryptage > Société
Tout nouveau tout beau

Vous avez aimé le # "privilège blanc" ? Vous adorerez le # "privilège juif"

il y a 6 heures 32 min
décryptage > Science
Espace

Et si l’Univers ne s’expliquait pas par un Big Bang originel mais par un Grand Rebondissement ?

il y a 6 heures 50 min
décryptage > Histoire
Atlantico Business

Les femmes qui ont changé le monde et le cours de l’Histoire. Aujourd’hui, Mata Hari : du mouvement Metoo au Bureau des Légendes

il y a 7 heures 10 min
décryptage > Société
Protection contre le virus

Masques et crise de la masculinité : les ingrédients du cocktail explosif de violences en série

il y a 7 heures 33 min
décryptage > Société
Des mots qui viennent d’ailleurs

Zemmour est « sous-humain » (c'est à dire un sous-homme) ! Et c’est un surhomme qui le dit…

il y a 1 jour 3 heures
pépites > France
DÉJÀ !
Les vendanges débutent avec plusieurs semaines d'avance
il y a 1 jour 3 heures
light > France
AÏE
Méditerranée : un poisson mord les mollets des vacanciers
il y a 1 jour 5 heures
Iran atomique !

La bombe nucléaire pour l’Iran : pas forcément si dangereux

Publié le 04 juillet 2012
L'Iran a lancé mardi plusieurs dizaines de missiles balistiques lors d'un exercice de simulation contre "une base militaire ennemie". De part son histoire, sa civilisation, l'Iran a toujours souhaité devenir une grande puissance régionale, l'arme nucléaire ne serait donc au final qu'un moyen de parvenir plus vite à cette ambition.
Thierry Coville
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Thierry Coville est chercheur à l’IRIS, spécialiste de l’Iran. Il est professeur à Novancia où il enseigne la macroéconomie, l’économie internationale et le risque-pays. Docteur en sciences économiques, il effectue depuis près de 20 ans des recherches...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L'Iran a lancé mardi plusieurs dizaines de missiles balistiques lors d'un exercice de simulation contre "une base militaire ennemie". De part son histoire, sa civilisation, l'Iran a toujours souhaité devenir une grande puissance régionale, l'arme nucléaire ne serait donc au final qu'un moyen de parvenir plus vite à cette ambition.

Avant tout débat sur la question du nucléaire iranien, il est en effet essentiel de rappeler certains faits historiques :

  •   Le programme nucléaire iranien a été lancé du temps du Shah, sous le régime précédent, dans les années 1950. Si ce programme était de nature civile, on sait que le Shah pensait également à ses incidences militaires ;
  • Ce programme a été stoppé après la révolution de 1979 par l’Imam Khomeiny, qui s’y opposait pour des raisons religieuses ;

  • On sait que ce programme a été redémarré au milieu des années 1980. Les dirigeants iraniens, dont l’Imam Khomeiny, sont arrivés à la conclusion que le conflit avec l’Irak avait révélé à quel point l’Iran était vulnérable. Les forces conventionnelles iraniennes n’avaient pas pu empêcher l’armée irakienne d’envahir le pays. Le Conseil de Sécurité des Nations Unies n’a jamais condamné l’attaque de Saddam Hussein. De ce fait, le régime iranien est arrivé à la conclusion qu’il avait besoin d’une force de dissuasion, ce qui l’a conduit à relancer le programme nucléaire militaire et à lancer la construction de missiles. Tout cet historique permet de comprendre que ce programme n’avait rien à voir avec la question israélienne ;
  • Depuis cette date, l’environnement stratégique de l’Iran a changé. L’Irak est devenu un pays allié gouverné par des chiites. Dans ce contexte, on ne sait pas quel est l’objectif final du programme nucléaire iranien. Rappelons que l’AIEA (Agence internationale pour l'énergie atomique) n’a jamais trouvé de preuve de la présence d’un programme militaire. Par contre, on peut penser que la volonté iranienne de maîtriser l’ensemble du cycle technologique cache une volonté d’atteindre un « seuil technologique », en clair, avoir la capacité de construire rapidement une bombe si nécessaire.

Est-ce que cette hypothèse, si elle se réalisait, accroîtrait la puissance régionale de l’Iran ? Tout d’abord, cette volonté d’être une puissance régionale existe en Iran, programme nucléaire ou pas, du fait notamment du sentiment nationaliste iranien nourri par le souvenir d’appartenir à une des plus vieilles civilisations du monde. Par ailleurs, la stratégie iranienne consiste plutôt à accroître son pouvoir d’influence régional à travers de multiples vecteurs religieux, culturels, diplomatiques, économiques, etc.

Voir dans l’Iran le pays qui veut déstabiliser ses voisins est ridicule
. Toutes les discussions à propos de la menace « chiite » sont souvent très superficielles. Le soutien de l’Iran au gouvernement chiite irakien s’explique d’abord par le souvenir de Saddam Hussein. C’est vrai qu’il peut exister des tensions inter-religieuses mais celles-ci s’expliquent souvent par des inégalités économiques ou « culturelles » qui ont des causes nationales. Le danger est l’instrumentalisation politique de ces tensions et le rôle de l’Arabie Saoudite à Bahreïn et même en Syrie est à cet égard dangereux.

Qu’en est-il des risques de prolifération dans la région ? Tout d’abord, pourquoi cette inquiétude soudaine alors que les pays occidentaux ont laissé Israël, l’Inde et le Pakistan acquérir en toute impunité l’arme nucléaire ? Par ailleurs, est-ce que c’est l’Iran le seul problème ? La frontière entre le nucléaire civil et militaire reste poreuse et le développement de l’énergie nucléaire, souvent pour des raisons commerciales, dans la région amènera certains régimes à, au moins, se poser la question de l’acquisition de ce seuil technologique.

En fait, derrière cette question de l’Iran nucléaire, se pose une autre beaucoup plus importante qui est l’analyse de l’environnement politique régional. Cette question du nucléaire sera réglée in fine par les peuples de la région. Et la spectaculaire modernisation de la société iranienne depuis 30 ans rend relativement optimiste à ce sujet.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (10)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
rayan
- 05/07/2012 - 18:09
rayan
@folie

tout ce que j'ai dis est vrai.

faites vos recherches et vous verrez, meme sur youtube on trouve encore les menaces d'un responsable pakistanais en 98 qui menacait israel de riposte devastatrice, si israel s'attaque au pakistan.

d'ailleurs l'operation dont je parle porte un nom, et a été confirmé par indira gandhi, oui en 84 les avions israeliens etaient en route vers l'inde, quand manque de pot indira gandhi changea d'avis. israel seul n'ayant pas le courage de s'attaquer seul au pakistan dû renoncer.

vous voulez une raison? tres simple: MEGALOMANIE.
un pays de 7 millions d'habitants entend rester la seule puissance nucleaire au MO. ( cette epoque est finie )

c'est ce qui se passe avec l'iran aujourd'hui, ca n'est pas si different. la grosse difference c'est que les etats-unis sont aussi enemis des iraniens.

donc oui la plus grande menace au MO c'est la megalomanie israelienne.

c'est Mr le premier ministre olmert qui a dit a la fin de son mandat:

" l' idee que nous pourrions regler cette affaire iranienne, alors que les puissances mondiale elle meme n'y arrivent pas, prouve que nous avons perdu le sens des realités"

à mediter !!!
léopold
- 05/07/2012 - 14:46
folie
à rayan,

dans les années 80 israel a commencé à interfer avec le pakistan et son programme, en 84 fait decoller ses avions en vu de bombarder les installations pakistanaises. mais manque de pot, l'armee pakistanaise qui avait prevu le coup etait deja dans les air, ce fiasco ignoré de beaucoup, mais confirmé par indira gandhi ( complice ).
en 98 quelque jours avant les essais pakistanais, israel a de nouveau recommencer à menacer le pakistan en vain! le pakistan ce n'est pas l'irak."*****

C'est aberrant. Donnez moi UNE SEULE raison qu'aurait Israel de déclarer la guerre à un pays comme le Pakistan, 20 fois plus peuplé. et surtout en paix avec israel. Veut on nous faire croire qu'israrael serait devenu fou?
consulaire
- 05/07/2012 - 00:20
Iran/Israel
Je ne suis pas particulièrement défenseur d'Israel, mais se sont les pays arabes qui ont entamer les guerres contre cet Etat; et pour beaucoup d'entre eux, la destruction de l'Etat d'Israel reste un objectif plus ou moins déclaré.
L'Occident contre l'Iran ? si l'occident était contre l'Iran, ne pensez-vous pas que ce qui s'est produit en Irak et en Afghanistan se serait produit en Iran ? Quelques soient les opinions que l'on puisse avoir sur ces guerres. les relations entre pays restent, malheureusement sans doute, marquées par des oppositions fortes, des intérêts divergents. C'est un constat, il faut agir en conséquences.