En direct
Best of
Best of du 25 au 31 juillet
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pourquoi le Coronavirus ne repartira plus jamais

02.

Covid-19 : ce que les bonnes nouvelles en provenance de Suède et d’Italie pourraient nous apprendre pour maîtriser le retour du virus

03.

L’enseigne Cultura boycottée par des clients pour son utilisation de l’écriture inclusive

04.

Savez-vous pourquoi des centaines de "jeunes" se sont affrontés à Etampes ? Parce qu’ils étaient empêchés d’aller au bled !

05.

Une arme de destruction massive contre l’écriture inclusive : le boycott !

06.

Une femme considérée comme très malheureuse pourra avorter jusqu’au dernier jour de sa grossesse !

07.

Orange mécanique, le retour : mais que cachent ces tabassages en série pour des histoires de masques ?

01.

Marc Lavoine se marie; La fille de Mick Jagger s'éprend du fils de Marc Levy, Blanche Gardin d'une star américaine; Jean Dujardin se saisit des fesses de Nathalie, Baptiste Giabiconi expose les siennes; Charlene de Monaco traverse la Méditerranée à vélo

02.

Savez-vous pourquoi des centaines de "jeunes" se sont affrontés à Etampes ? Parce qu’ils étaient empêchés d’aller au bled !

03.

Covid-19 : ce que les bonnes nouvelles en provenance de Suède et d’Italie pourraient nous apprendre pour maîtriser le retour du virus

04.

Vers une 3ème guerre mondiale ? Pourquoi Xi Jinping pourrait bien commettre la même erreur que le Kaiser en 1914

05.

Loi bioéthique : le naufrage moral de l’amendement sur l’interruption médicale de grossesse

06.

Pourquoi le Coronavirus ne repartira plus jamais

01.

Les dangereux arguments employés par les soutiens de la PMA pour toutes

02.

Loi bioéthique : le naufrage moral de l’amendement sur l’interruption médicale de grossesse

03.

Marine Le Pen est bien partie pour devenir présidente des Républicains

04.

Edwy Plenel est en très, très grande forme : il assimile la police d'aujourd'hui à celle de Vichy en 1942 !

05.

La morphologie des dingos, des chiens sauvages d’Australie, a fortement évolué au cours des 80 dernières années, les pesticides seraient en cause notamment

06.

Covid-19 : ce que les bonnes nouvelles en provenance de Suède et d’Italie pourraient nous apprendre pour maîtriser le retour du virus

ça vient d'être publié
pépites > France
Nouveau drame
Le Mans : un policier a été tué par un chauffard lors d’une intervention
il y a 25 min 43 sec
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Darmanin défend la police (et lui-même); Marianne étrille EELV; Le Havre, port tué par la CGT; Guerre culturelle : Zemmour dénonce la bêtise de la droite qui croit avoir gagné alors que la gauche domine; Les secrets du nouveau modèle CNews
il y a 2 heures 35 min
décryptage > Société
Ils ont osé ça

Une femme considérée comme très malheureuse pourra avorter jusqu’au dernier jour de sa grossesse !

il y a 4 heures 42 sec
décryptage > Santé
Pandémie

Pourquoi le Coronavirus ne repartira plus jamais

il y a 4 heures 41 min
décryptage > Société
Réorganisation des entreprises

Open space : la Covid m’a tué

il y a 5 heures 38 min
décryptage > France
Risques à domicile

De Lubrizol à Beyrouth en passant par le pont de Gênes, les leçons des catastrophes sont-elles bien tirées en France ?

il y a 6 heures 18 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Lectures d'été" : "Le dernier des yakuzas" de Jake Adelstein, plongée dans le Japon des gangs, un héros inquiétant, un récit haletant !

il y a 17 heures 26 min
pépites > Justice
Calendrier judiciaire
Assassinat de Rafic Hariri : le verdict du procès finalement reporté suite aux explosions au port de Beyrouth
il y a 19 heures 7 min
pépites > Science
Ecosystème
Antarctique : de nouvelles colonies de manchots empereurs ont été découvertes grâce à des clichés pris depuis des satellites
il y a 20 heures 36 min
pépites > International
Solidarité avec le peuple libanais
Explosions à Beyrouth : Emmanuel Macron se rendra jeudi au Liban
il y a 23 heures 35 min
pépite vidéo > International
"Le Liban n’est pas seul"
Emmanuel Macron est arrivé au Liban pour coordonner et participer à l’aide internationale
il y a 1 heure 4 min
décryptage > France
A la guerre comme à la guerre

Une arme de destruction massive contre l’écriture inclusive : le boycott !

il y a 3 heures 48 min
décryptage > Terrorisme
Nouvelle attaque

Afghanistan : Daech à l’offensive

il y a 4 heures 19 min
décryptage > Consommation
COCKTAIL & TERROIR

Les idées cocktails originales de l’été : le Framboise Fizz, dégustez de l’armagnac frais, sans vous ruiner

il y a 5 heures 8 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Europe, relance, dettes... L'Allemagne change de politique, plus pour renforcer son rôle de locomotive que pour plaire aux Européens

il y a 6 heures 3 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Lectures d'été" : "L’offrande grecque, une aventure de Bernie Gunther" de Philip Kerr, du rififi chez les Grecs !

il y a 17 heures 4 min
pépites > Europe
Revers de la médaille ?
Brexit : les départs des Britanniques vers l’Union européenne auraient augmenté de 30% depuis le référendum
il y a 17 heures 49 min
pépites > International
Port de Beyrouth
Le nitrate d’ammonium, à l’origine des explosions à Beyrouth, était également au cœur de la catastrophe d'AZF à Toulouse
il y a 19 heures 45 min
light > Science
Impact de l'homme sur les écosystèmes
La morphologie des dingos, des chiens sauvages d’Australie, a fortement évolué au cours des 80 dernières années, les pesticides seraient en cause notamment
il y a 21 heures 25 min
pépites > France
Polémique 2.0
L’enseigne Cultura boycottée par des clients pour son utilisation de l’écriture inclusive
il y a 1 jour 9 min
Le point Gay

Christine Boutin : "Mariage et adoption pour les homosexuels sont une bombe à retardement pour la civilisation."

Publié le 30 juin 2012
Dans un entretien accordé vendredi (veille de la Gay Pride) au quotidien Le Parisien, la ministre déléguée à la Famille, Dominique Bertinotti, a annoncé que le gouvernement tiendrait ses engagements sur le mariage et l'adoption des couples homosexuels. Pour Christine Boutin, hostile à cette proposition, le mariage gay, plus qu'une question de société, est un enjeu de civilisation...
Christine Boutin
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Christine Boutin est la présidente du Parti chrétien-démocrate.Elle a été ministre du Logement et de la Ville puis uniquement du Logement, de mai 2007 à juin 2009.Elle est l'une des instigatrices du droit au logement opposable. 
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Dans un entretien accordé vendredi (veille de la Gay Pride) au quotidien Le Parisien, la ministre déléguée à la Famille, Dominique Bertinotti, a annoncé que le gouvernement tiendrait ses engagements sur le mariage et l'adoption des couples homosexuels. Pour Christine Boutin, hostile à cette proposition, le mariage gay, plus qu'une question de société, est un enjeu de civilisation...

Atlantico : Dominique Bertinotti, la ministre déléguée à la famille, a annoncé ce vendredi que les couples homosexuels pourront se marier et adopter d'ici à la fin 2013. Est-ce illégitime que les couples du même sexe souhaitent avoir les mêmes droits que les hétérosexuels ?

Christine Boutin : La question n'est pas là. Il faut entendre et écouter tous les désirs. C'est la responsabilité de l’État. En revanche, contenter tous les désirs peut s'avérer dangereux, et tous n'ont pas à être contentés.Dans le cas contraire, ce serait le règne du plus fort au détriment du plus faible. Lorsqu'il y a des règles pour le code de la route et qu'on vous interdit de rouler à 250km/h, c'est parce qu'il y a des conséquences.

Dans la déclaration de Madame Bertinotti, il y a non seulement le mariage, mais également l'adoption. Elle a raison de lier les deux. Il n'y aura pas de mariage sans adoption. Si le mariage a été repris par la République dans un pays où on fait une telle distinction entre la vie publique et la vie privée, ce n'est pas un hasard. L'engagement d'un homme et d'une femme devant la société est une probabilité d'assurer la pérennité de la nation et de l’État par la naissance des enfants. Le mariage est très lié à l'enfant.

Pourtant, plusieurs études démontrent que le fait d'avoir des parents homosexuels n'a aucun impact sur les enfants... 

Lorsque j'affirme que si tous les désirs étaient satisfaits, on assisterait à la suprématie des plus forts sur les plus faibles, je pense bien sûr à la fragilité de l'enfant. Dans cette affaire là, on touche aux droits fondamentaux de l'enfant, comme celui d'avoir un papa et une maman.

Mais cela va plus loin... Je suis pour ma part persuadée que le mariage et l'adoption pour les homosexuels sont une bombe à retardement. C'est la destruction de la société qui est en cause. C'est une question de civilisation. J'espère qu'il y aura à l'occasion du vote de ce texte un grand débat.

Vous employez des mots forts... N'est-ce pas un peu disproportionné de parler de " destruction de la société " ?

Cela fait 30 ans que je fais de la politique et que je m'intéresse aux sujets de société. Aujourd'hui, après les problèmes de bioéthique, de procréation artificielle, d'euthanasie, de mariage et d'adoption pour les homosexuels, la seule vraie question importante et exaltante qui nous est posée est : " quel est l'homme que nous voulons pour demain ? "Est-ce un homme qui tient compte de la réalité ?

Si l'on revient au mariage et à l'adoption homosexuel, un enfant ne peut être conçu que par une relation féminine et masculine, je dirai même par une cellule féminine et masculine.
On pourra prendre tous les artifices que l'on veut, même dans une éprouvette, même dans un utérus artificiel, la naissance d'un enfant, c'est toujours la rencontre d'une cellule féminine et masculine. On est en train de jouer avec le réel. Ce qu'on est en train de faire, c'est un détournement de l'écologie humaine. Nous sommes tous nés d'un homme et d'une femme. Cette idée d'homoparentalité renonce au premier présupposé de l'écologie humaine.

Mais il s'agit d'un débat sur l'adoption et non sur la procréation...

Les enfants sont toujours le résultat d'un papa et d'une maman : d'un spermatozoïde et d'un ovule. C'est la manipulation du réel qui est en jeu dans cette affaire. Veut-on laisser le cycle naturel de l'évolution de l'homme se faire ou veut-on jouer avec le réel ?

Rachid Dati a déclaré ce vendredi : "On n'a jamais dit non au mariage homosexuel. Il ne faut pas nous prendre pour des réac." Défendez-vous des positions "réac" ? 

Pour moi, les "réac" sont ceux qui défendent l'homoparentalité. Il y a une parole très forte de Winston Churchill, qui distingue l'homme politique de l'homme d'État. L'homme politique regarde les conséquences de ses actes en fonction des conséquences immédiates et du résultat des élections. L'homme d’État regarde les conséquences de ses décisions pour les générations à venir. Je suis "un homme d’État".

63 % des Français souhaitent que le mariage entre personnes de même sexe devienne un droit, selon un sondage BVA/Le Parisien, daté de janvier 2012. Ne craignez-vous pas d’être déconnectée de la société ?

Je pense que lorsque l'on pose une question aux Français sans avoir organisé un débat au préalable sur les conséquences d'une pareille décision, ces derniers laissent parler leur générosité. Moi aussi, je n'aime pas voir les gens souffrir. Je comprends que par affectif, par sensibilité ou par souci de l'autre, les Français puissent répondre oui.

Sur la bioéthique, on a bien vu qu'à partir du moment où il y a eu un débat en profondeur, bien mené par l’État et la religion catholique, les positions des Français ont beaucoup évoluées dans le sens de plus de responsabilité quant à l'avenir. Je souhaite un véritable débat dépassionné sur ce sujet.

En 1999, vous aviez voté contre le PACS. Aujourd’hui feriez-vous de même ?

Bien sûr. On pouvait très bien rétablir des droits qui n'existaient pas pour les homosexuels, par exemple sur la sécurité sociale, ou sur les droits de succession, sans pour autant créer un statut. Dès lors que l'on créait un statut, on allait inévitablement vers le mariage homosexuel. C'est une logique juridique. J'étais favorable à l'égalité de droit, mais sans un statut juridique particulier qui était la porte ouverte au mariage et à l'adoption.  

L’annonce de Dominique Bertinotti intervient la veille de la Gay Pride. S’agit-il, selon vous, d’une opération de communication ?

C'est une opportunité d'actualité. Je comprend que Dominique Bertinotti, le ministre de la famille chargée de faire appliquer le programme de François Hollande, s'en saisisse pour faire parler d'elle.

Ce vendredi, vous avez tweeté : «  Le mariage ‪#gay pour bientôt ? On cache comme on peut la réduction du nombre de ‪#fonctionnaires et autre ‪#rigueur. »  Les questions de société sont-elles pour le PS une manière d’éluder la question sociale ?

Il est assez légitime de se poser la question...

Propos recueillis par Alexandre Devecchio


Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (159)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
ヒナゲシ
- 07/07/2012 - 00:53
☞ le 3/7 à 9 h 30
… mais vous aurez rectifié de vous-même.
ヒナゲシ
- 07/07/2012 - 00:47
P. S. : j'observe que vous m'imputez l'argument selon lequel il faudrait étendre le mariage, *au nom de l'amour* que se portent les contractants.
Or je n'ai rien écrit de tel, à aucun moment !

D'ailleurs dans ce fil de discussion vous avez écrit le mot « amour » 12 fois, et moi 1 seule fois (et à un tout autre sujet).
C'est tout à fait la marque des esprits creux que de prêter à leurs contradicteurs les propos qui les arrangent pour mieux s'y attaquer. Vous seriez donc aimable de cesser de m'imputer cet argument.
 
Votre précédente intervention (23 h 27) ne peut que faire sauter aux yeux de tous ce que j'écrivais prophétiquement (le 3/7 à ) :
« Sans parler des linguistes impromptus — risibles perroquets savants — qui décrètent que la réalité doit se conformer au contenu des dictionnaires : “le *mariage* c’est bla-bla-bla”, “une *famille*, par définition, c’est bla-bla-bla…”. »
 
Vous voyez, je vous connais comme si je vous avais fait…
C'est triste.
ヒナゲシ
- 07/07/2012 - 00:47
Dans le cas du mariage, les partenaires sont mis à égalité et, notamment, ne peuvent se marier qu'à un âge où le législateur estime que le consentement est suffisamment formé.
Le consentement éclairé est quelque chose qui se construit progressivement de la naissance jusqu'à l'âge adulte ; sauf exceptions bien sûr, on peut considérer qu'à 13 ans une fille ou un garçon ne sont pas en pleine mesure d'exercer un jugement complètement éclairé, et sont encore influençables par les adultes ; et c'est pourquoi je suis *radicalement opposé* à la relation pédophile, que j'assimile à un total abus de faiblesse.

C'est aussi exactement pour la même raison que les enfants devraient être préservés de tout endoctrinement religieux jusqu'à… 18 ans, disons.

Je considère que la violence qui est faite aux enfants en farcissant leur cervelle malléable de sottises surnaturelles, purement mythologiques, profitant que leur esprit critique n'a pas eu le temps de se former, est l'équivalent psychique de ce que sont les attouchements et les viols au plan sexuel.