En direct
Best of
Best of du 8 au 14 juin
En direct
Les jeux sont faits...
Les traders, conçoivent, agissent et pensent comme des joueurs dépendants aux jeux d'argent
Publié le 10 juin 2012
Les traders ressentent des émotions comparables à celles d'un joueur patenté face à la roulette du casino. La soif d'adrénaline les met dans un état d'esprit qui les pousse à un excès de confiance au détriment de l'analyse froide des probabilités. Extraits de "Psychologie des grands traders" de Thami Kabbaj (2/2).
Thami Kabbaj est agrégé d'Économie et de gestion, il enseigne la finance à Paris IX (Dauphine) et à Paris II (Assas). Il dirige Trading & Coaching (TKLTrading.com ).
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Thami Kabbaj
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Thami Kabbaj est agrégé d'Économie et de gestion, il enseigne la finance à Paris IX (Dauphine) et à Paris II (Assas). Il dirige Trading & Coaching (TKLTrading.com ).
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les traders ressentent des émotions comparables à celles d'un joueur patenté face à la roulette du casino. La soif d'adrénaline les met dans un état d'esprit qui les pousse à un excès de confiance au détriment de l'analyse froide des probabilités. Extraits de "Psychologie des grands traders" de Thami Kabbaj (2/2).

Il est aisé d’établir un parallèle entre le trading et les jeux d’argent, puisque cette activité est très proche dans son esprit du casino et que les mêmes émotions s’y développent.

Le trading crée une dépendance

Le trading est proche des jeux de hasard. En effet, comme les jeux d’argent, le trading génère une véritable dépendance aux récompenses aléatoires. Le jeu engendre une addiction : les gains créent un sentiment de bien-être et une poussée d’endorphine qui à son tour incite le joueur à poursuivre son action. Beaucoup de joueurs deviennent totalement dépendants et peuvent difficilement se passer des émotions générées par le jeu. Le même principe s’applique en trading puisque les gains aléatoires auront les mêmes effets chez les traders. Les traders novices aiment l’excitation et l’adrénaline qui existent sur les marchés en raison des résultats aléatoires qui leur procurent ces sensations. Cependant, cette addiction aux résultats aléatoires ne fournit pas aux traders une structure appropriée pour faire face à l’incertitude.

Le trading pousse les individus à déformer les probabilités

Comme nous l’avons vu précédemment, le trader va avoir tendance à surpondérer les opportunités qui lui rappellent un bon souvenir et à éviter les positions qui lui semblent douloureuses au premier abord. Au lieu d’appliquer froidement les probabilités, il va être influencé par ses connaissances et croyances lors de l’analyse, puis lors de la prise de décision. Ceci se rapproche de la pensée magique : le trader se met à espérer car il considère que le simple fait de penser positivement influencera favorablement le résultat, un peu comme le joueur de tiercé qui encourage son cheval. Comme on peut s’en douter, cela ne fera qu’exacerber les émotions de l’individu, générant des pics extrêmes allant de l’euphorie à la déprime.

La recherche d’adrénaline

Certaines personnes jouent car elles sont à la recherche de sensations fortes et d’adrénaline. De même, de nombreux traders recherchent une excitation sur les marchés et apprécient les pics émotionnels. Ils ne sont pas nécessairement sur les marchés pour exercer le métier de trader mais souvent pour socialiser, se faire plaindre, parler de leurs succès et de leurs échecs… Les raisons pour lesquelles ils sont sur les marchés n’ont rien à voir avec le trading. Les bons traders refusent l’excitation car ils comprennent le danger qu’elle représente. Ils tentent de garder leur calme et évitent toute excitation.

 Le manque de préparation et la paresse

Durant un séminaire consacré au day trading donné en 2011, un jeune homme opérant dans le domaine boursier m’avoue avoir réalisé une perte de plusieurs milliers d’euros en quelques jours. Il avait ouvert un compte sur les futures et s’était mis à trader sans véritable plan de trading. Lorsqu’il m’a fait part de sa mésaventure, je lui ai très rapidement posé la question suivante : « As-tu développé un plan de trading ? » Il me répond par la négative…

Je lui demande alors : « As-tu une idée précise des raisons pour lesquelles tu as ouvert tes positions ? » Il me répond : « La cupidité ». Ce jeune homme a eu la lucidité et le recul nécessaires pour reconnaître ses erreurs. Au risque de me répéter, le trading est une activité très sérieuse, un vrai métier où rien ne doit être laissé au hasard.

Joueurs amateurs, joueurs professionnels

En trading comme au casino, il y a deux catégories de joueurs : les amateurs et les professionnels. Les joueurs amateurs sont généralement peu formés et recherchent l’excitation et l’adrénaline. Ils sont sensibles aux récompenses aléatoires et n’ont pas effectué le travail de recherche nécessaire avant d’aborder les marchés. Ils ont une confiance exagérée dans leurs capacités et croient qu’il est possible de gagner sans efforts. Ils se fient à leur bonne étoile au lieu d’effectuer le travail nécessaire, notamment en développant un système de trading efficace et en cherchant à mieux comprendre leurs émotions. Il s’agit pour ces derniers d’un véritable jeu de hasard où la chance « doit » être de leur côté.

Lorsqu’ils ne gagnent pas, ils se disent que la prochaine fois sera la bonne. Les joueurs professionnels ont compris la difficulté des marchés et passent de nombreuses années à les étudier, afin de mieux comprendre leur psychologie, et développer une méthode qui leur procure un avantage sur les autres. Malgré cela, ils restent très prudents et n’hésitent pas à quitter le jeu si les probabilités ne leur sont pas favorables.

________________________________

Extrait de "Psychologie des grands tradeurs", Editions d'Organisation (8 septembre 2011)

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Mariage de Karine Ferri : Nikos n'est pas venu, les autres stars non plus; Laeticia Hallyday se rabiboche avec son père, Meghan Markle aurait fait fuir sa mère, Rihanna renoue avec son milliardaire;  Kate Middleton snobe Rose, Britney Spears s'arrondit
02.
Mais pourquoi s’abstenir de faire des enfants pour sauver la planète alors que le pic démographique est passé ? Petits arguments chiffrés
03.
Vous pensiez qu’un verre de lait et un jus d’orange étaient le petit-déjeuner parfait ? Voilà pourquoi vous avez tort
04.
Révolution sur canapé : une enquête montre que 92% des activistes berlinois d’extrême-gauche vivent chez papa-maman
05.
Cette nouvelle technique du dépistage du cancer de la prostate qui pourrait sauver de nombreuses vies
06.
De Benalla à Loiseau en passant par Castaner : ces déceptions personnelles d'Emmanuel Macron qui montrent son incapacité à bien s'entourer
07.
L’arrestation d'un journaliste qui montre que Poutine contrôle beaucoup moins la Russie et ses services de renseignement qu’on l’imagine depuis l’étranger
01.
Cette nouvelle technique du dépistage du cancer de la prostate qui pourrait sauver de nombreuses vies
02.
Mariage de Karine Ferri : Nikos n'est pas venu, les autres stars non plus; Laeticia Hallyday se rabiboche avec son père, Meghan Markle aurait fait fuir sa mère, Rihanna renoue avec son milliardaire;  Kate Middleton snobe Rose, Britney Spears s'arrondit
03.
Justification des violences contre les femmes : les étonnants propos de l’imam de l’université la plus prestigieuse du monde sunnite
04.
Hausse des prix de l’électricité : merci qui ?
05.
Réforme des retraites : pourquoi les salariés du privé ont toutes les raisons de s’inquiéter
06.
Déjà 10 ans de croissance record aux Etats-Unis : voilà les erreurs françaises et européennes qui nous en ont privé
01.
PMA : la droite est-elle menacée de commettre la même erreur qu’avec le progressisme des années 60 qu’elle a accepté en bloc au nom de l’évolution de la société ?
02.
“Droite moderne”, “LREM pragmatique pour le bien du pays” : mais au fait, qu’est ce que cela veut vraiment dire ?
03.
SOS partis disparus : quand la démocratie française s’abîme dans une crise d’immaturité collective
04.
Justification des violences contre les femmes : les étonnants propos de l’imam de l’université la plus prestigieuse du monde sunnite
05.
Emmanuelle Mignon, proche de Nicolas Sarkozy, qualifie Emmanuel Macron de "meilleur président de droite qu'on ait eu depuis un certain temps"
06.
La droite après Les Républicains
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Pas d'autres commentaires