En direct
Best of
Best of du 15 au 21 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

02.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

03.

Voyeurisme, une addiction contemporaine : il y a ceux qui filment...et ceux qui regardent

04.

Mort de Kirk Douglas : son fils Michael Douglas sera privé d’héritage… pour la bonne cause

05.

Quand une étude britannique révèle que 8 salariés sur 10 dans le monde de l’art et de la culture taisent leurs convictions par peur du "politiquement correct" qui y prévaut

06.

Yassine Belattar trouve que Jean Messiha a "une tête de chameau". Et SOS racisme applaudit !

07.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

01.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

04.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

05.

La réaction de la femme de Griveaux

06.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

03.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

04.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

05.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

06.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

ça vient d'être publié
décryptage > Media
WikiLeaks

Julian Assange : l’héritage malgré les défauts

il y a 20 min 32 sec
décryptage > Politique
Laïcité à géométrie variable

Le parti communiste de Montpellier pris en flagrant délit de sexisme orientaliste ?

il y a 1 heure 11 min
décryptage > Politique
Elections municipales

Priorités… ou pas : ce que la bataille sur la propreté et la sécurité à Paris révèle de la nature profonde des candidats

il y a 2 heures 54 min
décryptage > Société
Triste réalité

Quand une étude britannique révèle que 8 salariés sur 10 dans le monde de l’art et de la culture taisent leurs convictions par peur du "politiquement correct" qui y prévaut

il y a 3 heures 37 min
décryptage > France
Génération Ouin Ouin ?

Fracture sociale française : toutes les fragilités ne se valent pas

il y a 4 heures 12 min
light > Culture
Généreux donateurs
Mort de Kirk Douglas : son fils Michael Douglas sera privé d’héritage… pour la bonne cause
il y a 14 heures 58 min
light > Culture
"Lucky 7"
Justin Bieber a détrôné le record d'Elvis Presley sur le marché musical américain avec son septième album numéro un des charts
il y a 18 heures 12 min
pépites > Santé
Multiplication de cas
Selon l'OMS, le monde doit se préparer à une "éventuelle pandémie"
il y a 19 heures 25 min
pépites > Europe
Enquête en cours
Allemagne : une voiture fonce sur la foule lors d'un carnaval de la ville de Volkmarsen
il y a 20 heures 47 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le chemin de la Garenne" de Michel Onfray : pèlerinage lucide et sombre sur le chemin de l’enfance

il y a 22 heures 5 min
décryptage > Europe
Le point de vue de Dov Zerah

L'Europe post-Brexit

il y a 50 min 38 sec
décryptage > Société
Mais quel scandale…

Savez-vous ce qu'est "l'appropriation culturelle"? La poursuite de la colonisation par des moyens sournois et apparemment inoffensifs !

il y a 2 heures 22 min
décryptage > Environnement
Oscillation Arctique

Nous vivons un des hivers les moins froids jamais enregistrés et la cause nous vient droit du... Pôle Nord

il y a 3 heures 8 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Coronavirus : un risque de pandémie provoque une panique boursière, menace l’économie mondiale de blocage et fragilise le régime chinois

il y a 3 heures 58 min
décryptage > Santé
Inquiétudes

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

il y a 4 heures 26 min
light > France
Liberté religieuse
Asia Bibi va être reçue par Emmanuel Macron vendredi 28 février dans le cadre de sa demande d'asile
il y a 15 heures 53 min
light > Justice
Conséquences judiciaires de la vague #MeToo
Harvey Weinstein a été reconnu coupable à New York d'agression sexuelle et de viol
il y a 18 heures 53 min
light > Media
Disparition d'une grande figure des médias
Mort d'Hervé Bourges à l'âge de 86 ans
il y a 20 heures 21 sec
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La Mégère apprivoisée" de William Shakespeare : féministe ou pas, telle est la question !

il y a 21 heures 56 min
pépites > Justice
Renvoi
Grève des avocats : le procès de François Fillon et de son épouse Penelope est renvoyé au mercredi 26 février
il y a 22 heures 23 min
Liaisons dangereuses

Paris et le désert français : Ces journalistes femmes de ministres, symptôme de l’extrême consanguinité des élites

Publié le 31 mai 2012
La nomination du gouvernement de Jean-Marc Ayrault est l’occasion de constater qu’un nombre non négligeable de nos ministres (notamment Arnaud Montebourg, Vincent Peillon et Michel Sapin), comme d’ailleurs le Président de la République, partagent leur vie avec un(e) journaliste. Une connivence en partie due à notre Etat très centralisé.
Erwan Le Noan est consultant en stratégie et président d’une association qui prépare les lycéens de ZEP aux concours des grandes écoles et à l’entrée dans l’enseignement supérieur.Avocat de formation, spécialisé en droit de la concurrence, il a été...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Erwan Le Noan
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Erwan Le Noan est consultant en stratégie et président d’une association qui prépare les lycéens de ZEP aux concours des grandes écoles et à l’entrée dans l’enseignement supérieur.Avocat de formation, spécialisé en droit de la concurrence, il a été...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La nomination du gouvernement de Jean-Marc Ayrault est l’occasion de constater qu’un nombre non négligeable de nos ministres (notamment Arnaud Montebourg, Vincent Peillon et Michel Sapin), comme d’ailleurs le Président de la République, partagent leur vie avec un(e) journaliste. Une connivence en partie due à notre Etat très centralisé.

La connivence des élites est un phénomène qui n’est certainement pas propre à la France. On apprend  régulièrement à travers les scandales qu’elle peut conduire à des excès ailleurs dans le monde. Il suffit de suivre par exemple les scandales qui affectent le groupe Murdoch ces derniers temps pour savoir que dans d’autres pays les relations entre presse et politique sont complexes et parfois opaques. Un problème qui peut caractériser la France, c’est l’excessive centralisation du pays, qui entretient la confusion des pouvoirs.

Media et politiques s’attirent mutuellement. Les uns ne vivent pas sans les autres et réciproquement. Alors que la presse se rêve en contrepouvoir – et on constate régulièrement qu’elle y participe – les politiques s’inquiètent devant sa puissance, tout en sachant bien l’utiliser pour promouvoir leurs propres combats. D’un point de vue plus "humain", politiques et journalistes se fréquentent presque quotidiennement. Inévitablement, des liens se créent et il faut certainement un sens de l’éthique professionnel bien ancré pour ne pas céder aux transgressions.

La centralisation française accentue le phénomène : tous les pouvoirs sont concentrés à Paris, ce qui organise la confusion des pouvoirs entre des groupes qui ont, de fait, des intérêts liés.

Cela commence très tôt : les formations de l’élite politique et journalistique française sont concentrées autour de quelques très rares écoles et universités parisiennes : Sciences-po, une ou deux universités de droit et quelques écoles de journalisme (dont une excellente se situe à Lille toutefois). Evidemment, il est possible de réussir par d’autres manières, mais celles-ci sont généralement considérées comme étant les « voies royales ».

Or, ces formations sont marquées par un conformisme certain et par une absence de diversité sociale. Bien sûr, elles évoluent : Sciences-po est pionnier en la matière et les écoles de journalisme s’y mettent. Mais d’ici à ce que les nouvelles recrues soient aux commandes, dans une Démocratie comme la France où le personnel politique et journalistique se renouvelle bien lentement, il va falloir attendre ! Le recrutement des élites françaises, dans un vivier très restreint, garantit donc leur endogamie (et elles savent se défendre contre les tentatives des nouveaux entrants).

Cela se poursuit par la suite, car tous les pouvoirs politiques et économiques sont à Paris. La décentralisation a certainement atténué ce constat, mais les régions sont trop petites pour exister vraiment. De la même manière, tout le pouvoir de la presse se concentre autour de la capitale. Bien sûr, les plus gros tirages quotidiens sont des titres régionaux, mais les éditorialistes, les « unes » qui influencent le débat sont parisiens. Le tout s’entretient en cercle : les élites politiques et administratives lisent quelques titres parisiens, qui eux-mêmes s’intéressent au pouvoir centralisé et regardent avec condescendance la vie provinciale.

La centralisation française encourage donc la concentration des pouvoirs en un lieu, entre quelques groupes de personnes. Il suffit que les frontières professionnelles soient poreuses pour que, consciemment ou non, volontairement ou pas, chacun fassent en sorte de partager des intérêts bien compris avec ceux qui deviennent des partenaires, plutôt que des contre-pouvoirs. La presse se fait courtisane. Les politiques se font recruteurs.

Les excès institutionnels et "géographiques" sont probablement renforcés par un état d’esprit provincialiste... Car au fond Paris est comme une charmante ville de province. Les notables s’y connaissent : ils fréquentent les mêmes restaurants, font leur shopping dans les mêmes magasins, envoient leurs enfants dans les mêmes lycées. Chacun sait qu’il y a une « bonne » manière de penser et de faire, et s’il existe quelques excentriques, ils sont marginalisés : l’entre-soi est la meilleure garantie contre l’incertitude. De toute manière, personne ne regarde jamais au-delà de la Seine … et donc encore moins de l’autre côté des frontières (sauf, bien sûr, s’il s’agit de la dernière indignation à la mode).

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

02.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

03.

Voyeurisme, une addiction contemporaine : il y a ceux qui filment...et ceux qui regardent

04.

Mort de Kirk Douglas : son fils Michael Douglas sera privé d’héritage… pour la bonne cause

05.

Quand une étude britannique révèle que 8 salariés sur 10 dans le monde de l’art et de la culture taisent leurs convictions par peur du "politiquement correct" qui y prévaut

06.

Yassine Belattar trouve que Jean Messiha a "une tête de chameau". Et SOS racisme applaudit !

07.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

01.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

04.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

05.

La réaction de la femme de Griveaux

06.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

03.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

04.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

05.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

06.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

Commentaires (16)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
zelectron
- 31/05/2012 - 23:00
déduction provisoire
ne serait ce pas que le journalisme est majoritairement porté à gauche comme tout les médias d'ailleurs.
Mani
- 31/05/2012 - 19:33
Et il faut aussi signaler
Et il faut aussi signaler que, très logiquement, ça se passe comme ça beaucoup plus à gauche qu'à droite - il y a Borloo-Schneider et Baroin-Drucker, mais à gauche on peut aussi ajouter DSK-Sainclair et Kouchner-Ockrent.
castrofidel
- 31/05/2012 - 19:31
@ZOEDUBATO eh be !
"Nous avons besoin d'avoir un renouveau tant dans le périmètre de prise en compte de le réalité que de l'analyse systémique causes-effets avec boucles de retro-actions que dans l'anticipation du devenir " !!
Attention aux sorties de route quand même …