En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir

02.

Nouvelle ruée vers l’or vers un lithium « vert » (et la France a des réserves)

03.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

04.

Coronavirus : hausse des ventes en ligne, des livreurs meurent de surmenage en Corée du Sud

05.

Explosif : la dette française, 2700 milliards à la fin 2020. Mais qui va payer, quand et comment ?

06.

Et l’Italie fut le premier pays à demander l’annulation d’une partie des dettes européennes... voilà pourquoi il faut prendre sa demande au sérieux

07.

« Cherche professeur pour remplacer Samuel Paty »

01.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

02.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

03.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

06.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

01.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

02.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

03.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

04.

Filmés en train de violenter un producteur de musique dans l'entrée d'un studio 3 policiers parisiens (qui l'ont accusé, à tort, de rébellion) suspendus

05.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

06.

« La France aimez-la ou quittez-la ». Et qui a dit ça ? Le secrétaire général de la Ligue islamique mondiale !

ça vient d'être publié
décryptage > Politique
Fractures émotionnelles

La colère et la peur dominent les émotions des Français concernant l’état du pays. Mais ceux qui les ressentent ne sont pas du tout les mêmes

il y a 10 min 58 sec
décryptage > France
Débat public

Socle citoyen : l’Assemblée nationale vote pour l’exploration d’un revenu universel qui ne dit pas son nom mais demeure une très bonne idée

il y a 33 min 4 sec
pépites > Santé
Investigations
Covid-19 : l'OMS « fera tout » pour connaître l'origine du virus
il y a 13 heures 41 min
light > Media
Nouveaux projets
Jean-Pierre Pernaut va lancer un « Netflix des régions » le 18 décembre prochain
il y a 14 heures 32 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Femmes de fer, elles ont incarné la saga Wendel" de Alain Missoffe et Philippe Franchini : de la Révolution à la Ve République, portraits de quinze femmes d'exception au cœur d'une dynastie prestigieuse. Un récit captivant

il y a 15 heures 6 min
pépites > Santé
Espoir contre la pandémie
Covid-19 : Emmanuel Macron annonce qu'il envisage une campagne de vaccination grand public « entre avril et juin »
il y a 17 heures 16 min
light > Culture
Grande dame de la chanson française
Mort de la chanteuse Anne Sylvestre à l’âge de 86 ans
il y a 18 heures 1 min
décryptage > Environnement
Energie

Nouvelle ruée vers l’or vers un lithium « vert » (et la France a des réserves)

il y a 19 heures 30 min
pépites > High-tech
Bug
iPhone résistant à l'eau : publicité mensongère estime l'autorité italienne de la concurrence, amende de 10 millions d'euros pour Apple
il y a 20 heures 2 min
pépites > Consommation
Le travail peut tuer
Coronavirus : hausse des ventes en ligne, des livreurs meurent de surmenage en Corée du Sud
il y a 21 heures 9 min
décryptage > Politique
Occupation de temps de cerveau disponible

La démocratie, malade du syndrome Darmanin ?

il y a 19 min 35 sec
décryptage > Economie
Atantico Business

Les 5 plus grosses fortunes mondiales préfigurent ce que sera notre mode de vie sur la planète au cours du 21e siècle

il y a 1 heure 10 min
pépites > Media
Entretien avec le chef de l’Etat
Emmanuel Macron sera interviewé ce jeudi 3 décembre en direct sur Brut
il y a 14 heures 5 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La Grande épreuve" de Etienne de Montety : Grand Prix du roman de l'Académie Française 2020 - Une religion chasse l’autre… Inspirée par l’assassinat du père Hamel

il y a 14 heures 52 min
pépites > France
Effet boule de neige
Noël : Emmanuel Macron envisage des « mesures restrictives et dissuasives » pour les Français qui voudraient skier à l'étranger
il y a 15 heures 48 min
pépites > Europe
Enquête en cours
Allemagne : une voiture percute des passants dans une zone piétonne à Trèves
il y a 17 heures 49 min
décryptage > Economie
Impact du confinement

Productivité : les salariés travaillent plus depuis le début de la pandémie. Oui, mais pas tous

il y a 19 heures 19 min
pépites > International
Licencieux
"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir
il y a 19 heures 31 min
décryptage > International
Otan

La Turquie et l’Occident : l’« éléphant noir » dans la pièce

il y a 21 heures 4 min
décryptage > International
Diplomatie

Sanctions internationales Russie – Etats-Unis – Europe : état des lieux et bilan au crépuscule de la première présidence Trump

il y a 21 heures 20 min
Dans le secret des dieux

Ce que l'affaire Vatileaks nous apprend sur un retour possible des intégristes dans l'Eglise dans les prochaines semaines

Publié le 29 mai 2012
Parmi les sujets qui nourrissent la polémique récente sur les "Vatileaks", les négociations entre le pape et les lefebvristes pour leur réintégration au sein de l'Eglise catholique. Leurs chefs seraient en plein désaccord, risquant une explosion de la fameuse Fraternité Saint-Pie X.
Gérard Leclerc
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Gérard Leclerc est un philosophe, journaliste et essayiste catholique. Il est éditorialiste de France catholique et de Radio Notre-Dame.Il est l'auteur de l'Abécédaire du temps présent (chroniques de la modernité ambiante), (L'œuvre éditions, 2011).  
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Parmi les sujets qui nourrissent la polémique récente sur les "Vatileaks", les négociations entre le pape et les lefebvristes pour leur réintégration au sein de l'Eglise catholique. Leurs chefs seraient en plein désaccord, risquant une explosion de la fameuse Fraternité Saint-Pie X.

Atlantico : 24 ans après l'excommunication de Mgr Lefebvre et la séparation entre le Vatican et la Fraternité sacerdotale Saint-Pie X, où en sont les négociations pour leur rassemblement ?

Gérard Leclerc : Nous sommes dans l’attente d’une réponse de Rome. Le pape a fait savoir qu’il désirait une discussion de fond sur la doctrine de la foi avec les représentants de la fraternité Saint-Pie X afin d’aller au bout des désaccords. Il s’agit de faire le point sur les points de mésententes entre ces différentes visions. Au terme de ces discussions, un document a été remis à la fraternité Saint-Pie X, spécifiant ce que Rome exige pour un retour de ces derniers dans la pleine communion de l’Eglise.

La fraternité Saint-Pie X, dans un premier temps, a refusé de signer. Elle a réclamé des explications. Aux dernières nouvelles, il semble malgré tout qu’il y ait eu un pas en avant extrêmement important de franchit vers une solution. Ce serait un progrès tout à fait décisif. Mais pour qu’il soit reconnu, il faut que la Congrégation de la doctrine de la foi, à Rome, se soit réunie pour valider un accord. Une décision qui se fait de plus en plus imminente.

Un autre problème se greffe là-dessus : les désaccords au sein de la fraternité elle-même. Monseigneur Fellay est en désaccord avec les trois autres évêques qui la dirigent et qui restent fermement opposés à cet accord, comme le révèlent des lettres internes qui ont récemment fuité sur le site Riposte catholique. Ils craignent que cela implique en réalité un alignement total sur ce qu’ils appellent l’Eglise conciliaire.

On peut s’interroger sur un éventuel ralliement de monseigneur Fellay à Rome. Dans ce cas, ses troupes le suivraient-elles dans cette direction ? Ce pourrait être une rupture au sein même de la fraternité. Dans cette hypothèse, il est très difficile de dire dans quelle proportion il parviendrait à mobiliser des personnes qui pourraient écouter les autres évêques responsables, qui restent très influents. Les propos tenus à ce sujet par plusieurs responsables français ont montré qu’il y avait de fortes résistances dans les places fortes du lefebvrisme.

Mgr de Galarreta, Tissier de Mallerais et Williamson seraient donc les trois évêques très réservés sur cet accord et opposés à la position de Mgr Fellay. Ont-ils les moyens de faire échouer l’accord ?

Dans l’immédiat, il semble que monseigneur Fellay est très déterminé à signer un accord. J’ai le sentiment que même si les trois autres évêques s’y opposent, cela ne l’arrêtera pas. Il est par contre possible, comme je l’ai dit, que la fraternité éclate.

A-t-on des éléments sur le Préambule doctrinal, présenté en septembre 2011 par le Vatican pour exprimer ses exigences ? Sait-on sur quels points il porte ?

Le secret continue de régner sur ce document, de part et d’autre. Il devrait tomber très bientôt. Il est vraisemblable que monseigneur Fellay manifeste sa bonne volonté en reconnaissant toute l’autorité du magistère, aussi bien dans son expression conciliaire que dans son expression papale. C’est tout l’enjeu du désaccord avec la fraternité qui continue de publier des textes dans lesquels elle sous-entend que le magistère a été suspendu depuis le Concile Vatican 2. Le Pape s’est pourtant exprimé depuis sur des textes importants.

Pourquoi Benoît XVI s’investit-il à ce point en faveur d’une réconciliation ?

La première raison, c’est que pour un pape, il n’est pas possible d’admettre une telle division. Le départ d’une partie, aussi restreinte soit-elle, de la communauté catholique, est une forte perte. Le pape doit mettre toute ses forces pour empêcher une scission définitive.

La seconde raison, c’est que le pape considère que la discussion avec les traditionalistes est un moyen pour l’Eglise de faire son miel. C’est-à-dire que ces derniers posent de vraies questions, même s’ils n’y apportent pas les bonnes réponses. Exemple : la liturgie. La réforme liturgique telle qu’elle a été amorcée par Vatican II pose problème sur un certain nombre de plans. Plusieurs personnes réclament d’ailleurs une réforme de la réforme. Les résultats effectifs et concrets de cette réforme ne sont pas aboutis. La discussion avec les traditionalistes permet de revenir sur le fond sur de telles questions.

En sait-on plus sur ce que révèle le fameux Vatileaks au sujet des tractations entre le pape et les intégristes ?

Je présume que les efforts du pape envers les lefebvristes ne font pas l’unanimité au sein de la Curie. Certains doivent considérer que l’on va trop loin. D’autres, d’ailleurs, doivent estimer que cela ne va pas assez vite. Il y a des dysfonctionnements au sein de l’administration du Vatican. C’est ce qu’a révélé la levée des excommunications : le responsable de la négociation à l’époque n’avait pas dit la vérité au pape. Il avait caché le négationnisme de Williamson. C’était une grave faute qui montre que certains cadres du Vatican n’assument pas leurs fonctions et ne transmettent pas toute la vérité au pape. Cela a de fait un effet négatif sur l’autorité du pape.

Propos recueillis par Morgan Bourven

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (18)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
VeLiVoS
- 30/05/2012 - 06:43
Sheldon → J'allais oublier un point …
Concernant vos accusations sur le comportement de l'Église vis-à-vis des religeuses seules incapables de comprendre par elles-mêmes les évangiles sans l'aide d'un prêtre, j'aurais bien aimé avoir le texte d'où vous tirez ce propos :
• soit il confirme ma précédente réponse (29/05/2012 - 23:07) et le débat est clos, je ne vois pas où est le problème de s'appuyer sur une "professionnel" pour affermir ses convictions donc votre propos était inutile. La vertu d'humilité me plairait même plutôt.
• soit vous n'avez rien de très clair sur le sujet donc votre propos était calomnieux et ce n'est pas comme cela que vous pourrez prétendre atteindre la vérité … même si, chez les protestants, on peut penser qu'il y a plusieurs vérités car chacun peut accéder à la sienne. Cela confirme mon avis sur le sujet d'une vérité pas fiable et donc pas viable.
• soit il y a vraiment un texte qui explique que, tel que j'ai compris votre phrase, parce que ce seraient des bonnes soeurs, des femmes quoi, elles ne peuvent comprendre seules les Évangiles et là, je m'inclinerai avec vous devant la misogynie de ces hommes d'Église.
Merci de votre compréhension.
VeLiVoS
- 30/05/2012 - 06:16
@Sheldon → enfin et pour conclure, …
les catholiques dits tradis peuvent s'appuyer sur deux éléments afin de confirmer ou d'affirmer leur conviction de l'existence de Dieu.
Saint-Thomas d'Aquin, docteur de l'Église, l'écrit en ces termes :
"nous pouvons connaître Dieu sur cette terre par la raison et par la foi" (q. 12, a. 12-13). Ainsi, et même s'il privilégie la foi dans la connaissance de Dieu¹, St Thomas n'interdit en rien la raison. L'ouverture à d'autres religions me paraît en faire partie.
Ainsi, je considère que si l'on croit en une et une seule vérité, il est de son devoir de s'ouvrir à d'autres religions, non pour y adhérer, mais afin d'affermir ses convictions, notamment par comparaison et réflexion.
Si vous appelez cela le sectarisme, permettez-moi de vous appeler "idiot" et avec certainement plus de certitudes que vous ne pourriez en avoir sur mon côté "tradi DONC FORCÉMENT sectaire"².
¹ : "La foi nous fait atteindre Dieu sous un jour que la raison ne pouvait même pas soupçonner" (Q. 12, a. 13).
² : en énoncant ce postulat qui vient de votre comparaison :
"Certains sont encore plus sectaires et plus fermés que les catholiques traditionalistes !"
je devine où est le sectarisme.
VeLiVoS
- 30/05/2012 - 05:58
Concernant le sectarisme des tradis dont je fais partie…
→ n'avez-vous pas le sentiment, que j'ai une certaine ouverture à d'autres religion ? Mes lectures de cette année ?
• "invitation au Talmud" de Marc-Alain Ouaknin,
• les 2 terres promises de Michel Abitbol
• "Le protestantisme" de Geoffroy de Turckheim
mais aussi :
• "l'Esprit de l'athéisme" d'André Comte Sponville
• Sans oublier des relectures de passages et analyses fréquentes du coran.
Des amis avec qui j'ai discuté de religion m'ont offert :
• pour l'un le coran dans la "version islamique d'Abidjan"
• pour l'autre, le livre de Mormon avec une dédicace de cet ami américain.
Le sectarisme, n'est-ce pas plutôt d'avoir comme vous des a-prioris sur les autres qui vous ferment vis-à-vis d'eux ?
→ Les catholiques tradis seraient TOUS sectaires puisque vous les utilisez comme étalon du sectarisme ! ! ! point FINAL, plus de discussion possible avec eux pour lesquelles vous donnez là un avis (pas une vérité) INTOLÉRANT, non pas vis-à-vis de l'idéologie, mais envers la personne même qui y croit.
Qui est donc sectaire de nous 2 ? Celui qui cherche à se convaincre par la raison, ou celui qui est péremptoire sur son opinion des autres ?